1. //
  2. // 8e de finale aller
  3. // Valence/PSG

Quel poste pour Lucas Moura ?

La dernière petite merveille brésilienne a plutôt bien réussi ses débuts avec le PSG. Il faut dire que Carlo Ancelotti n’a pas perdu son temps avec Lucas Moura : 5 matches, 5 fois titulaire et déjà trois passes décisives. Autant dire que le coach au sourcil relevé a envie d’installer son dernier jouet. Oui, mais où ?

Modififié
10 25
1 - Milieu droit :

Dans le schéma actuel du Paris SG en 4-4-2, c’est au poste de milieu droit que le Brésilien a le plus souvent évolué. Sauf que le numéro 29 a une fâcheuse manie : il repique systématiquement dans l’axe. Globalement, l’ancien de São Paulo aime se trimballer entre les lignes. Entre ses milieux et ses attaquants. Il ne faut pas se méprendre, Lucas est un faux joueur de profondeur. Il n’est pas dans le même registre qu’un Ménez ou un Gameiro, les deux spécialistes de la profondeur de l’effectif de Carlo Ancelotti. Comme Ezequiel Lavezzi, le numéro 29 aime porter la chique et provoque balle au pied. Son combo contrôle de balle-technique-vitesse est un plan à trois en or. Dès lors, le confiner sur un côté n’est pas forcément la meilleure chose à faire. À droite, il repique systématiquement dans l’axe. C’est plus fort que lui. Pas question d’aller sucer la ligne de touche comme un vulgaire Quaresma. A gauche, il aurait le même vice même si cela lui permet de rentrer sur son bon pied pour frapper. Cela étant dit, c’est dans sa position de faux milieu droit qu’il a délivré deux caviars contre Toulouse. Au Brésil, il jouait majoritairement à ce poste. On parle d’un championnat où la rigueur tactique n’est pas une constante. Sur un côté, sa qualité de passe peut faire merveille. Mais pour qu’il soit vraiment efficace, il doit défendre. Et pas besoin d’avoir une chiée de DUT pour savoir qu’un joueur brésilien n’aime pas défendre. Surtout quand il est aimanté autant par l’axe du terrain. Or, c’est dans ce domaine qu’il est finalement le plus surprenant. Niveau repli défensif, il est déjà beaucoup plus intéressant qu’un Pastore ou même qu’un Ménez. Contre Bordeaux, il a tenté de compenser au mieux les montées de Benoît Trémoulinas afin de ne pas laisser le pauvre Christophe Jallet se faire démolir. À choisir, son meilleur poste reste quand même milieu droit-centre. À gauche, Lavezzi, Pastore et Ménez peuvent largement faire le taff. Des quatre, Lucas est celui qui a la meilleure qualité de passe. Même si Pastore a une qualité de passe en profondeur qui frôle le génie.

2 - Électron libre autour d’Ibrahimovic :

« Je l’ai vu Ibra, aujourd’hui. Zlatan est un buteur technique. Avec ma vitesse et son efficacité, ça va donner de très bons résultats » balançait l’international brésilien depuis son pays natal en août dernier. Dans son esprit, il se voyait bien tourner autour de la grande carcasse suédoise et grignoter les restes. En demandant à Lucas Moura de tourner autour d’Ibrahimovic, et donc de décrocher, cela doit permettre au Z de ne plus redescendre chercher les ballons. Ainsi, Ibra reste dans la surface, là où il peut être vraiment utile au jeu sans nuire à la vitesse de circulation du ballon. Idéalement, c’est ce duo qui devrait officier en pointe. Lucas Moura a le même pouvoir d’accélération que Ménez mais semble un poil plus efficace (même si contre Bastia, ce n’était pas flagrant). Ménez se retrouverait alors en concurrence avec les Argentins Pastore et Lavezzi pour une place sur un côté. Sur les trois passes décisives de Lucas, deux sont à créditer au profit d’Ibrahimovic. Peut-être le début de quelque chose entre le minot et le Pichichi de la Ligue 1.

