1. // Match Amical
  2. // France/Belgique

Quel meilleur système pour les Bleus?

Peu convaincant dans son système à deux pointes contre les USA, Laurent Blanc devrait abandonner l'idée d'un 4-4-2 pour la rencontre face à la Belgique, et, pourquoi pas, renoncer définitivement à ce schéma devenu obsolète.

Modififié
58 50
"Le 4-4-2 est un système intéressant, qui permet d'avoir plus de joueurs offensifs". La confession est signée Alou Diarra en conférence de presse après le match contre les States. Après 90 minutes passées à deux pointes, les Bleus n'ont pourtant pas convaincu. Seul Diarra a pris son pied visiblement. Même Laurent Blanc n'a pas aimé son système en bois et l'a concédé sitôt le match bouclé. Notamment sur la performance des deux attaquant, Benzema et, surtout, Gameiro, inexistant vendredi. "Kevin Gameiro, on connaît sa qualité, c'est un joueur de rupture et d'espace. Là, les espaces ont été durs à trouver et surtout, il faut un passeur, on ne l'avait pas en première mi-temps. Quand vous jouez avec deux avant-centres, il faut qu'il y en ait un qui décroche pour servir l'autre en profondeur". Difficile d'être plus clair. Ce schéma sue du derche. Tout simplement.

Clairement, en 2011, peut-on réussir au niveau international avec un 4-4-2 ? Poser la question, c'est déjà y répondre. Il est bien loin le temps du 4-4-2 d'Arrigo Sacchi, discipliné, redoutable, physiquement en avance (jurisprudence Milan Lab) et efficace. Les Bleus ne peuvent pas évoluer dans ce schéma. Ça ne fonctionne pas. Et ça ne fonctionnera pas. Tout simplement parce que ce système est dépassé. Prévisible. Inadapté aux profils actuels. Concrètement, en jouant de la sorte, les deux milieux offensifs doivent défendre. Un minimum au moins. Surtout si les deux milieux défensifs, eux, reculent pour relancer la machine. A ce petit jeu, un espace se forme dans l’entre-jeu, et les deux milieux offensifs doivent le combler. Et quand ils s'appellent Menez et Ribéry, le repli défensif se fait la malle bien avant le coup d'envoi. Le Président le sait. "Le gros problème avec ce système (4-4-2), ce sont les 4 de derrière et les 2 défensifs qui viennent rechercher le ballon. Dès lors, il se crée un espace difficile à animer" a lâché Blanc à Téléfoot. Une manière de dire que le 4-4-2 est très (trop?) XXe siècle. Et c'est là que le 4-2-3-1 pointe son nez. Sans prévenir. Ou presque.

Cabaye-Martin, le trait d'union

Le Brésil de Zagallo en 1970, l'Espagne, les Pays-Bas ou l'Allemagne actuellement, le 4-2-3-1 a toujours été la marque des grandes nations. Un système qui fonctionne et qui permet de presser et d'intercepter le ballon le plus haut possible. Ainsi, via ce schéma, on peut jouir de quatre joueurs offensifs de manière idéale et axer son jeu sur la possession de la gonfle. La base du football. Deux faux ailiers, un milieu axial et un avant-centre. Un système modulable. Adaptable. Idéal, donc. Véritable mutation du 4-4-2, ce schéma a permis à l'une des deux pointes de reculer, donnant plus de souffle aux milieux récupérateurs/relayeurs. Ces derniers n'ayant plus à faire le yoyo entre les deux surfaces de réparation. C'est simple, trois des quatre demi-finalistes du Mondial 2010 utilisent ce système.

C'est vers ce système que Blanc devrait revenir. La pointe est immuable en la personne de Benzema. M'Vila est intouchable en récupérateur. Le créateur axial est primordial, il faut un mec capable d'emmener un gros braquet et doté d'une grosse profondeur de passe. Un profil à la Nasri ou Martin. Sur les côtés, Menez, Ribery et Rémy sont dans le move. On peut y ajouter Malouda ou même Mathieu. Des mecs capables de permuter, décrocher, marquer, passer. Reste donc une place à prendre. Un poste axial qui conviendrait parfaitement à un lascar comme Cabaye. Avec Marvin Martin, l'ancien Lillois serait le grand gagnant de cette évolution. Des mecs qui giclent, qui voient le jeu avant les autres, qui orientent, qui dictent le tempo.

