En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Retraite d'Abby Wambach

Queen Abby a rendu sa couronne

Référence du sport US et même icône du football féminin, Abby Wambach a rangé ses crampons après 255 sélections, mercredi, lors d'un dernier amical perdu contre la Chine de Bruno Bini (0-1). Attaquante imposante et racée aux stats folles, Queen Abby est aussi une grande gueule pleine de conviction. Portrait.

Modififié
10 ans après Katrina, la Nouvelle-Orléans pleure Abby. Dans et en dehors du Superdome de la plus grande ville de Louisiane, ce mercredi 16 décembre, on pleure un phénomène, non pas climatique, mais footballistique. Une fois n'est pas coutume, l'Amérique est triste de voir un tel ouragan se retirer de ses contrées. L'ouragan Abby Wambach, légende du football féminin qui a offert aux États-Unis une flopée de moments de joie en 15 ans de carrière. Prenez deux titres olympiques (2004-2012), une couronne (2015) et trois médailles mondiales, une distinction de meilleure joueuse FIFA (2012), six autres de meilleur athlète pour la Fédération américaine de football et vous êtes encore loin de son palmarès et de son aura. Bien plus qu'une simple joueuse, si talentueuse et prolifique soit-elle, Abby Wambach est ni plus ni moins qu'une icône, statut que seules Mia Hamm, son ex-partenaire à ses débuts avec les Washington Freedom, ou la Brésilienne Marta peuvent prétendre lui disputer. Et encore...

Dans sa ville d'origine de Rochester, dans l'État de New York, les 215 000 habitants célèbrent, chaque 20 juillet, l' « Abby Wambach day » . Ils peuvent aussi, en se rendant au Salhen's Stadium, emprunter la « Wambach way » . Et une fois chez eux, en zappant sur le câble, ils ont encore la possibilité de la regarder en face à face avec David Letterman dans son « Late Show » prisé des Américains ou aux côtés d'Homer et Bart dans les Simpsons. Surnaturel vu de France, où aucune joueuse n'a droit à ce genre de traitements et où le boom du foot féminin reste à confirmer en dehors des grandes compétitions internationales. Mais aux États-Unis, on raffole de belles histoires. Et qu'importe si elle n'a ni le soutif légendaire de Brandi Chastain ou la plastique d'Alex Morgan, Mary Abigail Wambach a bien mieux que ça à offrir pour s'attirer les faveurs : une véritable success story, construite aussi bien sur qu'en dehors du pré.

Payée 100 fois moins que CR7 ou Messi


Compétitrice hors pair au sens du but gerdmullerien et leader née, elle est aussi une femme engagée, obsédée et enragée par les inégalités, les préjugés et les discriminations. Une véritable porte-parole aux prises de position parfois tranchées, mais assumées. En juillet 2015, soit à peine dix jours après la légalisation du mariage homosexuel dans les 50 États après une décision de la Cour suprême, la Team USA remporte sa deuxième étoile mondiale en disposant du Japon (5-2). N'attendant même pas la fin du protocole, la blonde peroxydée au numéro 20 court vers les gradins et s'en va embrasser en Mondovision sa femme, Sarah Huffman, elle aussi joueuse retraitée. Un buzz est né, et la communauté homosexuelle, autant attaquée qu'en France par les cortèges de la Manif pour tous, vient de trouver le porte-étendard idéal pour s'affranchir des normes sociales et morales et s'assumer. « Si j'ai pu donner un peu plus confiance à certaines personnes par ce geste, alors j'en suis fière » , assume Wambach dans les jours qui suivent, devant le tourbillon viral généré.

Vidéo

Un engagement qui ne sert que ses propres intérêts ? Ça serait l'insulter. Outre la poursuite du développement du foot féminin dans un rôle d'ambassadrice mondiale – la FIFA vise 45 millions de pratiquants pour le Mondial français de 2019, contre 30 millions cette année –, Abby Wambach veut désormais s'attaquer aux inégalités hommes-femmes dans le foot. Troisième joueuse la mieux payée au monde (hors contrats pubs, et les siens sont nombreux) derrière Marta et Alex Morgan, son salaire annuel est compris entre 200 000 et 300 000 dollars. C'est 100 fois moins que Messi ou CR7, et ça l'irrite au plus haut point : « J'ai commencé à réfléchir à ma carrière et cela m'a énervé.(…) La réalité, c'est que les gens sont élevés dans l'idée que les femmes sont inférieures » , confiait-elle au début du mois.

