En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Vacances & Matchs amicaux

Quels matchs voir selon l'endroit où vous partez en vacances ?

Les vacances d'été, c'est le repos et la détente, à la plage, à la montagne, à l'étranger ou au cœur de la nature. Mais cela ne signifie pas couper avec le foot, bien au contraire si une belle affiche se joue pas loin de vos quartiers d'été. Tour d'horizon des lieux où voir jouer les clubs français en juillet.

Modififié

Si vous partez en Normandie

Autant le dire tout de suite, si vous tablez sur une région où le seul club de Ligue 1 est Caen, et son premier rival régional Le Havre, peu de chances pour vous d'assister à un match de niveau européen. D'ailleurs pour vous, le temps fort de la préparation d'avant-saison sera une affiche Caen-Le Havre dans le Calvados le 14 juillet. À ne pas manquer donc, si vous êtes dans le coin.

Si vous partez en Bretagne

Vous êtes breton ou avez prévu de partir en Bretagne, vous aimez le football sous toutes ses formes, les crêpes et les fruits de mer, vous allez vous régaler pendant juillet. Entre un Rennes-Brest le 11 juillet à Saint-Brieuc et un solide Rennes-Torino le 1er août au Roazhon Park, vous pourrez assister à une bonne vingtaine de rencontres dont un Reims-Lorient à Carnac (le 18 juillet), un Nantes-Lorient à la Baule (22 juillet), un Nantes-Bournemouth à St-Nazaire (le 25 juillet) ou encore une opposition entre Guingamp et la sélection UNFP à St-Brieuc (le 29 juillet). La Bretagne, c'est le choix d'avoir du choix.

Si vous partez à la montagne

Si vous partez à la montagne, c'est que vous avez un minimum le goût de l'effort, des randonnées et des raclettes. Vous n'aurez donc pas peur de prendre la voiture ou le train pour redescendre à Lyon et assister au choc OL-Milan AC le 18 juillet à Gerland, ou de partir à l'arrache à Genève pour voir Bastia défier le Servette le même jour. Vu que vous serez arrivé(s) en Suisse un peu avant pour la Valais Cup - le 11 juillet Lyon affronte Sion, puis le PSV Eindhoven le 14 -, ce serait dommage de vous priver. Et comme quoi la montagne, et plus précisément celles de l'Est de la France, c'est un bon plan pour ceux qui n'ont pas peur d'avaler les kilomètres, il y aura quatre matchs de l'AS Monaco entre le 14 et le 22 juillet si vous poussez jusqu'à St-Vincent dans la vallée d'Aoste. Contre QPR, PSV et Bâle, cela peut valoir le déplacement.

Si vous partez dans le Grand Ouest

Si vous êtes plutôt côte Atlantique, mieux vaut pour vous privilégier la qualité à la quantité. Car peu de choix s'offrira à vous, par exemple un Guingamp-Avranches le 11 juillet à Sarzeau, mais aussi quelques belles surprises potentielles dont un Nantes-Bordeaux à Royan ou un sympathique Toulouse-Real Sociedad le 25 juillet à Saint-Jean de Luz. Si vous êtes fan de David Moyes...

Si vous partez près de la Méditerranée

La Côte d'Azur reste une destination touristique prioritaire. Un choix qui devrait pouvoir vous permettre de mater quelques matchs d'ici la fin juillet, même si peu de grosses affiches y sont pour le moment prévues. À moins que vous n'ayez pas peur de prendre votre voiture et de remonter jusqu'à la Drôme le temps d'un match entre Saint-Étienne et l'Ajax Amsterdam le 22 juillet à Valence, où que vous soyez prêt à attendre le 1er août pour un Marseille-Juventus au Vélodrome. Et puis vous pouvez toujours prendre le ferry pour aller humer du football corse, entre un derby Gazélec Ajaccio-Bastia le 10 juillet à Corte, ou un match de gala Bastia-Udinese le 1er août à Armand-Cesari.

Si vous aimez le Nord de la France

Vous êtes originaire de la région, n'avez pas le budget pour bouger, ou alors vous aimez le Nord, tout simplement... Une bonne occasion d'assister à quelques matchs du LOSC contre Boulogne le 11 juillet à Boulogne-sur-Mer ou contre Troyes le 22 à Cambrai, ou alors de voir jouer les doubles tenants de la Ligue Europa le 26 juillet à Reims. Ce qui en soit est plutôt un plan intéressant.

Si vous partez à l'étranger

Vous êtes un grand voyageur, que ce soit en première classe ou à l'arrache, et vous aimez le ballon rond, le mois de juillet peut vous donner quelques idées. Le 12 juillet, pour vous échauffer, vous pouvez aller à Gent (Belgique) et voir les Girondins de Bordeaux défier la Gantoise. Si vous aimez l'Europe de l'Est et l'AS Monaco, partez à Lublin, Pologne, pour assister à la Lotto Cup. Monaco y affronte Hanovre le 4 juillet et pourrait défier le Shakhtar Donetsk le lendemain. Moins loin, mais pas moins prestigieux : Vienne, où le PSG lancera sa préparation le 12 avec un match contre Wiener Sportklub. Marseille, de son côté, sera à Sousse, Tunisie, le 18, pour affronter l'Étoile du Sahel, alors que quelques jours plus tôt, Bordeaux se sera rendu à Istanbul pour défier Fenerbahçe. Mais les grosses affiches de fin de mois auront lieu en Grande-Bretagne avec l'Emirates Cup le 25 et le 26 à Londres, où Lyon affrontera Arsenal et Villarreal, ainsi qu'un match Celtic Glasgow-Rennes au Celtic Park. Et puis si vous voulez suivre le PSG, il faudra prévoir un budget plus consistant avec la tournée nord-américaine du club de la capitale : le Benfica à Toronto le 18, la Fiorentina le 21 à New Jersey, Chelsea le 25 à Charlotte, Manchester United à Chicago le 29, puis Lyon à Québec le 1er août dans le cadre du Trophée des champions. Et sinon, vous pourrez toujours attendre août et la reprise de la Ligue 1 pour voir les matchs en France.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40