Queen Henry II

Sélectionnée par l'UEFA parmi les trois meilleures joueuses de la saison 2014-2015, Amandine Henry a réalisé une saison exceptionnelle. Étincelante avec l'Olympique lyonnais, la milieu de terrain s'est révélée au grand public lors du Mondial au Canada. Laissée un temps sur le bord de la route, Amandine Henry est aujourd'hui la meilleure joueuse française. Portrait d'une jeune femme qui pèse dans le foot féminin.

Modififié
2k 20
Puissante et précise. Alors que la France déroule lors de son troisième match du Mondial canadien contre le Mexique, une milieu de terrain de 25 ans décide d'étaler sa classe et son audace à la planète toute entière. Et ça n'a pas loupé. À la 80e minute de cette rencontre, la joueuse s'empare du cuir aux 25 mètres et décoche une monstrueuse frappe qui se loge dans la lucarne adverse. Ce 17 juin, la gardienne mexicaine a encaissé quatre autres buts, mais celui-ci restera longtemps dans la mémoire collective. C'est le premier coup d'éclat sur la scène internationale d'une blonde dont le patronyme renvoie au meilleur buteur de l'histoire des Bleus. Cette jeune femme se nomme Amandine Henry et c'est l'une des trois meilleures joueuses européennes. Mais avant d'en arriver là, Amandine a dû prendre son mal en patience. Et pas qu'un peu.

Un parcours atypique


S'il fallait titrer la carrière d'Amandine Henry par le nom d'un très mauvais film, ce serait sans aucun doute La revanche d'une blonde. Baignée dans le monde du football depuis son plus jeune âge en raison d'une famille d'amoureux du ballon rond, Amandine a commencé à taper dans le cuir à 5 ans dans sa région natale lilloise. Contaminée par le virus foot, elle connaît ses premières aventures à l'OSM Lomme. David Vanlerberghe, son coach en poussin, se souvient encore d'elle. « On sentait qu'elle avait le football dans le sang. À un si jeune âge, c'est difficile de parler de talent, mais on voyait qu'elle avait un truc en plus, notamment au niveau de la technique. »

Après cette première expérience, elle connaît deux autres clubs : Lambersart et Hénin-Beaumont, la meilleure équipe féminine du Nord du moment. Grâce à des prestations intéressantes, elle obtient un sésame pour l'endroit où se retrouvent toutes les footeuses à gros potentiel : Clairefontaine. En intégrant le fleuron de la formation française, Amandine améliore l'ensemble des qualités qui sont déjà les siennes : la puissance, la technique, l'intelligence de jeu et la frappe de balle. Des caractéristiques rares chez les filles qui attisent la convoitise de certains clubs, notamment l'Olympique lyonnais. Désireux de lancer définitivement sa section féminine, l'équipe rhodanienne engage Henry en 2007. Le début de la galère pour elle.

« On a pensé qu'elle ne pourrait plus jouer »


Pendant trois saisons, elle poursuit tranquillement sa formation et n'oublie pas de marquer les équipes de France de jeunes de son empreinte. En progression constante, elle finit par frapper aux portes de la sélection nationale et se retrouve dans le groupe qui participe au championnat d'Europe 2009 en Finlande. Quelques mois après cette compétition, son genou l'handicape de plus en plus, au point de devoir subir une greffe de cartilage. Au courant de ce problème à son arrivée en 2010, le nouveau coach de l'OL, Patrice Lair, s'est immédiatement concentré dessus. « On était avec le médecin du club et Amandine. On a mis en place un plan de travail précis pour la remettre sur le terrain. Pendant un temps, on a pensé qu'elle ne pourrait plus jouer au foot » , explique-t-il. À force de courage et d'abnégation, la milieu de terrain se rachète une condition physique et fait à nouveau des ravages. « Elle a été essentielle dans la conquête de nombreux titres » , argumente Patrice Lair. Pourtant considérée comme l'une des meilleures à son poste, l'équipe de France ne fait plus appel à ses services pendant près de deux ans et demi.

