1. //
  2. // 7e journée
  3. // Clásico
  4. // FC Barcelone/Real Madrid

Qui es-tu vraiment, Santiago Bernabéu ?

Ce dimanche, le Camp Nou s’apprête à recevoir un énième opus de la saga des Clásicos. Un duel qui n’en serait pas un sans Santiago Bernabéu, président et homme providentiel du Real Madrid. L’histoire d’un bel opportuniste.
Dictature et démocratisation.

Modififié
Non, Santiago Bernabéu n’est pas qu’un stade. Non, Santiago Bernabéu n’est pas un simple président lambda. Santiago Bernabéu est plus que ça. Plus que Di Stefano, Puskás, Raùl ou encore Zidane. Santiago Benabéu est le Real Madrid. Ou plutôt, le Real Madrid ne serait pas sans Santiago. La mémoire collective ne retient bien souvent que les titres. Sous l’égide de cet avocat de formation, la Maison Blanche en glanera beaucoup. Précisément, 6 Coupes des clubs champions, autant de Coupes d’Espagne (pas encore Copa del Rey) et 16 Liga. Le tout en 35 ans de direction. Mais l’aristocrate recèle également sa part d’ombre. Souvent qualifié de « proche du pouvoir franquiste » , le récit de sa vie est pourtant plus complexe. Pour exercer, voire même pour vivre, sous le commandement du Caudillo, les compromis étaient de mise. Santiago Bernabéu Yeste en a fait. Beaucoup. Trop, pour certains. La rançon de la gloire, sûrement. Entre légende urbaine et mythe madridista, la vérité se trouve forcément ailleurs. Alors, qui étais-tu vraiment, Santiago ?

Dictature et démocratisation

Né en 1895 non loin d’Albacete, Santiago Bernabéu ne connaîtra pas le besoin. Fils d’avocat, il fait partie d’une riche famille de propriétaires fonciers. Très tôt venu au football, il passe à partir de 1914 par toutes les équipes du FC Madrid – le dénominatif Real n’arrivant qu’en 1920, année où Alphonse XIII en devient le président. Lorsque la guerre civile éclate en 1936, il évite la prison républicaine en trouvant refuge au sein de l’ambassade de France. Oui, Santiago Bernabéu est un nationaliste. Il prend d’ailleurs part au conflit dans les rangs de l’armée franquiste et se retrouve propulsé en 1938 sur le front catalan. Quelques mois plus tard, la guerre prend fin. Les nationalistes, bientôt franquistes, accèdent au pouvoir. De son côté, Santiago revient à ses premiers amours footballistiques. En parallèle, il poursuit ses études de droit et devient fonctionnaire au ministère des finances. Une profession qui lui permet de se spécialiser dans l’économie du ballon rond. Son heure de gloire arrivera en 1943. Alors que la finale de la Copa del Generalísimo vient de se terminer sur un succès des Merengues, Franco ne goûte que très peu l’ambiance survoltée des deux finales – 3-0 à Barcelone, 11-1 à Madrid. Les présidents des deux clubs sont mis dehors. En septembre, Santiago est élu à la tête de la Maison Blanche.

L’idylle peut alors commencer. Sitôt sur le trône du Real, Santiago décide d’agrandir le rustre et ancien stade Chamartin. Le nouveau cocon madrilène peut dès lors contenir de 50 000 à 75 000 oisillons. Cette construction pharaonique pour l’époque sortit définitivement de terre en 1947. Bien que sympathisant du pouvoir en place, Bernabéu ne demanda pas l’aide du général Franco. « C’est grâce à un prêt et une souscription obligatoire auprès du Banco Mercantil e Industrial que le projet vit le jour » , raconte Paul Dietschy dans sa très complète Histoire du football. Adepte de la folie des grandeurs, le président décide de superposer un troisième étage aux deux déjà existants : en 1950, le gallinero – le poulailler – augmente la capacité du stade à 120 000 places. Avec une telle affluence, le Real Madrid connaît des recettes spectaculaires. En baissant considérablement le prix des places, Santiago permet à la Maison Blanche d’attirer un public populaire et hétérogène. Selon Ángel Bahamonde Magro, auteur du livre El Real Madrid en la historia de España, cette démocratisation s’est avérée payante dès 1948 : le Real comptait alors 42 000 socios, dont 5642 femmes et 4235 enfants. Le club meringue devient dès lors le club le plus riche de la scène européenne. En 1955, l’assemblée générale des socios décida, en partie pour flatter son ego, de rebaptiser le stade au nom de Santiago Bernabéu.