Dans cette formule, pas de place pour une autre pointe. Adieu Gameiro, donc. Le Parisien - qui joue dans ce schéma au PSG - retrouverait une place de doublure et se contenterait des miettes. Et force est de constater que c'est mieux comme ça. Alors que les Bleus ont connu les plus belles heures avec des numéro 10 de talent (Platini, Zidane), c'est avec un poste modifié, le fameux 9 et demi, que l'équipe de France va aborder l'Euro. Un poste qui revient à un mec plus physique et plus polyvalent que ses aînés. Ou comment le schéma a pris le pas sur les hommes. Saloperie de modernité.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

D'une manière générale, le 4-4-2 ne permet pas de couvrir assez efficacement le centre du terrain, avec seulement deux milieux axiaux (contre trois pour un 4-3-3 ou un 4-2-3-1 et leurs variantes). D'une manière générale, même en club, rares sont ceux qui utilisent un 4-4-2 bien orthodoxe (Manchester United est de ceux-là, et on a vu les déconvenues du système contre Barcelone...)


Le problème du 4-2-3-1 est surtout de trouver une bonne entente entre les quatre de devant (surtout avec un attaquant qui décroche beaucoup comme Benzema, faut bien que quelqu'un vienne exploiter l'espace, c'est là qu'un Rémy sur le côté avec Benzema en pointe est une idée intéressante).

Par contre pas d'accord pour Nasri qui n'est pas pour moi un 10. En bleu, ses meilleures perfs' (contre l'Angleterre et contre la Bosnie en 2e MT) il les a faites avec un autre 10 (Gourcuff et Martin) à ses côtés.

Le côté histoire des tactiques de l'article est appréciable. Y a un excellent bouquin sur le sujet, malheureusement non traduit en français : Inverting the Pyramid, par Jonathan Wilson. Le meilleur pour une histoire du foot du point de vue tactique, ou plus globalement, du point de vue des différents styles de jeu.
Superbe article! Un seul détail me tracasse: ne dit-on pas "axer" son jeu?
Le 442 est devenu obsolète parce que nous n'avons pas de joueurs assez intelligents tactiquement, et qui ne se battent pas assez pour le collectif.

Le 451 est beaucoup plus simple pour tout le monde, il permet moins d'efforts en se faisant plus remarquer.

En attendant pour l'exemple donné pour l'équipe de France je pense qu'il serait plus efficace de mettre Martin à la place de Cabaye et de le faire monter d'un cran, ou carrément de mettre Nasri sur l'aile.
Désolé pour le double post, mais j'ai oublié que je voulais ajouter ça :

Demandez à Manchester United si le 442 est un système merdique ...
S'agit-il réellement d'un problème de système ou d'un problème de joueurs ? Je veux bien aller dans votre sens et dire que le 4-4-2 n'est pas un bon système pour l'EDF (surtout un 4-4-2 avec 2 MD - car on pourrait aussi envisager un 4-4-2 losange), mais je pense qu'il s'agit avant tout d'un problème de joueurs !

Franchement, vendredi soir, on jouait les USA !!! Avec des joueurs un peu meilleurs, et quelque soit le système, on devait gagner 3 ou 4 à 0 ! Le problème du système se posera lorsque l'EDF rencontrera de bonnes équipes: contre des équipes moyennes, on devrait gagner dans n'importe quel schéma de jeu !!!

Tant qu'on continuera à aligner sur le terrain le fantôme de Ribéry, en imaginant qu'il pourrait reproduire en EDF ses performances de club (ce qu'il n'a plus fait depuis 2006 !!!). Un Ménez qui n'a toujours pas compris que le football est un sport collectif. Une défense changée à chaque match (bon, ok, il y a les blessures). Une attaque à peine plus stable. On ne réalisera pas de bonnes prestations.

Les joueurs qui sortent du lot individuellement se comptent sur les doigts d'une main: Benzéma, Rémi, Debuchy, Martin, Lloris. Les autres sont au mieux moyens, au pire médiocres.

Et tant qu'on n'aura pas réglé les problèmes individuels, inutile de parler de système ou de collectif: on peut passer en 4-2-3-1, en 4-3-3 ou ce que vous voulez, le résultat sera le même.
filoubifrance Niveau : CFA2
Totalement d'accord avec le dernier post: le schéma n'est pas essentiel, ce qui importe c'est l'animation du jeu. Le 4-3-3 peut aussi se présenter comme un 4-2-3-1 avec un milieu axial plus avancé ou un 4-5-1; ça sert à rien de jouer avec les chiffres. Le 4-4-2 dans sa version "classique" n'est pour moi pas obsolète; il faut avoir des joueurs pour: des ailiers rapides et endurants qui font le repli défensif, un milieu polyvalent capable de récupérer et de créer le jeu, un attaquant buteur et un 9,5 capable d'apporter le soutien nécessaire à la pointe. Et pour une partie de postes, l'EdF n'a pas de joueurs compétents, d'où la mise en place d'une organisation moins exigente s'impose d'elle-même.
MU est vraiment un exemple de réussite du 4-4-2 mais Ferguson dispose de joueurs qu'il a choisit qui correspondent parfaitement aux exigences du système: les fletcher, carrick, nani, young, rooney, hernandez, ils sont tous parfaitement adaptés à l'équipe que l'Ecossais souhaite mettre en place.
Et puis quand on parle du 4-4-2 de Manchester, il faut voir le taff de Rooney, qui ne joue pas vraiment en pointe, mais plus comme un 9 et demi voir 10!

