1. //
  2. // 1/4
  3. // PSG-OL

Quels scénarios pour ce PSG/OL ?

Toujours aussi habile quand il s'agit de faire de grandes déclarations pour protéger son groupe à l'approche des gros matchs, Jean-Michel Aulas a affirmé que l'OL ne jouerait pas à fond son quart de finale face au PSG. Et a même donné quelques pistes sur le déroulé de la rencontre.

731 45
  • Lyon ne joue pas son quart de finale. Mais alors pas du tout.


    Au final, Jean-Michel Aulas ne mentait pas. L'Olympique lyonnais décide de se concentrer uniquement sur le derby à venir, ce dimanche. À une heure du coup d'envoi au Parc des Princes, la composition de Bruno Génésio tombe. Avec Gorgelin dans les buts, une défense à cinq, dont une charnière Rose – Koné – Yanga Mbiwa, Rafael et Bedimo sur les ailes, l'OL part déjà avec un handicap majeur. Au milieu de terrain, « Mobylette » décide de donner du temps de jeu à quelques jeunes qui n'ont pas encore goûté aux joies du haut niveau. Le milieu est donc composé de Gaëtan Perrin, Olivier Kemen et Arnold Mvuemba, ici pour encadrer les jeunes pousses. Devant, la tâche d'aller déstabiliser la défense parisienne est confiée à Labidi et Cornet. Après un quart d'heure de jeu convaincant, les Gones prennent l'eau. Aurier, le Z, puis Cavani trouvent tous les trois le chemin des filets en seulement vingt minutes. À la mi-temps, Génésio ne change pas son équipe, et les Lyonnais encaissent deux nouveaux buts dès le retour des vestiaires. Les entrées de Lucas Mocio dans les bois et Kalulu devant ne changent rien à la situation. Au final, les Gones s'inclinent 5-0. Jean-Michel Aulas est surpris : «  Faire aussi bien qu'en championnat avec une équipe de jeunes du centre, c'est vraiment la preuve que l'institution OL se porte très bien. »

  • Lyon crée l'exploit, Beauvue se rachète


    Les followers de JMA le savaient depuis le début, cette déclaration au CFC n'était rien d'autre qu'un coup de bluff pour éloigner l'attention des médias de l'équipe. Au coup d'envoi, Génésio aligne sa meilleure équipe possible. Avec Lopes, Jallet, Jo Ferri et le désormais très hype Rachid Ghezzal. Comme depuis le début de l'année 2016, les supporters lyonnais sont surtout ravis de retrouver l'indispensable Samuel Umtiti, qui, à seulement 22 ans, tient sa défense d'une main de maître. C'est d'ailleurs ce même Umtiti qui inscrit le premier but de la rencontre d'une frappe lourde après un corner mal dégagé. White Hart Lane style, bitch. Seulement, une bourde de Mapou permet au PSG de revenir dans le match juste avant la mi-temps. La deuxième mi-temps est serrée, et aucune des deux équipes ne parvient à prendre le dessus. La prolongation est inévitable. On joue la 110e minute lorsque Génésio est contraint de remplacer Darder, qui se tient la cuisse, par Beauvue. Neuf minutes plus tard, l'ancien de l'EAG efface Thiago Silva d'un gros crochet avant de tromper Trapp d'une belle frappe croisée. L'attaquant soulève alors son maillot et dévoile un message de paix à l'intention des supporters lyonnais. « Je vous aime. Excusez-moi, mais c'était psychologiquement difficile tous vos sifflets. J'espère qu'on va maintenant pouvoir continuer main dans la main. » Problème, les caractères sont trop petits et tout le monde prend ça pour une nouvelle provocation.

  • JMA bluffait, et pas qu'un peu


    C'était prévisible, mais le président lyonnais était loin de dire la vérité, ce dimanche. À l'annonce de la composition d'équipe de « Mobylette » , la ville de Lyon exulte. Ce n'est pas un rêve, Nabil Fekir est sur la pelouse. Après un voyage en Espagne, chez un certain « docteur F » , puis un passage en Serbie où on lui a fait un massage au foie de veau albinos, le prodige lyonnais est de retour, associé à son ami Alexandre Lacazette en attaque. Au milieu de terrain, c'est Gueïda Fofana qui fait son grand retour. Plus surprenant encore, le président lyonnais annonce l'arrivée d'Aymeric Laporte quelques heures avant la rencontre. La signature, qui avait eu lieu dimanche, avait été gardée secrète. Critiqué après avoir demandé aux supporters de ne pas se mêler du mercato, Bernard Lacombe a également fait des pieds et des mains pour obtenir le retour, en prêt, du jeune Farès Bahlouli. Le Lyon nouveau est arrivé et le Lyon nouveau ne plaisante pas. Le PSG, qui a préféré aligner une équipe remaniée, est submergé par les assauts répétés de l'avant-garde lyonnaise. La BFL, qui ne veut rien dire, fait la misère à la défense parisienne. Au final, ce sont bien quatre pions que Sirigu va chercher dans ses propres filets. Génésio exulte, Bernard Lacombe est adulé des supporters et JMA gagne 300 000 followers. « Hello will.i.am, did you see that we beat the PSG ? Can you say that to Fergie ? Bye ! »