Décoré de la Légion d’honneur

L’Europe, justement, est le point fondamental du développement du Real Madrid. Fort de ses recettes aux guichets – 9 millions de pesetas en 1947, 39 millions en 1955 – la création d’une coupe européenne permettrait à Santiago Bernabéu de multiplier son chiffre d’affaires. Et donc de poursuivre sa politique d’achat de vedettes. Ainsi, avec des relations étroites avec le journal L’Équipe de Jacques Goddet, 13 autres fanions européens s’unirent pour former la première édition de la Coupe des clubs champions européens. Grâce aux achats de joueurs comme l’Argentin Di Stefano, le Hongrois Puskás, l’Uruguayen Santamaria et le Français Kopa, le Real Madrid s’adjuge les cinq premières éditions de la nouvelle compétition. Une domination sans partage qui doit beaucoup à la politique déjà galactique de Santiago Bernabéu. Avec son bras droit et secrétaire Raimundo Saporta – interlocuteur de Franco – il réussit à aligner cette pléiade offensive sans remou. Raymond Kopa se souvient dans son autobiographie Kopa par Raymond Kopa « d’un avocat corpulent, chaleureux, qui fume d’énormes cigares. Son charme, sa gentillesse, tout son personnage me touchent. J’ai face à moi un grand dirigeant. »

Grâce à sa proximité avec le pouvoir, le Real Madrid de Bernabéu devient le symbole d’une Espagne ouverte, chaleureuse et joviale, en contradiction avec le catenaccio italien… Ce qui fit dire à José Solis, ministre-secrétaire du Mouvement national, parti unique sous Franco : « Les gens qui nous haïssent maintenant nous comprennent, grâce à vous, parce que vous avez fait tomber nombre de murailles… Vos victoires constituent un orgueil légitime pour tous les Espagnols, dans et hors de la patrie » (cité dans Futbol y franquismo de Duncan Shaw). À son insu, ou pas, le Real devient l’arme de propagande de Franco aux yeux du Vieux Continent. Ainsi, en 1959, pour services rendus au sport et à la presse française, Santiago Bernabéu reçu la Légion d’honneur. Quelques mois après la mort de Franco, le même Raimundo Saporta faisait fi d’un Real franquiste dans les colonnes d’El Pais : « Le Real est et a été apolitique. Il a toujours été assez puissant pour être au service de la colonne vertébrale de l’État. Quand il fut fondé en 1902, il respectait Alphonse XIII, en 31 la République, en 39 le Généralissime et maintenant il respecte Sa Majesté don Juan Carlos. Parce qu’il est un club discipliné et qu’il se soumet avec loyauté à l’institution qui dirige la nation. » Quoi qu’il en soit, cela n’empêchera pas Santiago Bernabéu de déclarer en 1956 : « Je crois que nous avons simplement accompli notre devoir.  »

Par Robin Delorme, à Madrid (et avec l’aide de la bible de Paul Dietschy, Histoire du football).

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Encore un article qui diabolise le real (quand ce ne sont pas ses joueurs). Le quotidien de cet organe de propagande. Tu changes les pseudo journalistes, la politique partisane de sot fou demeure invariablement la même (vive le barça).

Quant au rédacteur de l'article, qu'il retourne à l'école et apprenne à conjuguer correctement les verbes (« se retrouve propulser »,
« Santiago Bernabéu reçu la Légion d’honneur »). Déjà que le fond n'est pas brillant...
Républicain, Nationaliste, Franquiste, Royaliste sont des notions à expliquer clairement pour éviter les raccourcis rapides. Le papier n'est pas inintéressant, mais survole un personnage plus complexe.
La propagande pro barça est globale dans les médias. Il suffit de lire l'article sur le site de l'équipe intitulé sous le signe du 7. http://www.lequipe.fr/Football/Actualit … u-7/317935

Déjà, on verra ce soir si on n'assiste pas à un classique des matchs catalans depuis quelques années, le 12 vs 10 en cas de difficulté.
la parano est à la mode ces derniers temps.... Les medias ne sont pas pro barca, c'est juste que le barca abrite le meilleur joueur du monde, pratique un jeu atypique et a beaucoup plus gagné que le real au cours de ces 10 dernières saison.
Alors oui le barca est plus glamour que le real avec cr7 la pleureuse (ouin ouin je suis pauvre, je veux plus d'argent) et le Mou (qu'on aime ou on deteste. Donc normal que les medias preferent le barca. Ensuite je vois pas ou l'article se positionne en tant que pro barca, il relate des faits, santiago était franquiste c'est un fait (comme beaucoup d'espagnol pendant cette triste période)
+1 Stelap

@Sega Sofoot nous sors la une tranche d'histoire, qui est basée sur des faits. Ca va pas être de la faute du barca si Mr Bernabeu était franquiste...