Ce qui fait que le schéma de Man U, avec Xayne sur le terrain, cela ressemble plus a du 4-2-3-1...

Par contre pour revenir sur l'EDF, je suis d'accord avec ce qui a été dit précédemment, Nasri en 10 j'y crois pas, bien meilleur avec justement un vrai 10 à coté ! Mais apres on fait sauter soit Samir, soit KaiserFranck !
Les commentaires sont tous intéressants. Demandez aussi à un sélectionneur (il a le titre de sélectionneur, et pas d'entraîneur...) si avec une 15aine de jours par an, il réussit à imposer une tactique fine à ses joueurs...

La chance qu'on des équipes au schéma de jeu bien rodé, est de pouvoir appliquer en club, ce même schéma les 95% du temps de la saison. Le duo Barcelone/roja en est le meilleur exemple.

Domenech a essayé de faire le même schéma en favorisant le club écrasant tout en France, en sur-représentant Lyon, espérant que ça favoriserait la fluidité du jeu et le schéma tactique du 4-3-3, malheureusement,les meilleurs joueurs lyonnais étaient étrangers...

Il est difficile d'imputer le rendement tactique d'une équipe nationale à son seul sélectionneur, mais aussi et surtout à l'intelligence tactique des joueurs à s'adapter à un schéma différent de celui de leur club où ils sont rodés et ont leurs automatismes.

Ribéry a essayé de jouer exactement comme au Bayern, cad faire l'appel au centre pour déborder et soit centrer, soit revenir sur le milieu def qui vient proposer en soutient, malheureusement, il n'y avait pas un Schweini et deux solutions au centre comme au Bayern, mais une seule puisque c'est Benzema, qui venait jouer le rôle du milieu bavarois sur les phases offensives... En cela, Ribery n'a jamais su s'adapter et la plupart de ses propositions/solutions étaient en décalage avec les propostions/solutions des autres milieux ou attaquants. Ribery est l'exemple même de l'intelligence tactique nulle... De plus, son jeu stéréotypé a été parfaitement lu par les défenseurs américains.
Ceci n'était qu'un exemple et selon mon humble avis, il n'est pas le seul à être déficient dans ce domaine (Evra, M'vila, Benzema ou encore Alou Diarra ont ce même problème). C'est là qu'un Marvin Martin et Phillou Mexes apportent un plus indéniables au jeu français.
Pas mieux, le système est juste un schéma qui évolue selon les circonstances, l'important c'est de savoir se mouvoir à l'intérieur du système. Sans joueurs de qualité, pas de jeu collectif, Menez et Ribéry jouent comme des solistes et transforment des situations favorables en impasses. Tant que Blanc n'aura pas recadré ses starlettes, quelque soit le système il n'y aura pas de jeu, et évidemment pas de résultats significatifs.
Tatayoyo ->

Evra, Benzema, M'Vila = 0 intelligence tactique ou jeu stéréotypé (ou les 2???)

Parce que dans tout les cas, j'aimerais bien ton explication !
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
Tatayoyo : Les commentaires sont tous intéressants. Demandez aussi à un sélectionneur (il a le titre de sélectionneur, et pas d'entraîneur...) si avec une 15aine de jours par an, il réussit à imposer une tactique fine à ses joueurs...
> et les autres sélectionneurs comment font ils?
Le 442 est loin d'être obsolète mais ce n'est pas avec 2 milieux défensifs et 2 milieux de couloir qui ne lachent pas la balle que ça marchera ! Ces 2 milieux doivent justement plus vite se projeter vers l'avant en profitant des relais que proposent le relayeur et le 9 1/2 ; et non pas en allant s'enfermer balle au pied vers le point de corner.

Le 4231 est bien plus dépassé dans notre cas pour 2 raisons. La première est que ce système repose principalement sur la qualité du meneur de jeu. Hors nous n'avons pas de 10 assez compétent pour occuper ce poste en équipe nationale. Nasri a du faire 3 bon match en bleu et Gourcuff "je ralentis le jeu" est encore très très loin de son meilleur niveau.
La 2ème se nomme Benzema : si Blanc opte pour ce schéma, il va se reposer sur 2 ailiers à percussion. Sauf que le Benz n'est pas le genre d'attaquant à apporter du poids dans une surface de réparation. Je le vois plutot en soutien d'un attaquant plus athlétique.

