En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Bayern Munich-RB Leipzig

Quelles marques de boisson pour s'immiscer dans le foot ?

Ce mercredi soir, le RB Leipzig s’en va défier le Bayern Munich pour un match entre les co-leaders du championnat allemand. Tout ça grâce à Red Bull. Et si d’autres marques de boisson s’inspiraient de la belle histoire et investissaient dans le foot ?

Modififié

Coca-Cola United


Une reconnaissance worldwide, de la money en veux-tu en voilà, des gros hommes d’affaires américains qui tirent les ficelles, du marketing, du merchandising, du soft power : voilà autant de mots-clés et d’anglicismes bien pompeux qui définissent parfaitement Coca-Cola et Manchester United.
On les déteste pour tout ce qu’ils représentent, à savoir ce capitalisme exacerbé qui tue à petit feu le petit épicier du coin et le petit club plein de valeurs et d’innocence, mais finalement, on ne peut pas s’empêcher de se craquer un 2L de Coca devant un bon vieux match des Red Devils le dimanche après-midi. Parce qu’on adore ça. D’ailleurs, le vrai Diable rouge, c’est ce géant de l’agro-alimentaire qui pisse sur l’environnement et qui finance des études scientifiques mensongères. Et si Manchester United n’était qu’un pion dans la gigantesque conspiration orchestrée par l’industrie du soda ? Tant pis, on partagera le spot publicitaire de Paul Pogba qui boit son Coca en claquant des dab. Gare aux éclaboussures.



London Lipton


Lipton, c’est l’éternel second. Trop propre et trop gentil pour rivaliser avec les mastodontes du marché. Pourtant, la marque britannique de thé pue la classe, le fair-play et la belle boisson.
Depuis 1972, Lipton a même essayé de se donner un look plus street et plus conquérant avec l’ice tea, un peu comme Arsenal avec l’acquisition de gros joueurs comme Mesut Özil et Alexis Sánchez. Mais ça ne suffit pas. L’ice tea restera toujours cette boisson ultra-respectable et agréable à boire, on en consommera régulièrement, mais on ne s’en fera jamais péter le bide. La marque créée par Sir Thomas Johnstone Lipton (qui avait, à son époque, organisé des compétitions de football) et le club londonien sont faits pour trouver un partenariat qui ne modifiera pas l’identité de l’un ou de l’autre. Et c’est très bien comme ça, parce qu’on les aime comme il sont.


Olympique Ricard de Marseille


La catastrophe a eu lieu. Sans prévenir personne, Frank McCourt l’a mise à l’envers à l’Olympique de Marseille. Après deux saisons modestes terminées entre la 10e et la 6e place, et des transferts ratés, l’homme d’affaires américain décide d’abandonner l’OM dans un marasme au moins aussi profond que lorsqu’il l’avait repris.
Terrible. Mais Marseille ne baisse pas les bras, ce n’est pas le genre de ses supporters. Dans un élan de désespoir, un groupe de supporters adresse une nouvelle fois une lettre ouverte à la famille Ricard, dont la fortune est estimée à plus de trois milliards d’euros. En mars 2016, le groupe avait décliné l’appel à cause de la loi Évin, qui limite fortement le droit de faire de la publicité pour les boissons alcoolisées. Mais cette fois-ci, Alexandre Ricard est réellement la dernière solution. Il sort dans l’urgence une gamme de boisson non alcoolisée et parvient, à force d’abnégation, à contourner la loi. L’OM a trouvé son sauveur. Les rumeurs sur le mercato et le nouveau prétendu gigantesque portefeuille du club peuvent reprendre.


Breizh Cola Lorient


Créé en 2002, Breizh Cola mise tout, forcément, sur l’ancrage régional de la marque. Quitte à bouffer à tous les râteliers.
À la fois sponsor de Vannes, du Stade rennais, du Stade brestois, de l’En Avant Guingamp et du FC Lorient, le groupe breton ne se mouille pas trop. Jusqu’à ce 1er août 2017, jour de la fête nationale bretonne. Breizh Cola annonce ainsi la reprise du FC Lorient, car c’est dans cette ville que la première gamme a été lancée en 2002. Le but : se servir du football pour réaffirmer l’identité bretonne. Bernard Casoni est licencié sur le champ, non pas pour ses performances, mais pour ses origines. Un pont d’or est offert à Christian Gourcuff pour son retour. Sur le modèle de l’Athletic Bilbao, Lorient se retrouve à appliquer une politique régionale jusqu’au-boutiste. Bretagne libre.



Tropico Red Star


Seizième avec seulement dix-neuf points à la trêve, le Red Star accomplit une deuxième partie de saison 2016-17 exceptionnelle. Invaincu, le club de Saint-Ouen prend 45 points en 19 journées grâce à un Hameur Bouazza en folie. Le 12 mai, soir de la 37e journée, le Red Star s’impose à la dernière minute face à Sochaux. Le stade Bauer, qui a miraculeusement pu être mis en service à temps pour le dernier match du championnat, est en feu.
Le Red Star est officiellement promu en Ligue 1. Pour fêter ça, les supporters de Bauer jettent tout ce qui leur tombe sous la main sur le terrain. Et pour beaucoup, c’est la canette de Tropico Exotique qui a servi à accompagner le kebab d’avant-match. Les images font le tour des réseaux sociaux, et la marque de boisson rafraîchissante au nectar de fruits et à l'eau de source voit là une belle occasion de passer un cap dans sa renommée. Quelques semaines plus tard, un contrat de naming est passé entre le Red Star et Tropico. Le Tropico Red Star est né et est prêt à rouler sur la Ligue 1, avec un perroquet comme nouvel emblème. Quand c’est trop, c’est Tropico.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88