Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Tirage au sort

Quels adversaires pour les Bleus ?

Tête de série, l'équipe de France a de grandes chances de bénéficier d'un tirage a priori favorable pour la phase de poules du Mondial 2018. D'autant que le format du tirage au sort limite à deux le nombre d'équipes européennes par groupe. Réponse à partir de 16h, au Palais d'État du Kremlin, à Moscou.

Modififié

Les chapeaux



Le point règlement : Au maximum, deux équipes de l’UEFA peuvent être tirées au sort dans le même groupe. Pour le reste du monde, deux équipes d’une même confédération ne peuvent être tirées au sort dans un même groupe.


L’équipe à éviter

Espagne


C’est l’épouvantail du pot 2. L’Espagne fait peur à toutes les équipes têtes de série, dont la France. Après le fiasco du Mondial brésilien et une élimination dès les huitièmes de finale du dernier Euro, c’est le surprenant Julen Lopetegui qui a pris le relais de Vicente del Bosque. Mission accomplie, la Roja, qui a bouclé ses éliminatoires invaincue, s’avance comme l’un des principaux favoris du rendez-vous en Russie. Mais étant donné que le règlement empêche plus de deux équipes européennes de s’affronter en poules, il n’y aura pas de poule de la mort type : France – Espagne – Suède – Serbie.


L’équipe qu’on connaît trop bien

Suisse

Après l’Euro 2004, après les éliminatoires du Mondial 2006, après le Mondial 2006, après le Mondial 2014, après l’Euro 2016, le son des cloches commence à devenir un tantinet familier aux Bleus.


Le tirage roulette russe

FranceColombieSuèdeJapon

Colombie

Il s’en est fallu de peu pour que la Colombie reste à la maison. Lors de l’avant-dernière journée des éliminatoires, les 45 000 supporters du Metropolitano de Barranquilla croyaient fêter la qualification, jusqu’à ce que le Paraguay retourne la situation dans les ultimes minutes. Heureusement pour les Cafeteros, le Paraguay et le Chili n’ont pas su en profiter lors de la dernière joute. Et le match de la peur entre la Colombie et le Pérou s’est conclu par un pacte de non-agression. Reste que la Tricolor de Falcao, James & co reste un sacré concurrent.


Suède

Comme on pourrait se retrouver. Qui aurait misé sur la Suède en pleine reconstruction après la retraite internationale de Zlatan ? Peu de monde, surtout avec la France et les Pays-Bas dans la même poule. Oui, mais les hommes de Janne Andersson ont fait tomber les Bleus dans les dernières secondes à Solna. Et derrière, le ticket pour le barrage s’est joué à la différence de buts avec les Bataves. Merci Hugo Lloris, mais encore fallait-il sortir l’Italie derrière.

Japon

«   À ceux qui m'ont attaqué, je leur dis : dommage, mais je vais juste continuer mon travail. » Vahid critiqué, Vahid dans le doute, mais Vahid continue. Le 1er septembre dernier, le sélectionneur du Japon mettait les choses au clair. Comme d’habitude, la presse locale lui en a mis plein la figure pour ses méthodes bien à lui, mais à la fin, ses « onze guerriers samouraïs » se sont qualifiés dans un match couperet contre l’Australie. Après avoir qualifié la Côte d’Ivoire pour le Mondial 2010 (et s'être fait virer avant la phase finale), après avoir emmené l’Algérie en huitièmes de finale de la dernière édition, Vahid Halilhodžić a encore réussi son pari.


Le tirage de ce gros veinard de Dédé

FrancePérouIranPanama

Pérou

Que les choses soient claires : pour son retour en Coupe du monde, trente-six ans après sa dernière participation, le Pérou sera un sacré poil à gratter. Mal embarqués lors des éliminatoires, les protégés de ce barjot de Ricardo Gareca ont effectué un retour tonitruant, puis remporté leur barrage face à la Nouvelle-Zélande sans leur capitaine et goleador Paolo Guerrero. Et c’est mérité au vu du jeu séduisant déployé. Malgré tout, la Blanquirroja apparaît, sur le papier, comme la sélection la plus abordable du pot 2.