Un bon tacle à Jürgen Klinsmann


Et il y a quelques jours, toujours dans son registre de grande gueule, elle s'en est pris au sélectionneur des hommes, Jürgen Klinsmann : «  Je le virerais. Il me semble qu'il y a trop d'ego dans l'équipe masculine actuellement et que le plus gros ego d'entre tous est celui qui est aux responsabilités.  » Autre reproche à son encontre de la footballeuse à la parole d'or ? Il ne se préoccupe pas assez des programmes de formation pour les jeunes dans le territoire US, et préfère aller récupérer des Jermaine Jones ou Fabian Johnson, qui ont grandi en Allemagne. Comme si Laura Georges balançait un Tomahawk dans la face à Didier Deschamps. Reste encore que c'est pour ses exploits sur le pré qu'elle s'est distinguée. Cadette d'une fratrie entièrement tournée vers le football, Abby Wambach apprend les rudiments du ballon dès l'âge de 4 ans au contact de ses deux sœurs et de ses quatre frères. Un environnement bénéfique et fondateur.

« Grandir et jouer dans une famille de sept enfants était comme vivre dans un environnement d'équipe, qui t'apprend un tas de trucs. C'est là que j'ai appris la compétition : mes frères et sœurs ont toujours joué à leur niveau et ne m'auraient jamais fait de cadeau pour que je gagne. Il fallait que je sois meilleure qu'eux » , confie-t-elle. Après être passée des équipes de filles à celles de garçons à l'école, encore enfant, elle débarque au lycée. À la Lady of Mercy High School de Rochester, la buteuse déjà confirmée claque la bagatelle de 142 buts entre 1994 et 1998, poussant l'équipementier Umbro ou l'Association des entraîneurs américains à lui remettre des distinctions. Plus tard, comme un défi à la mesure de sa soif de victoire, elle choisit une université plutôt moyenne sur le plan sportif, en l'occurrence les Florida Gators de Gainesville, dans l'idée de faire la nique aux usines à champion telles North Carolina, la maison-mère de sa seigneurie Air Jordan et de tant d'autres. Résultat des courses ? En décembre 1998, pour la première fois de leur histoire, les Gators remportent le titre national universitaire de football féminin. Contre qui ? North Carolina évidemment.

184 buts en 255 sélections, record à battre


La suite logique pour elle, c'est le monde pro, où elle confirme bien vite, malgré l'interruption de 2003 à 2008, pour cause de difficultés financières, de la WUSA, la ligue féminine de soccer. Une longue parenthèse qui l'oblige à travailler à la promotion de ce sport via des matchs d'exhibition, mais aussi à bosser dur dans son coin. Un obstacle de plus dont elle fait fi pour garder le même niveau de performance en sélection, en témoigne l'or olympique à Athènes en 2004. Avec une régularité et une longévité rare : son double record, hommes et femmes confondus, du nombre de sélections, 255 capes, et de buts marqués sous cette tunique, 184 unités, mettra des plombes à être battu. « Ces records illustrent bien la joueuse d’exception qu’elle était » , valide d'ailleurs Patrice Lair, l'entraîneur à la tête des invincibles Lyonnaises de 2010 à 2014, avec lesquelles il a tout gagné.


Celui qui est aujourd'hui conseiller du président Loulou Nicollin à Montpellier pour ses féminines et consultant pour Eurosport a un immense respect pour Wambach. La preuve : « Être capable d'avoir cette influence, de marquer et durer autant, c'est très fort. C'est une super joueuse, un point d'appui redoutable avec son grand gabarit et son jeu de tête. Elle a aussi une technique affirmée quoi qu'on en dise, du pied droit comme du pied gauche, mais plus largement, il faut voir ce qu'elle peut apporter dans un vestiaire. Elle galvanise les autres par sa présence, même sans être à 100% comme sur la fin de sa carrière. C'est ça le très haut niveau. Surtout dans le domaine offensif. C'est une autre exigence de marquer que d’empêcher de marquer. (…) Au niveau européen, avec l'OL, on a eu la chance de réussir à remporter la Coupe d'Europe. Mais si on avait eu les moyens d'attirer quelqu'un comme Abby, peut-être qu'on aurait pu aller en chercher une ou deux autres...  »