Le sélectionneur de l'époque, Bruno Bini, a fait le choix de se priver d'elle. « L'entraîneur avait ses raisons de ne pas la prendre. C'était son choix, il fallait le respecter » , explique poliment Sonia Bompastor, ancienne coéquipière d'Amandine chez les Bleues et à Lyon. Interrogé à de nombreuses reprises sur l'absence du milieu de terrain, Bini se montre énigmatique, évoquant de manière ambiguë la « dangerosité » qu'Amandine représente pour le groupe France. Un argument difficilement compréhensible pour Patrice Lair. « C'est surprenant. C'est une fille très simple à gérer avec un excellent état d'esprit et qui donne tout lors des entraînements. Bruno Bini avait fait un choix, tout simplement. » Privée des Bleues, Amandine vit très mal cette exclusion, mais fait tout pour que cela n'influe pas sur ses performances avec Lyon. Une force de caractère impressionnante qui finit par être récompensée. Après un Euro 2013 décevant et une élimination en quarts, Bruno Bini quitte son poste et se fait remplacer par Philippe Bergeroo. La porte équipe de France est à nouveau ouverte pour Amandine.

Une joueuse peu commune


Appelée dès les premières listes de Philippe Bergeroo, Amandine s'impose au fur et à mesure comme une taulière de cette nouvelle équipe de France. Très technique, puissante et dotée d'une frappe de balle impressionnante, elle relègue petit à petit la concurrence sur le banc et fait régner la loi au milieu de terrain. « Elle a des qualités que l'on ne voit pas beaucoup dans le football féminin. Elle peut effacer une ligne adverse juste sur une prise de balle ou une transversale bien sentie » , commente Patrice Lair. Sonia Bompastor pense même qu'elle peut encore progresser. « Amandine fait des choses peu communes. Mais je pense qu'elle doit encore améliorer des aspects de son jeu, notamment dans le domaine tactique. » Un petit bémol, certes, mais qui ne l'empêche pas de faire partie des meilleures.

Auteur d'une saison 2014-2015 toujours aussi remarquable avec Lyon, Amandine a aussi été élue Ballon d'argent de la Coupe du monde au Canada. Une reconnaissance méritée tant son influence a été impressionnante dans le jeu des Bleues. La native de Lille a même été sélectionnée parmi les trois meilleures joueuses européennes par l'UEFA, mais elle a dû laisser filer le titre à l'Allemande Célia Šašić. Ce n'est sans doute que partie remise. Forte d'une expérience réussie sur la scène mondiale, Amandine va poursuivre sa progression. À 25 ans, elle possède déjà un palmarès savoureux : huit championnats de France, quatre Coupes de France et deux Ligues des champions. Il ne lui manque plus qu'un titre avec les Bleues. Ça tombe bien, les Jeux olympiques de Rio approchent à grands pas. Il ne lui reste plus qu'à guider la France vers le sacre, comme toute reine qui se respecte.

Par Lhadi Messaouden // Tous propos recueillis par LM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est vrai qu'elle est bonne

(et de une)
Partez du principe que vu le peu de médiatisation/starisation du football féminin et le fait qu'elle soit française, elle lira à coup sur tout vos petits messages.

Alors lachez vous. Pas de langue de bois.
Bayer Leverkusec Niveau : DHR
Message posté par Arkha
C'est vrai qu'elle est bonne

(et de une)


Tu fais parti des déçus de l'éviction de Trinh-Duc non ?? http://lvdn.rosselcdn.net/sites/default … AK.1-0.jpg
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 3
Une vraie bonne joueuse, rapide, à l'aise balle au pied, avec une très bonne qualité de frappe.

Si elle était née homme, je pense qu'elle se rapprocherait du niveau d'un Daniel Xuereb.

Et ça, c'est pas rien.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 7
Message posté par Jordy
Partez du principe que vu le peu de médiatisation/starisation du football féminin et le fait qu'elle soit française, elle lira à coup sur tout vos petits messages.

Alors lachez vous. Pas de langue de bois.


Merde, j'y avais pas pensé !

Amandine, si tu me lis, sache que je déconnais pour Xuereb. T'es au moins aussi forte que Stéphane Chapuisat.

Et ça, c'est vraiment pas rien.
Message posté par O Alegria Do Povo


Merde, j'y avais pas pensé !

Amandine, si tu me lis, sache que je déconnais pour Xuereb. T'es au moins aussi forte que Stéphane Chapuisat.

Et ça, c'est vraiment pas rien.


huhu t'aurais pu glisser ton numéro de téléphone tant que t'y es
SladjanDjukic Niveau : District
Message posté par Jordy
Partez du principe que vu le peu de médiatisation/starisation du football féminin et le fait qu'elle soit française, elle lira à coup sur tout vos petits messages.

Alors lachez vous. Pas de langue de bois.


Et elle commente aussi et son pseudo c'est Queen Lana

Et ça fait mal
Tigris Mystic Niveau : District
En dehors des habituelles têtes de gondoles (Nécib, boulleau, etc) c'est effectivement une des joueuses qui m'a le plus "impressionné" pendant le mondial, parmi les françaises. A l'aise techniquement, et assez puissante avec un vrai apport offensif.

