1. // Événement
  2. // Future Arena

Quelles innovations pour le football en l'an 3000 ?

Ce week-end, la Future Arena d'Adidas vous permettra de jouer devant un public de 50 000 personnes... totalement virtuel ! Et si on se projetait un peu - en se rendant en l'an 3000 - pour imaginer les autres évolutions que pourrait connaître le football d'ici quelques siècles ?

Modififié
179 14
  • 1. La réalité virtuelle au service du jeu

    Dans les années 2000, les jeux vidéo se pratiquaient à l'aide de consoles et de manettes de jeu. Aussi improbable que cela puisse paraître aujourd'hui, des générations de joueurs pratiquaient le football depuis leur canapé. Aujourd'hui, bien évidemment, les sites d'immersion sont ouverts dans toutes les grandes villes. Contre quelques crédits-puces, n'importe qui peut se glisser dans une capsule d'immersion totale et vivre un véritable match de football. Bardé de capteurs, d'électrodes et d'implants neuronaux, le joueur est transporté dans le stade de son choix, avec l'équipe de son choix et dans le contexte de son choix. Seul problème : une blessure virtuelle est une blessure réelle.


  • 2. L'œil bionique, pour le plaisir

    En un millénaire d'innovations ininterrompues, aucune expression n'a pris plus de sens dans le monde du football que celle de « passe laser » . N'importe quel e-footballeur est aujourd'hui équipé d'un œil bionique qui lui permet de disposer d'une multitude d'informations : ses coéquipiers sont détourés, la trajectoire de sa passe, ou de sa frappe, est annoncée d'un laser rouge, et, plus étonnant encore, toutes ses constantes vitales apparaissent à l'écran. Avantage aux attaquants, donc ? Et bien pas tellement. Les défenseurs, eux, sont aidés de leurs rétines pour intercepter une passe ou contrer une frappe.


  • 3. Gigantogrammes sur la place publique

    Si les hologrammes individuels ont envahi les foyers depuis des décennies déjà, plusieurs firmes annoncent l'apparition des Gigantogrammes™ au service du spectacle sportif. Terminé les écrans géants sur les grandes places pour suivre les événements sportifs importants. Désormais, n'importe quelle mairie disposant d'un endroit assez grand pourra diffuser l'événement entier en Gigantogrammes™ et faire ainsi vivre aux spectateurs une expérience encore plus réaliste. Premier essai prévu à Paris, sur la place de l'hôtel de ville, pour la finale de la Ligue des Étoiles qui se déroulera à Munich.


  • 4. Nouveaux stades, nouveaux spectateurs

    Toujours dans sa volonté de rapprocher le spectateur des joueurs et de leur ressenti, le président de la FIFACorp™ a autorisé les clubs d'e-football à équiper leurs stades de sièges « connectés » . Grâce à une pelouse bardée de capteurs, reliée aux sièges, les spectateurs sentent désormais les sièges vibrer au rythme du pouls du joueur en possession du ballon. En enfilant un casque audio, les spectateurs pourront également profiter d'un son en Dolby Digital 4K retransmis depuis les 362 micros implantés dans la pelouse, et ainsi profiter de l'ambiance du match. Voilà qui devrait plaire aux journalistes. Moins aux joueurs.


  • 5. L'armure technologique fine au secours de l'arbitrage

    Dépassés par les polémiques diverses qui agitaient la planète football chaque semaine, les arbitres sont aujourd'hui moins sollicités. Voilà un siècle déjà que les premières armures technologiques fines ont fait leur apparition sur les terrains d'e-football. Au moindre contact trop appuyé, les fibres sensibles des armures envoient une alerte à l'arbitre qui n'a plus qu'à arrêter le jeu. Sur son écran apparaissent toutes les informations nécessaires à une bonne prise de décision : l'endroit du contact, l'intensité de ce dernier et la sanction suggérée. Grâce à ces armures, le football est désormais plus sain, et plus facile. Merci, les Technofibres™.


  • 6. Plus haut, plus vite, plus fort : les nouvelles Minitanks™

    Pour répondre à un besoin constant de spectacle, de sensations fortes, et pour que le prix Gédéon™ – ancien prix Puskás – soit chaque année un peu plus haletant, les équipementiers, en accord avec l'armée, ont emprunté quelques technologies militaires pour les greffer sur les chaussures de football. Deux petits réacteurs à l'arrière de la chaussure, des impulseurs à ressort sous la semelle et une matière toujours plus fine : les nouvelles Minitanks™ permettent aux e-footballeurs de sauter plus haut, d'aller plus vite et de taper plus fort. Conséquence logique, les fédérations réfléchissent, pour la quatrième fois en un siècle, à augmenter la taille des terrains de football...


  • 7. La nanomédecine contre les accidents

    Pour supporter ces nouveaux matériaux et ces nouvelles exigences, le corps humain ne suffisait plus. Il a donc fallu que les chercheurs aillent emprunter à la nanomédecine quelques-uns de ses bienfaits. Grâce aux progrès fulgurants de la nanomédecine ces derniers siècles, chaque e-footballeur, qu'il soit professionnel ou amateur, a la possibilité de passer sur le bistouri pour se faire poser, par exemple, un nouveau cœur. Grâce à ce nouvel outil, et à des compléments nano- médicinaux, le corps est désormais capable de répondre aux nouvelles dimensions des terrains et au matériel dernier cri.


