Quels sandwichs pour le PSG ?

Selon L’Équipe, un sandwich au thon aurait semé la zizanie lors d’un vol retour des Parisiens. Mécontent de la consistance du plat, un intendant du club aurait voulu en venir aux mains avec le chef cuisinier du club, préférant un plat au fromage. Dès lors, pour apaiser les estomacs des Parisiens, voici quelques idées culinaires pour bazarder le thon et s’aimer le ventre plein.

Modififié
722 17

Le kebab de la porte de Saint-Cloud


Il y a deux écoles, ceux qui disent le « grec » , et ceux qui parlent de kebab. À Paname, on est plutôt sur un « Que-Grè » . D’ailleurs, pas besoin d’aller bien loin du Parc des Princes pour trouver un fournisseur idéal. Près du rond-point de la porte de Saint-Cloud, à droite en sortant du McDonalds, se trouve un Grec très prisé des supporters du PSG. Du temps des ultras, c’était le point de ralliement de nombreux supporters, notamment ceux qui venaient confectionner les tifos en semaine. On ne comptait plus les boîtes jaunes éparpillées et vides, malgré des traces de sauce samouraï, aux quatre coins du Parc des Princes. Bien que copieux et calorique, c’est une valeur sûre.


Le bagel


D’une forme assez drôle qui, du temps de Lavezzi, aurait pu trouver une seconde utilité assez marrante, le bagel est à la fois moderne et branché. On peut y mettre de la crème, du saumon, du pastrami, du bacon, des tomates, du sucré, du salé. Bref, le bagel a un côté « brunch » , le repas préféré des Parisiens. Parfait pour emmener en voyage et se la jouer Guide fooding 2016.



Les empanadas


Pour ce petit farci argentin, il suffit de faire appel aux copains du Volver. Ce restaurant argentin parisien est l’un des repères préférés des joueurs sud-américains du club. Que ce soit au bœuf, poulet ou fromage, l’empanada se déguste sans faim, parfait pour reprendre des forces après une volée dans la lucarne du gardien de Bâle à la 90e minute.



Le Subway Spicy Italian


Recommandé par Marco Verratti. En 30 centimètres, évidemment. Du pepperoni, du salami, du fromage, un pain italien et une sauce sucrée-salée, et voilà le Parisien requinqué pour un vol de deux heures. La chaîne de sandwichs à faire soi-même a des adresses dans tout Paris, très facile à trouver et à emporter. On peut même agrémenter le précieux d’un petit cookie en dessert. Pour les gourmands.



Le petit basque


Unai Emery, qui visionne tout, va prendre le problème à bras-le-corps et mettre à jour la carte du club. Au menu, un sandwich baptisé « petit basque » , un plat idéal, à la tomme de brebis, le tout dans un pain maison. Idéal pour les amateurs de fromage et du coach.


Le hot dog


Pourquoi se prendre la tête quand le plus simple est à porter de main. Dans la zone presse de Montpellier, on sert des hot dogs maison. Suffit d’y penser. Un pain, une saucisse, du ketchup, et voilà les Parisiens à New-York avec un chien chaud maison. Simple et efficace. Du Cavani sans le déchet.


Le classique saucisson-cornichons


Le PSG tient à son image. Pour (re)devenir le club numéro 1 dans le cœur des Français, il faut embrasser les stéréotypes du pays. Alors pour le sandwich, on fait dans le simple : baguette, saucisson, cornichons. On peut s’enflammer sur des variantes : jambon-cornichons (souvent appelé le Parisien) ou un demi-camembert dans une baguette. Le tout servi avec un béret et le porte-clés d’une belle 2CV.



Un bauru


Sandwich brésilien réputé à base de rosbif et de mozzarelle, il fera le bonheur de tous les Brésiliens du club, à commencer par le capitaine Thiago Silva. Pour rester dans le ton, il faut le servir avec du maïs, des petits pois et de l’œuf. Oui, ça demande une organisation carrée.