Iran

Pour sa cinquième participation, l’Iran tentera de franchir pour la première fois le cap du premier tour sur le sol de son allié diplomatique. Invaincus lors des éliminatoires, les Princes of Persia sont partagés à parts à peu près égales entre les joueurs du championnat d’Iran et les expatriés, en Grèce, aux Pays-Bas ou dans les pays du Golfe. Cette fois encore, la sélection iranienne sera emmenée par ce diable de Carlos Queiroz.

Panama

À l’arrachée ! Grâce au but de Román « Mathieu Bastareaud » Torres à la 88e minute du dernier match face au Costa Rica, le Panama a braqué son premier ticket pour la Coupe du monde. Non sans avoir bénéficié d’un premier but fantôme. Et en plus, c’est au détriment des États-Unis, le pays qui cristallise la haine des Panaméens depuis l’invasion du pays sur ordre de George H. W. Bush, en 1989 (pour faire tomber l'agent double Noriega). Voilà comment cette équipe de vétérans, éparpillés dans des clubs du Sud et du Nord de l’Amérique, en passant par les Caraïbes et le Costa Rica, en profitera pour s’éclater l’été prochain.



Le tirage qui ravive les cauchemars

FranceUruguay - SénégalCorée du Sud

Uruguay

Oh, non, pas ça. Pas l’Uruguay. Pas les cartouches du Pistolero Suárez et les banderilles du « Matador » Cavani. Surtout pas les souvenirs de 2002, ce 0-0 pourrave, le but refusé à Trezeguet pour un hors-jeu imaginaire et l’expulsion de Thierry Henry. Encore moins les souvenirs de 2010, le même score nul et vierge, les prémices du fiasco tricolore. En Afrique du Sud, le Maestro Tabárez était déjà sélectionneur de la Celeste. Et cela dure depuis 2006 !

Sénégal

Au RC Lens, il venait de passer six mois à ronger son frein. Et puis, Papa Bouba Diop est arrivé au Mondial, frais comme un gardon. Prêt à ouvrir les hostilités du Mondial sud-coréen, en dansant au poteau de corner, après avoir trompé Fabien Barthez. 1-0, le Sénégal ira jusqu’en quarts de finale. Les Bleus, eux, quitteront la compétition sans avoir marqué un but, malgré le meilleur buteur du championnat de France (Djibril Cissé), d’Angleterre (Thierry Henry) et d’Italie (David Trezeguet).

Corée du Sud

« Il me semble que ce serait le 5 qui serait sorti, non ? » , s’interroge Thierry Roland. « Il a été blessé : Lee est là. Alors, il y a deux Lee » , répond Jean-Michel Larqué, incertain. Et le plus célèbre des commentateurs français de rebondir sur son acolyte : « Oui, c’est un grand appartement. » Pourtant, malgré la victoire des Bleus face à la Corée du Sud (3-2), à la fin du match, Thierry Roland n’a plus envie de rigoler. Quelques jours après avoir posé ses valises dans le pays hôte du Mondial 2002, la France a perdu Zinédine Zidane, sorti avec une poche de glace sur la cuisse. Verdict : déchirure du quadriceps. La fin du rêve bleu.



Le tirage nostalgie

France - CroatieTunisie – Arabie saoudite

Croatie

À genoux, les deux coudes pliés, un index sur la bouche, un pas de plus vers Karine Le Marchand.

Vidéo

Tunisie

Douze ans après leur dernière participation, les Aigles de Carthage sont de retour. En quatre confrontations face à la Tunisie, l’équipe de France n’a jamais perdu. Bilan : deux victoires, deux nuls. Et même un but de la tête de Mikaël Silvestre en 2002.

Arabie saoudite

La paire Trezeguet-Henry devant, une grosse raclée 4-0 pour poser les bases au stade de France, sur la route de la Coupe du monde 1998, les Bleus de Zizou se sont essuyé les crampons sur l’Arabie saoudite, au sens propre et figuré. Une sélection qui devrait être emmenée en Russie par l’Argentino-Espagnol Juan Antonio Pizzi. Si tout va bien, puisque la Fédération vient de virer, en l’espace de trois mois, Bert van Marwijk et Edgardo Bauza.

Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est l'heure du tirage au sort de la Coupe du Monde en Russie !




Dans cet article


il y a 29 minutes Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 3
Hier à 17:17 Drogba quitte le Phoenix Rising FC 8
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 12:30 Mbappé humilie Dembélé à l'entraînement 53