1. //
  2. // PSG/Lorient

Quelle fin de saison pour Paris ?

Depuis sa défaite à Marseille, le Paris Saint-Germain sait qu'il ne finira pas champion. Un constat difficile à digérer quand on sait que les hommes de la capitale ont été dans le coup pendant les deux-tiers de la saison. Voici donc les propositions qui s'offrent au PSG pour ne pas transformer huit mois encourageants en nouvelle saison moisie.

Modififié
0 8
Option No1 : Finir en roue libre et tout miser sur la Coupe de France


Paris en a fait sa spécialité : sauver une saison mal engagée en soulevant une Coupe nationale. Maintenant que le titre est officiellement hors de portée, le club de la capitale peut donc s'atteler à son activité favorite : ramener son habituel trophée biennal à la maison. Problème, le PSG, qui tient son rythme d'un trophée tous les deux ans depuis 2004, a déjà gagné la Coupe de France l'an dernier. Et surtout, les années impaires lui réussissent moins bien : battu en finale en 2003 et 1985, Paris a également perdu une finale de Coupe d'Europe en 1997. Cette année, tout semble programmé pour que les hommes de Kombouaré retrouvent le LOSC en finale. Hors, l'actuel leader du championnat, avec Landreau dans les buts, a quand même sérieusement la tête d'épouvantail de l'épreuve. Et puis le PSG n'a pas tant besoin que ça de « sauver sa saison » , que beaucoup d'observateurs jugent réussie, à condition de rester dans le top 5. En résumé, Coupe ou pas Coupe, le PSG aurait tort de saccager ses deux premiers tiers de saison convaincant en laissant filer le championnat.


Option No 2 : Cravacher pour arracher une place en C1

C'est un fait, avec 10 points de retard sur Lille, le PSG a dit au revoir à ses rêves d'Hexagoal. Comme l'a dit Greg Coupet après la défaite face à Marseille, « le titre, c'est fini » . Car même si l'écart n'est pas mathématiquement insurmontable, d'autres concurrents intercalés sont mieux placés pour rafler la mise en cas de défaillance de la bande à Garcia. Mais ce n'est pas une raison pour lâcher l'affaire. Après tout, le podium n'est qu'à cinq points. Rennes semble sur la jante et voit s'accumuler les blessures ; de son côté, Marseille connaît pas mal de pépins extra sportif ; quant à Lyon, l'incertitude qui entoure l'avenir de Claude Puel finira forcément par avoir des répercussions sur le terrain. Tous les gros ne feront donc pas le plein de points. « Nous avons dix finales à disputer » , a déclaré Sakho cette semaine, vraisemblablement conscient que le PSG possède un atout de taille dans sa manche : son calendrier. Sur les dix rencontrent qu'il lui reste, l'actuel cinquième de L1 s'apprête à rencontrer en priorité soit des équipes n'ayant plus rien à espérer ni à craindre (Lorient, Sainté, Bordeaux) soit des pensionnaires du bas de tableau. Un programme à sa portée, donc. Certes, le PSG doit encore se farcir Lyon et le LOSC, mais les deux rencontres auront lieu au Parc des Princes

Option No 3 : Supporter l'ennemi.

« Je vais dormir tranquille, car je sais maintenant que mon pire ennemi veille sur moi » . Le PSG ferait bien de prendre exemple sur Blondin, aka Clint Eastwood, s'il veut pouvoir qualifier son exercice 2010-2011 de réussi, au soir de la 38ème journée. Explication : dans trois semaines, l'Olympique de Marseille affronte Montpellier –tombeur du PSG- en finale de Coupe de la Ligue. La logique voudrait que tous les fans du PSG de France soient derrière les protégés de René Girard afin qu'ils empêchent l'OM de rafler un troisième trophée en douze mois qui serait dur à avaler. Sauf qu'en cas de victoire phocéenne au Stade de France, la cinquième place de Ligue 1 deviendrait du même coup directement qualificative pour la prochaine Europa League – on part évidemment du principe que l'OM va finir dans les quatre premiers. Dans le cas contraire, ce serait juste une « place d'honneur » , pour ne pas dire la place du con. Hors, c'est à ce jour la position que le PSG a le plus de chances d'occuper à la fin de la saison, puisque c'est à celle là qu'il se trouve actuellement et que la quatrième place n'est même pas à portée de tir. Alors, allez l'OM ?


Marc Hervez

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bah ils vont faire comme d'hab'!!
Comme quoi, The U n'est pas qu'un comique, mais aussi journaliste.
En général, dans les moments où la pression est de plus en plus présente, le PSG a vraiment du mal à la gérer, et vraiment à part avec Hallilodzic en 2004, ces 10 dernières années on été les plus pourries de l'histoire du club niveau championnat, et là j'attends vraiment de voir si cet entraineur et surtout les joueurs en ont dans le pantalon, et je pense en particulier à Erding qui manque cruellement de lucidité & de précision devant le but & à Hoarau qui a l'agressivité d'un Bisounours, un vrai chamallow çui là!...
"Comme quoi, The U n'est pas qu'un comique, mais aussi journaliste"

Bravo, meilleur poisson d'avril de la journée, respect!
Les années 70 (débuts du club) et plusieurs saisons de la decennie
des années 1980 ont été pourries . Parce que le PSG est un club jeune ou parce que le recrutement après le titre en 1986 par exemple a été catastrophique car pas judicieux ! Bref dans les années 1980 après des titres , des coupes , le PSG a connu des contre coups mais malgré les difficultés dans les années 2000, le PSG a continué tout les deux a remporté une coupe , donc ce n'est pas si pourri que çà, hormis en L1 (là le PSG peine régulierement depuis 2004,c'est vrai ).
"Alors, allez l'OM ?"

Jamais de la vie !
Rien a foutre de l'Europa League. Vu le sérieux avec lequel on la joue, de toute façon...
Pourra-t-on un jour avoir un article sans grossière faute d'orthographe ?

C'est sympa de citer Le bon la brute et le truand, mais l'option numéro 3 n'est tout bonnement pas envisageable pour tout supporter parisien qui se respecte.
Je regrette que certains intervenants (tieum78 et manouille par exemple) soient plus "anti OM" que "supporter parisien".
Je supporte Paris (dans tous les sens du terme), et je suis amateur de beaux matchs. En aucun cas je ne suis un "anti marseillais" de base (je n'aime pas particulièrement Marseille, mais je suis derrière eux en C1 par exemple, et puis comme mon beau-père est marseillais ... ^^).
Paris a perdu la possibilité de disputer 2 finales de coupe cette année (coucou Montpellier), mais ne doit pas pour autant cracher sur une qualification directe pour l'Europe si nous devions perdre face au Mans ou en finale de la coupe de France.
Ceux qui disent "surtout pas être redevable à Marseille" sont des crétins qui ne supportent pas leur club : un PSG en coupe d'Europe vaut bien une victoire marseillaise en coupe de la ligue ! Et puis vu la saison écoulée, voir Paris disputer l'Europa League l'année prochaine ne serait pas choquant, n'en déplaisent aux autres anti, parisiens ceux-là ! Cordialement.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
En 4x4 sur le sable chaud
0 8