« Quel numéro 9 est aujourd'hui meilleur que Falcao dans le monde ? »

Fils d'Omar, Ballon d'or 1961, Nestor Sivori est l'homme qui a fait venir Falcao en Argentine et qui a représenté le Colombien pendant ses années à River Plate. L'agent donne rendez-vous comme dans un James Bond : sur un bateau d'un quartier riche de la banlieue de Buenos Aires, avec corbeille de fruits en plastique et tasses de café tout en dorure. Sous une humidité écrasante et les 35 degrés de rigueur, Nestor est visiblement content de parler. Une question et la machine est lancée : Sivori retrace l'histoire de Falcao, du moins la sienne, celle qui s'arrête au moment où Jorge Mendez entre dans le game.

Modififié
22 45
Falcao est arrivé très jeune en Argentine, à 14 ans. Comment l'avez-vous découvert à cet âge ?
Je suis ami avec Jorge Gordillo, qui est aujourd'hui entraîneur des jeunes de River Plate. Une nuit, il m'appelle et on se rencontre au restaurant La Cantina de David. Jorge m'a alors parlé d'un gamin colombien, qui allait sur ses 14 ans et qui voulait à tout prix venir dans le football argentin. À l'époque, j'étais sceptique parce que ça me paraissait très jeune pour quitter son pays et sa famille.

Vous décidez pourtant de le faire venir...
Falcao était déjà venu en Argentine pour jouer un mondial des jeunes dans le Sud de l'Argentine. Il était resté un mois et avait fait des tests dans certains clubs, à Velez notamment je crois, mais rien ne s'était concrétisé. De mon côté, après avoir rencontré Jorge, j'ai pris des infos. On m'a dit que le gamin était très mature pour son âge, qu'il était absolument convaincu de vouloir venir. Et me demandez pas pourquoi, parce que je serais incapable de vous le dire, mais j'ai décidé de lui envoyer un billet d'avion. C'était la première fois que je faisais venir un jeune d'un autre pays ici. Ce n'est pas quelque chose que l'on peut prendre à la légère : il fallait assumer la responsabilité du futur du gamin, non seulement comme footballeur, mais aussi comme personne.

Vous vous rappelez de votre première rencontre avec Falcao ?
C'était à 6 heures du matin, à l'aéroport. Quand il est sorti de la chambre de débarquement, je ne le connaissais pas, mais j'ai tout de suite su que c'était lui et qu'il s'agissait d'une personne spéciale. Falcao a un charisme et une lumière personnelle qui l'ont toujours distingué des autres. Sa manière de marcher, de se présenter, je ne sais pas, il a quelque chose de spécial. La plupart des choses qui lui sont arrivées dans la vie sont hors du commun. Et en général, c'est lui qui l'a généré.

Comment s'est passée l'intégration de Falcao à River Plate ? Il s'est acclimaté rapidement ?
River Plate l'a signé après seulement quelques entraînements. Cette même année, il est allé disputer la Copa Nike en Allemagne. Il finit meilleur buteur et meilleur joueur du tournoi. C'est là qu'on a commencé à voir sa personnalité et son leadership.

Pourtant Falcao explose plutôt sur le tard et met du temps à s'imposer en équipe première...
Radamel aurait dû arriver bien avant en première division. Mais il n'a pas eu de chance avec les blessures. River Plate a commis la grande erreur d'entraîner un gamin de 14 ans avec la même charge de travail qu'un adulte. Il a alors eu une pubalgie qui s'est terminée par une intervention chirurgicale. Comme il était à la pension de River, je l'ai fait venir un mois chez moi, pour qu'il récupère tranquillement. Quand il revient, il se fait une sévère entorse à la cheville. Ensuite, pareil : « Mostaza » Merlo le fait jouer titulaire, il enchaîne plusieurs matchs où il marque à chaque fois. Et puis il joue contre San Lorenzo et se détend le ligament externe du genou. Les médecins lui recommandent du repos. Passarella devient alors entraîneur de River et joue son premier match en Libertadores contre une équipe bolivienne. Malgré les indications de repos, Passarella fait entraîner Falcao, en pensant lui faire jouer ce match. Falcao ne vous le dira jamais, mais je vous le dis, moi : le seul responsable de sa rupture des ligaments, c'est Passarella, par égoïsme. Au final, ces trois blessures lui ont fait perdre au moins deux ans.

