Quelle destination pour Drogba ?

Ca y est, c'est fini. Didier Drogba dit "ciao ciao" à Chelsea, après avoir atteint son rêve suprême : gagner la Ligue des Champions. Alors, forcément, une question se pose : où va bien pouvoir rebondir Didier Super ?

Modififié
2k 23
À Shanghai
La plus triste. C'est annoncé depuis plusieurs semaines, depuis plusieurs mois même. Après Chelsea, Drogba ira rejoindre Nicolas Anelka au Shanghai Shenshua, en Chine. Les victoires en FA Cup et en Ligue des Champions n'y changent rien. Didier a pris sa décision et a donné sa parole à son pote Nico. Le voilà qui débarque en Chine, où des milliers de supporters l'attendent déjà avec des contrefaçons de maillots Drogba. L'un des fans, adepte de PES, a même préparé une tunique floquée « Didier Doltra » pour lui souhaiter la bienvenue. Le joueur arrive alors que le championnat est déjà commencé, et permet dès ses premières prestations de faire remonter l'équipe au classement. Mais le 28 juillet, Drogba tombe nez à nez avec Marcello Lippi lors d'un déplacement à Canton. Le projet du coach italien le tente. Didier termine la saison avec le Shanghai Shenhua, mais s'engage dès le mois de novembre avec le Guangzhou Evergrande. Sur Facebook, la nouvelle tombe : « Didier Drogba et Nicolas Anelka ne sont plus en couple. »

À l'OM
La plus romantique. Le retour de Drogba à l'OM. Les supporters en rêvaient. Didier l'a fait. Le 23 juin, il s'engage avec Marseille et accepte de baisser son salaire pour les beaux yeux de Vincent Labrune. À Marseille, Drogba ressort tout son attirail : des reprises de volée, des frappes puissantes, des pénaltys ratés, des fautes inutiles, des signes de croix, des courses sous les virages. Tout. En Europa League, il emmène l'OM en quarts de finale mais se fait sortir par le FC Barcelone, qui a terminé troisième de son groupe en Ligue des Champions, et qui a donc été reversé en C3. Devinez quoi ? Lors du match retour au Camp Nou, Didier marque, mais se fait exclure pour avoir dégainé un T-shirt « Fucking Disgrace in your ass » . En Ligue 1, Marseille lutte difficilement pour l'Europa League, mais Drogba offre une joie ultime aux supporters en marquant le but de la victoire lors du Classico, qui empêche à nouveau le PSG d'être champion. Sochaux, 14e de Ligue 1 en 2011-12, est sacré champion de France.

Au Milan AC
La plus sportive. A 34 ans, Didier sent qu'il en a encore dans les chaussettes. Il veut jouer, mais pas en Chine, au Qatar ou aux États-Unis. La solution est devant ses yeux : il faut rejoindre le Milan AC, et profiter des soins du Milan Lab. La cure orchestrée par le professeur Jean-Pierre Meersseman fonctionne à Marseille. Drogba semble rajeunir au fil des semaines, et piquerait presque la vedette à Zlatan, qui n'est pas très content. Au mois de février, Drogba est tellement affuté qu'il marque un but exceptionnel contre Catane en partant de sa propre surface et en passant en revue tous les lutins véloces du club sicilien. À la fin de l'année, le bilan est plus que convaincant : Drogba termine deuxième meilleur buteur du championnat d'Italie derrière Di Natale (normal), se paye une demi-finale de C1 avec le Milan AC, gagne trois kilos de muscle et remporte une invitation pour participer à une soirée bunga-bunga organisée spécialement pour lui et rebaptisée pour l'occasion "drogbunga-drogbunga".

