En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Bastia

Quel naming pour le Parc OL ?

Jean-Michel Aulas voulait trouver le premier « namer » de l’histoire du Parc OL dans la foulée de l’Euro 2016. Mais aujourd’hui, onze mois après l’inauguration de ce nouvel écrin, le dossier semble traîner en longueur et s’éterniser. Le président lyonnais espère toutefois signer un partenariat avant la fin de l’année. Avec quelle entreprise ? Le suspense reste entier.

Modififié

Fiducial Stadium


Probablement la piste qui tient le plus la route aujourd’hui. Amis de longue date, Jean-Michel Aulas et Christian Latouche (PDG du groupe Fiducial) négocient depuis plusieurs mois pour trouver un accord sur le futur naming du Parc Olympique lyonnais. Le 15 octobre dernier, L’Équipe annonçait même sur son site internet que la société d’expertise-comptable allait voir son nom associé à celui du Parc OL pour les trois prochaines années. Une information aussitôt démentie par le club rhodanien sur son site internet : « Cette affirmation de L'Équipe est totalement fausse. Il n'y a à ce jour aucun accord avec le groupe Fiducial et la durée de trois ans comme le montant de 2 à 2,5 M € annuel évoqués par L'Équipe sont eux aussi totalement faux. L'Olympique lyonnais confirme en revanche être en négociation avec plusieurs groupes, français et étrangers, mais sur des bases contractuelles conformes au marché européen et totalement différentes de celles annoncées par L’Équipe. » Le Groupe Fiducial semble en tout cas toujours dans la course dans ce dossier.

Groupama OL Stadium


Partenaire de l’Olympique lyonnais depuis plusieurs années, l’entreprise spécialisée dans les assurances a déjà donné son nom au tout nouveau centre d’entraînement des Gones, cet été, avec le « Groupama OL Training Center » . « Groupama Rhône-Alpes Auvergne est fier d’associer son nom au centre d’entraînement de l’OL, et d’accompagner une initiative porteuse des valeurs d’excellence et de performance dans la préparation des équipes professionnelles » , avait annoncé Francis Thomine, DG de Groupama Rhône-Alpes Auvergne, lors de l’inauguration de ce nouveau complexe. Pourquoi ne pas franchir le pas et donner également le nom de l’entreprise au grand stade, qui jouxte le centre d’entraînement ? La cerise sur le gâteau.

MDArena


Si le logo de MDA orne les maillots de l’Olympique lyonnais (au-dessus du blason) depuis plusieurs années, l’entreprise spécialisée dans l’électroménager, basée à Lozanne près de Lyon, pourrait bien franchir un cap dans ses relations avec le club rhodanien. Fan de sport et de football, le PDG de MDA, Michel Vieira, apparaît régulièrement aux côtés de Jean-Michel Aulas, comme ce fut le cas lors du Trophée des champions contre le PSG en Autriche. Reste à savoir si l’entreprise aux 180 magasins dans l’Hexagone aura les fonds nécessaires pour signer un contrat de naming avec l’OL. Mais avec un nom pareil, la « MD Arena » ne risque pas forcément d’attirer que des amateurs de football. Du ballon oui, mais pas du ballon rond.

Parc Khumo Tyre


L’entreprise sud-coréenne, spécialisée dans la fabrication de pneumatiques, a signé en août dernier, un contrat de sponsoring pour deux saisons avec l’Olympique lyonnais. « C'est très important pour le club de s'internationaliser. Ce contrat intensifie notre présence en Asie » , affirmait Harry Moyál, directeur général adjoint de l’OL, sur le site du club après l’officialisation de ce partenariat. Le club rhodanien avait par ailleurs ouvert son capital à hauteur de 20% à un nouvel investisseur chinois IDG Capital Partners, cet été. Une volonté de se tourner vers un nouveau marché qui pourrait bien aboutir sur un contrat de naming avec une entreprise asiatique. « On va prendre notre temps, l’actualité est chargée en ce moment. Un groupe chinois est intéressé » , avait ainsi confié Jean-Michel Aulas sur les ondes de Radio Scoop au mois de septembre.

Panzani, Babolat ou Ninkasi Stadium


« On n’a jamais été aussi proche de signer le naming. Mon souhait le plus profond est qu’il revienne à une entreprise française dont le siège est à Lyon, ce serait magnifique. » Cette déclaration de Jean-Michel Aulas, datée du mois d’août dernier, en conférence de presse, illustre à merveille la volonté des dirigeants de l’OL de renforcer « l’identité lyonnaise » autour du club. Mais les candidats qui entreraient dans ces critères établis par JMA ne sont pas légion. Seuls Panzani, le numéro 1 des pâtes alimentaires en France, Babolat, spécialiste de la fabrication de raquettes de tennis, ou Ninkasi, chaîne de restaurants, brasseries, marque de bière et salle de concert, bien connu des amoureux du stade de Gerland, pourraient alors proposer leurs candidatures pour associer leur nom au nouvel écrin du club phare de la capitale des Gaules.

Stadium Marc Dorcel


L’OL et Marc Dorcel entretiennent de bonnes relations. En avril dernier, les Gones avaient tenu à saluer la société de production spécialisée dans l’industrie de films pornographiques, qui venait de passer la barre des 69 000 followers sur Twitter. Pour l’occasion, l’OL avait alors offert un maillot floqué du nom Dorcel et du numéro 69 à l’entreprise de charme. Un nombre correspondant à la numérotation du département du Rhône (dont Lyon est la préfecture), mais qui possède une tout autre signification pour Dorcel et ses acteurs et actrices. Reste à savoir si le Stadium Marc Dorcel de Décines sera interdit aux moins de dix-huit ans ou non.


Stade Pâté Henaff


En janvier dernier, sur le plateau de 13h Foot sur I-Télé, Pascal Praud déclarait à propos du futur naming du Parc OL : « Il ne faut pas qu’il s’appelle stade Pâté Henaff. » Une boutade prise à la lettre par l’entreprise bretonne qui a décidé de répondre au journaliste sur les réseaux sociaux en lançant une pétition. « Et si on le prenait au mot ? Si toi aussi, tu veux soutenir cette drôle d’idée, signe la pétition en faveur d’un stade nommé Pâté Hénaff à Lyon et partage-la autour de toi. Si nous atteignons 500 000 signatures, on fera une proposition à Jean-Michel Aulas, président de l’OL. On n’en a sans doute pas les moyens, mais on a votre soutien ! » ironisait alors la marqué du pâté, qui compte 155 000 fans sur Facebook (plus que le Stade brestois). « On vous demande de participer à une grosse blague, pour répliquer à Pascal Praud, nous n'avons pas l'intention d'investir dans le football, ce n'est ni dans nos moyens ni dans notre culture » , précisait toutefois la marque sur sa page officielle. Au total, cette pétition a été signée par plus de 7 000 personnes, et Pascal Praud en a profité pour gagner une boîte de pâté.





Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:19 151 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 13:52 Football Recall, épisode 6 :Real-PSG et le Barça écossais 2 Hier à 12:15 L'étrange penalty de Cristiano Ronaldo 50
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mercredi 14 février Ronaldo et Marcelo donnent l'avantage au Real 7 mercredi 14 février Ronaldo égalise pour le Real sur penalty 5 mercredi 14 février L'ouverture du score d'Adrien Rabiot mercredi 14 février OFFRE SPÉCIALE C1 : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mercredi 14 février Pronostic Real PSG: 10€ offerts sans dépôt et 340€ à gagner 3 mercredi 14 février BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Real - PSG 1