En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 7e journée
  3. // Clásico
  4. // FC Barcelone/Real Madrid

Qui es-tu vraiment, Santiago Bernabéu ?

Ce dimanche, le Camp Nou s’apprête à recevoir un énième opus de la saga des Clásicos. Un duel qui n’en serait pas un sans Santiago Bernabéu, président et homme providentiel du Real Madrid. L’histoire d’un bel opportuniste.
Dictature et démocratisation.

Modififié
Non, Santiago Bernabéu n’est pas qu’un stade. Non, Santiago Bernabéu n’est pas un simple président lambda. Santiago Bernabéu est plus que ça. Plus que Di Stefano, Puskás, Raùl ou encore Zidane. Santiago Benabéu est le Real Madrid. Ou plutôt, le Real Madrid ne serait pas sans Santiago. La mémoire collective ne retient bien souvent que les titres. Sous l’égide de cet avocat de formation, la Maison Blanche en glanera beaucoup. Précisément, 6 Coupes des clubs champions, autant de Coupes d’Espagne (pas encore Copa del Rey) et 16 Liga. Le tout en 35 ans de direction. Mais l’aristocrate recèle également sa part d’ombre. Souvent qualifié de « proche du pouvoir franquiste » , le récit de sa vie est pourtant plus complexe. Pour exercer, voire même pour vivre, sous le commandement du Caudillo, les compromis étaient de mise. Santiago Bernabéu Yeste en a fait. Beaucoup. Trop, pour certains. La rançon de la gloire, sûrement. Entre légende urbaine et mythe madridista, la vérité se trouve forcément ailleurs. Alors, qui étais-tu vraiment, Santiago ?

Dictature et démocratisation

Né en 1895 non loin d’Albacete, Santiago Bernabéu ne connaîtra pas le besoin. Fils d’avocat, il fait partie d’une riche famille de propriétaires fonciers. Très tôt venu au football, il passe à partir de 1914 par toutes les équipes du FC Madrid – le dénominatif Real n’arrivant qu’en 1920, année où Alphonse XIII en devient le président. Lorsque la guerre civile éclate en 1936, il évite la prison républicaine en trouvant refuge au sein de l’ambassade de France. Oui, Santiago Bernabéu est un nationaliste. Il prend d’ailleurs part au conflit dans les rangs de l’armée franquiste et se retrouve propulsé en 1938 sur le front catalan. Quelques mois plus tard, la guerre prend fin. Les nationalistes, bientôt franquistes, accèdent au pouvoir. De son côté, Santiago revient à ses premiers amours footballistiques. En parallèle, il poursuit ses études de droit et devient fonctionnaire au ministère des finances. Une profession qui lui permet de se spécialiser dans l’économie du ballon rond. Son heure de gloire arrivera en 1943. Alors que la finale de la Copa del Generalísimo vient de se terminer sur un succès des Merengues, Franco ne goûte que très peu l’ambiance survoltée des deux finales – 3-0 à Barcelone, 11-1 à Madrid. Les présidents des deux clubs sont mis dehors. En septembre, Santiago est élu à la tête de la Maison Blanche.

L’idylle peut alors commencer. Sitôt sur le trône du Real, Santiago décide d’agrandir le rustre et ancien stade Chamartin. Le nouveau cocon madrilène peut dès lors contenir de 50 000 à 75 000 oisillons. Cette construction pharaonique pour l’époque sortit définitivement de terre en 1947. Bien que sympathisant du pouvoir en place, Bernabéu ne demanda pas l’aide du général Franco. « C’est grâce à un prêt et une souscription obligatoire auprès du Banco Mercantil e Industrial que le projet vit le jour » , raconte Paul Dietschy dans sa très complète Histoire du football. Adepte de la folie des grandeurs, le président décide de superposer un troisième étage aux deux déjà existants : en 1950, le gallinero – le poulailler – augmente la capacité du stade à 120 000 places. Avec une telle affluence, le Real Madrid connaît des recettes spectaculaires. En baissant considérablement le prix des places, Santiago permet à la Maison Blanche d’attirer un public populaire et hétérogène. Selon Ángel Bahamonde Magro, auteur du livre El Real Madrid en la historia de España, cette démocratisation s’est avérée payante dès 1948 : le Real comptait alors 42 000 socios, dont 5642 femmes et 4235 enfants. Le club meringue devient dès lors le club le plus riche de la scène européenne. En 1955, l’assemblée générale des socios décida, en partie pour flatter son ego, de rebaptiser le stade au nom de Santiago Bernabéu.

Décoré de la Légion d’honneur

L’Europe, justement, est le point fondamental du développement du Real Madrid. Fort de ses recettes aux guichets – 9 millions de pesetas en 1947, 39 millions en 1955 – la création d’une coupe européenne permettrait à Santiago Bernabéu de multiplier son chiffre d’affaires. Et donc de poursuivre sa politique d’achat de vedettes. Ainsi, avec des relations étroites avec le journal L’Équipe de Jacques Goddet, 13 autres fanions européens s’unirent pour former la première édition de la Coupe des clubs champions européens. Grâce aux achats de joueurs comme l’Argentin Di Stefano, le Hongrois Puskás, l’Uruguayen Santamaria et le Français Kopa, le Real Madrid s’adjuge les cinq premières éditions de la nouvelle compétition. Une domination sans partage qui doit beaucoup à la politique déjà galactique de Santiago Bernabéu. Avec son bras droit et secrétaire Raimundo Saporta – interlocuteur de Franco – il réussit à aligner cette pléiade offensive sans remou. Raymond Kopa se souvient dans son autobiographie Kopa par Raymond Kopa « d’un avocat corpulent, chaleureux, qui fume d’énormes cigares. Son charme, sa gentillesse, tout son personnage me touchent. J’ai face à moi un grand dirigeant. »

Grâce à sa proximité avec le pouvoir, le Real Madrid de Bernabéu devient le symbole d’une Espagne ouverte, chaleureuse et joviale, en contradiction avec le catenaccio italien… Ce qui fit dire à José Solis, ministre-secrétaire du Mouvement national, parti unique sous Franco : « Les gens qui nous haïssent maintenant nous comprennent, grâce à vous, parce que vous avez fait tomber nombre de murailles… Vos victoires constituent un orgueil légitime pour tous les Espagnols, dans et hors de la patrie » (cité dans Futbol y franquismo de Duncan Shaw). À son insu, ou pas, le Real devient l’arme de propagande de Franco aux yeux du Vieux Continent. Ainsi, en 1959, pour services rendus au sport et à la presse française, Santiago Bernabéu reçu la Légion d’honneur. Quelques mois après la mort de Franco, le même Raimundo Saporta faisait fi d’un Real franquiste dans les colonnes d’El Pais : « Le Real est et a été apolitique. Il a toujours été assez puissant pour être au service de la colonne vertébrale de l’État. Quand il fut fondé en 1902, il respectait Alphonse XIII, en 31 la République, en 39 le Généralissime et maintenant il respecte Sa Majesté don Juan Carlos. Parce qu’il est un club discipliné et qu’il se soumet avec loyauté à l’institution qui dirige la nation. » Quoi qu’il en soit, cela n’empêchera pas Santiago Bernabéu de déclarer en 1956 : « Je crois que nous avons simplement accompli notre devoir.  »

Par Robin Delorme, à Madrid (et avec l’aide de la bible de Paul Dietschy, Histoire du football).

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 7 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 19 Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 32 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 5 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24
lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34