1. // Reconversion
  2. // Nicolas Anelka

Quelle reconversion pour Nicolas Anelka ?

« Je sais déjà où je veux aller - si jamais j'ai l'intention de continuer - mais en tout cas, ce ne sera pas au Brésil. » Annoncé à l'Atlético Mineiro, Nicolas Anelka a mis fin aux rumeurs cette semaine dans une vidéo qui a fait grand bruit. Actuellement sans club, le joueur de 35 ans est toutefois resté évasif sur son avenir professionnel. L'occasion de réfléchir à quelques pistes pour guider Nico dans sa reconversion.

Modififié
4 53

Star du web

Avec 38 828 likes et 9321 partages, la vidéo postée par Nicolas Anelka est indéniablement le grand succès de ce début d'année sur la toile. Fort de ce plébiscite, le retraité décide de se lancer dans un métier d'avenir : Youtubeur. Désireux d'en apprendre un peu plus sur les rouages qui conduisent à cette célébrité virtuelle, Nico visionne en boucle les vidéos de Norman, Hugo et Mister V. Surtout, il peut compter sur les conseils avisés de l'un des mastodontes de la plate-forme, l'ami Dieudo. Abreuvé d'informations, Nico se lance enfin. Sous le compte « Nico fait des vidéos tout seul » , il publie le 12 mai 2014 un concentré d'humour et de subversion long de 5min34 intitulé Les célébrations de but, succès immédiat récompensé par plus 3,7 millions de vues. Surfant sur sa popularité naissante, il enchaîne mais ne tarde pas à défrayer la chronique. Suite aux critiques formulées par Cortex, Swagg Man et même Amandine du 38 au cours d'un rap assassin, Nico répond et dérape dans Tous fils de. Signalée pour contenu inapproprié, la vidéo est retirée de Youtube et le compte de la star du web clôturé. La fin d'une ascension aussi fulgurante qu'éphémère.

Membre du Jamel Comedy Club

Après s'être fait les dents sur les scènes ouvertes du théâtre de La Main d'Or, Nico franchit un cap et passe en prime time au Jamel Comedy Club. Propulsé sur le devant de la scène grâce au succès du Mougeon, le grand pote de Dieudonné aspire désormais à une reconversion dans l'humour. Crâne rasé, barbe fournie et lunettes à grosse monture, la silhouette d'Anelka n'est d'ailleurs pas sans rappeler celle de son illustre mentor, les kilos en moins. Tout aussi tranchant dans les vannes, l'ancien footeux distille du LOL en barre à ses amis. Politiques, médias, présidents de club, tout le monde en prend pour son grade. Les premiers retours sont convaincants, les salles se remplissent et Jamel apprécie. Nico le dit lui-même : «  Sur les planches, je me sens comme un mougeon dans son pré.  » Rares sont ceux qui prétendent à une carrière d'humoriste après avoir enquillé les buts pendant près de vingt ans. Nico l'a fait, c'est tout à son honneur. Et dire que tout ça est parti d'un pigeon et d'un herbivore à poils laineux...

Une carrière en MLS

Après avoir essuyé le refus d'Eto'o, c'est un David Beckham tout penaud qui se remet en quête d'un attaquant pour assurer le show dans sa nouvelle franchise à Miami. Mais l'Anglais a plus d'un tour dans sa Posh. Ni une ni deux, David décroche son téléphone et obtient sans souci l'accord de Nico, alléché à l'idée de se mettre en coloc' avec Adriano. Comme souvent avec Becks, le pari est réussi. Les deux attaquants plantent but sur but et propulsent Miami vers le titre tout en régalant les journalistes à chaque conf' de presse à coups de punchlines aiguisées. Mais la célébrité s'accompagne d'obligations et lorsque David annonce à Anelka qu'il devra poser pour la nouvelle pub McDo, Nico se souvient de celui qu'il fut jadis : un homme anti-système bouffeur de Giant. D'un «  Go fuck yourself! » , il claque définitivement la porte du monde du football.

Analyste chez Bloomberg

Business, finance, économie et donc Nicolas Anelka. Le rapport entre le groupe financier américain et l'homme à la quenelle n'est pas forcément évident. Pourtant, il est clairement établi depuis que l'ancien Tricolore a dévoilé au monde entier son amour pour les mardis après-midi passés devant Bloomberg TV. Flatté par cette publicité bienvenue, Michael Bloomberg, père fondateur de la société éponyme et ancien maire de New York, propose un poste de conseiller en plateau à l'ancien Bleu. Anelka saisit la balle au bond. Analyste brillant, Nico fait s'enflammer les marchés et relance l'économie mondiale à coups de bons mots. Convaincu du talent de son nouveau poulain, Michael le promeut même à la tête d'une armada de traders chevronnés. Nico s'éclate, Wall Street flambe, et le Nasdaq repart. La suite est connue de tous. Un Nico au top est aussi un Nico très proche du flop. Dépression, burn-out et grosse fringale, Anelka envoie tout balader pour une pige aux côtés de Stéphane Soumier sur BFM Business.