3 - Numéro 10 :

Sur l’unique but des Parisiens à Bordeaux, Lucas Moura est en position axiale quand il envoie la sphère en profondeur pour Ibrahimovic. Sur FIFA, on parle d’un beau « triangle » sur la manette. Quand il est face au jeu, le Brésilien est à l’aise. Son style de jeu sied à merveille au poste de numéro 10. Très à l’aise dans les petits espaces, l’homme aux Adidas adore provoquer, enfoncer les lignes adverses et perforer. Pas vraiment l’image d’un numéro 10 à l’ancienne. Les mecs lents mais terriblement précis avec leurs doigts de pied. Dans l’imaginaire des gens, un numéro 10 fait rêver. Alors un numéro 10 brésilien, c’est la demi-molle assurée. En le limitant à ce poste, Lucas perd en explosivité et en force de percussion. Dans l’idéal, on rêve d’un milieu Pastore-Verratti pour la première passe, d’un trio Lavezzi-Ménez-Lucas pour foutre le bordel et d’Ibra pour coller la sphère au fond. Avec tout ce beau monde qui ne défend pas, c’est ingérable. Lucas en 10 ? Oui, quand le PSG mène 4/0 et veut jouer la différence de buts.

4 - Dans la parade d'Eurodisney

Lucas Moura est né en 1992. Date de l'inauguration de DisneyLand Paris. Un lien invisible mais tenace existe entre le Brésilien et le bijou de Marne-la-Vallée. Hasard ou pas, la petite merveille du Paris-SG s'est payé un trip en solo dans les bras de Minnie. Une photo qui a fait le tour du monde. Honnêtement, on sent une certaine complicité entre les deux. Une alchimie. On se dit que la meilleure place du joueur serait finalement au coeur de la parade nocturne du parc d'attractions. Minnie pour le jeu dos au but, tout en coup de fesses. Lucas Moura pour prendre la profondeur en musique et attendre les caramels de Mickey. Le PSG voulait attirer un nouveau public. Moins violent, plus consommateur. Quoi de mieux que le monde merveilleux de Mickey pour convaincre les enfants que le football est féérique...



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

tristiano Niveau : CFA2
"Un lien invisible mai tenace"

Tu as raison So Foot, on en parle pas assez de ce mois obstiné!
Godfather Niveau : CFA
En voyant sa propension à constamment repiquer dans l'axe j'ai tout de suite pensé à Eden Hasard à ses débuts au Losc qui jouait bien à droite en repiquant lui aussi constamment l'axe. C'est pas bien dérangeant en fait si l'arrière droit prend constamment le couloir comme le fait Jallet. Mais personne n'en a parlé mais j'aimerai bien voir Lucas à gauche avec tout le jeu en face de lui comme Garcia avait positionné Hasard dans ses 2 dernières saisons au Losc. Parce que à Sao Paolo, il a joué quelques fois à ce poste et la seule fois où je l'ai vu à ce poste il m'avait vraiment impressionné. Mais bon, Lucas est loin mais très loin d'avoir montré ne serait que 30% de ce que je l'ai vu faire... Il va encore étonner beaucoup de monde. Mais pour en revenir au débat, je crois qu'il n'a pas encore trouvé le positionnement parfait pour exploser à la face de l'Europe. Si on laisse le temps à Ancelotti, il va vraiment le façonner comme il avait su le faire avec Kaka !!!
Godfather Niveau : CFA
Sinon Mathieu Faure, l'étiquette de Pastore qui ne défend plus ou qui défend moins que Lucas est TOTALEMENT PÉRIMÉ... Pastore aujourd'hui défend autant que Matuidi ou Verratti. On peut lui reprocher certaines choses mais certainement pas le taxer de joueur qui marche. Il est totalement transfiguré depuis décembre de cette facette du jeu. Il a certes encore un peu de déchet, normal pour un meneur de jeu, mais j'aurais jamais cru voir le Pastore que je vois depuis 3 mois qui avale les kilomètres comme un vulgaire Matuidi ou presque lol.
Perrin, Cyssoki, Lucas, toutes leurs photos sur vos articles sont celles du match contre Le Losc... J'aurais du être photographe au Grand Stade...
Parole de Mickey, le football est féérique
Dans ton cul ?
Note : 2
pardon j'ai craqué.
el magnifico49 Niveau : District
Message posté par Godfather
Sinon Mathieu Faure, l'étiquette de Pastore qui ne défend plus ou qui défend moins que Lucas est TOTALEMENT PÉRIMÉ... Pastore aujourd'hui défend autant que Matuidi ou Verratti. On peut lui reprocher certaines choses mais certainement pas le taxer de joueur qui marche. Il est totalement transfiguré depuis décembre de cette facette du jeu. Il a certes encore un peu de déchet, normal pour un meneur de jeu, mais j'aurais jamais cru voir le Pastore que je vois depuis 3 mois qui avale les kilomètres comme un vulgaire Matuidi ou presque lol.


