Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Quelle attaque pour l'équipe de France à l'Euro ?

Griezmann, Payet, apparemment, c'est plié. Pour le reste, cela reste relativement ouvert pour l'attaque française à l'Euro. D'Olivier Giroud à Kevin Gameiro en passant par Hatem Ben Arfa, beaucoup peuvent y croire. Revue d'effectif.

Olivier Giroud


Pourquoi oui

Il a une vraie histoire en Bleu, un vécu. D'ailleurs, il a marqué 4 buts en sélection depuis le début de saison, soit le double de Karim Benzema. Ce qui n'est pas anodin. Et puis, il a quand même planté 5 fois en Ligue des champions, sans compter ses 13 réalisations et 6 passes décisives à Arsenal, alors qu'il n'a pas été tout le temps titulaire. C'est notre seule grande tige vraiment fiable devant. Et un grand costaud, cela rassure toujours.

Pourquoi non

Franchement, se faire bouffer sa place par Welbeck et Walcott à Londres... En plus, il est dans une forme épouvantable avec seulement 3 buts en Premier League en 2016. La Ligue des champions ? Néant total face au Barça, qui a tapé les Gunners en huitièmes, et autant dire que son score soi-disant flatteur en phase de poules ne compte pas, car les vrais le savent : la Champions commence vraiment avec les matchs à élimination directe. Il repassera le jour où il claquera des doublés en demi-finales de Ligue Europa.

Anthony Martial


Pourquoi oui

En talent pur, il a un Ben Arfa dans chaque orteil. Parce que lui, ce n'est pas contre Rennes ou Montpellier qu'il fait son chaud, mais contre Norwich et Sunderland, rien à voir. Son agent vous le dira mieux que quiconque : il joue dans le seul vrai championnat qui compte. L'Espagne, à part le Barça et le Real, c'est le néant. Les supporters mancuniens souligneront quant à eux un autre exploit : celui d'avoir sorti une belle saison malgré les choix tactiques improbables de Louis van Gaal. N'est-ce pas Morgan Schneiderlin ?

Pourquoi non

On en fait des caisses à cause de son prix exorbitant, mais au final, il a marqué combien de buts en équipe de France ? Autant que Jérémy Toulalan ou Franck Jurietti. Et puis en Ligue des champions, il a sauté dès la phase de poules, comme un joueur de Ligue 1 lambda. On en reparlera quand il se fera sortir en huitièmes par le Barça.

Kingsley Coman


Pourquoi oui

Contre la Juventus, il a sorti le grand jeu et prouvé qu'il pouvait être décisif au plus haut niveau. Avant de confirmer sous le maillot bleu avec un but de folie contre la Russie. Coman, c'est un diamant brut, un mec qui casse les reins des latéraux, mais aussi un tempérament affirmé. Avoir quitté le PSG et joué à la Juve puis au Bayern à seulement 20 piges n'est jamais anecdotique.

Pourquoi non

Franchement, la Juventus était cramée quand il est entré en jeu. Alors que Ben Arfa, il fracasse les défenses de Lorient ou Reims quand elles sont en pleine possession de leurs moyens. Et puis même Fabrice Pancrate peut claquer 5 passes décisives contre un Werder moribond cette saison. On y repensera à la prochaine étape de son tour d'Europe, à Chelsea ou Manchester City.

André-Pierre Gignac


Pourquoi oui

Il a prouvé qu'un autre football était possible, loin de la dictature des grands championnats européens et de la C1. Son départ au Mexique, c'est un acte militant, un refus de la Premier League, un refus de l'Olympique lyonnais. Un doigt d'honneur à l'ordre établi. Il a préféré devenir le noble ambassadeur du football français en Amérique latine. Tellement beau que cela mériterait un film en sélection officielle au Festival de Cannes. Et puis sans parler des buts marqués pour les Tigres ou l'équipe de France depuis un an, un mec qui clashe Jean-Michel Aulas sur Twitter mérite qu'on lui tende la main.

Pourquoi non

C'est bien beau le Mexique, mais qu'en est-il du niveau défensif ? Il ferait moins le malin face à Karim Rekik ou Kossi Agassa. On étudiera son cas le jour où il se rendra indispensable à Newcastle ou Middlesbrough.

