1. //
  2. // Comment ça marche ?

Qui es-tu la clause de rachat prioritaire ?

Depuis plusieurs années, le Real Madrid et le Barça ont multiplié les ventes avec une clause de rachat prioritaire. Mais à quoi sert-elle au juste ?

Modififié
2k 16
Par le passé, les joueurs désireux de gagner du temps de jeu demandaient à être prêtés. Mais ça c'était avant. Désormais, les gros clubs européens sont davantage enclins à vendre et à inclure une clause de rachat prioritaire dans le contrat. Qu'est-ce que cela change ? D'une part, une vente permet d'obtenir des liquidités pour un montant supérieur à un prêt payant. D'autre part, le salaire est à la charge du club acheteur, ce qui n'est pas toujours le cas dans le cadre d'un prêt où les émoluments du joueur peuvent être partagés. Cela dit, et c'est généralement le cas pour une pépite potentielle, le club vendeur accepte de lâcher son joueur à condition d'être le premier à avoir une option en cas de transfert contre une plus-value. Pour le club vendeur, c'est évidemment un meilleur plan qu'un prêt sec, avec option d'achat ou non. En effet, si le joueur réussit, il peut le récupérer pour l'incorporer dans son effectif sans demander l'avis du club acheteur, ou pour le revendre au prix fort. Et si le joueur se vautre, c'est le problème du club acheteur... Cela évite le retour à l'envoyeur en cas de prêt infructueux qui entraînait aussi une baisse de la cote du joueur. Et puis cela permet aussi de rentrer dans les clous du Fair-play financier en allégeant la masse salariale et en faisant rentrer de l'argent frais. Pour le joueur, c'est aussi la certitude d'avoir le temps de s'adapter à un nouvel environnement et de ne pas avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Au final, on est proche de la clause léonine.

Morata, cas d'école


Même si cette clause existe depuis plusieurs années, c'est Álvaro Morata qui l'a mise en lumière de manière efficiente. Vendu 20 millions d'euros à la Juventus, l'attaquant espagnol a été performant, ce qui a motivé le Real Madrid à le racheter pour 30 millions. Pour l'heure, on ne sait pas encore si Morata sera merengue cette saison. Il reste un mois de mercato et si Zinédine Zidane semble compter sur lui, les postulants se bousculent. Des clubs de Premier League et le PSG seraient intéressés et le Real pourrait le revendre au moins le double du prix de rachat. S'il reste et qu'il cartonne, Morata aura emprunté le même chemin que Daniel Carvajal, parti au Bayer Leverkusen pour 5 millions d'euros en 2012 et récupéré en fin de saison pour 6.5 millions après une saison tonitruante (34 matchs, un but, 8 passes et une nomination dans le XI-type de Bild). Contacté par le PSG, Jesé privilégierait cette option dans son contrat plutôt qu'un simple prêt. Problème : elle est interdite en France, ce qui ralentirait les discussions, notamment au niveau du montant du transfert.

Le Barça, champion de la clause de rachat prioritaire


Depuis l'ouverture du mercato, le Barça a utilisé la clause de rachat prioritaire dans les deux sens. Transféré à Villarreal pour 4 millions en 2015 après une année en prêt à Séville, Denis Suárez a été repris pour 3,2 millions. Tout bénef'. Suite à un prêt fructueux à Gijón, Alen Halilović a été recruté 4 ans par Hambourg pour 5 millions, les Culés se réservant la possibilité de le rapatrier en Catalogne pour 10 millions pendant les deux premières années de son contrat. Gerard Deulofeu (Everton) et Adama Traoré (Aston Villa) sont également toujours liés aux Blaugrana. Par le passé, Alberto Botia (Gijón), Oriol Romeu (Chelsea) et Andreu Fontas (Celta) ont été vendus avec cette éventualité de rachat mais le FCB n'a jamais exercé la clause. Surtout, il a appris de ses erreurs : en incluant une clause de rachat obligatoire dans le contrat de Bojan à la Roma en 2011, le Barça avait fait une moins-value d'1 million (vendu 12, racheté 13) et après un prêt à l'Ajax, il a bradé l'ex-phénomène pour 1,8 million à Stoke City. Depuis, les Catalans ne se sont plus fait avoir. De quoi les encourager dans le développement de ce type de clause dans les années à venir...

Par FM Boudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Jese aurait dit oui à Paris pout un contrat de 4 ans.
Message posté par PauletaSusicGaucho
Jese aurait dit oui à Paris pout un contrat de 4 ans.


