En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Qui es-tu, le passeur décisif ?

La passe décisive est en vogue depuis quelque temps. La LFP a même créé un classement officiel en 2007/2008 pour récompenser les meilleurs "régaleurs" de caviars. Un trophée qui prend de plus en plus d'importance dans l'Hexagone.

Modififié
« Maintenant il y a le concours de la passe décisive. Ça me plait beaucoup ça. On a fait cinq passes décisives, tu te rends compte, c'est vachement important... Mais moi je préfère le but ! » . Excédé par ce classement fictif de l'époque, Aimé Jacquet préférait vanter les mérites des Guivarc'h & Co plutôt que d'aduler les qualités techniques de Youri Djorkaeff avant le quart de finale de l'équipe de France 98 face à l'Italie. La roue semble avoir tourné aujourd'hui. Moussa Sow en est à vingt-et-un buts depuis le début de la saison mais c'est plutôt Marvin Martin qui récolte les louanges médiatiques. Le Sochalien a délivré quinze offrandes pour ses partenaires dont trois le week-end passé à Bordeaux.

Les passeurs décisifs ont la cote depuis plusieurs mois. Le mérite revient aussi à la Ligue de Football qui a créé officiellement ce classement annexe lors de la saison 2007/2008. La LFP souhaite absolument récompenser les joueurs qui se trouvent dans l'ombre des buteurs et mettre en valeur les talents individuels du championnat. Les footballeurs consultent d'ailleurs de plus en plus ce classement des passeurs. Par exemple, Johan Micoud, qui n'a jamais pu recevoir ce titre qui n'existait que fictivement à son époque, est ravi de voir les dépositaires du jeu davantage cités dans la presse : « C'est vrai qu'aujourd'hui, on parle plus des passeurs décisifs dans les médias. Ils ont quasiment un rôle aussi décisif que les buteurs. On met en avant la technique et la qualité de frappe. Mais il faut avoir un bon feeling avec tes coéquipiers sinon ta passe ne servira à rien. Tu peux te mettre en valeur avec quelques caviars à ton compteur » .

Anthony Mounier, deuxième de ce classement cette saison avec dix passes décisives, tente d'expliquer la différence entre un mauvais et un bon passeur. « Il faut être altruiste et éviter de se la jouer perso, affirme l'ancien Lyonnais. Le bon passeur doit avoir une excellente vision du jeu et penser toujours à mettre le ballon au bon endroit. Le mec doit éviter de jouer pour sa gueule quitte à faire briller son attaquant » . Alors, heureux qu'un trophée récompense enfin les mecs de l'ombre ? « C'est vrai qu'on parlait beaucoup des buteurs et pas assez des passeurs. Cela permet de nous distinguer. Le classement est maintenant affiché sur les sites internet et dans la presse. Ça permet aussi de valoriser l'individu » . Les passes décisives ont toujours eu du succès auprès des spécialistes. Les footballeurs d'aujourd'hui se mettent à les chérir. Car, face aux défenses d'aujourd'hui, réussir une bonne transmission reste la chose la plus compliquée. N'en déplaise à celui qui en profite.


Romain Poujaud

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 4 heures Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
il y a 7 heures Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 17 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 9 il y a 11 heures Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4
À lire ensuite
Mourinho, an II