Au Barça
La plus revancharde. On connaît l'histoire. Cette fille, dans la cour de récré, que vous « détestiez » . Et puis, vous l'avez tellement détestée, qu'un jour, vous vous rendez compte que vous êtes fou amoureux d'elle. Bah, c'est la même chose. A force d'avoir tellement haï le club catalan, Drogba se rend compte que sa dernière grande envie est de revêtir le maillot blaugrana. Marché conclu. Il troque sa tunique bleue contre un ensemble bleu et rouge et devient le nouvel avant-centre du Barça. Néanmoins, entre Messi et lui, ce n'est pas le grand amour. Le petit Léo préfère faire des passes à Iniesta et Alexis "Faudel" Sánchez, ce qui a le don d'énerver l'Ivoirien. Réaction : un jour, à l'entraînement, Didier se pointe avec un maillot de Chelsea, pose le ballon sur le point de pénalty, et envoie une minasse du pied gauche sur la barre. Puis il se tourne vers Messi et, d'un sourire narquois, lui dit : « Moi aussi, Léo, j'ai raté des pénaltys…  » Le triple Ballon d'Or fond en larmes, pendant que Drogba s'en va rompre son contrat. En fait, il détestait vraiment trop le Barça.

Au Mans
La plus nostalgique. Après la victoire en Ligue des Champions, Didier veut revenir à quelque chose de plus traditionnel, de plus authentique. Trois choix s'offrent à lui : Levallois, son premier club, Le Mans ou Guingamp. Comme les Manceaux ont bien failli descendre en National et que l'attaquant a l'esprit corpo, il s'engage avec le club sang et or. Surprise lors de son arrivée : les dirigeants ont poussé la nostalgie à fond en faisant revenir sur le banc Thierry Goudet, coach des années 2000, et en achetant Gervino, Romaric, Pancrate et Bangoura. Avec quel argent ? Ce ne sont pas vos oignons. En Ligue 2, Didier se fait plaisir et passe autant de temps à jouer qu'à donner des ordres sur le banc. Au final, il dispute seulement les grands rendez-vous (contre Monaco, Lens, Auxerre, Nantes…) et marque tout de même 16 buts en 18 apparitions. Suffisant pour permettre au Mans de se classer troisième et de remonter en Ligue 1. Sur ce, il file à Guingamp. Faut pas déconner, non plus.

À l'Anzhi
La plus friquée. Drogba aux côtés d'Eto'o. Les supporters de l'OM en rêvaient. L'Anzhi l'a fait. En fin de contrat, Drogba file à l'Anzhi mais réussit quand même à se faire acheter 30 millions d'euros. C'est toujours ça de pris pour Chelsea. Au Daguestan, il retrouve donc Eto'o, formant ainsi l'une des paires d'attaquants les plus redoutées au monde. Les deux joueurs se répartissent la tâche : Samuel marque en championnat et Didier en Europa League. Cela fonctionne plutôt bien. L'Anzhi fait la course en tête en Russie, au détriment du Zénith, tandis qu'en Europa League, le club atteint pour la première fois de sa carrière les phases finales. L'histoire est belle : les Russes affrontent l'OM en huitièmes de finale. Drogba prétend une sale gastro pour louper le match aller au Vélodrome. L'Anzhi s'incline 4-1 sur un triplé de Dennis Oliech, et ne parviendra pas à remonter son retard au match retour. Tout s'achète, mais pas les sentiments.

À l'Africa Sports d'Abidjan
La plus originelle. Pour conclure en beauté sa carrière, Drogba boucle la boucle en signant à l'Africa Sports d'Abidjan, dans sa ville natale. Là-bas, où il est considéré comme une véritable légende vivante, il obtient le poste de joueur-entraîneur-directeur sportif-président-chef spirituel-grand marabout. C'est lui qui choisit qui va jouer, comment l'équipe va jouer, où lui va jouer, et même quand est-ce que l'équipe va jouer, tiens ! Aucun adversaire n'ose s'opposer à son charisme. Du coup, l'Africa Sports remporte tous ses matches sur le même score, 3-0, et Drogba marque un but par match. Il termine meilleur buteur du championnat ivoirien, et, évidemment, champion. A l'instar de Mohammed Kallon avec son Kallon FC, Drogba finit par racheter un petit club d'Abidjan et le rebaptise Olympique Drogba. Ses frangins, Freddy, Joël, Junior et Wilfrid, sont tous engagés. Dans vos dents, les frères Touré !

