Quel été pour l’OM ?

Qu’on le veuille ou non, l’OM, c’est l’OM. Chaque été apporte donc son lot de rumeurs, d’espoirs et de folie. Même quand il est censé ne plus y avoir d’argent. Car c’est bien connu, dans ces moments-là, il reste les idées. Mais lesquelles ?

6 23
Certaines plaies ne cicatrisent pas aussi vite qu’on le voudrait. Certaines sont même indélébiles. Et si rien n’est jamais facile du côté de Marseille, dès lors que la parole est au ballon rond, la délicate saison 2011/2012 pourrait bien avoir des répercussions indésirables sur l’avenir de l’OM. Au moins à court terme. Dans le sillage de cette affreuse dixième place et de l’historique série de treize matchs sans la moindre victoire, même les plus grandes traditions se retrouvent bouleversées. À peine dérangés par les matchs diffusés par Orange Sport, les supporters phocéens laissaient filer les dernières parties de la saison comme de vulgaires matchs amicaux, tandis qu’à l’aube du mercato si cher à la Bonne Mère et à ses fils spirituels, c’est le calme plat. Certes quarts de finalistes de la dernière Ligue des champions, les joueurs de Didier Deschamps s’apprêtent à connaître un exercice 2012/2013 des plus compliqués. Surtout qu’ils ne savent pas encore s’ils ne vont pas devenir les joueurs de quelqu’un d’autre.

Vers un mercato déprimant ?

M’Vila, Martin, Hoarau, Hamouma, Mendes, Mavuba, Corgnet… Nous sommes au mois de janvier 2012 et L’Équipe surfe sur la spirale positive de l’Olympique de Marseille pour dégainer le premier sur l’actu transferts. Forts d’un début d’année 2012 impressionnant, les Phocéens remontent journée après journée vers le podium. Il faut dire que l’OM, avec son couloir droit Azpi-Amalfitano, sa défense de fer et son Loïc Rémy buteur, était séduisant. Mais ça, c’était avant. Exit les noms ronflants, exit les promesses de François Hollande et du Parti Socialiste : cette année, été rimera avec austérité. Fallait pas finir dixième, maintenant Margarita boude. En football, et plus particulièrement en matière de transfert, austérité rime avec « joueurs libres » et avec « prêts » .

Et, au petit jeu du «  qui va pousser un supporter de l’OM au suicide en premier » , c’est Le Phocéen qui tire à vue. Avec l’artillerie lourde. Pour le moment, la grosse star du mercato olympien s’appelle Renaud Cohade et joue à Valenciennes. Un bon joueur de Ligue 1, certes. Dans la foulée, le site évoque les joueurs libres : Jérôme Leroy, Dariusz Dudka, Sigamary Diarra ou encore Timothée Kolodziejczak… Rien de bien excitant, au point que 41% des internautes jugent qu’aucun de ces joueurs n’est intéressant pour le club. Le problème, c’est qu’en dépit d’un bon parcours européen, la maison, plombée par un parcours chaotique en championnat, est à court de liquidités. Une période de disette au cours de laquelle les hautes sphères de l’OM montrent une triste réalité à des supporters qui prennent la vérité en pleine face. D’ailleurs, par manque de moyens, le serpent de mer Drogba a été remplacé par « le retour de Mamadou Niang » . Et ça ne tient même pas, le Sénégalais prenant la peine de démentir en quasi-direct sur son Twitter. Foutue technologie.

Un cercle vicieux et des espoirs

Ce triste mercato contraste évidemment avec l’été de folie que s’apprête à vivre le Paris Saint-Germain. La saison à peine terminée, Leonardo s’apprête à ramasser Lavezzi, tandis que le cheikh est prêt à sortir du pétrodollar à tout moment. Déjà dans toutes les têtes, le soir du 7 octobre (date de la 8e journée et du classico) pourrait vite devenir un jour de deuil pour la cité phocéenne. D’autant plus qu’outre les soucis d’effectif, le doute plane toujours sur l’avenir de Didier Deschamps. En effet, alors que celui-ci devait s’entretenir, il y a peu, avec Margarita Louis-Dreyfus, le rendez-vous a été reporté à une date ultérieure. Comme si l’actionnaire majoritaire n’était pas pressée de fignoler un plan de bataille pour redresser la barre dès la saison prochaine. Car, à l’instar de l’Olympique Lyonnais, l’OM, non qualifié pour la prochaine Ligue des champions, est dans un cercle vicieux. Moins d’argent donc moins d’investissements. Moins d’investissements donc moins de compétitivité, et, de ce fait, moins de chances de retrouver son standing d’antan. Du coup, on fait le coup de l’homme démuni qui s’accroche à son ticket de loto, et on guette du côté du Qatar. Une autre rumeur veut que Pape Diouf ait été mandaté pour construire un projet à Marseille en compagnie de Charles Villeneuve. L’espoir fait vivre, hein !