Bourreau des Bleues et des Brésiliennes


Si le haut niveau correspond à cette définition, c'est là encore tout elle... Abby Wambach, c'est 22 buts en 30 matchs lors de six rendez-vous olympiques et mondiaux. Patrice Lair va plus loin : « En amical, on dit souvent que les Américaines ne sont pas géniales. Mais en compétition... Plus elles avancent dans le tournoi, plus elles montent en puissance et ça va souvent au bout. C'est là toute la différence avec beaucoup d’équipes, dont la France, qui jouent bien, mais n'ont pas ces joueuses majeures qui sont capables de te redresser une situation difficile, de marquer au bon moment... » Et des buts marqués au bon moment, Miss Wambach en a empilé. Les Brésiliennes et les Françaises ont d'ailleurs un mauvais souvenir d'elle. Lors du Mondial 2011, les Bleues sont euphoriques après être revenues à 1-1 grâce à Gaéthane Thiney en demies. Mais à la 80e, celle qui a le jeu de tête d'un Oliver Bierhoff saute plus haut que tout le monde pour un but salvateur sur corner qui crucifie Sonia Bompastor et les siennes. Même tarif au tour d'avant, quoiqu'encore plus fort, contre la Seleção. Menée en prolongation par la bande à Marta, la Team USA se sert de son pivot pour égaliser à la... 122e minute. Avant de se qualifier aux tirs au but. Wambach from the dead.

Vidéo

Nota bene : les Brésiliennes avaient déjà subi sa loi lors de la finale des JO 2004. À la 112e minute cette fois. « Cette mentalité très américaine de ne jamais lâcher, et Abby Wambach l'a plus que beaucoup d'autres, c'est peut-être ce qui nous fait défaut en France dans les grands rendez-vous » , regrette d'ailleurs Patrice Lair. Le pire ? C'est qu'après toutes ces lignes, on est encore loin de cerner toutes les facettes et tout le génie de cette grande dame... Car Abby Wambach, c'est aussi l'une des très rares joueuses au monde à avoir été entraîneuse-joueuse dans une ligue nationale. Avec les éphémères MagicJack (les Washington Freedom, renommées et relocalisées en Floride, ndlr) en 2011, qui finiront troisièmes de saison régulière et des play-off. Propre.

Patrice Lair : « Une vraie page qui se tourne »


Et même en étant l'une des plus sollicitées dans l'univers du soccer féminin, elle trouve encore le temps de faire dans la philanthropie, pour aider aussi bien que rassembler des fonds pour la recherche contre le diabète ou l'épilepsie, via diverses opérations. Et mises à part ses adversaires vexées de s'être fait marcher dessus, et encore, rares sont celles à la dénigrer. « C'est une vraie page qui se tourne dans le football féminin avec son départ » , résume Patrice Lair. D'ailleurs, peut-on craindre pour l'avenir de la toute puissance américaine en matière de soccer féminin sans elle ? Avec Alex Morgan, Chris Loyd ou Sydney Leroux, l'équipe de Jill Ellis a de la réserve, mais tout de même.

« Comme les Allemands chez les hommes, même avec des blessés, il y a toujours des équipes solides, un certain état d’esprit, du talent avec les Américaines… Mais je me pose des questions sur le leadership à présent, je ne serais pas rassuré à la place du sélectionneur américain. Même sans être à 100%, elle apportait énormément autour d'elle. Elle manquera sans doute aux prochains JO. » Voilà sans doute pourquoi les séquences larmoyantes se sont succédé dans les jours précédant cet amical perdu contre la Chine, le 16 décembre. Et voilà pourquoi, lorsque le quatrième arbitre a indiqué que l'histoire s'achevait, le temps s'est arrêté, le stade s'est levé et s'est mis à pleurer. Après avoir retiré son brassard de capitaine, l'avoir donné à Chris Lloyd et lui avoir adressé de franches bises, elle a pris le temps d'en claquer aussi à ses neuf autres partenaires pendant de longues secondes. Et d'aucun de lui demander de se presser de quitter le terrain. Personne n'avait vraiment envie de voir Queen Abby poussée vers la sortie.

Vidéo


Par Arnaud Clément
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
Hier à 11:17 Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria Hier à 09:15 Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 2
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 50 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 128 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13