1. // Coupe d'Europe
  2. // 8e de finale aller
  3. // Arsenal/Monaco

Quel exploit pour Monaco ?

L'AS Monaco se déplace ce soir à l'Emirates avec le statut d'outsider face à Arsenal. Mais ce serait trop vite oublier les multiples ressources du club de la Principauté, capable d'exploits aussi retentissants que spectaculaires.

Modififié
2k 32

Une victoire 0-1


La scène a de quoi surprendre. Attablés au milieu du terrain, Arsène Wenger et Leonardo Jardim débouchent leur quatrième bouteille de Madère. À leur gauche, Dimitar Berbatov et Jack Wilshere entament leur 4e partie de croquet consécutive, tandis que Kondogbia s'amuse avec les chevilles de Théo Walcott. Une ambiance colonie de vacances à laquelle l'Emirates assiste incrédule. Mais pourquoi diable la partie ressemble-t-elle à tout sauf un match de football ? La réponse est simple : Arsenal, conscient de l'issue du match, a décidé de se préserver pour son match d'Everton et la 3e place à disputer en Premier League. Et le coup de fil de Wenger à Jardim avant la rencontre n'a pas laissé de doute : « Vous allez parquer un bus, on va se prendre un contre. De toute façon, je suis un loser. Alors autant assumer. D'autant que je ne peux pas me faire virer.  » Le deal est passé. Les Gunners laisseront donc Martial partir au but sur le coup d'envoi, avant que les 22 acteurs ne s'arrêtent de jouer. Et si l'ouverture du score attendra 7 minutes et la première frappe cadrée d'Anthony en douze tentatives, ce 1-0, prévu, mais glané sans effort ni sueur, satisfait tout le monde. Tout le monde sauf Wallace qui, après une crise de manque liée à l'absence de taquets ou de décision arbitrale contestable, est évacué sur civière puis enfermé dans sa cage de verre. Le seul accroc d'une soirée parfaite pour l'ASM.

Une victoire 0-1


« Déjà, lorsque nous avions joué en Emirates Cup, nous avions gagné. » Au moment d'évoquer la rencontre au sommet face à Arsenal, dimanche dernier sur Canal Plus, Vadim Vasilyev se rappelle au bon souvenir de ce match amical d'août remporté sur la pelouse des Londoniens. Le score à l'époque ? 0-1, évidemment. Le nom du buteur ? Falcao, parti traîner son spleen sur le banc confortable d'Old Trafford. Alors, sorti du plateau, le Russe dégaine son portable pour convaincre le Colombien de faire une pige d'une soirée dans la plus belle des compétitions. Réponse de l'intéressé : « Non, boss. Tout, mais pas ça. Envoyez-moi à Lille, je m'en fous, mais pas de Ligue des champions. » Et pour cause, le traumatisme du Tigre date de mars 2009, où son Porto s'était fait balayer, 5-0 en huitièmes de finale... par Arsenal. Après de longues négociations, Falcao accepte, à contre cœur, et effectue le court voyage vers Londres. Mais une fois sur le terrain, le Tigre ne rugit plus. Tremblant à l'écoute de l'hymne, l'attaquant traverse la première période en marchant, blême et suant à grosses gouttes, dans un spectacle terrifiant. Pris de vertiges à l'heure de jeu, le Colombien perd connaissance, mais alors qu'il tombe en avant, son crâne coupe la trajectoire d'un centre de Fabinho, et envoie le ballon dans la lucarne d'Ospina, impuissant. Convulsant au sol, le Colombien laisse alors de la fumée noire échapper de sa bouche pendant quelques minutes, avant de se relever comme si de rien n'était. Interrogé sur ce phénomène paranormal en zone mixte, Falcao déballe tout, en pleurant : « Jaloux, James m'a jeté un sort pour prendre ma place dans le cœur des Colombiens. Mais un Tigre ne meurt jamais, il dort en rêvant du Ballon d'or.  » Putain de poète.