D'accord, mais même en pleine possession de ses moyens, il est parfois franchement nul à River. Il fait même partie de l'équipe qui finit dernière du Tournoi d'ouverture 2008...
Je ne crois pas qu'il ait mal joué. Il n'a juste pas eu la chance d'intégrer une grande équipe de River. Falcao était un grand joueur dans une petite équipe. Il faut aussi que les entraîneurs sachent exploiter le maximum d'un footballeur. Mostaza Merlo et Simeone ont été les seuls à se rendre compte de la dimension du footballeur qu'il allait devenir.

À l'été 2008, plusieurs grands clubs européens s'intéressent à Falcao, pour lequel River demande 20 millions de dollars. Finalement, River refuse les différentes propositions pour le céder un an plus tard à Porto pour 5 millions d'euros. Qu'est-ce qui s'est passé ?
En fait, ces propositions ne sont jamais arrivées, c'est faux. Il y a eu seulement une offre du Deportivo La Corogne, mais Falcao ne l'a pas acceptée. Il a préféré rester à River à ce moment-là. Je me rappelle aussi d'un match à San Nicolas, peu de temps après son arrivée en Argentine. On y est allé avec mon père et avec Roberto Bettega, le président de la Juve. Bettega est reparti stupéfié par la qualité de Falcao. Mais la Juventus a changé de direction juste après...

Falcao débarque finalement à Porto en 2009, à 23 ans. C'est un peu tard pour arriver en Europe, non ?
Au contraire, je pense que Falcao a quitté River au bon moment. S'il était parti avant, il aurait commis une erreur. Quand il est arrivé à Porto, il avait la maturité suffisante pour s'imposer là-bas et c'est ce qui s'est passé : il a enfilé le numéro 9 et il ne l'a jamais lâché. Il a mûri très rapidement à River parce que le football argentin présente l'énorme avantage d'avoir un très bon tournoi d'équipe réserve, qui se joue le dimanche, avant les matchs de première division. Quand il avait 15-16 ans, Falcao jouait déjà des River – Boca devant des stades pleins.

Falcao est aujourd'hui un évangéliste fervent. Il l'était déjà dans sa jeunesse ?
Il a toujours été très religieux. Il était tout le temps à l’Église et allait aux cérémonies le week-end. Il a même rencontré sa femme là-bas. Il a aussi parlé dans un grand rassemblement qu'un pasteur américain a fait sur l'avenue 9 de Julio. Je crois que cette foi religieuse l'a aidé à dépasser les moments difficiles. Seuls lui et ses proches savent à quel point ces trois blessures ont été dures pour lui. N'importe quel autre gamin aurait abandonné. Lui n'a jamais douté. Jamais.

Vous étiez à son mariage ?
Oui, bien sûr, Falcao, c'était comme notre enfant. Il est venu avec Lorelei à la maison, pour nous la présenter. Je ne lui avais connu aucune fille avant elle. Et je lui ai offert le costume avec lequel il s'est marié. Falcao aime bien s'habiller. S'il n'avait pas été footballeur, il aurait été mannequin, je crois. Surtout, si Falcao est un extraordinaire footballeur, c'est avant tout une personne exceptionnelle. Il prend soin de lui, n'a aucun vice. Il ne fume pas, il ne boit pas. Il travaille et s'entraîne énormément. Il a l'amour pour le football. Il a tout ce qu'un footballeur doit avoir pour être un grand. Enfin, il l'est déjà : qu'on me dise quel numéro 9 est aujourd'hui meilleur que Falcao dans le monde ?

Youtube
Aujourd'hui vous n'êtes plus l'agent de Falcao, qui est représenté par Jorge Mendes. Que s'est-il passé ?
Vous n'avez pas besoin que je vous dise que le football d'aujourd'hui est parfois cruel. C'est seulement un business. Jorge Mendes a fait comme d'habitude. Le football, c'est ça. Et Jorge Mendes, c'est ça. Je n'ai même pas fait l'effort de le rencontrer pour essayer de négocier quelque chose. Je connais Jorge Mendes, son organisation, ses méthodes, comment il travaille et comment il se comporte dans la vie. Jorge Mendes, un jour ou l'autre, devra rendre des comptes. Chacun choisit comment il veut traverser la vie. Moi, j'évolue d'une manière et Jorge Mendes d'une autre. Sauf qu'on est tous mortels. Et je suis convaincu que là-haut, je ne retrouverai pas Jorge Mendes.

