En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // SO FOOT sélectionne le12èmehomme ORANGE

Quel serait le meneur de jeu idéal pour le 12èmehomme ?

Si le meneur de jeu parfait existait, il aurait évidemment la classe de Zinedine Zidane, la frappe de Gheorghe Hagi ou la filouterie de Diego Maradona. Mais pas seulement. Anatomie du numéro 10 idéal pour le 12èmehomme. En douze points, évidemment.

Modififié
Les goûts musicaux de… Johan Micoud : Passionné de rock, Micoud était presque une anomalie dans un milieu plutôt porté sur le rap. Alors depuis qu'il ne joue plus, l'ancien Bordelais, qui déclara un jour regretter d'avoir loupé un concert de Dire Straits à cause d'un match, rattrape le temps perdu. Reconverti dans la production musicale (entre autres), il sort en 2010 une compilation baptisée Pop and Foot. L'assurance de playlists de qualité sur les réseaux sociaux.

La coupe de cheveux de… Carlos Valderrama : La Colombie, dans les années 90, ce n'est pas que Pablo Escobar et les cartels. C'était aussi une grande équipe à la dégaine folle. Celui qui symbolise le mieux cette dream team reste Carlos Valderrama, qui promenait sa tignasse ondulée sur les terrains du monde. Une afro blonde reconnaissable entre mille qui a fait du meneur de jeu cafetero une véritable icône. Mais pas un phénomène de mode.

Les yeux de… Mesut Özil : Une tortue, un caméléon ou une chouette, voilà les animaux auxquels Mesut Özil a déjà été comparé à cause de ces mirettes globuleuses. Finalement, la presse espagnole l'a surnommé Nemo, comme le poisson clown de Disney. Qu'importe. Lui sait bien qu'il doit sa vision du jeu hors du commun à ses drôles d'yeux. Deux billes noires qui lui permettent de voir plus loin, et plus rapidement que tout le monde. Bon pied, bon œil.

La carrière d'… Éric Carrière : Le jeu de mot est facile, mais la trajectoire vaut le coup d'œil. Passé à travers les mailles des filets des centres de formation, le meneur de jeu de poche commence à jouer à Muret, chez les amateurs. En 1996, il fait le mur et s'installe comme le 10 du FC Nantes. Ses pérégrinations le mènent notamment à Lyon, où il décroche quatre titres de champion de France et un rôle de doublure de Zinedine Zidane en équipe de France. Pas mal pour un joueur devenu professionnel à 24 ans.

La célébration de but de… Paul Gascoigne : Lors de l'Euro 96 joué à domicile, l'Angleterre explose l'Écosse et Paul Gascoigne marque un but superbe. La suite est une célébration théâtrale : Gazza, allongé dans l'herbe, bras écartés et bouche grande ouverte, se fait asperger d'eau par ses coéquipiers. Scène étrange. En réalité, le joueur répond à sa manière aux tabloïds. Quelques jours plus tôt, une photo de lui avait fait le tour du royaume : ivre, affalé sur une chaise de dentiste, ses potes lui versaient directement de l'alcool dans la gorge. Le genre de clichés qu'on aime retrouver le lundi matin sur sa page d'accueil…

L'humour de… Franck Ribéry : Qu'on se le dise, le Boulonnais est un ardent défenseur des blagues potaches. Renverser un seau d'eau sur la tête de son ancien gardien de but, Oliver Kahn, le fait beaucoup rire. Parfois, Francky va même trop loin, jusqu'à mettre tout le monde mal à l'aise. Comme en janvier 2009, quand il prend le volant du bus du Bayern et arrache deux panneaux d'affichage et un plot en béton. #Epicfail.

L'Instagram de… Kaká : Dieu lui a donné la foi, et Kaká a décidé de faire du prosélytisme sur « les Internets » . Du coup, son compte Instagram regorge de messages divins et d'extraits d'Évangiles. Le Brésilien, pionnier sur ce réseau social, poste aussi régulièrement des photos de ses vacances en famille et quelques souvenirs d'enfance qui méritent le coup d'œil. Pas étonnant qu'il compte près de 900 000 followers…

La longévité de… Jari Litmanen : À 35 ans passés, la plupart des joueurs de champ remisent les crampons au placard. Pas Jari Litmanen. À 40 berges, l'ancien meneur de jeu de l'Ajax champion d'Europe 95 jouait encore à l'HJK Helsinki. Jari a également battu un autre record sous le maillot de la sélection finlandaise : en 2010, il devient le plus vieux buteur de l'histoire des qualifications à l'Euro. À 39 ans. Solide.

La femme de… Wesley Sneijder : Un chanceux. En plus d'être né avec des pieds magiques, il partage sa vie avec l'une des plus belles femmes de Hollande. En juillet 2010, comme pour mieux digérer la finale de Coupe du monde perdue face à l'Espagne, Wesley convole en justes noces avec Yolanthe Cabau, star de la télévision locale. Depuis, le couple fait la une de la presse people. Et complexe les coéquipiers du milieu de Galatasaray.


L'imagination d'… Antonin Panenka : Finale de l'Euro 76, la Tchécoslovaquie affronte l'Allemagne. 4-4 aux tirs au but. Dernier tireur, la moustache d'Antonin Panenka s'avance et pique son ballon en plein centre du but, tandis que Sepp Maier, le gardien allemand, se jette. But et victoire tchèque. Le copyright est déposé, Panenka lègue son nom à ce geste fou pour l'éternité. Le meneur de jeu fera des émules, avec plus ou moins de succès, mais nul n'égalera l'original qui n'a, selon ses dires, jamais raté l'exécution de son grigri fétiche.

Le surnom d'… Ariel Ortega : Longtemps estampillé nouveau Maradona, Ariel Ortega a connu une carrière en dents de scie. Sans doute un peu à cause de ses penchants pour la boisson, mais aussi en raison de relations souvent compliquées avec ses partenaires. Un caractère de mule qui lui a valu un surnom étrange pour un footballeur : « El Burrito » . Le petit âne, en VF. Rien à voir avec la gastronomie mexicaine, donc. Quoi qu'il en soit, le poids de la succession de Diego était trop lourd pour la mule.

Le look d'… Hidetoshi Nakata : Premier Nippon à s'imposer en Europe, le champion d'Italie 2001 avec la Roma est ce qu'il convient d'appeler une victime de la mode. Toujours sapé comme un milord, Nakata devient mannequin Calvin Klein après l'arrêt de sa carrière. À l'image de David Beckham, le Japonais compte ses groupies : il y a dix ans, le maillot floqué Nakata était le deuxième plus vendu du monde derrière celui de Ronaldo. Pas mal pour quelqu'un qui déclarait récemment que les liquettes de foot manquaient de style.
– Par Arthur Jeanne / Photo : Panoramic
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88