Oui tout a fait, arretons avec pastore.. qui est lui un milieu de plus en plus travailleur. je ne sais pas ou il voit lucas défendre comme un malade, il a bcp de travail a faire tactiquement. bref et quant a la qualité de passe, c est bien beau , mais le nbre de fois ou il oublie son partenaire qui monte , faut ptet en parler.. pastore est la aussi devant. bref son poste c est attaquant . le mieux pr moi serait de mettre l equipe de decembre , puis changer entre menez et lucas. je pense que devant il sera plus efficace , on est pas au bresil, et je lai deja bcp vu s empetrer dans l axe ou il y a 3 adversaires a chaque fois.. je pense qu il sait faire des appels ds la profondeur. c est ce poste aujourdhui qui tourne le plus avec le poste d ard. la pression monte... allez Paname!!

Je vais peut être passé pour un con* mais pour moi Menez a intérêt de multiplier des mi-temps comme contre Bastia s'il veut pas être abonné au banc.
Le mec - ses stats et sa nonchalence horrible en témoignent - est en train de passer derrière un certain Lucas dans la hiérarchie. Ce dernier, s'il n'a rien à lui envier sur le plan technique ni de la vitesse, joue à 100% tout le long. Et ça, pour un coach comme Carlo qui réclame sans cesse de l'intensité, c'est clairement déterminant.
Accessoirement Lucas combine bien avec le Z mais beaucoup moins bien avec le latéral droit (faut dire que Jallet c'est le gros point faible de l'équipe).

Lucas repique dans l'axe et s'empalle sur les défenses regroupées de L1 mais contre Valence ça peut vraiment le faire d'autant que Rami est une lenteur de la nature.

Vous situez comment le niveau de Valence de ce soir par rapport au Porto battu au Parc ?
Godfather Niveau : CFA
Elias38, c'est difficile à situer le niveau de Valence et celui de Porto. Même Paris est difficile à situer. Faut se rappeler lors PSG-Porto de début décembre, Paris venait d'inaugurer un nouveau système 4-4-2 avec seulement 1 seul entrainement (la veille) pour préparer ce match. Donc je pense que le PSG d'aujourd'hui est mieux huilé collectivement que lors de la victoire contre Porto. se rappeler que c'était au Parc et là c'est un déplacement chaud. C'est quasiment impossible avant le match d'évaluer les forces collectives entre les 2 équipes. Le PSG a montré juste qu'il était vraiment très à l'aise à l'extérieur même si ça ne garantit rien. Moi je suis vraiment dans le flou complet avant ce match. L'absence des 2 Thiago est tout de même un petit handicap pour nous. Et même défensivement on est dans le flou parce quee les équipes de L1 sont totalement inoffensive...
Là franchement c'est dur d'évaluer collectivement les 2 équipes ce soir. Moi je les vois vraiment au même niveau avec peut être une puissance offensive individuelle légèrement supérieur du côté de Paris et encore je suis même pas certain. Par contre la défense centrale Rami-Ricardo Costa de Valence ne m'inspire pas vraiment la crainte.
Message posté par Inzaghi
Perrin, Cyssoki, Lucas, toutes leurs photos sur vos articles sont celles du match contre Le Losc... J'aurais du être photographe au Grand Stade...