  • Ce sont effectivement les équipes de Youth League qui s'affrontent


    Vexé par la pique de Jean-Michel Aulas, Nasser décide de relever le défi et aligne son équipe de Youth League face à celle de l'Olympique lyonnais pour ce quart de finale de la Coupe de la Ligue. Après une discussion et une poignée de main chargée de billets, Thiriez approuve la décision. Sur la pelouse, on retrouve donc 22 joueurs de moins de 19 ans prêts à en découdre. Parmi eux, des inconnus côté parisien (Eboa Eboa, Pereira de Sa, Epaillard), des inconnus côté lyonnais (Owusu, Roselli, Richard) et puis quelques frères de (Gédéon Kalulu, Yassin Fekir, par exemple). Les Lyonnais s'imposent sur le fil (2-1) et permettent à JMA d'aller se payer la tête de Nasser et de lancer de grandes tirades à la télévision. « En temps normal, c'est un peu David contre Goliath. Or, on voit que quand on fait s'affronter nos jeunes, tout se rééquilibre. Parce que l'argent ne peut pas tout, surtout dans le football. Il serait temps que Nasser le comprenne. Pour un football libéré des contraintes capitalistiques ! » Alors qu'il est occupé à contacter Ernesto Guevara, JMA voit passer Pierre Ménès déguisé en chat Feu Vert. Et se réveille. Tout ça n'était qu'un mauvais rêve. Un très, très, très mauvais rêve.


    Par Gabriel Cnudde
  • Dans cet article

    ToxikCheese Niveau : Loisir
    Un autre scenario qu'une victoire tranquille du PSG serait déjà carrément irréel !


    Mais bon, qui sait...
    En tout cas c'est pas avec Koné qu'ils vont réaliser des exploits.
    KingMastre Niveau : CFA2
    Une bonne rigolade, surtout avec la Youth League...

    Merci SF.
    Frenchies Niveau : CFA
    Note : -1
    En tout cas, Aulas est pragmatique ...
    il ne place pas "l’orgueil" ou encore "l'éthique sportive" au dessus des priorités et il a raison.

    Quand viendra l'heure des comptes, au moins même si il n'y est pas arrivé (à se qualifier pour la C1) on pourra pas lui reprocher d'avoir tout fait (changement de coach/impasse en coupes etc etc).

    Je continue de penser que le "destin" l'a vraiment mis dedans ces derniers temps ... en passant de cristal gourcuff, aux croisés de fekir en bleu ou encore à flop beauvue.
    Quand on ne lutte pas à armes égales (avec le qatar), il faut un peu de chance ... alors quand en plus, t'as "pas de chance" beh écoute!

    Alors c'est sûr, ça fait ch!er si même L'OL ne peut rivaliser mais c'est ainsi ... en L1 y a Paris et les autres, inutile d'y laisser des plumes, y aura le champion "de tout" de France et le champion "des autres".
    Le seul jeune du centre de formation qui pourrait être aligné c'est kalulu, les autres ne sont pas convoqués.
    J'espère juste que mvuemba ne sera pas titulaire.
    Victoire de l'OL ce soir.
    Tigris Mystic Niveau : District
    J'ai comme un mauvais pressentiment pour ce soir. J'ai senti les parisiens un peu moins concernés sur leurs deux derniers matchs.

    Lyon a l'occasion de confirmer leur belle prestation face (aux modestes) troyens. Je pense qu'ils ont les moyens d'accrocher les parisiens.

    Après, si Paris joue le match à fond, y'aura pas photo.
    Ils vont prendre une féssée, comme tout le monde.
    Rien que pour l'image de Pierre Ménès déguisé en chat feu vert qui hantera mes prochaines nuit, je vous dis MERCI
    Nuits
    prtcl2x89 Niveau : DHR
    j'ai bien aimé ces petites digressions. blague à part, les deux vont mettre leur équipe la plus compétitive possible à part 2/3 joueurs de chaque côté, et bien que je souhaiterais une petite victoire lyonnaise, le psg va leur en coller 4 dans le citron
    Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
    Message posté par Tigris Mystic
    J'ai comme un mauvais pressentiment pour ce soir. J'ai senti les parisiens un peu moins concernés sur leurs deux derniers matchs.

    Lyon a l'occasion de confirmer leur belle prestation face (aux modestes) troyens. Je pense qu'ils ont les moyens d'accrocher les parisiens.

    Après, si Paris joue le match à fond, y'aura pas photo.


    ils sont pas moins concernés, juste que comme chaque saison, la reprise de janvier est difficile car ils font une très grosse préparation physique en stage

    ils ont juste besoin de quelques semaines pour tout digérer, comme les saisons précédentes quoi

    après concernant le match de ce soir, on verra c'est la coupe quoi, et le PSG va probablement faire tourner aussi
    Message posté par bestclic
    Le seul jeune du centre de formation qui pourrait être aligné c'est kalulu, les autres ne sont pas convoqués.
    J'espère juste que mvuemba ne sera pas titulaire.
    Victoire de l'OL ce soir.


    lol
    Mouais, faire tourner mais vite fait... quand tu vois la compo contre Wasquehal, ça prouve que le PSG a décidé de continuer à choper tous les trophées nationaux, en carton ou pas
    George The Best Niveau : District
    J'espère mon tromper et penser que c'est du bluff, mais entre Aulas qui annonce que Lyon ne jouera pas le coup à fond et un PSG probablement pas trop concerné par la coupe moustache, ça risque de ronronner sévère ce soir.
    touttifrutti Niveau : Loisir
    T'espères surtout que mapou ne vas encore s'illustrer d'une passe à zlatan pour un but éclair alors que lopes avait le dos tourné...
    J'aurais bien aimé voir Grenier encore...

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    731 45