Blanc est loin d'être un fin tacticien et ce n'est pas une nouveauté. A son époque bordelaise, il se reposait quasi uniquement sur un 4231 qui fonctionnait à merveille grâce aux formes conjuguées de Gourcuff et Chamackh (et aussi grâce à une assise défensive qu'il a lui même réussit à mettre en place, rendons à Cesar ce qui appartient à Cesar hein !).

Je ne veux pas porter la pierre au sélectionneur loin de là, mais on fait vraiment preuve de trop d'indulgence avec lui quand on voit à quel point nous avons assassiné ses prédécesseurs ^^

Bref, tout ça pour dire, voici le systeme que je mettrais en place : un 442 des familles avec des consignes bien plus strictes pour les milieux de couloir.

Lloris

Debuchy - Rami - Mexes - Abidal

Nasri - M'Vila - Martin - Ribery

Benzema - Remy
"le 4231 est la marque des grandes équipes, pas le 442 qui est dépassé...." ; je pense sincèrement que ces réflexions sont un peu vaines. La marque des grandes équipes (Barça, Real), c'est une entente extraordinaire des joueurs dans le jeu ; lorsque les joueurs se connaissent, les passes s'enchaînent et l'adversaire est dépassé. Après, le schéma tactique, c'est presque secondaire. Le 442 n'est pas dépassé, il aurait même pu être diablement efficace si les français fonctionnaient comme une vraie équipe.
nicococo67 Niveau : CFA2
Je crois que tout le monde pense un peu la même chose, Blanc nous a fait ce qu'il sait faire de pire, sélectionner les starlettes qui jouent perso, tout simplement parce qu'il n'ont aucune vision du jeu, et encore on avait de la chance y'avait pas Nasri en 10.

Mais je crois aussi que Laurent Blanc n'a pas d'allure, Monsieur se la jouait on va faire du jeu, mais sélectionne des gars vu et revu en mode non collectif, et en plus pose un 442 en béton armé avec 2 milieux déf, tout ça contre des ricains en fin de saison, et à domicile!! Quelle audace!
Franchement, le "jeu" comme il l'appelle je ne l'ai toujours pas vu, et chaque match qui passe réhabilite Raymond.

A chaque fois j'imagine qu'il a compris le souci, et à chaque compo on revoit les mêmes qui jouent la contre-attaque à domicile! Faut constamment attendre la 70ème pour qu'il rentre un joueur avec un cerveau, c'est navrant quand même; il est facile d'enterrer un système quand on l'exploite avec tellement d'ambition...
@Lamps: Blanc n'a jamais donné une assise défensive aux Girondins quand il en était l'entraineur, celui qui a réussi à asseoir une vraie base défensive c'est Ricardo qui finit 2ème dès son arrivée avec un jeu affreux mais diablement efficace.
Blanc a apporté 2 choses a Bdx: des latéraux actifs qui participent au jeu et Gourcuff c'est tout.
Pour le système de l'EDF, Pastore tu dis vraiment nimp, Mvila pas de vision du jeu? C'est celui qui réussit le plus de passes en EDF et en Ligue 1 et s'il y a bien un milieu def en France qui est capable d'alterner jeu court-jeu long et de transpercer l'arrière garde adverse en une passe c'est bien lui.
Pour le système, ca dépend vraiment de l'animation mais on peut considérer que Benz derrière une pointe (Rémy car Gameiro a encore une fois montré ses limites et son manque de jugeotte) c'est un faux 4-4-2 maquillé en 4-2-3-1.
@Ari : Petite question à te poser --> La défense type de Blanc était bien composée de Chalmé, Planus, Ciani et Tremoulinas ? Sur ces 4 défenseurs, combien étaient titulaires sous Ricardo ?
@Ari : Petite question à te poser --> La défense type de Blanc était bien composée de Chalmé, Planus, Ciani et Tremoulinas ? Sur ces 4 défenseurs, combien étaient titulaires sous Ricardo ?
@Ari : Petite question à te poser --> La défense type de Blanc était bien composée de Chalmé, Planus, Ciani et Tremoulinas ? Sur ces 4 défenseurs, combien étaient titulaires sous Ricardo ?
@Non la défense du titre c'était Ramé Chalmé-Planus-Diawara-Tresh, deux étaient titulaires sous Ricardo (Planus et Diawara), Chalmé est une recrue de Lolo qui a remplacé Jemmali et Tresh a poussé Jurietti sur le banc.
My bad Lamps Diawara est arrivé en an 1 de Lolo; il n'a été titu indiscutable qu'en an 2 car Henrique jouait la plupart du temps la première année, Souley multipliant les bourdes.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
58 50