Quelle attaque pour le Real ?

La pré-saison a démarré et le recrutement du Real est achevé. Ou presque. Le psychodrame du 9 vient de reprendre. Qui pour tenir compagnie à Higuain et Benzema en pointe ? Ça faisait longtemps.

1 6
« A Los Angeles, nous sommes chez nous » . Mourinho est heureux sous le soleil californien. Vivre dans des palaces, côtoyer les stars dans les lobbies et passer incognito dans les boutiques Ralph Lauren : il n'y a qu'ici que lui et ses galactiques sont des gens normaux. Installé dans la Cité des Anges et débarrassé de Valdano, le démon portugais s'est apaisé. Même l'affaire du troisième attaquant ne soulève plus de poudre : « L'an dernier, nous avons vécu une mauvaise expérience avec la blessure d'Higuain. Cette saison nous avons décidé d'avoir trois attaquants dans l'effectif afin de jouer trois compétitions différentes et plus de cinquante matchs. Il ne manque plus que cet attaquant » . Adebayor rentré à City, la première ligne merengue est à nouveau dépeuplée. Mourinho l'a dit, un troisième doit arriver. Faites vos jeux.

La troisième roue du carrosse

Après s'être jeté le premier sur Sahin, avoir avalé Coentrao et embarqué Altintop, Mourinho est moins pressé de pousser à l'arrivée d'un attaquant. C'est d'ailleurs avec une touche de dilettantisme que le Special One prend l'affaire « Jusqu'au 31 août, nous avons tout le temps de signer un troisième attaquant » . Il faut bien reconnaître que chez les Mourinho (fils de gardien de but et ex-milieu), on préfère les guerriers aux starlettes. Un avant-centre est un pivot chargé de lancer les fusées installées dans son dos. La saison dernière, ni Higuain, ni Benzema, ni Adebayor n'ont été incontournables. Ce sont Ronaldo, Di Maria et Ozil qui se sont rendus indispensables. Dans le 4-2-3-1 mourinhien, le 1 est une rampe de lancement en phase offensive et la référence du pressing en phase défensive. Rien de plus. Problème, Perez n'a pas encore recruté sa star annuelle. As réclame Aguero, Marca prie pour Neymar. Mais aucun des deux n'a le profil du petit soldat.

Avec Neymar, le problème ne ferait qu'être déplacé. Certes, Perez aurait sa star annuelle au prix le plus élevé possible (45 millions d'euros d'indemnité de transfert et 5 millions annuels net). Mais la mini star brésilienne n'a pas le CV du poison pour défense centrale. Plutôt ailier virevoltant et dribbleur obsessionnel, sa place est sur les côtés, là où provoquer est une mission, là où jouer perso n'est pas forcément un défaut. Neymar viendrait donc trainer sur les plates bandes du Crist ou de son assistant, Angel di Maria. « Je veux jouer au Real Madrid » croit avoir entendu Marca hier, « je reste à Santos » rapporte el Mundo, sûr de son scoop. Depuis un mois, la presse espagnole promet l'arrivée du nouveau Robinho. Sauf qu'à part faire plaisir à Perez, son arrivée ne servira pas à grand-chose : « Nous avons l'effectif que nous voulions » a tranché le Mou. Santos veut garder sa perle jusqu'à la Coupe Intercontinentale. Perez privilégie les bonnes relations institutionnelles à l'arrivée d'un énième galactique beaucoup trop cher. Alors ?

Perez a changé

Il y aurait bien l'hypothèse Agüero, mais à part lui-même, plus personne n'y croit. Signer la star du voisin est une déclaration de guerre à l'Atletico Madrid. Or, il est fini le temps où Perez lançait des OPA hostiles sur les stars d'en face pour déstabiliser les institutions ennemies. Le président madrilène a changé. Ce sont les bonnes manières qui ont fait venir Ronaldo, Kaka et Benzema. Pire encore, payer 48 millions pour seulement le gendre de Dieu et ses 24 buts ressemble à un blasphème. Du coup, Mourinho se moque : « Agüero ou Neymar ? Et si c'était Adebayor en fait ? » . La tige togolaise a le profil parfait du soldat de l'armée portugaise. Son jeu de tête, son envie de bien faire et sa présence physique ont ravi le Mou l'an passé. Or, cette saison les mêmes problèmes se posent : avec Benzema ou Higuain en pointe, le Real manque de présence dans les airs et sur les défenses centrales adverses. Avant le 31 août, on saura. Ou pas.

Thibaud Leplat, à Madrid

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Neymar ne viendra pas, comme le dit l'article sur le terrain sa position est similaire à celle de CR7 et CR7 est intouchable encore plus intouchable car Neymar n'a pas le niveau pour ne serait-ce le concurrencer. Donc inévitablement ça irait sur le banc et ça coûterait cher. Kaka, Benzema y squattent déjà à prix d'or.
Ca existe plus avec Mourinho ces transferts marketing à la con, il veut des joueurs opé' et sains.

Neymar traine déjà énormément de casseroles au Brésil, à son âge ça doit être un exploit. Et Mourinho n'apprécie pas ce type de joueur.

L'attaquant qui viendra sera surement Adebayor, Mou' laisse la situation se pourrir pour l'attraper à un moment où il sera bradé, tout bénef' pour le Real car durant son passage, Manolo a montré qu'on pouvait compter sur lui. On part moins dans l'inconnu qu'avec Neymar qui devrait être, en plus, adapté.

Après Aguero serait la cerise sur le gâteau mais ça enchainerait un changement en attaque avec le départ de Benzema ou Higuain et j'pense que Mourinho ne veut pas de chamboulement dans l'effectif.
Mais le gendre de Dieu est un joueur exceptionnel et 45M€ pour lui c'est rien du tout.

Sinon, à quand un article sur les premiers pas de Varane au Real Madrid ?
En gros, ils essayent secrètement de faire signer Llorente! sinon, on fait l'affaire Adebayor en attendant mieux l'année prochaine.
Ouai ça ressemble au profil de Llorente ou... Drogba?

Parce que Adebayor dans une équipe anglaise ça peut aller, mais en espagne avec autant de talent technique il ressemble plus à un catcheur qu'autre chose...
Bonjour Thibault Leplat,

Bravo pour cet article que je trouve pertinent et plein de finesse. J'aurais cependant une critique: certes la question de savoir quel attaquant Mourinho va choisir de signer est complexe, mais on apprécierait quelques estimations sur son profil. On sait que le jeu de tête d'Adebayor ne l'a pas titularisé lors de nombreux grands rendez-vous. A défaut d'établir un profil, on aimerait bien que le propos soit historicisé pour montrer que Mourinho n'a pas de profil d'attaquant figé. Bref, on reste un peu sur notre faim. Néanmoins bravo.
Je comprends pas pourquoi le Real ne signe pas Tevez.
parce qu'il est encore plus gras que Benzema !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Cristiano Ronaldo, déjà
1 6