Quel avenir pour Zlatan ?

Pour la première fois depuis neuf ans, Zlatan Ibrahimovic ne sera pas sacré champion. Du coup, le Suédois a déjà tapé du poing sur la table et demande « des certitudes » au Milan AC. Et si personne ne peut lui en donner, que va-t-il se passer ?

Modififié
276 20

Il va retourner à la Juve

Soyons francs. Ce qu’il aime, Zlatan, c’est la victoire, les trophées, les titres. Alors, forcément, au cours de l’été, il s’engage avec la Juve, fraîchement sacrée championne d’Italie. Ca tombe bien, c’est exactement le genre de joueur qui manquait à Antonio Conte. Au premier match, les tifosi juventini le sifflent. Normal : il a tout de même trahi le peuple bianconero en se tirant lorsque l’équipe a été reléguée en Serie B. Au deuxième match, il plante un doublé. Au troisième, un triplé contre la Roma. Au quatrième, il est acclamé à chaque fois qu’il touche le ballon. Les supporters pardonnent vite. Malheureusement, la saison, pour la Juve, n’est pas aussi idyllique que la précédente. La Vieille Dame perd son invincibilité en s’inclinant contre le Milan AC, justement, sur un but de Bakaye Traoré. Les Rossoneri s’imposent au finish et remportent le Scudetto, en terminant à deux points devant la Juve. Or, soyons francs. Ce qu’il aime, Zlatan, c’est la victoire, les trophées, les titres. Alors, forcément, au cours de l’été…

Il va retourner au Barça

Qui était l’ennemi de Zlatan au Barça ? Pep. Qui n’est plus l’entraîneur du Barça ? Pep. A + B = C. C’est donc logique, Zlatan va retourner à Barcelone l’an prochain, deux saisons après avoir quitté la Catalogne. Ca tombe bien, David Villa ne s’est toujours pas remis de sa saleté de fracture. Du coup, le géant suédois prend ses aises et, à la surprise générale, devient même pote avec Messi. Un seul réel sujet de discorde entre les deux : les pénaltys. Zlatan n’en a pas raté un seul cette saison à Milan, alors que la Pulga a échoué contre Séville et Chelsea. Par conséquent, chaque péno est joué à pierre-feuille-ciseaux, une méthode qui a fait ses preuves en Bavière. Comme Zlatan est plus grand et plus balèze, il impose que la pierre batte le ciseau et la feuille. Il tire donc tous les pénos, mais aussi les coups-francs, les corners et les six-mètres. Il marque 56 buts en championnat. Un de moins de CR7.

Il va signer au PSG

Après l’Euro, Zlatan se pose. « Où vais-je aller ? » Quelques propositions. City qui offre 90 millions. L'Anzhi 80. Chelsea 75. Mouais... Heureusement, le PSG sauve la mise, et met sur la table une somme tellement indécente que l’on ne peut même pas la mentionner ici. Le fait est que le Suédois dit oui. Le 14 juillet, il est présenté sur les Champs-Elysées, sur un char, aux côtés de François Hollande. Même Eva Joly est là. Par contre, autant dire qu’entre Zlatan et Nenê, ce n’est pas vraiment l’amour fou. Surtout le jour où Ibra se pointe à l’entraînement avec un écarteur de narines, ce qui lui fait un nez disproportionnellement grand. Boudé par le vestiaire, il joue sans sourire, comme Pastore lors de sa première saison parisienne. Au mercato, il s’engage avec Evian Thonon Gaillard, où il rejoint la connexion nordique des Poulsen, Kahlenberg et Andersen. Il remporte la Coupe de la Ligue, au nez et à la barbe de l’OM. Brandao en pleurera toute la nuit.

Il va rentrer en Suède

Voilà douze ans que Zlatan a quitté sa Suède natale. Le joueur finit par avoir le mal du pays, et retourne à Malmö. Il se réengage avec le Malmö FF, club avec lequel il a fait ses débuts, à l’âge de 14 ans. Comme le championnat suédois a débuté début avril, il arrive en cours d’année. Malmö est troisième, avec 7 points de retard sur le leader, Elfsborg. Qu’à cela ne tienne. Ibra permet à son équipe d’enchaîner 18 victoires consécutives et de prendre le large en tête du classement. Parallèlement, il se réinscrit dans le club de taekwondo du Malmö Nighet, ce qui lui permet de se refaire une souplesse et de mettre un high-kick dans la tête de son propre entraîneur. Il ne sera même pas suspendu. Zlatan gagne le championnat suédois, le sacre de meilleur buteur et le titre de plus belle figure acrobatique de l’année. Quels esthètes, ces Suédois !

