Quelle destination pour Mario Balotelli ?

Le match de trop. Incontrôlable ce week-end lors de la défaite de Manchester City sur la pelouse d’Arsenal (1-0), Mario Balotelli a certainement disputé sa dernière rencontre sous les couleurs de Manchester City. Puni par Roberto Mancini, Super Mario, qui ne jouera plus de la saison, voit plusieurs options s’offrir à lui.

Modififié
705 38
Attention, ces scénarios sont fictifs et toute ressemblance avec des faits réels à venir serait purement fortuite.

Au Milan AC

Mars 2010 sur les ondes de Canale 5. Invité de marque de l’improbable émission italienne Striscia la notizia, Mario Balotelli, alors sous contrat avec l’Inter Milan, se pointe sur le plateau le torse bombé, vêtu d’un maillot du Milan AC. C’est la première « Balotellade » d’une longue série – toujours en cours - qui précipite un peu plus le divorce entre le joueur et les nerazzurri. Deux ans plus tard, chagriné par le triste épilogue de la romance entre l’attaquant italien et Manchester City, Silvio Berlusconi, un homme d’amour, décide de dégainer le chéquier après une vaine tentative de perversion des mœurs solides du cheikh Mansour. Nous sommes en juin 2012 et Silvio vient de réaliser la plus belle œuvre de son épatante carrière : réunir Mario Balotelli et Zlatan Ibrahimovic sous le même maillot. Privé d’Euro 2012, Super Mario troque le code de l’éthique de Cesare Prandelli contre celui de son président. Et en soirée bunga-bunga, Balotelli n’est plus un incompris, mais un véritable patron.

Au FC Barcelone

Mini-Mario n’a que quinze ans lorsqu’il découvre les vertes prairies de la Masia. Pris en test par le FC Barcelone, Balotelli, enfant précoce, cartonne. Huit buts en trois matchs, une domination sans partage sur le front de l’attaque, mais déjà, des problèmes. En l’occurrence, un agent un peu trop gourmand qui fait capoter l’arrivée du joueur de Lumezzane. A la recherche d’une pointe pour son attaque après que David Villa, toujours convalescent, a décidé de se lancer définitivement dans sa carrière de sosie de Jean-Pascal, Pep Guardiola, amoureux de l’Italie, décide de faire entrer le loup dans la bergerie. Etonnamment, la mayonnaise prend. Tout le monde comprend alors qu’un unijambiste en pointe du Barça mettrait 30 buts par saison. Mario lui, en met 45, dont un triplé en C1 face à Manchester City. Match lors duquel il révèle sous son maillot, un t-shirt « Por qué siempre yo ?  » . Après quelques mois de joie, passés à fréquenter le meilleur joueur du monde, Mario pète son câble et la jambe de Messi avec. Fin de carrière pour celui que Mario juge comme « le seul qui lui est supérieur » . Le roi est mort, vive Mario.

A l’Inter Milan

Parce que vous croyez que Super Mario a débarqué en pleine conférence de presse d’Andrea Stramaccioni comme ça, vous ? Présent à Appiano Gentile à la fin du mois de mars pour saluer ses anciens partenaires, ainsi que le nouveau coach de l’Inter Milan, Mario Balotelli a le mal du pays. Conscient des difficultés actuelles de son ancien club, l’Italien, touché, prend rendez-vous avec Massimo Moratti. En désaccord sur le montant du salaire mensuel de l’ancien mancunien, le président nerazzurro et le joueur décident de jouer cela lors d’une partie de fléchettes. Battu à plate couture par son ainé, qui s’est révélé être un grand amateur des quelques pubs irlandais de Milan, Mario s’en sort finalement avec un SMIC. Après l’échec de ses négociations avec Chelsea, José Mourinho, vainqueur de la C1 avec le Real Madrid, décide finalement de revenir à l’Inter. Et ce que le Mou veut, le Mou a. Stramaccioni dégage et le Portugais fait enfin de Balotelli le joueur qu’il aurait du être. Un joueur aussi arrogant qu’intelligent.

Au Paris Saint-Germain

Higuain parti à la Juve, Cavani à Chelsea, Van Persie à Manchester City, Suarez en prison, le Paris Saint-Germain se retrouve sans grand attaquant à la veille de la clôture du mercato estival. Tevezifié du côté de Manchester City, Mario Balotelli, en soirée à Paris, sans Raffaella Fico, reçoit un coup de fil de Leonardo. 31 août 2012, Mario Balotelli est officiellement l’attaquant du club de la capitale. Le début de la fin. A Paris, Mario fait n’importe quoi mais est l’idole du Parc des Princes. Finalement recadré par Carlo Ancelotti, Super Mario devient un membre important de l’effectif parisien. Double buteur lors du classico qui permet aux Parisiens de remporter le titre et d’envoyer l’OM d’Umut Bulut en Ligue 2, l’Italien devient une star de la mode parisienne avec son t-shirt « pourquoi toujours moi ? » , en collaboration avec Lagerfeld. Après cette saison réussie, Mario stoppe le football et rejoint la Sexion d’Assaut. T’es bête ou quoi.

En hôpital psychiatrique

Suspendu par la FA suite à ses agressions multiples face à Arsenal, Mario Balotelli est vivement invité à consulter un psychiatre. Le verdict est sans appel, l’attaquant est complètement fou. Malade, Super Mario est interné dans un drôle d’asile façon Milos Forman, et se la joue Randle McMurphy dans "Vol au-dessus d’un nid de coucou". Après des années d’entraînement, à couper les ponts avec le vil monde du football, il devient champion de fléchettes en 2023 avant de rejoindre les ordres. En 2045, Mario Balotelli, mieux connu sous le nom de Pie XV, devient le premier pape noir de l’histoire du Vatican.