D'autant plus que le ton de l'article est plus élogieux que négatif.

Sinon, Y a que moi pour trouver un 11-1 louche?
viva franco!!! Viva nuestro Caudillo!!
Stelap, t'es à gerber. C'est toi la pleureuse.
@drakk46 : merci du compliment.
Je tiens quand meme a signaler que je ne suis pas un pro barca : leur jeu me gave.
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 1
OSEF, je sais, mais quand j'étais gosse, dans ma tête, je lisais ça "Bernabeuh".

Voilà, c'est tout, merci d'être venus.
cantona-forever Niveau : Loisir
En lisant l'article, je me suis dit intérieurement "il y en a quand même pas un qui va venir pleurer en disant que c'est anti-real et pro-barça..."

ahahhaahahaha ça n'a pas loupé. Bravo SEGA tu remporte le prix de la connerie et de la paranno ! qu'est-ce qu'il y a comme boulet sur ce site.

je rappel également que personne ne vient chez vous, vous forcer a lire ces articles. Moi j'aime pas l'UMPS, je regarde pas la télé.
@SEGA, le seigneur du commentaire à 2 balles. Et vas-y qu'il me parle de 12 vs 10, alors qu'au dernier classico, le Barça a joué à 10 vs 11...
On espère du beau foot ce soir..

@Pepito, crois moi, t pas le seul à trouver ça louche.
Pour ce que j'en sais, avant ce match, l'arbitre aurait dit aux catalans: "ou vous perdez, ou ce soir, vous dormez au cimetière"...
@SEGA, le seigneur du commentaire à 2 balles. Et vas-y qu'il me parle de 12 vs 10, alors qu'au dernier classico, le Barça a joué à 10 vs 11...
On espère du beau foot ce soir..

@Pepito, crois moi, t pas le seul à trouver ça louche.
Pour ce que j'en sais, avant ce match, l'arbitre aurait dit aux catalans: "ou vous perdez, ou ce soir, vous dormez au cimetière"...
Hennessey Niveau : DHR
Je me joins à l'opinion générale propagandiste messiesque nandrolonée de bisounours, et désigne SEGA comme le boulet du jour.
Cet article est basé sur des faits et sur un vrai travail journalistique, où plusieurs sources sont citée.

Donc à partir de là, je vois pas en quoi c'est pro-barça.

Que le Real ait eu des liens plus ou moins proches avec Franco, c'est totalement avéré, hein, après y'a pas de jugement qui est porté ici, donc faut arrêter la parano SEGA, chacun est libre de se faire son avis sur la base de ce qui est écrit ici.

Et je ne sais plus qui écrivait ça, mais je pense au contraire que définir le Franquisme aurait forcément politisé cet article d'une manière ou d'une autre, ce que ne souhaitait vraisemblablement pas l'auteur.
Ce qui est marrant, c'est que tout les clubs espagnols ont été franquiste.sinon c'était la mort. Après qu'on dise que le RM a été favorise, que dire de l'aviation? Bref, aujourd'hui comme avant, le sport à été utilise par la politique. Comme le FC Barcelone aujourd'hui.
Ralos, dire que BCN est utilisé par la politique aujourd'hui est tout simlplement faux, le "mes que un club" date de 68...

C'est la courroie de transmission du nationalisme catalan, comme la CGT l'était pour le PCF.
A la longue ça devient un petit peu saoulant les madridistes qui refusent de regarder l'histoire de leur club en face et crient a la propagande pro-Barça des qu'on leur rappelle celle-ci. Messieurs si l'héritage franquiste du Real vous dérange, changez de club parce que c'est en grande partie le franquisme qui a fait du Real ce qu'il est et par opposition du Barça ce qu'il est aussi.
Ce n'est pas de la propagande, c'est la réalité.
il y a 3 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 5 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 24 Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 28 Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 21
Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16