Si ce transfert se réalise, je ne sais pas trop quoi en penser. Mais il semblerait que ça soit une demande de Unaï, je vais lui faire confiance vu qu'il le voulait déjà en 2013.
La spécialité du Real : la clause du
" tu peux jouer contre qui tu veux , sauf contre nous "

Une pratique à l'image du club ...
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 2
 //  11:29  //  Supporter de l'Marseille
"Jesé privilégierait cette option dans son contrat plutôt qu'un simple prêt. Problème : elle est interdite en France, ce qui ralentirait les discussions, notamment au niveau du montant du transfert. "

http://www.sofoot.com/une-clause-de-rac … 03988.html

Marseille n'est pas en France, ou cette brève est bidon?
Message posté par un mec derrière son PC
"Jesé privilégierait cette option dans son contrat plutôt qu'un simple prêt. Problème : elle est interdite en France, ce qui ralentirait les discussions, notamment au niveau du montant du transfert. "

http://www.sofoot.com/une-clause-de-rac … 03988.html

Marseille n'est pas en France, ou cette brève est bidon?


Je ne pense pas qu'elle soit bidon. C'est juste qu'il y a mille façons de mettre une clause, pour contourner notamment les pays où certaines clauses sont interdites. Ils peuvent inclure par ex un pourcentage à la revente élevé, sachant que si le Real veut le récupérer bah ils ils paieront le transfert moins le pourcentage à la revente. Mais pour ficeler des trucs comme ça de façon à n'enfreindre aucun règlement, ça prend du temps.
Message posté par Blabla77
La spécialité du Real : la clause du
" tu peux jouer contre qui tu veux , sauf contre nous "

Une pratique à l'image du club ...


https://www.youtube.com/watch?v=_lHYu16P0Qg
J'ai du mal à voir l'intérêt pour le club acheteur. Dans le cas de Morata si il se foirait, la Juve dépensait 20M pour un joueur moyen et si il explosait le Real le récupérait pour 30. La Juve a donc touché 10M pour finir sa formation mais au final se retrouve à devoir recruter un attaquant en urgence et ça donne Higuain à 90M...

D'autant que 20M pour le Morata de l'époque c'était pas non plus l'affaire du siècle.

Et si le Real avait rapatrié Morata pour le revendre comme c'était pressenti à la base, si la juve voulait le conservait elle aurait donc du acheter le joueur une deuxième fois.

C'est une bien belle carotte et on peut se réjouir que ce ne soit pas légal en France.
Coucou petite perruche ! Niveau : District
Et le contrat (donc la volonté) du joueur dans tout ça ?

Je suis un jeune talent de la masia, le Barca me vend avec cette cause à un autre club. J'explose tout, la maison mère veut me rapatrier, et avec sa clause, mon petit club n'a rien à dire...

Oui mais moi, faire banquette au Barca, c'est non. Je veux rester au club avec lequel je suis sous contrat. Le joueur peut il décider de ne pas signer un nouveau contrat avec son club d'origine ? Sinon, ça ressemble quand même un peu à de l'échange de marchandises...

Morata c'est une chose, le gars n'est pas une pipe et veut s'imposer à Madrid (en défiant la direction). Mais pour la tripotée d'autres joueurs moyens concernés par ces transferts, ils ont pas le choix ?
Note : -1
La clause du " tu peux jouer contre qui tu veux , sauf contre nous " ne vaut que pour les joueurs prêtés dont le Real paye encore tout ou partie de son salaire. Elle a été mise en place suite à l'affaire Morientes qui jouait à Monaco, en prêt, et avec le salaire payé par le Real. Et Morientes a éliminé le Real de la CL, ce qui a fait un scandale parmi les supporters.
L'image du club, elle est là: le Real continue à payer une bonne partie des salaires de ses joueurs prêtés parce qu'ils sont très bien payés et que personne n'en voudrait avec des salaires si hauts. Je vais pas citer des noms mais dans d'autres clubs, quand ils veulent se débarrasser d'un joueur, ils le mettent de côté pour l'obliger à accepter un salaire moins intéressant ailleurs. Au Real, on respecte son contrat et on paye.
Message posté par Zyreed
J'ai du mal à voir l'intérêt pour le club acheteur. Dans le cas de Morata si il se foirait, la Juve dépensait 20M pour un joueur moyen et si il explosait le Real le récupérait pour 30. La Juve a donc touché 10M pour finir sa formation mais au final se retrouve à devoir recruter un attaquant en urgence et ça donne Higuain à 90M...

D'autant que 20M pour le Morata de l'époque c'était pas non plus l'affaire du siècle.

Et si le Real avait rapatrié Morata pour le revendre comme c'était pressenti à la base, si la juve voulait le conservait elle aurait donc du acheter le joueur une deuxième fois.

C'est une bien belle carotte et on peut se réjouir que ce ne soit pas légal en France.


Dans le cas de Morata, c'était une bonne affaire pour la Juve. Ils avaient un jeune grand talent (qui aurait pu jouer au Real à 20 ans s'il n'était barré par Benzema) pour 20 Mio. Comment peux-t-on dire que c'est trop quand certains payent 60 millions pour Martial ou 40 millions pour Benteke ?
Et même si Morata foirait, pour 20 Mio ils l'auraient revendu très facilement. De nos jours, il n'y a plus beaucoup de jeunes attaquants prometteurs de ce niveau à 20 Mio.
Message posté par Coucou petite perruche !
Et le contrat (donc la volonté) du joueur dans tout ça ?