À Alba, au siège de Ferrero
La plus publicitaire. « Didier Drogba, le footballeur ? Et bah moi aussi, je joue au foot. » Tout le monde a en tête cette publicité Kinder qui mériterait presque un prix spécial à Cannes. Il faut dire que la prestation d'acteur de Didier dans cette réclame n'est pas passée inaperçue. Au siège de Ferrero, la maison mère de Kinder, on se dit que le joueur pourrait bien devenir la nouvelle égérie de la marque de chocolats, au même titre que Jo-Wilfried Tsonga. Le patron de Ferrero a même l'idée de remplacer le visage du petit gamin qui sourit sur les pochettes de Kinder par celui de Didier. Une nouvelle carrière et de nouveaux horizons s'ouvrent à lui.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

nadalito_15 Niveau : DHR
Z'êtes cons* SoFoot! xD
RahXephon Niveau : CFA
Eric, t'es un as.
footchampagne Niveau : Ligue 2
Note : 1
J'ai bien ri. Notamment sur cette petite perle joueur-entraîneur-directeur sportif-président-chef spirituel-grand marabout. Merci So Foot sinon plus sérieusement l'OM je pense pas que ce soit impossible.
« Didier Doltra » enormissime !!!!
Spike Spiegel Niveau : CFA2
Moi c'est le "fucking disgrace in your ass" qui m'a tué ^^
Si Didier Drogba, il sera clean.
 //  17:06  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 1
et la il annonce sa retraite sportive pour finir au summum sur une finale de ligues des champions gagné !
Énorme l'article. Bravo !
C'est trop fort, vraiment bravo

Eric Maggiori mérite la Plume d'Or du Journaliste Sportif
"Puis il se tourne vers Messi et, d’un sourire narquois, lui dit : « Moi aussi, Léo, j’ai raté des pénaltys… ». Le triple Ballon d’Or fond en larmes, pendant que Drogba s’en va rompre son contrat"

J'ai éclaté. Excellent article, go on Eric !
nononoway Niveau : CFA
CAN 2012 : Zambie - CIV / Copa America 2011 : Uruguay - Argentine


... je pense pas que c'est Drogba qui va chambrer Messi sur les penos décisifs. Ou sur quoique ce soit en fait...
motherfucker Niveau : CFA
Note : 1
"sur un triplé de dennis oliech"

c'était trop pour moi ahahahahaha
Forza_Milano Niveau : CFA2
st devant ses yeux : il faut rejoindre le Milan AC, et profiter des soins du Milan Lab. La cure orchestrée par le professeur Jean-Pierre Meersseman fonctionne à Marseille.

Vous vouliez pas plutôt dire "à merveille" ?
Aie aie aie Didier Doltra ça rapelle des souvenirs
Moi je dis Le Mans ! Romaric et Grafite reviennent aussi parce qu'ils en ont marre de plus jouer et on met la zère à la ligue 2 avec pour objectif de finir devant le Monaco des primes à 5 000 boules ! Drogba kiffe Pascalou et les croissants de la Panetière, pour ça il ne résistera pas...
Ah ah ah le triplé de Dennis Oliech... j'ai éclaté de rire tout seul comme un gland*
Note : 1
Voilà pourquoi je viens sur ce site. Vous êtes drôles, merci l'auteur !
Mdr!!!!!! excellent!!!!

L'humour perspicace qui se dégage de vos articles font de votre site et de votre magazine une référence en la matière tout en restant "paradoxalement" sérieux!!

Grosse mention sur le dernier SoFoot "papier" avec articles super intéressants, sur Bergkamp, Huge Grant, Boateng, Chinaglia et surtout sur les Skinheads...les premiers ,les vrais...article qui m'a permis de vraiment apprendre à connaître ce courant né dans les années 60-70 en Angleterre...qui au contraire de ce que pense la majorité des gens (moi en premier) n'étant pas des nazis , ni des antisémites....
StamfordBridge43 Niveau : Loisir
« Fucking Disgrace in your ass »... Je me marre bien, et pourtant l'information ne prête pas à rire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Gran Torino
2k 23