Le match au Grand Stade était en début de saison, Lucas n'était donc pas la.
C'était pendant le match au PdP la photo
La défense de Valence n'est clairement pas fabuleuse avec une moyenne de deux buts encaissés par match. Les flèches parisiennes pourraient lui faire très mal.
Je présume qu'ils vont presser Verratti en priorité et quand il joue bas il a quand même du déchet.
Soldado et Jonas sont leurs armes offensives dangereuses. En faisant un pressing efficace avec Pastore Lavezzi et Lucas impliqués on peut leur causer des problèmes. Cela étant, comme toi, je suis bien incapable d'imaginer le scénario du match qui je pense et j'espère sera ouvert.
el magnifico49 Niveau : District
ce qui fait souvent la différence c est l efficacité, soldado est en ce sens le plus dangereux. j espere donc que notre charniere centrale sera parfaitement concentré dans leur placement pendant tout le match. et de notre coté , il faudra mettre nos occasions au fond , on compte donc sur notre ibra et sur lavezzi pr marquer a la mestella. sinon je pense que l ambiance de ce stade peut motiver des joueurs comme lucas qui aiment qd ya du bruit.. j attend un gros match de verratti et de pastore, l un pr la conservation, et l autre pr sa verticalité en phase de contre..
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Il y quelques données sur Valence quand même :

-TRES dangereux sur coups de pieds arrêtés, Jonas ou Rami de la tête, Tino Costa au coup franc, ils rechercheront les fautes, encore supérieurs à Paris dans ce domaine je pense

-Leurs couloirs défensifs sont faibles, c'est même criant à gauche puisque 1° Départ de Jordi Alba, 2° Longue indisponibilité de Mathieu et 3° Cissokho indisponible, c'est donc Guardado qui va jouer à se poste et on peut le déborder
Mais il faudra du mouvement dans l'attaque du PSG, c'est pas gagné !

-Comme à la grande époque (Albelda Baraja), ils s'appuient sur un duo de milieux axiaux qui presse beaucoup, assez haut, et tient très bien le ballon, Paris peut perdre de l'énergie à leur courir après. Le hic c'est qu'un Banega décroche beaucoup, ça le rend très utile mais la défense centrale n'est pas tout le temps protégée.

Après reste à savoir si le coach va jouer en 4-3-3 pour tenter de contrôler le milieu ou en 4-4-2 pour éviter de laisser des intervalles entre les deux lignes de derrière.

Les top players d'après moi sont
-Soldado qui a marqué 16 buts en 23 matches de Champions League,
-Banega, très actif, il joue pour 3
-Jonas qu'il serait malavisé de sousestimer à cause de ses quelques vendanges, ses courses sont dangereuses et sa connexion avec Soldado bonne
el magnifico49 Niveau : District
ca sera surement un 442 en phase defensive, qui se transforme en 433 en phase d attaque. je pense qu on va jouer plutot bas, pour user de la contre attaque comme on sait faire et eviter ainsi de perdre trop d energie au milieu. coté gauche guardado semble bien lent comme leur defense centrale, je preconise lavezzi qui aime déborder contrairement a lucas qui repique dans l axe. il va falloir tenir la 1ere mitemps qui risque d etre chaude comme la braise. je pense que physiquement on est mieux et qu on devrait mieux finir le match. encore quelque temps a attendre!!
Peut importe si la lettre est bien timbrée.
Mister Wayne Niveau : District
"Niveau repli défensif, il est déjà beaucoup plus intéressant qu’un Pastore ou même qu’un Ménez"
Les deux ont fait des efforts et je trouve que Pastore est bien meilleur que Lucas niveau repli. Repositionné milieu gauche, il en bouffe des km le Javier mais je suis peut-être le seul à penser ça.
Non M. Wayne t'es clairement pas le seul... L'auteur n'a plus regardé le PSG depuis Porto (match où Pastore a changé et depuis lequel Paris enchaine !)
SoAforever Niveau : DHR
Certains disent: " Pas besoin de faire l'ENA"
D'autres: " Pas besoin d'avoir fait polytechnique"
Ou encore " pas besoin d'avoir fait HEC"

Maintenant il y a: " pas besoin d'avoir une chiée de DUT"
VDM
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
10 25