Le WTF


On a tous un sandwich n’importe quoi, dont on a honte, mais que l’on kiffe. Certains s’envoient du foie gras avec des cornichons, d’autres balancent des pâtes entre deux tranches de pain, il y a le traditionnel combo Nutella-Banane dans une baguette ou encore le sandwich aux chips, parfait pour les pique-niques sur une aire de repos. Au PSG, quand on se penche sur les folies capillaires, on se dit que laisser la cuisine aux mains de certains serait une idée culinaire incroyable.



Par Mathieu Faure, qui vous souhaite un bon appétit
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Cissé un joueur Niveau : Loisir
Un sandwich au lynx.
C'est sérieux l'histoire de l'altercation pour un sandwich?
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
Le Bauru je ne connaissais pas, et ca m'a l'air plutot bon. J'essaierai.

Je ne commente pas l'altercation. C'est juste parfait
En festival avec des potes, en rentrant le soir à nos tentes après les concerts, on était très contents de notre découverte culinaire: le sandwich pain de mie-brie-mayo.

L'alcool a vraiment le don d'altérer les sens, parce que réellement c'est assez dégueu.
Le brie cest la vie!
Ca manque dune petite tranche de saucison qd meme
1 réponse à ce commentaire.
didier gomis Niveau : CFA
Il y a le gros tacos bien salé que tu prends en sortie de boîte, celui dont tu paies le prix longtemps après l'avoir encaissé, il t'empeche de voyager avec tes copains pour antécédents douteux à la sauce algérienne mais reste qd mm très prisé auprès des fidèles. C'est le sandwich preféré de Serge Aurier.
J'ai décroché au Subway-machin-sandwich.
Bravo à ceux qui ont tout lu.
La mitraillette belge enfin. Du pain (simple baguette ou pain turc), de la viande souvent cuite dans une friteuse (rassurer vous, il y a un grand choix de viande), des frites, de la sauce andalouse.

La Belgique, le seul pays capable de rendre un truc 100% composé de patate non végétarien.
Parce que oui, on cuit nos frites dans du blanc de boeuf. Et c'est bon.
toto_da_don Niveau : CFA
Putain ça a l'air tellement fat !
Sur le papier, ça a l'air ultime. En vrai, avec leur faux pain, les frites cuisses à la graisse animale et de la viande reconstituée de chais pas quoi, c'est immonde.
Mais on a déjà eu ce débat quelques mois de ça...
Sauf votre respect, les Belges, la mitraillette est une aberration... Des frites, c'est cervelas, steak ou filet américain + moutarde, ou mayonnaise, ou pickles, ou etc...
Oufti, quéenne affére, mi fi... ;)
4 réponses à ce commentaire.
Juge du canapé Niveau : Loisir
Les grecs n'ont pas le monopole du kebab que moi, j'appelle toujours kebab.
Ne me remerciez pas je sais que cet avis vous a passionné.
Alphonse Tram Niveau : DHR
Le mec qui me fera re-bouffer chez Subway il est pas encore né.
Pas essayé en France, mais aux US c'est le démon cette bouffe:
Le lendemain tu fais un étron de 25cm moulé comme un boudin créole.
Ca laisse très perplexe.
gwynplaine76 Niveau : CFA2
De toute façon, le Subway proche du Parc a fermé.

Par contre, les paroissiens de l'église vendent des sandwiches saucisses de veau - merguez (sans porc, donc ;-)). Avec même un extrait de la bible imprimé sur une feuille A4 en haut du stand.
1 réponse à ce commentaire.
Allez vous faire mettre les parisiens avec votre grèque blindé de viande dégoulinante, dans un pain minuscule et sans crudités!
Le KEBAB c'est salade tomate oignons céleri choux rouge et sauce blanche à l'ail évidemment!
Et plus on se rapproche de l'Allemagne, plus ils sont bon! Jurisprudence turque.

Faut être un thon pour créer la zizanie
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
722 17