Président de la FFF

La vidéo s'arrête. En posant sa caméra sur la table du salon, Nicolas Anelka jubile et s'inspire de Christophe Dugarry dans Les yeux dans les Bleus. «  J'ai créé le buzz en 2010, je ferai le buzz en 2014.  » Personne ne le sait encore, mais celui à qui tout le monde donnait l'étiquette du vilain petit canard s'apprête à devenir un véritable héros national. Condamné à 18 matchs de suspension par l'instance du football français, Anelka n'est pas un type qui a peur de créer la polémique. Annoncé partant à QPR, Nico décide de casser les codes. Son nouvel objectif ? Contester la présidence à Noël Le Graët, un proche de Jean-Pierre Escalettes. Toujours plus haut, toujours plus fort, l'ancien attaquant des Bleus critique vivement le bâche que Noël a mis à Zizou sur le banc de l'EDF. «  On ne peut pas dire non à Zizou, même moi, contre l'Angleterre à Wembley, je lui ai ciré les pompes après le match.  » Les élections suivantes accouchent d'un résultat sans appel : Nico a le soutien de tout France 98 avec lui. Le Graët n'a, lui, que ses yeux pour pleurer. Accueilli comme un prince sur le balcon de Clairefontaine, Anelka est le nouveau Mandela. A long walk to freedom.

Par la rédaction de SoFoot.com PS : toute ressemblance avec des faits réels ne serait que pure et fortuite coïncidence
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

journaliste chez l’équipe ou membre du crif ...
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Je ne suis pas un fan d'Anelka mais s'il pouvait racheter SoFoot et vous mettre tous au chômage pour répondre à un tel acharnement, ce serait le pied.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Rédacteur au Guide du Routard.
Breaktheillusion Niveau : Loisir
Message posté par LaPaillade91
Je ne suis pas un fan d'Anelka mais s'il pouvait racheter SoFoot et vous mettre tous au chômage pour répondre à un tel acharnement, ce serait le pied.


Willima goldnadel likes this.
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
Kamikaze pour Al Quaeda
cortex 91 les pyramides Niveau : Loisir
Détrompez vous sofootiens cette photo d'anelka est un FAKE ! on la fait pas à moi.
2015, Nicolas Anelka siège à l'Académie Française après avoir défié puis vaincu Alain Finkielkraut dans un duel à mort de clichés "anti pensée unique". Les expressions "quenelle", "t'as vu" et "mougeon" font leur apparition dans la neuvième édition du Dictionnaire de l'Académie. Le vouvoiement est également aboli. Le sauveur que la France attendait, t'as vu.
Paradoxalement dans toutes les hypothèses, président de la FFF me parait être la moins plausible.

Je vote pour un retrait définitif au fin fond du Péru afin de recentrer ces chakras.
Surtout un lieu sans réseau Wi-Fi.
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
Porte-parole du mouvement Occupy
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Lisandro Le Pez
Kamikaze pour Al Quaeda


Je me demandais quel génie serait le premier à la sortir.
Ce subversif de mes deux qui pense qu'il suffit de faire une quenelle et de porter un t-shirt Mohammed Ali pour montrer sa profondeur intellectuelle.
Footballistiquement parlant, ce mec est insignifiant et ne mériterait même pas qu'on parle de lui. Le problème, c'est qu'il est la caricature parfaite d'un certain type de footballeur dont les médias raffolent, ce qui les pousse à lui donner une visibilité qu'il ne mérite pas du tout.

Niveau reconversion, je te l'enverrai taper le fer à l'usine ou dans les mines de sel. Ou sinon en immersion dans un patelin perdu en pleine diagonale du vide, en plein désert médical désindustrialisé pour qu'il comprenne ce que c'est qu'être vraiment victime d'un soi-disant "système"
gündojeanne Niveau : Loisir
plumeur de mougeons au casino d'enghien-les-bains
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par pompidou
Footballistiquement parlant, ce mec est insignifiant et ne mériterait même pas qu'on parle de lui.


T'as pas du le voir jouer souvent, toi...
Une dernière saison bénévolement pour essayer de faire monter le Red Star en ligue 2.
Message posté par Sidney G'Ovule


T'as pas du le voir jouer souvent, toi...


Quelques matches de Chelsea sinon...Mais bon, jamais une saison à plus de 20 buts, 12 clubs. Ce mec est un attaquant moyen, c'est tout.
Le mieux serait un mélange des deux premières idées : Star du Webb qui balance sur le milieu.

Mais faut pas rêver!

Anelka n'a rien d'autre à faire qu'à gérer sa fortune, tranquillement. Je lui déconseille de trop la ramener sous peine d'avoir d'authentiques ennuis.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par pompidou
Quelques matches de Chelsea...


C'est bien ce que je disais.
volontaire82 Niveau : Loisir
Message posté par LaPaillade91
Je ne suis pas un fan d'Anelka mais s'il pouvait racheter SoFoot et vous mettre tous au chômage pour répondre à un tel acharnement, ce serait le pied.


En même temps si on ne dit rien, les gens le voient comme un opprimé à qui on refuse la parole. C'est pas la faute de Sofoot si il a le don pour raconter connerie sur connerie, en plus d'avoir disparu des terrains depuis 3 ans.
Message posté par pompidou


Quelques matches de Chelsea sinon...Mais bon, jamais une saison à plus de 20 buts, 12 clubs. Ce mec est un attaquant moyen, c'est tout.


Un attaquant moyen?

Un international? Star à 18 ans? Un des premiers à s'exporter en Angleterre avec succès (après Cantona mais avant Henry)? Qui a eu comme coéquipiers des Zidane, Roberto Carlos, Raul, Lampard ou Drogba?

On peut regretter qu'Anelka n'ait pas eu une carrière moins chaotique. Mais dire de lui qu'il a été un attaquant moyen, c'est une sottise. Ce gars avait tout : physique, technique, tactique. C'est psychologiquement qu'il n'a pas tenu la route. On peut le comprendre. Il faut faire beaucoup de concessions et de courbettes pour avoir une trajectoire rectiligne dans le milieu du foot, choses qui répugnent à un caractère tel que celui d'Anelka.

Anelka n'est pas un révolutionnaire, évidemment. Il a juste un sale caractère. On pourrait aussi dire qu'il a du caractère. Justement.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 53