Propos recueillis par Pierre Boisson
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

BardonEscudéMoi Niveau : District
Donc le meilleur 9 au monde joue chez un promu de ligue 1, les temps changent ...
Jimmy Floyd Hottebenik Niveau : District
En fait Falcao c'est le mec parfait. Aucun vice, mais s'engage avec un promu en L1 pour un salaire mineur sans doute pour arriver pas trop cassé à la prochaine coupe du monde.

Vivement la brève "Photo : Falcao au Monte-Carlo Bay avec deux prostituées"
Pfiou, d'une violence avec l'ami jorge!
Bah oue, c'est totalement aberrant. Mais pas plus que de voir 2 des meilleurs attaquants du monde à la pointe de l'équipe qui luttait pour le maintien il y a encore 2 ans et qui se battait pour faire signer Tiéné et Douchez...

Aujourd'hui, ce n'est pas la performance sportive qui détermine le budget du club mais l'inverse.

Du coup, je ne vois rien de glorieux de voir Falcao, que j'adore par ailleurs, jouer en Ligue 1.
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Sa femme !! je l'aime

Lorelei Taron pour google image !!
Le couplet sur Jorge Mendes est assez bien ammené, je trouve. Belle envolée lyrique.
Sauf ce que dit le mec dans l’itw,ne correspond pas à ce qui dit le père de Falcão dans une autre itw ici…Qui lui,ne dit que du bien de Mendes…Serait pas un peu véreux le Mr?
Message posté par Joshua_is_a_tree
Sa femme !! je l'aime

Lorelei Taron pour google image !!


Merci Joshua. +1
Note : 1
Félicitations a toi Pierre Boisson pour cet article de qualité !

Personnellement j'ai était surpris de voir que Radamel ne lutter pas avec Messi et Ronaldo pour le ballon d'or , m'enfin je suppose que meme si il avait marquer 20 buts de plus que ses deux autres grands footballeurs , le faite d'avoir jouer au FC Porto et el Atleti :
Etait d'office éliminatoire , pas assez commercial comme clubs ..
( débat trop long , donc d'office > bref )

Cocorico de voir ( enfin ) des joueurs de son acabit fouler les pelouses de L1 !!
Message posté par Roby_Baggio
Bah oue, c'est totalement aberrant. Mais pas plus que de voir 2 des meilleurs attaquants du monde à la pointe de l'équipe qui luttait pour le maintien il y a encore 2 ans et qui se battait pour faire signer Tiéné et Douchez...

Aujourd'hui, ce n'est pas la performance sportive qui détermine le budget du club mais l'inverse.

Du coup, je ne vois rien de glorieux de voir Falcao, que j'adore par ailleurs, jouer en Ligue 1.


Non, mais faudrait voir à arrêter avec ce mythe de Paris qui luttait pour le maintien avant l'arrivée du fonds souverain aux commandes. Je te signale qu'on luttait pour la qualif' en LDC, il y a encore 2 ans. Sinon, il est vrai que Paris a lutté pour le maintien en 2006-2007, 2007-2008, et c'est tout. Tu peux dire que Paris a été dans le ventre mou depuis 2004-2005, mais pas un candidat régulier à le relégation !
Il commis des crimes jorge mendes et ses poto pour qu'il est une telle haine??
Moi j'ai un problème à dire que c'est le meilleur 9 du monde, vu qu'on l'a jamais vu dans des matchs ultra important, genre demi-finale de CL... Alors oui il a été extraordinaire en Europa League et bon contre le Réal en coupe, mais encore une fois c'est une hype de dire que c'est forcément le meilleur...

Genre Lewandowski il a quoi en moins que Falcao ? Peut être moins physique, mais plus rapide, plus technique et meilleur dans le jeu que Radamel ! Gomez est aussi ultra sous estimé, y a qu'a voir son ration buts/matchs de cette année en partant blessé et remplaçant..

Après Cavani c'est très bon, on parle rarement de Huntelaar, mais niveau 9 à l'ancienne, il est excellant, RVP est bcp plus 9 à United, Chicharito c'est du tout bon etc...
Déçu2Bordeaux-Pas2Coeur Niveau : CFA
J'ai loupé un truc ou bien Eto'o est déjà mort...hi hi hi hi hi hi
Message posté par Roby_Baggio
Bah oue, c'est totalement aberrant. Mais pas plus que de voir 2 des meilleurs attaquants du monde à la pointe de l'équipe qui luttait pour le maintien il y a encore 2 ans et qui se battait pour faire signer Tiéné et Douchez...