Je suis un jeune talent de la masia, le Barca me vend avec cette cause à un autre club. J'explose tout, la maison mère veut me rapatrier, et avec sa clause, mon petit club n'a rien à dire...

Oui mais moi, faire banquette au Barca, c'est non. Je veux rester au club avec lequel je suis sous contrat. Le joueur peut il décider de ne pas signer un nouveau contrat avec son club d'origine ? Sinon, ça ressemble quand même un peu à de l'échange de marchandises...

Morata c'est une chose, le gars n'est pas une pipe et veut s'imposer à Madrid (en défiant la direction). Mais pour la tripotée d'autres joueurs moyens concernés par ces transferts, ils ont pas le choix ?


N'importe quoi. Aucun joueur prêté ne veut rester dans son petit club. Ils veulent tous revenir à leur grand club. La difficulté est plutôt de les convaincre d'aller dans le petit club.
Déjà, un joueur prêté n'a pas de revalorisation salariale (son prêt le dévalorise plutôt) alors que si tu restes dans ton club t'en as plus souvent une. Il vaut mieux pour le joueur être vendu avec option d'achat parce qu'à chaque signature de contrat (à l'aller et au retour éventuel), ils prennent une revalorisation salariale ou au minimum un bonus (y compris pour l'agent du joueur).
Marty_Nick Niveau : DHR
Message posté par Coucou petite perruche !
Et le contrat (donc la volonté) du joueur dans tout ça ?

Il me semble que le joueur a le droit de dire non comme dans tous transfert. Le soucis, c'est que ce sont les grands clubs qui incluent ce genre de clause et que les joueurs reviennent même en sachant qu'ils pourraient faire banquette.
Je ne comprends vraiment pas le but de ces opérations pour l'acheteur, surtout dans les cas comme celui de Suarez où le prix de retour est inférieur au prix de vente. Et en plus les clubs font de ces joueurs des titulaires dans leur club et les perdent après 2 ans en perdant de l'argent ou en gagnant des pacotilles.
Si on réfléchit de manière financière, ce n'est pas non plus rentable on tombe dans la spéculation et si on actualise vu la tendance haussière des prix de transfert c'est stupide
Le truc s'apparente à un REPO ou à une option.
En bref, le FPF crée encore des distorsions qui renforcent encore plus les grands clubs historiques.
On fait bien de l'interdire en France et si elle était logique l'UEFA l'interdirait aussi dans toute sa zone.
Il y a quand même quelques bénéfices pour le club acheteur. Un prix d'achat (des fois beaucoup) moins cher vu l'absence probable de plus-value, je dis probable, car si le club en question ne souhaite plus recruter au poste en question, une plus-value est toujours possible. Morata aurait pu être vendu une saison avant avec un meilleur prix.
Message posté par Blabla77
La spécialité du Real : la clause du
" tu peux jouer contre qui tu veux , sauf contre nous "

Une pratique à l'image du club ...


Eh Gros pétard, Morata n'a-t-il pas joué contre le Real en demi avec la Juve ? Jte mets 2 gifles pour ta connerie tiens !
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 2
 //  15:56  //  Supporter de l'Marseille
Message posté par El Verdugo
Eh Gros pétard, Morata n'a-t-il pas joué contre le Real en demi avec la Juve ? Jte mets 2 gifles pour ta connerie tiens !


Petit feu d'artifice, Morata n'avait-il pas été VENDU à la Juve? Encore heureux qu'il ait joué contre le Réal
Coucou petite perruche ! Niveau : District
Message posté par gonzolo
N'importe quoi. Aucun joueur prêté ne veut rester dans son petit club. Ils veulent tous revenir à leur grand club. La difficulté est plutôt de les convaincre d'aller dans le petit club.
Déjà, un joueur prêté n'a pas de revalorisation salariale (son prêt le dévalorise plutôt) alors que si tu restes dans ton club t'en as plus souvent une. Il vaut mieux pour le joueur être vendu avec option d'achat parce qu'à chaque signature de contrat (à l'aller et au retour éventuel), ils prennent une revalorisation salariale ou au minimum un bonus (y compris pour l'agent du joueur).


Hé bé, je parle bien de joueurs transférés et non prêtés ! Il s'agit pas non plus d'une option d'achat. C'est d'un transfert sec que l'on parle, et donc a partir du moment où le joueur a accepté d'aller dans un plus petit club, bah non il préfère pas forcement repartir dans un gros club qui le traite comme, grosso modo, une bouse (pour les futures stars assurées, un prêt simple est moins dangereux).

Encore une fois, Morata est un cas particulier dans ce système de clause de rachat : il veut être titulaire au Real et a accepté de revenir pour jouer crânement sa chance malgré la stratégie plus ou moins masquée du Real de le revendre. C'est particulier parce qu'il a le niveau (global) pour s'imposer au sein de l'attaque madrilène. Mais les autres sont quand même dans des situations différentes où leur pouvoir de décision est plus important.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Redevenir l’Ajax
2k 16