1. //
  2. // Affaire Anelka

Quenelle d’Anelka : le rapport rendu public

Modififié
0 88
Ce jeudi, le rapport de 35 pages de la commission indépendante de la FA, qui a jugé Nicolas Anelka, a été rendu public. Selon elle, l’attaquant français ne peut pas être reconnu coupable « d’apologie de l’antisémitisme » . Cependant, la commision a estimée que « Dieudonné est fortement associé à l’antisémitisme » et que, de fait, « la quenelle est fortement associée à l’antisémitisme. »

Ainsi, les trois juges ont tenu à dissocier le geste de l’intention du buteur, qui a été condamné à 5 matchs de suspension et à 80 000 livres (98 000 euros) d’amende.

« Si la quenelle contient objectivement une connotation antisémite, il est impossible de conclure pour autant qu’Anelka était ou est antisémite et qu’il avait l’intention d’exprimer ou de faire l’apologie de l’antisémitisme en réalisant la "quenelle". »

Par ailleurs, la FA avait plaidé pour une suspension supérieure à 5 matchs, sachant qu’Anelka avait plaidé non coupable. La commission n’a pas souhaité considérer cela comme une circonstance aggravante.

Une autre raison évoquée dans le rapport : le Français n’a jamais récidivé, à l’instar de Luis Suárez qui avait pris 8 matchs de suspension pour propos racistes répétés à l’encontre de Patrice Évra.

PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

laurentlp Niveau : CFA
Note : 14
Le monde va dans le mur ...
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Note : 12
C'était sans doute important de mobiliser 3 juges pour ça...
Je dirai même plus, le mur va dans le monde.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La lettre de David Moyes
0 88