Par Swann Borsellino, avec Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
à l'OM, on a pas de pétrole, mais on a des idées, mais on a pas de pétrole ...
à l'om, on n'a pas de pétrole, et on est dans la merde...
Bordel, insulter Deschamps ça se fait pas.
Priez pour que Gerets revienne.ou alors pap diouf.
Faudrait arrêter de parler de "classico" quand on parle de PSG-OM, le classico c'est Real-Barca et rien d'autre.

Sinon c'est vrai que j'aime beaucoup l'OM mais cette année le manque de banc a tué les espoirs de l'équipe.

J'aime beaucoup Deschamps mais il devrait partir je pense, et j'aimerais bien que le club soit repris par des vrais amoureux de l'OM et pas ce Labrune et Margarita là.

Pour le mercato, bah... faut vendre Remy, Ayew, et acheter malin et mettre en place un vrai centre de formation.
pas de banc ? Bah normal, tu laisses partir pour rien abriel, cissé, taiwo, heinze, lucho...

alors oui tu gagnes sur les salaires mais bilan ? Bah t'es à la ramasse en championnat et plus en ldc...

des économies d'un côté mais plus de rentrée à cause de ça... c'est d'actualité, austérité totale ou tentative de relance ?
A Marseille on a pas de pétrole, plus d'argent et pas d'idée. Cest surtout le 3e point qui est le plus préoccupant car des coups sur le marché il y en a.
@Zhenord pourquoi Real/Barça serait le seul classico ? et pourquoi pas Liverpool/Utd, Porto/Benfica, Boca/River ou justement OM/PSG ? c'est quoi la définition d'un classico d'ailleurs ?

En ce qui concerne la reprise du club par des amoureux de l'OM, on voit déjà ce que ça donne avec Anigo..

Vendre Remy, Ayew, acheter malin et mettre en place un centre de formation.. Marseille se doit d'être un grand club avec un bel effectif, ça c'est la politique de Dijon dont tu parles.. Miser sur le centre de formation, c'est bien mais c'est cher (et l'OM n'a pas d'argent) et les retombées sont tardives et souvent aléatoires.. En plus parler de miser sur la formation et dire juste avant qu'il faut vendre Ayew alors qu'il a encore des choses à prouver au club, c'est un peu bancal de dire ça..

Bref, j'ai rien contre toi, mais perso, je trouve ton commentaire vraiment tout pourri
Le problème de l'OM c'est qu'il n'y a aucun décideur, aucune poigne, et surtout aucune compétence aux postes-clés de l’organigramme.

Ce qui donne une gestion post-titre catastrophique, des embrouilles où Labrune tranche pas, MLD qui souffle le chaud et le froid, Anigo....Anigo quoi, et surtout une capacité à négocier les transferts de la pire façon qui soit, que ce soit achat et vente.

Bref le chantier est énorme, limite celui du Stade semble plus simple en comparaison.
HNIC, un peut d'histoire du football, le terme classico à la base ne conserne QUE le match Real-Barca et aucun autre match.

Quand on voit par exemple Granit Xhaka acheté par cher par le Borrussia M'gadtruc (désolé mais ce nom là j'y arrive pas...) Shaqiri acheté 12M , ce sont deux joueurs au talent énormes et achetés par cher mais pourquoi nos clubs français n'arrivent pas à faire les mêmes coups.
Enfin, pour le centre de formation, ca coute de l'argent, mais ca coute beaucoup moins et ca permet de se reconstruire, les supporters de l'om n'ont pas encore compris que le club arrive à la fin d'un cycle, les nombreuses erreurs de recrutements font que le club n'a plus de sous, et donc il ne reste qu'un moyen de reconstruire le club et c'est sur le long terme en passant par le centre de formation.

Lyon s'est construit comme ca, Lille se construit peu à peu comme ca, ils récupèrent 40M pour un joueur qu'ils ont fini de formé, pas mal non ? Montpellier se construit ainsi aussi.

Quand on a pas la thune, faut faire autrement, et le centre de formation, c'est la solution d'avenir, bien des clubs s'y mettent pour se construire ou se reconstruire, regarde les clubs allemand comme Dortmound, Bilbao aussi même si eux c'est particulier car même s'il vendent leurs joueurs à prix d'or ils ne pourront pas acheter d'autres joueurs à cause de la politique.