  • 8. Le terrain de football portable

    En 2884, c'est la révolution pour tous les amoureux du ballon rond. Terminé les urbans et les fives surchargés aux prix exorbitants. Un entrepreneur secret dévoile le premier terrain de football portable. Grâce à une technologie à peu près aussi bien gardée que le secret de la recette d'un soda hyper célèbre au 20e et 21e siècle, les ingénieurs de l'entreprise ont réussi à mettre en vente un terrain qui tenait dans une capsule. Contre la modique somme de 2800 crédits-puces, n'importe qui peut désormais jeter son propre terrain de football sur un espace libre. Problème cependant, il reste de moins en moins d'espaces libres... Plusieurs firmes seraient donc en train de plancher sur un nouveau modèle qui s'adapterait automatiquement aux dimensions d'une pièce fermée, par exemple.


  • 9. Un modèle économique tout neuf

    Suite à la grande crise de 2834, et la fin du modèle hégémonique jusqu'alors, le football a glissé un temps dans les mains des supporters. Mais après quelque temps, les plus grandes firmes de la Silicon Valley™ investissent, depuis vingt ans maintenant, dans les clubs de football. Le Google de Madrid™ est aujourd'hui un modèle du genre : ses enveloppes salariales et ses budgets alloués sont annexés sur les résultats de l'entreprise, seul actionnaire du club. Tous sont aujourd'hui en train de suivre ce chemin : le Microsoft Galaxy™, le Sony Athletic™ et même le Budweiser United™, pourtant réputé pour évoluer hors des chemins tracés.


  • 10. Le cyber-coaching, promesse d'avenir

    Pour gérer ces nouveaux joueurs, les hommes et leur intelligence ne suffisent plus. Pour la première fois de l'histoire, le PSG confiera son équipe première à... un androïde. Cet ordinateur ultra intelligent déguisé en humain sera le plus à même, selon le communiqué du club, à analyser et traiter les données de l'équipe adverse pour mettre au point la stratégie parfaite à chaque match. Si beaucoup restent sceptiques, certains sont déjà persuadés que les jours des Twer Domenech, Gaal Blanc, Hobber Mallow, Salvor Hardin et Bel Ríose sont comptés. Affaire à suivre, donc.


  • Bon plan du week-end :

    la Future Arena sera accessible en entrée libre du vendredi 13 novembre au dimanche 15 novembre, de 10h à 20h. Pour tenter l'expérience et savoir ce qu'on ressent quand on joue devant 50 000 personnes, inscris-toi ici !
    Par Gabriel Cnudde
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    SavingPrivateSuarez Niveau : DHR
    si t'aimes pas l'nouveau design frappe dans tes mains *clap clap*
    si t'aimes pas l'nouveau design frappe dans tes mains *clap clap*
    si t'aimes pas l'nouveau design, si t'aimes pas l'nouveau design, si t'aimes pas l'nouveau design frappe dans tes mains!! *clap clap*
    Innovation pour l'an 3000 : Un site qui ne te fait pas saigner des yeux ?
    bufford tannen Niveau : DHR
    Je découvre avec déception le nouveau site.
    Fait chier la bite.
    Geraldo Bitenbois Niveau : District
    Merci, j'ai recraché tout mon nesquik par le nez sur mon clavier a cause de toi
    LibidoPostToxico Niveau : National
    C'est vrai qu'il est bien pourri le nouveau design !
    Sinon qq'un a pensé la possible disparition de l'etre humain dans & millénaire ?
    Gros Noblois Niveau : CFA2
    Message posté par SavingPrivateSuarez
    si t'aimes pas l'nouveau design frappe dans tes mains *clap clap*
    si t'aimes pas l'nouveau design frappe dans tes mains *clap clap*
    si t'aimes pas l'nouveau design, si t'aimes pas l'nouveau design, si t'aimes pas l'nouveau design frappe dans tes mains!! *clap clap*


    clap clap
    Gros Noblois Niveau : CFA2
    An 3000: depuis 2 ans le fameux site SoFoot a implémenté la fonction édit dans ses commentaires.
    prtcl2x89 Niveau : DHR
    ça ne m'étonnerait pas qu'on en arrive à ça dans 985 années, dans ce cas, je serais content d'être depuis longtemps redevenu grain de poussière sur le terrain de foot de ma commune.

    et sinon, si jouer à fifa/pes en arrive là, autant jouer pour de vrai...
    rodillacero Niveau : DHR
    clap clap clap

    Je suis pas sur que ce soit le nouveau design qui est pas bien. Mais la couleur, c'est juste insupportable !!! C'est pas une question de gout, ca fait trop mal aux yeux.

    Sofoot, garder le même site et remettez nous l'ancienne couleur. Après , on vous donnera notre avis, mais là , c'est impossible de surfer !!!
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    179 14