1. // Groupe E
  2. // Japon Cameroun

Qui es-tu Takeshi Okada ?

En japonais, Raymond Domenech pourrait se traduire par Takeshi Okada. Le sélectionneur nippon fait dans la saillie verbale et le grand n'importe quoi. Retour sur les dix meilleures déclarations de la principale attraction des Samouraïs Bleus. Au grand dam de Philippe Troussier.

Modififié
0 0
1 - « Quelles sont, selon vous, les principales forces et faiblesses de votre équipe en ce moment ?


- Okada : Vous m'excuserez de ne pas répondre à cette question, je préfère garder ce genre de choses pour moi.
 »


Interviewé par le site de la FIFA, Takeshi Okada ne lâchera rien. Solide sur ses appuis, impassable en un-contre-un, il ne se laisse pas déborder par son interlocuteur. Tel un magicien, le sélectionneur ne révèle pas le dessous de ses tours. Même s'il est au coaching ce que Garcimore est à la prestidigitation.

2 - « C'est un pays où on peut louer une mitraillette pour 10 000 yens » .

Avant de débarquer en Afrique du sud, le technicien va faire un tour sur la page wikipedia du pays où il découvre un inquiétant taux d'homicide. En conséquence, il décide de barricader ses troupes dans leur bunker de luxe. Les Japonais ne feront pas de tourisme.

3 - « Faire le moins d'erreurs et surtout faire le plus de passes possible » .

Oui, Takeshi Okada consent parfois à dévoiler sa philosophie de jeu. On en conviendra, elle est pleine de bon sens, à la fois limpide et complexe comme un haïku.

4 - « C'est écrit dans les étoiles, nous atteindrons les demi-finales » .

C'est les yeux tournés vers les cieux que Takeshi interprète la destinée et fixe les objectifs de sa sélection pour la Coupe du monde 2010. En même temps, c'est pas plus con que de se pencher sur les signes zodiacaux afin de concocter sa liste des 23.

5 - « Robben est un joueur incroyable. Je ne sais pas comment on peut le stopper » .

Au mois d'avril dernier et après avoir vu Robben enfoncer la défense lyonnaise, Okada semble circonspect. Un aveu d'impuissance qui ne risque pas de rassurer les supporters japonais. Le sélectionneur doit espérer une indisponibilité. Il faut dire que de ce côté-là, Robben n'a jamais déçu.

6 - « Je vais donner énormément à manger à mes joueurs pour qu'ils deviennent grands et forts ! »

Voilà la réponse livrée par le sélectionneur nippon lorsqu'on lui demande de quelle manière compte-t-il contenir les assauts des autres équipes du groupe E. Deux écoles s'affrontent car de son côté Domenech préfère détailler le menu de ses ouailles.

7 - « J'ai demandé à Wenger si Le Guen était un pragmatique ou un idéaliste. Il m'a répondu qu'il avait plutôt un style pragmatique. Cela m'a donné des indices sur la façon dont il allait préparer le match face à nous. Les idéalistes restent accrochés à leur système et à leur méthode, tandis que les pragmatiques réagissent en fonction de l'adversaire » .

Il n'y a pas à dire, Okada sait préparer un match. En cuisinant l'ex-entraîneur de Nagoya Grampus à propos de la mentalité de Paul Le Guen, il réussit à dresser un profil psychologico-tactique assez fin. Une qualité sacrément utile pour déjouer la stratégie adverse propre aux lecteurs de Psychologie Magazine.

8 - « Clairement nous devons marquer des buts. Pour faire ça nous devons prendre plus de risques » .

Par une simple phrase, Okada revient à l'essence même du football : mettre un but de plus que son adversaire.

9 - «  Il (Van Marwijk) m'a demandé si je savais qui était l'entraîneur national du Japon et si je savais où il pouvait être. Je lui ai répondu que c'était moi le coach du Japon... Il m'a demandé encore si c'était vrai ! »

Autant de déclarations affectent la crédibilité. Voilà pourquoi lors du tirage au sort de la Coupe du monde, son homologue batave ne le prend pas au sérieux. Okada, lui, raconte cette anecdote en faisant dans l'autodérision.

10 - « Je ne pensais pas que ce serait pris aussi sérieusement. Je devrais faire plus attention à ce que je dis » .

Suite à la défaite face à la Corée du Sud fin mai, et après des déclarations déroutantes sur ses ambitions démesurées, Okada fait amende honorable devant la presse. Mais bon, ce type aurait vraiment besoin d'un bon conseiller en communication. Non ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lippi joue la carte Vermeil
0 0