Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Affaire Anelka

Quenelle d’Anelka : le rapport rendu public

Modififié
Ce jeudi, le rapport de 35 pages de la commission indépendante de la FA, qui a jugé Nicolas Anelka, a été rendu public. Selon elle, l’attaquant français ne peut pas être reconnu coupable « d’apologie de l’antisémitisme » . Cependant, la commision a estimée que « Dieudonné est fortement associé à l’antisémitisme » et que, de fait, « la quenelle est fortement associée à l’antisémitisme. »

Ainsi, les trois juges ont tenu à dissocier le geste de l’intention du buteur, qui a été condamné à 5 matchs de suspension et à 80 000 livres (98 000 euros) d’amende.

« Si la quenelle contient objectivement une connotation antisémite, il est impossible de conclure pour autant qu’Anelka était ou est antisémite et qu’il avait l’intention d’exprimer ou de faire l’apologie de l’antisémitisme en réalisant la "quenelle". »

Par ailleurs, la FA avait plaidé pour une suspension supérieure à 5 matchs, sachant qu’Anelka avait plaidé non coupable. La commission n’a pas souhaité considérer cela comme une circonstance aggravante.


Une autre raison évoquée dans le rapport : le Français n’a jamais récidivé, à l’instar de Luis Suárez qui avait pris 8 matchs de suspension pour propos racistes répétés à l’encontre de Patrice Évra.

PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 41 minutes Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti il y a 25 minutes Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 2 il y a 55 minutes Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 1
il y a 1 heure Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 9
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 8
À lire ensuite
La lettre de David Moyes