J'ai également bien aimé la parisienne Kheira Hamraoui, dans un autre registre, un peu plus "bourrin" mais efficace.

Sinon, oui, j'avoue je me suis un peu fait chier cet été.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Balancer un article (et une photo) d'une joueuse aussi mignonne sur ce site, c'est comme balance un article (et une photo) sur Dimitri Swaercerwski (enfin, l'autre rugbyman, quoi) sur un site de nana. Vous n'aurez pas des comms genre "je l'ai pas trouvé très bon contre Toulouse".

Bref, t'es mimi Amandine. Cœur avec les doigts.

Dans la ch...
lilisushi Niveau : DHR
Performance majuscule pendant la coupe du monde : technique, juste et ce qu'il faut de grinta!! Bruno Bini a décidemment fait perdre quelques années à cette équipe de France avec sa lubie de sauvegarde du foot amateur.
Bravo Amandine et rendez-vous aux JO! (là il y a plus le choix, surement la dernière grande compète des Abily, Georges, Bussaglia, Thiney...)
cingulate Niveau : DHR
Amandine Henry c'est une sorte de Didier Deschamps qui cadre ses frappes.
lilisushi Niveau : DHR
Message posté par cingulate
Amandine Henry c'est une sorte de Didier Deschamps qui cadre ses frappes.


Avec un peu plus de technique quand même! Alors une Deschamps qui marque des buts, fait des "contrôles-glue" et des transversales au millimètre...
Tigris Mystic Niveau : District
Et avec de plus jolies dents aussi.
En tant que fan de Lyon, j'aime bien le foot féminin. On a des très bonnes joueuses à leur niveau et on y domine encore (pratiquement) Paris.
Après, anecdote rigolote, l'OL féminin a perdu 6-4 récemment contre l'équipe d'U17 LH de Lyon lors d'une confrontation amicale.
je crois avoir lâché un juron lors de sa frappe pleine lulu contre le Mexique (je le redis pas ici, ça me semble soudain évident qu'elle va nous lire).

PS. Daniel Xuereb était un excellent footballeur. Champion olympique même !
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Message posté par chano
je crois avoir lâché un juron lors de sa frappe pleine lulu contre le Mexique (je le redis pas ici, ça me semble soudain évident qu'elle va nous lire).

PS. Daniel Xuereb était un excellent footballeur. Champion olympique même !


Je sais ! Môme, j'avais un poster de l'EDF Olympique dans ma chambre.

P.S : J'étais vraiment très môme, Amandine. A peine né, en fait.

P.P.S : Mais sinon, tu kiffes les hommes mûrs ?
Message posté par lilisushi
Performance majuscule pendant la coupe du monde : technique, juste et ce qu'il faut de grinta!! Bruno Bini a décidemment fait perdre quelques années à cette équipe de France avec sa lubie de sauvegarde du foot amateur.
Bravo Amandine et rendez-vous aux JO! (là il y a plus le choix, surement la dernière grande compète des Abily, Georges, Bussaglia, Thiney...)


Elle a été énorme contre l'Allemagne notamment, meilleure joueuse du match selon moi.

No comment sur cet énorme tocard de Bini qui lui préférait la quarantenaire Soubeyrand qui courait à peine.......
C'est la joueuse féminine française qui m'a le plus impressionné. Car même si physiquement elle est loin de ses homologues masculins dans la vision et création de jeu elle est bien au dessus de la plupart des milieux de L1...
D'ailleurs dans le foot féminin il y en a très peu qui ont une telle qualité en tant que "plaque tournante"! D'ailleurs le match où elle ne joue pas l'edf galère tout de suite...
Message posté par lilisushi
Performance majuscule pendant la coupe du monde : technique, juste et ce qu'il faut de grinta!! Bruno Bini a décidemment fait perdre quelques années à cette équipe de France avec sa lubie de sauvegarde du foot amateur.
Bravo Amandine et rendez-vous aux JO! (là il y a plus le choix, surement la dernière grande compète des Abily, Georges, Bussaglia, Thiney...)


Thiney? C'est une blague j'espère, elle est archi surcôtée et nous coûte la qualif contre l'Allemagne avec ce raté nonchalant à la 118ème... Dans le genre surcôtée, lavogez est pas mal non plus même si certains diront qu'elle est encore jeune et peut progresser.

Henry est la meilleure Française, j'avais aussi beaucoup aimé le perf de la charnière Georges-Renard, du costaud.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 20