Une victoire 0-1


« Alexis Sánchez, on l'appelle Duracell dans le vestiaire. Il court partout, il allie le talent et la détermination. » La déclaration d'Olivier Giroud à propos de son coéquipier chilien a fait rigoler (enfin presque). Surtout, elle a donné des idées à l'ASM, cette équipe de vieux briscards jamais avares d'une technique pour se faire la malle avec la victoire. Et une fois sur le terrain, le boulot de Jardim éclate au grand jour. Au milieu de terrain, Coquelin et Özil, qui essuient respectivement les « père Dodu  » et « O Globo » hurlés par les Monégasques, déraillent et se font complètement dépasser par la paire Traoré-Moutinho. Devant eux, Giroud et Welbeck subissent le même sort lors de leurs rares incursions. Assourdi par les « Wallaby, Wallaby » qui émanent de la bouche de Layvin Kurzawa, le Français prouve qu'il est passé au boxer en baissant son short, tandis que Danny « Olugbenga Adelekan » fond en larmes après avoir subi la 18 032e remarque sur sa ressemblance avec le bassiste de Metronomy. La décision, elle, ne se fera qu'en fin de match. Berbatov ayant refusé d'appliquer la technique de déstabilisation par égard, ou par flemme, c'est selon, il faut attendre l'entrée de Valère Germain pour assister au hold-up : « Cesni, Cesni » crie le petit attaquant à David Ospina, qui vexé d'un tel affront, quitte ses buts et rattrape l'insolent qui n'a pu sauter par-dessus les panneaux publicitaires pour s'enfuir. Une aubaine pour Ferreira Carrasco, auteur du but assassin à la 89e minute et qui s'en va célébrer la victoire avec Alexis Sánchez, monté en tribunes pour mettre l'ambiance avec son tambour. 1-0 et un sacré coup du lapin.

Une victoire 0-1


Alors que les Monégasques rentrent dans le beau vestiaire de l'Emirates Stadium, João Moutinho fait la gueule, et s'emporte : « Il était bourré ou quoi l'intendant ? Il s'est gourré sur mon maill...  » Mais le métronome n'a pas le temps de finir sa phrase qu'une porte claque derrière son dos, et laisse deviner une silhouette bien connue. Vêtu d'un long manteau noir, le Mou fait son entrée dans un silence pesant : « Calme-toi João. Mendes m'a appelé pour filer un coup de main. Mais comme je peux pas entraîner deux clubs à la fois, je serai sur la pelouse.  » Rapidement repéré par les fans, malgré le João Mourinho annoncé tout doucement par le speaker, le Mou est accueilli par une pluie de sifflets. Pas intimidé, le Portugais se place en libéro, bien planqué derrière la paire Carvalho - Wallace, et gueule ses consignes : « Plus bas, Carrasco, bordel. T'as déjà vu un bus à trois étages ? Bah nan.  » En bon chauffeur, Mourinho distille également sa science des coups de vice, en recadrant parfaitement Wallace : « Tu te souviens d'Umtiti ? C'est simple, dès que tu vois Sánchez, c'est la même, plein tarif.  » Parfaitement en place, le bloc monégasque résiste, et obtient même un corner à la dernière minute. L'occasion d'une vie. Lancé comme une balle, le Mou s'élève vers les cieux pour rabattre la gonfle d'une tête piquée surpuissante, sur laquelle Ospina ne peut rien faire. En transe, le Portugais se lance dans une course effrénée avant de stopper net devant le banc de Wenger pour faire la célébration dite « du vieillard » , histoire d'humilier un peu plus son rival de toujours. Avant de soulever son T-shirt sous les yeux d'un Arsène hagard : « Le coup de Mou ! » Une haine viscérale au service d'un score sans appel : 1-0.

Une victoire 0-1


Grâce à une défense de fer et un but de Bernardo Silva sur une erreur de relance de Koscielny. Un scénario fou.

Par Paul Piquard et Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

steven.mugiwara Niveau : DHR
All-in sur Arsenal ce soir ..
Et je valide avec Monaco
Note : 13
Oh putain!!! Vous avez fait fort là. ça faisait longtemps. Un article tordant comme on les aime.
Juventine7 Niveau : CFA2
Ca sent la purge 0 0 ou 1 0 tout dégeu en fin de match
Pascal Pierre Niveau : Loisir
" Et si l'ouverture du score attendra 7 minutes et la première frappe cadrée d'Anthony en douze tentatives, ce 1-0, prévu, mais glané sans effort ni sueur, satisfait tout le monde"

Juste parfait. Merci.
On revient aux classiques Sofoot, merci.
Le pire c'est que le dernier scénario est plus que possible...
jean mimi hole ass Niveau : DHR
Elle doit être bonne dans les locaux de Sofoot, mais un articles comme on les aimes: completement déjanté !!!
Note : 10
Le paragraphe sur Falcao est tellement bon !!
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 2
Une victoire 0-1