Alors mon idée n'est pas mauvaise mais réaliste, c'est qui le dernier jeune de l'OM a être sorti du centre de formation ? Nasri je crois... Flamini... Ca fait peu quand même.

Après bien sur les clubs français peuvent aussi bêtement attendre que les petro dollars leurs tombent dessus, c'est beau de croire au père noël.

Mais mon idéee se base sur le système allemand qui est très bon aussi bien économiquement que sportivement.
Et je parlais de vendre Remy et Ayew car faut pas se voiler la face l'OM va vendre, et il vaut mieux vendre deux joueurs très chers plutôt que d'en perdre 4 ou 5 et devoir reconstruire toute l'équipe.
Zhenord je suis d'accord sur toute la ligne avec toi encore que même 12M pour un joueur, l'OM peut plus faire..
Ils démarrent la prochaine saison avec 35M de déficit, pas de LDC, et une nouveau manque à gagner de 10M en billetterie à cause des travaux du stade..
Miser sur le centre de formation, c'est un retour dans combien de temps, 5-10 ans je dirais. L'OM ne peut pas se permettre d'attendre autant.
L'exemple de Lille est ntéressant, ils ont sorti une perle qu'ils viennent de vendre au prix fort, mais quand arrivera la prochaine ? Et quels seront les effets sur les résultats sans Hazard. Un grand club à besoin de jouers qui brillent et vendre les meilleurs, sportivement c'est compliqué.

Le Bayern est un exemple sympa, c'est un mix entre les meilleurs jeunes du pays (qu'ils achètent pour la plupart) et de grands joueurs qui étaient déjà grands avant de venir.

Pour durer, un club doit miser sur les 2 : formation et recrutement de bons joueurs, sinon il ne peut être que cyclique. Je te cite 2 exemples :
Montpellier champion avec une génération dorée issue du centre, mais un jour il partiront et rien ne garanti une autre génération d'une telle qualité
Marseille champion avec de gros investissements qui ont mis le club dans le rouge et maintenant c'est fini pour quelques temps

Comme tu le dis la gestion en Allemagne est globalement intéressante mais il ne faut pas oublier que nous n'avons pas autant de rentrées d'argent ds nos clubs de Ligue 1 (billetterie, sponsors, etc..), l'équilibre est super précaire.
Et pour l'OM, ça ne sent vraiment pas bon..
Zhennord il y a eu qqs jeunes à être sorti du centre de formation de l'OM, mais un seul à rapporté de l'argent au club (Nasri)
Les autres ont soit été "virés" (par Anigo..) sans compensation (Benatia, Bocaly), soit sont partis libres (Flamini)
Il y a tout à refaire dans ce club
Oui je suis bien d'accord avec toi, il faut faire un mixe entre les deux je pense.
mais l'OM va bien finir par être obligé de passer par là si ils ne trouvent pas de solutions.
Après l'allemagne ou l'angleterre sont des vrais pays de football avec des supporters toujours derrière leurs équipes, c'est pas le cas en France, d'ailleurs l'Allemagne détiend le record d'affluence cette saison il me semble.
Une (ou deux) grosse(s) vente(s) sont vitales(s). En compensation il faudra trouver de "bonnes affaires" et quelques prêts de très bons joueurs bloqués chez les cadors.

Juste un (long) mot sur la formation, l'OM doit mieux faire c'est évident mais ça ne sert à rien de se lever le --- si le coach de l'équipe première ne veut pas entendre parler de jeunes ou alors vraiment qu'en dernier ressort.

Tous les clubs sont obligés d'avoir un centre de formation mais combien sont prêts comme Guy Roux à Auxerre à dire à Guivarch "il vaut mieux que tu partes j'ai le petit Djibril Cissé qui arrive". Sûrement pas l'OM de Deschamps. Avant, un jeune de Montpellier rêvait de venir à l'OM pour jouer le titre, c'est en train de devenir l'inverse.
Désolé pour la tournure de la phrase sur Guy Roux, ça fait beaucoup de "à".
Le dernier joueur sorti du centre de formation, ce serait pas Ayew?
C'est moi qui suis fatigué ou cet article est mou du genou ? Totalement inutile, brassant du vent, tirant à la ligne, au point que les commentaires sont bien plus intéressants, c'est dire...
la grande idée pour l'om serait de virer anigo ,tellement au top de la loose qu'il ne peut pas s'entendre avec DD qui gagne des titres.
@Zhenord

Donc déjà ça s'écrit : Clásico, donc pour les leçons on repassera hein !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 23