Aujourd'hui, ce n'est pas la performance sportive qui détermine le budget du club mais l'inverse.

Du coup, je ne vois rien de glorieux de voir Falcao, que j'adore par ailleurs, jouer en Ligue 1.


Ce qui est totalement aberrant c'est pas plutôt qu'un club, en l’occurrence l'atletico madrid achète un joueur alors qu'ils n'en ont pas les moyens et ne paient pas porto ?

Mais pendant ce temps là, ce fameux joueur permet à ce fameux club sans un rond de gagner des coupes d'europe et de bien figurer en liga... tout en ne filant pas de sous à porto pendant 1,5-2 ans...

Il en pense quoi Platoche de ça ? Parce qu'on le voit parler des clubs à "mécènes" qui sortent les sous ( bah ouais les mécènes qui ne sortent pas de sous ça dérange personne ), faire chier malaga et quelques autres est européens... mais il n'a jamais rien dit sur l'atletico et son "opé" falcao, sur le FC valence dont les salaires et autres sont payés par la région autonome de valence...

Moi j'dis ça j'dis rien...
Déçu2Bordeaux-Pas2Coeur Niveau : CFA
le type s'il est en position de hors-jeu, il faut revoir 10 000x la phase de jeu [Revoir le but contre Arsenal, les pieds ne le sont pas, le haut du corps est un peu litigieux] sans pour autant être certain d'apporter la bonne réponse.
Eto'o, a lui tt seul, peut mettre à la retraite ts les juges de touches [qui de tte façon ne servent à rien...Tjs à se chier dessus lorsqu'il faut déjuger l'arbitre central].
Pour finir, l'an dernier a été élu "Meilleur joueur du championnat". Mais bon, c'est comme ça...C'est vrai qu'il lui manque qq buts et actions extraordinaires à la Messi, en championnat et sélection nationale, laquelle cette dernière n'a rien fait pour tirer du meilleur de son attaquant vedette. En outre, vs ajoutez l'hypocrisie de ses coéquipiers en sélection, ce qui vs donne des prestations en CAN et Coupe du Monde à vomir. L'1 d'entre eux [Mbia] a mm avoué que l'ambiance est pire que ce qu'a été celle des français en 2010. Et pourtant personne n'a refusé la montre qu'il avait offert à tt le staff...Si ce n'est pas de l'hypocrisie ça.
"très mature pour son âge"

bah, ça ne suscite les soupçons de personne?
Message posté par Sysyphos
Sauf ce que dit le mec dans l’itw,ne correspond pas à ce qui dit le père de Falcão dans une autre itw ici…Qui lui,ne dit que du bien de Mendes…Serait pas un peu véreux le Mr?


Mendes s'occupe certainement très bien de ses protégés. Et puis faut voir les transferts qu'il génère et les salaires de ses joueurs. ce qui ne veut pas dire quand dans le business entre agents c'est pas un salaud
Scholes453 Niveau : CFA
Aussi efficace soit il falcao, je préfere largement sa majesté Robin Van Persie.
Ce n'est plus de l'interview là, ça rime avec hagiographie plutôt. Bref.
Sinon Lorelei, un prénom tout en simplicité comme ça, c'est vraiment kiffant.
This is Anfield Road Niveau : DHR
Message posté par Rihannal
Moi j'ai un problème à dire que c'est le meilleur 9 du monde, vu qu'on l'a jamais vu dans des matchs ultra important, genre demi-finale de CL... Alors oui il a été extraordinaire en Europa League et bon contre le Réal en coupe, mais encore une fois c'est une hype de dire que c'est forcément le meilleur...

Genre Lewandowski il a quoi en moins que Falcao ? Peut être moins physique, mais plus rapide, plus technique et meilleur dans le jeu que Radamel ! Gomez est aussi ultra sous estimé, y a qu'a voir son ration buts/matchs de cette année en partant blessé et remplaçant..

Après Cavani c'est très bon, on parle rarement de Huntelaar, mais niveau 9 à l'ancienne, il est excellant, RVP est bcp plus 9 à United, Chicharito c'est du tout bon etc...


Il a quand même détruit le bus de Chelsea à lui tout seul!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
22 45