Il va partir à la recherche de ses origines, en Bosnie

Son père, Sefik Ibrahimovic, fuit la Bosnie et débarque en Suède en 1977. Le petit Zlatan naît quatre années plus tard, de l’union avec Jurka Gravic, elle-même arrivée de Croatie. L’actuel joueur du Milan AC n’a donc jamais connu le pays de ses ancêtres. Il décide de partir en Bosnie. Comme il ne connaît aucun club, il choisit celui avec le nom le plus classe : Velez. Bon, on est loin du folklore de l’homonyme argentin, mais peu importe. En Bosnie, Zlatan recherche autre chose. Il cherche ses racines, la culture de son père, de son grand-père. Or, la ville du club de Velez, Mostar, correspond parfaitement à cela. 120 000 habitants, un fleuve, des petits ponts et un décor pittoresque. Bien dans ses pompes, bien dans sa vie, Ibra est également bien sur la pelouse. Il gagne le championnat bosnien, le sacre de meilleur buteur et le titre de plus beau costume à la foire traditionnelle annuelle.

Il va ouvrir une école de langues

Malgré son très grand nez, il faut savoir qu’Ibra parle le bosnien, le suédois, l’anglais, l’italien, le néerlandais et baragouine quelques mots d’espagnol. Du coup, il décide, plutôt que de continuer dans le football, d’ouvrir une école de langues au centre de Milan. Le concept : apprendre aux enfants les langues vivantes, en se basant uniquement sur sa propre carrière. Ainsi, lors du premier cours, les élèves apprennent que le prénom Zlatan, à la base, vient du serbo-croate et qu’il veut dire « en or  » . A l’examen de fin d’année, l’exercice imposé consiste à traduire « Moi, je suis Zlatan, et toi, t’es qui, putain ?  » dans toutes les langues enseignées. Ceux qui échouent sont directement virés. Bah ouais, on ne rigole pas avec ça ! Putain !

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

blackchocobo Niveau : District
Haha ! terrible la photo !
sans doute la plus belle des photos de zlat' !
meilleur article du moi
Le "Moi, je suis Zlatan, et toi, t'es qui putain ?" est tout bonnement magique.
Merci, je n'ai rien d'autre à ajouter.
RahXephon Niveau : CFA
"Pour la première fois depuis neuf ans, Zlatan Ibrahimovic ne sera pas sacré champion."

Zlatan est un joueur énorme, soit. Rien à dire là-dessus. Par contre, il faudra quand même que quelqu'un m'explique un jour pourquoi les titres qui ont été retirés à la Juve comptent toujours dans son propre palmarès... La logique ?
Viens jouer la C1 au stade de france zlatan, tu seras une putain# de rockstar.
Note : 1
@RahXenon : mais parce que c'est Zlatan ! Et toi t'es qui putain* ?
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
Je le vois bien chez nous à l'ETG Croix de Savoie! Rebaptisé Croix de Zlatan ! Correa fera enfin preuve de génie tactique :"vous prenez la balle et vous envoyez un skud sur Zlatan qui court, tire et marque!"

Super article et bien cool !
Massimobor Niveau : CFA2
Eric, tu t'es franchement emballé : ETG, Bosnie... tes scenarii partent totalement en sucette, et ça fait bien marrer
Entourelapoule Niveau : Loisir
Pourquoi pas en Angleterre? A United par exemple le numéro 7 dans le dos avec Rooney qui pique une crise de jalousie capilaire et Soeur Alex qui reçoit une paire de crampons dans la gueule pour l'avoir remplacé.
l'américain Niveau : District
l'article et la photo sont au même niveau... Terrible !
C'est définitivement un sacré pingouin lui.

Je pense qu'un départ de Milan serait bénéfique pour lui et pour le club aussi.
RahXephon Niveau : CFA
"@RahXenon : mais parce que c'est Zlatan ! Et toi t'es qui putain* ?"

Moi je suis RahXephon, pas RahXenon, bordel* !

Ah, et parce que j'avais oublié de le dire dans mon premier commentaire : chouette article.
Argh...désolé RahXephon
Gianni_Rivera10 Niveau : District
La photo quoi^^
Prends ça Julio Cesar, fallait pas chercher Zlatan
"Au mercato, il s’engage avec Evian Thonon Gaillard, où il rejoint la connexion nordique des Poulsen, Kahlenberg et Andersen. Il remporte la Coupe de la Ligue, au nez et à la barbe de l’OM. Brandao en pleurera toute la nuit."

Mythique
Un personnage qui ne laisse pas indifférent, continue à nous régaler par tes gestes et tes buts
Une de ses meilleurs saison il va surement finir capocannoniere , un assez bon parcours en Ldc , avec des gros matches , comme contre arsenal .Et pourtant pour la premiere fois depuis 8 ans pas de titre national , malgré une saison pleine .
Un grand joueur dans tout les clubs ou il est passé hormis le Barça !
finalement il aurait mieux fait de choisir la sélection Bosniaque au détriment de son pays la Suède
J'aime pas la personalité du joueur .. mais son but perso après avoir dribler x joueurs marqué a l'Arena avec l'Ajax reste l'un des plus beau buts du foot Européen !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
276 20