En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Retraite de Jérôme Rothen

Quelle reconversion pour Jérôme Rothen ?

Voilà, c'est fini. Sans club depuis la résiliation de son contrat avec Caen, Jérôme Rothen a annoncé hier que sa patte gauche de 35 ans a définitivement cessé de donner du plaisir. C'est un peu triste, mais aujourd'hui, c'est la question de la reconversion qui se pose. Heureusement pour l'ancien Monégasque, ce ne sont pas les solutions qui manquent.

Modififié
Doublure de David Beckham

En fin de saison dernière, l'Anglais anticipait la retraite de Jérôme Rothen en se retirant des terrains quelques mois avant l'homme de Châtenay-Malabry. Mais si le Spice Boy a cessé de faire parler sa patte droite, il est toujours autant sollicité pour participer à des galas, dîners de charité et émissions de télévision en tous genres. Le show-business ne connaît pas de trêve et Victoria n'est pas décidée à ce que son couple se fasse oublier. Mais ce quotidien, David Beckham en a parfois sa claque. Pour pouvoir passer des soirées pépères avec Brooklyn Joseph, Romeo James, Cruz David et Harper Seven, ses quatre enfants, c'est en toute logique qu'il a contacté Jérôme Rothen. Souvent surnommé « le Beckham du pauvre » , le néo-retraité aura pour mission de se rendre à toutes les invitations auxquelles l'ancien Mancunien aura la flemme de déplacer son sourire ravageur. L'occasion pour lui de s'afficher au bras de Posh et surtout, de parfaire son anglais.

Remplacer Jean-Marc Morandini

Dans Vous n'allez pas me croire, son autobiographie publiée en octobre 2008, Jérôme Rothen sortait la sulfateuse. William Gallas se voyait qualifié de « vraie truffe à l'école » , Fabien Barthez était accusé de ne pas l'avoir accueilli dignement en équipe de France et Zinedine Zidane coupable de l'avoir traité de « fils de pute » lors du Monaco-Real de 2004. Trois mèches allumées qui se termineront en autant de clashs pas franchement glorieux. Même Christophe Dugarry, qui défendra le double Z, aura droit à sa punchline dans Stade 2 ( « Je n’ai aucun conseil à recevoir d’un gars qui était le joueur le plus détesté du championnat de France il y a peu » ). Deux ans plus tard, en octobre 2010, c'est au terme d'un nouveau clash, cette fois-ci avec la direction du PSG, qu'il est libéré de son contrat. Si Jérôme Rothen a confié que c'est sur les plateaux de télévision qu'il se verrait bien poursuivre sa carrière, il n'a pas précisé dans quel domaine. Et visiblement, l'ancien Caennais serait plus à l'aise pour remplacer Jean-Marc Morandini, le roi du buzz low-cost viré d'NRJ12 en début de saison, que pour apporter son expertise sur le plateau du CFC.

Coiffeur de province

Ses petites mèches blondes étaient parfaites à Troyes. En adéquation totale avec son maillot Rica Lewis, il se fondait tranquillement dans la population venue profiter des magasins d'usines qu'offre la préfecture de l'Aube. C'est ensuite que la carrière capillaire de Jérôme Rothen s'est gâtée. À Monaco, cette coupe à allier mocassins et survêt' ne passe pas, même si ses performances sur le terrain lui pardonnent beaucoup de choses. En déménageant à Paris, le Rot' opte pour une teinture blonde plus violente, ajoutée à une coupe « coiffée décoiffée » façon boys band, un phénomène disparu cinq années plus tôt. L'audace ne passe pas en Écosse, où lors de son prêt aux Rangers de Glasgow, il se résout à raser tout cela par souci d'adaptation, dans ce pays où avoir une tronche de casseur de gueules est un atout sûr. Ce look de hooligan, il le garde quelques semaines à son retour dans la capitale française, avant d'opter pour plus de longueur, ce qui l'oblige à avoir recours au hair-band. Là encore à contretemps, Christophe Dugarry, son représentant historique, l'ayant abandonné depuis un bail. Mais toutes ces expériences malheureuses n'auront pas été vaines. Son expertise en coupes, teintures et balayages en tous genres, Jérôme va les mettre à profit en ouvrant son salon de coiffure dans le Calvados, cette région qui lui a tout appris en matière de goûts capillaires douteux.


Relancer le site Rotten.com

Gagné par le spleen durant les premiers mois de sa retraite, Jérôme Rothen déprime. Et surtout, il commence à galérer financièrement. Harcelé par le CIC de Lisieux, le blond ne peut plus faire face aux dépenses qu’entraînent son amour des casinos. Mais en fouillant dans ses papiers, il retrouve un contrat délivré par une agence monégasque quelques années auparavant : son pied gauche est assuré à hauteur de 760 000 euros. Acculé, il envisage une solution radicale. La hache posée sur le bureau, l'ex compère de Ludo Giuly googlise la procédure à suivre au cours d’une amputation lorsqu’un nom de domaine l’interpelle : Rotten.com. Déstabilisé dans un premier temps par les images gore que son Asus affiche, Jérôme flaire le bon coup et entreprend de racheter le site culte. Bingo. Grâce aux photos inédites de l’opération de la cheville de Djibril Cissé, il fait exploser le trafic et devient millionnaire. De quoi couler des jours heureux dans un grand hameau sur les hauteurs de Trouville. La fin d’une belle histoire.

Par Mathias Edwards, avec Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 heures La double fracture de McCarthy 2 il y a 6 heures Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 il y a 7 heures Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9