93 ème minute.Moutinho fonce vers le but, Koscielny en dernière défenseur le tacle et....penalty!!!!!
C'est rassurant de se rendre compte que même les auteurs de cet article qui veulent croire à une qualification de monaco ne connaissent pas les forces en présence. Dès le premier article vous citez walcott qui ne sera pas titulaire et wilshere probablement même pas sur le banc, l'offensive des gunners en 2015 c'est: Giroud, welbeck, sanchez, cazorla, et chamberlain a la rigueur qui est revenu.
Pour ma part je vois 2 0 facile pour arsenal, qui est sur une très bonnes série de 9/10 sans défaite avec un ozil jamais vu aussi bon avec son nouveau maillot et un cazorla exellent depuis plus de 2 mois.
Roh ! Comme je me suis marré !
Le passage sur la victoire 0-1 est juste génial...
Jardim avait dit que Monaco "pratiquait le jeu le plus attrayant de L1".
Ce type est ce qu'on appelle un troll.
0-0 ou une victoire 0-1 pour Monaco.
Bakayoko est revenu? Il était vraiment pas mauvais.
Le dernier scénario est sûrement le moins fou de tous
Honnêtement, l'exploit n'est pas impossible pour Monaco.

D'une part, Monaco n'a rien à perdre. Ils peuvent saisir leur chance à fond. Avec Subasic dans les bois, et sa défense solide, ils ont de quoi agacer et endormir Sanchez, Giroud et l'armada offensive des Gunners.

D'autre part, Arsenal a, un peu, la fâcheuse tendance à connaître un trou d'air en plein milieu d'un match (Anderlecht…). Or, Monaco est très efficace en contre. Avec Ferreira Carasco et Silva, ça peut accoucher sur un but.

Le seul truc, c'est qu'il manque Toulalan, qui est vraiment bon cette saison.
L'exploit c'est de faire croire qu'on sera à Louis 2, avec tous ces 40 000 maillots rouge et blanc.
got_feu_dami Niveau : CFA
ce truc de dingue qu'a traversé mon esprit...
Bordel, mais que devient Falcao à MU??
Il a marqué qqs petits buts j'ai vu mais ya pas une option d'achat obligatoire sur lui fin de saison...?
Will & Jeffrey Niveau : DHR
Message posté par popeye
Jardim avait dit que Monaco "pratiquait le jeu le plus attrayant de L1".
Ce type est ce qu'on appelle un troll.
0-0 ou une victoire 0-1 pour Monaco.
Bakayoko est revenu? Il était vraiment pas mauvais.


Je vois pas ou tu as vu que Jardim a dit ça.
Il s'est pointé en L1 avec des idées nobles avec notamment une défense très haute, mais il s'est vite rendu compte que pour gagner en liguain, et bah tu mets un bloc défensif très bas, et tu lances les flèches sur les côtés pour jouer le contre. Et bien ça marche, alors ok c'est pas très beau, mais bon, moi ce qui m'importe, c'est la gagne, le jeu on s'en occupera plus tard.
Bakayoko n'est pas encore revenu il me semble mais c'est vrai qu'il faisait des matchs intéressants.
ToxikCheese Niveau : Loisir
la version avec la destabilisation psychologique est énorme !

Danny Welbeck en bassiste de Metronomy, fallait la faire !

http://socials.uk.vice.com/projects/die … gbenga.jpg
Message posté par Will & Jeffrey


Je vois pas ou tu as vu que Jardim a dit ça.
Il s'est pointé en L1 avec des idées nobles avec notamment une défense très haute, mais il s'est vite rendu compte que pour gagner en liguain, et bah tu mets un bloc défensif très bas, et tu lances les flèches sur les côtés pour jouer le contre. Et bien ça marche, alors ok c'est pas très beau, mais bon, moi ce qui m'importe, c'est la gagne, le jeu on s'en occupera plus tard.
Bakayoko n'est pas encore revenu il me semble mais c'est vrai qu'il faisait des matchs intéressants.



Ok j'ai ce devait être une blague, et crédulement penser que c'était vrai parce qu'il a l'habitude de ce genre de trolls.
Chimikhooney Niveau : Ligue 1
Message posté par got_feu_dami
ce truc de dingue qu'a traversé mon esprit...
Bordel, mais que devient Falcao à MU??
Il a marqué qqs petits buts j'ai vu mais ya pas une option d'achat obligatoire sur lui fin de saison...?


Bah c'est 4 buts et 4 passes dé en PL le Falcao (un but tout les 4 matchs et pareil pour les passes dé)
Non elle n'est pas obligatoire.
Et je pense pas qu'ils vont la levée cette option d'achat.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 32