Kevin Gameiro


Pourquoi oui

Il va peut-être taper sa troisième Ligue Europa en trois ans, a claqué un doublé contre le Shakhtar, alors que Guy Stéphan était en tribunes et mis sa trentaine de buts sur la saison. Peut-être l'attaquant français le plus intelligent dans ses déplacements, s'il n'en est pas, c'est une « fucking disgrace » . Et on exagère à peine.

Pourquoi non

Le championnat d'Espagne, c'est nul, rien ne vaut la Premier League. Quant à la Ligue Europa, même nos clubs de Ligue 1 ne daignent pas la jouer, alors franchement, on se penchera sur son hypothétique place en sélection quand il gagnera la Coupe de la Ligue ou claquera 10 buts pour Arsenal.

Alexandre Lacazette


Pourquoi oui

C'est l'homme de l'année 2016, le fer de lance du renouveau lyonnais. Pour la seconde année consécutive, il a franchi la barre des 20 buts, alors qu'il avait débuté la saison le dos en vrac et sous les subtiles attaques verbales d'Hubert Fournier. Sans ça, il éclipsait Zlatan Ibrahimović et signait au PSG pendant l'été. Plus efficace que Giroud, plus technique que Gignac, plus costaud que Gameiro. Chauffer un peu JMA et il vous dira qu'il est même plus fort que Benzema.

Pourquoi non

C'est sympa de briller en Ligue 1, mais demander à Hubert Fournier ce qu'il pense du penalty qu'il a foiré à La Gantoise en début de saison. Et puis s'il veut prouver qu'il a plus d'imagination que Dédé Gignac, faut qu'il pense à se sortir de son cocon lyonnais. On songera à lui confier un rôle de doublure de Giroud quand il aura acquis le statut de légende vivante à Beijing Guo'an, pas avant.

Hatem Ben Arfa


Pourquoi oui

Un magicien, capable de passer en revue toute une défense tout en dissertant sur « l'incarnation de la Volonté de puissance » . Hatem Ben Arfa, c'est l'assurance de spectacle, et aussi la possibilité d'une élévation intellectuelle de tout l'effectif français pendant un mois. Alan Pardew et Steve Bruce ne le méritent pas.

Pourquoi non

C'est peut-être tout simplement plus beau d'imaginer ce qu'il aurait pu apporter s'il en avait été que de saisir ce qu'il ne peut pas apporter s'il y est ? De toute façon avec lui, rien n'est jamais simple.

Mathieu Valbuena


Pourquoi oui

Il n'a jamais démérité en Bleu, le dernier grand souvenir qu'il nous a laissé est un coup franc inspiré venu illuminer une soirée au Portugal. Cet homme est la victime dans l'affaire de la sextape, et à ce titre, son absence à l'Euro - sans jamais avoir pu défendre ses chances - serait particulièrement cruelle.

Pourquoi non

Ce joueur est une bombe à retardement, à tout moment sa sextape peut sortir, avant un choc contre la Suisse ou l'Albanie. D'ailleurs, si on analyse le ratio, une majorité préfère voir sa sextape que son nom dans les 23.

Franck Ribéry


Pourquoi oui

Il a l'expérience, le talent, et la volonté de se racheter. Pour gagner l'Euro, on ne peut pas se passer d'un joueur qui brille au Bayern Munich. Après Knysna 2010, le désamour consommé avec le public français, un retour à la maison pendant un mois pour gagner l'Euro avant de tirer sa révérence pour de bon, ce serait beau.

Pourquoi non

Il risque de déstabiliser Antoine Griezmann en imposant des concours quotidiens de chat-bite ou de foutre toute l'équipe dans un ravin en s'amusant à piquer les clés du bus. Et puis le mec parle mieux allemand que français.

Guillaume Hoarau


Pourquoi oui

En 2016, il facture 14 buts et 8 passes décisives dans le très compétitif championnat de Suisse. En plus, il sait jouer de la guitare, ce qui pour la vie de groupe est un vrai plus.

Pourquoi non

Alors que Griezmann commence à s'affirmer comme le leader de l'attaque, ce serait peut-être malvenu de lui mettre un concurrent dans les pattes, alors qu'il a besoin de se sentir en confiance ?

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 6 Hier à 13:40 Gourcuff out jusqu'en 2019 51
Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 13:26 L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 15