A Hollywood

La MLS, très peu pour lui. A à peine 22 ans, Mario Balotelli a compris que le monde du football n’était pas fait pour lui. Accueilli à bras ouvert par le monde du cinéma, l’Italien ne tarde pas à faire son trou en Californie. Et si c’est pour son biopic que Hollywood Boulevard lui a offert une étoile, c’est bel et bien dans le remake de "Rush Hour", en compagnie de Yuto Nagatomo, qui apparaît comme le véritable tremplin de sa carrière outre-Atlantique. En contact permanents avec le producteur Aurélio De Laurentiis, il travaille, dès l’été 2014, sur sa version de "Taxi Driver". Pendant ce temps, Robert Pirès découvre les plaisirs de Bollywood.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

SachaDelano Niveau : DHR
2-1 ? Ah oui, j'oubliai que City avait cadré aucun tir dimanche...!
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
Je suis prêt à parier tout ce que vous voulez... qu'il sera... comme Tévez... encore à City l'année prochaine!!!! ;-)

Dommage de perdre son temps avec un tel article...
Quelle destination pour Balotelli ?......ba c'est simple la case prison ! joueur banal que des ignorants amateur de revus people porte aux nues,dans 2 ou 3 ans ce type jouera dans un club de milieu de tableau rital puis un petit tour au moyen orient ou en MLS au mieux pour ce tocard,bref très fort en conneries hors football,un Garra Dembélé version rital !
Excellent! ya des passages géniaux (cf Villa, l'OM d'Umut Bulut...), bon boulot!
SachaDelano Niveau : DHR
Personnellement, je trouve qu'il est surcôté.
Tomas Roncero Niveau : District
La seule et unique destination possible pour ce dégénéré c'est bien evidemment le FC Villarato.
Il pourrait y commettre ses 'balotellades' en toute impunité: casser des jambes, insulter les arbitres, cracher sur les adversaires, shooter le public du Bernabeu, marquer de la main, simuler l'amputation, insulter Noirs et Musulmans.
Il pourrait acquerir aussitot le grade celeste de bisounours et pas un arbitre n'oserait le sanctionner car tout ce que fait le FC Villarato est beni par les anges et ne peut donc etre sujet a caution!
En plus il est bien meilleur, plus beau et plus intelligent que Messi, donc...
Monsieur Ballotelli va rebondir, très clairement. Je trouve personnellement que le seul moment ou il doit prendre un rouge c'est sur le coup qu'il porte à Song, Sagna et Mario vont les 2 sur le ballons et pour moi il n'y a pas de fort contact entre les deux et donc pas de jaunes, par contre le dernier tacle qu'il fait ou il se prend le 2ème jaune est mérité. C'est vraiment une pédale ce plat de spaghetti Sagna. Le seul attaquant qui a daigné se bouger un peu à l'emirates était Mario j'vous rapelle.
Il est certes très apprécié du côté de Milanello, mais tout comme DTC-DMC, je pense qu'il restera à man City.
Ceci dit, il passera par la case AC Milan un jour ou l'autre, j'en suis convaincu.
13 buts en Première League dont 7 pénalty. Gignac aurait pu faire pareil. Voilà ce que je pense de Balotelli.
latourette Niveau : DHR
Très bon article! merci à l'auteur, je me suis bien marré.
Don quijote Niveau : Loisir
Moi, je suis fan de balo. je trouve hallucinant la réaction de Mancini à la fin du match.
Sur le terrain, il travaille, on le sent concerné, il est adroit, il marque et il fait marquer. ça va, quoi ?
Sur le coup franc ou il se prend la tête avecc Kolarov je crois, celui-ci est gaucher et c'est clairement un coup franc pour un droitier. Et puis il en a déjà tiré deux ! Balo a raison de demander à le tirer.
Sur les fautes qu'il commet contre Arsenal (Je suis un gros fan d'Arsenal!), il y en a une assez grave, sur Song, qui pourrait mériter le rouge, c'est clair. mais l'arbitre a rien vu. Le reste, faut pas déconner, c'est pas non plus des trucs de fou, quoi.
Je comprends pas bien qu'on puisse se priver, surtout pour ce qui concerne l'équipe d'Italie, d'un type comme lui.
Qui c'est, les grands attaquants italiens ? Et ne venez pas me parler de Borriello ou de Iaquinta, hein !
Je connais pas ce type perso, mais il me fait surtout l'effet d'un mec qui manque un peu de maturité, point.
Ryan Joseph Wilson Niveau : DHR
Ahahaha cet article est vraiment excellent, l'avant dernière possibilité me parait être la plus probable et la plus juste (sans blague)...
Je n'étais pas au courant du fait que Prandelli l'ait viré du groupe pour l'Euro.
Même s'il y a Cassano, Rossi & Di Natale, Balotelli ne serait pas de trop.
Balotelli est fatigant.

On dirait un môme qui a toujours besoin d'être au centre de toutes les attentions. Un enfant gâté, en somme!

P...! Mais joue au foot et c'est tout! En dehors du terrain, on se fout des co.neries que tu fais!

Higuain parti à la Juve, Cavani à Chelsea, Van Persie à Manchester City, Suarez en prison


Magnifique !
nadjib fc barcelone Niveau : DHR
Au Paris Saint-Germain
"Suarez en prison"

inattendu, vous m'avez tuer.
Hey thomas, peux tu me nettoyer ce caca* qui te coule de la bouche et qui goutte sur ton T-shirt tout blanc, tu sais c'est très désagréable!
magnifique article, je me suis bien marré surtout le coup de balotelli au Vatican. Autant pas mal de joueurs me donnent le sentiment de rater une belle carrière, mais chacune de ses conneries est plus marrante que la précédente. Balotelli me fait définitivement rêver
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
705 38