En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 Espagne
  3. // n°3

Que serait le Barça sans Xavi ?

Arrivé dès l’âge de onze ans au sein de la Masia, Xavi Hernández s’est construit à travers le FC Barcelone, à tel point qu’aujourd’hui, le joueur le plus capé de l’histoire chez les Culés laisse planer une question : la légende a-t-elle modifiée le Barça ?

Modififié

C’est une joie intense et pure, une célébration attendue depuis quarante-quatre années. Voilà, l’Espagne est sacrée championne d’Europe dans l’enceinte du Hernst-Appel Stadion de Vienne. Et pour l’intégralité des commentateurs, même des Allemands logiquement déçus, les éloges sont unanimes. Ces éloges, ils touchent aussi Xavi Hernández. Pour la plupart, ce joueur est sur une autre planète et ne connaît pas l’erreur. Sa passe décisive à Fernando Torres sur le but victorieux confirme son excellent tournoi. Xavi est élu meilleur joueur de l’Euro 2008, cela ne souffre aucune contestation. Dix ans auparavant pourtant, la donne n’était pas tout à fait la même. Lancé dans le grand bain par Louis van Gaal, le jeune Xavier Hernandez intègre l’effectif blaugrana pour l’exercice 1998-1999, celui du centenaire du club. Au milieu de Josep Guardiola, Luis Enrique ou Rivaldo, Xavi se fait petit. Et pas que par la taille. « Sincèrement, je ne pensais pas qu’il allait avoir un niveau et une carrière aussi impressionnants, estime son ancien coéquipier à l’époque, Miguel Angél Nadal. Je ne pensais pas que cela allait se passer comme ça. Il sortait de la cantera dans de bonnes conditions, avec des caractéristiques très précises. Mais au départ, je l’ai vu démarrer très jeune. » Du haut de ses 18 ans et dans son maillot trop large pour son corps d'enfant, Xavi démarre son aventure sur la pointe des pieds.

Cogito ergo joue


Conscient que pour ces 100 ans d’existence, le Barça est plus que jamais interdit de saison blanche, Louis van Gaal ne se débine pas et veut s'accaparer une nouvelle Liga. Heureux de pouvoir découvrir le monde des pros, Xavi tente de s’incorporer au sein de l’équipe, et ce, même si son mentor n’est jamais bien loin pour le secouer. « Je m’en souviendrai toute ma vie, confiait Xavi à Marca à la rentrée 2015. Un jour, Van Gaal va t’enterrer, t’humilier devant tout le monde, et le jour suivant, il va me dire que je suis Zidane. C’est sa manière d’être, et sur le moment, cela apporte un effet positif. » Xavi se prend des taquets, affronte la vie d’adulte et la réalité du terrain. Il est bon certes, il devient champion d’Espagne, mais il n’est pas indispensable. « Quand Xavi est arrivé au Barça, le système était déjà très clair, explique Nadal. Son jeu était plus horizontal, il ne cherchait pas la profondeur. Mais Xavi était déjà un joueur intelligent, on sentait qu’il pouvait apporter un plus à l’équipe. Son heure n’était pas encore arrivée. » Les mots de Van Gaal étaient aussi durs que ces entraînements, mais ils servaient de piques pour pousser son poulain vers l’excellence.

Dans l’équipe, Pep Guardiola, numéro 4 reculé derrière le milieu de terrain, s’intéresse à son coéquipier. Son heure de quitter Barcelone approche, un passage de témoin est en marche. Et pour cela, il faut donner du temps. « Xavi se situait un peu plus haut que Guardiola sur le terrain, schématise Nadal. En réalité, leurs styles étaient à la fois similaires et différents. Guardiola était un pur distributeur quand Xavi jouait plus de manière offensive. » Xavi diminue ainsi les frappes au but et entre dans le jeu de son compagnon, à cogiter sur le pourquoi du Barça. « C’est à ce moment qu’il a beaucoup appris de Guardiola : si certains joueurs utilisaient la technique pour faire la différence, Xavi était en plein développement de sa faculté à penser vite et bien. Ensuite, son jeu s’est indéniablement amélioré. » En parallèle du départ de Pep, la valse des entraîneurs - Lorenç Serra Ferrer, Carles Rexach, Van Gaal 2.0, puis Antić - fait tanguer l’embarcation barcelonaise. Sans se révéler à la face du monde, Xavi doute de son avenir quand vient le moment de souffler ses 24 bougies. L’élève est incompris, traité de fonctionnaire par une partie de la presse espagnole, et aucun technicien ne se décide à le placer en titulaire inamovible. Un Barça sans trop de Xavi.

« Xavi était le cœur du Barça »


En pleine tourmente, c’est un coach plus connu pour ses gammes de joueur que celles d’entraîneur qui le fera passer en phare pour guider le bateau culé. Frank Rijkaard et ses bouclettes donnent enfin la possibilité à La Maquina d’exprimer son talent : dicter le tempo. Une caractéristique prête à le suivre jusqu’à la fin de sa carrière. « Xavi avait cette capacité à accélérer, puis à ralentir le jeu du Barça quand il le souhaitait, il était le cœur du Barça, tranche Nadal. Il avait aussi le privilège de connaître la grande majorité de ses partenaires qu’il connaissait déjà de la Masia, cela lui permettait de mieux souder l’équipe. Xavi, c’était aussi ça : au-delà de ses capacités footballistiques, c’est sa personnalité qui s’est attachée au Barça. » Même si aujourd’hui, Xavi reste critique envers Rijkaard pour avoir privilégié le jeu physique, force est de constater que sa titularisation a rendu au Barça ses lettres de noblesse : une Liga en 2004-2005 attendue depuis cinq années, puis une autre en 2005-2006. 2006, une année tronquée par sa blessure contre Villarreal, qui verra le métronome observer ses partenaires souffrir face à 10 Gunners pour obtenir une C1 sans un contrôle total sur la partie. Quand on perd son régulateur, quoi de plus normal…

À charge de revanche, Xavi connaîtra sous Guardiola le zénith de sa carrière, considéré par beaucoup comme le meilleur milieu de terrain du monde sous la houlette de Pep. Deux finales de C1 parfaitement négociées, avec deux passes décisives pour Messi à Rome, puis Pedro à Wembley. Une prestation hors norme face au Real Madrid au Santiago-Bernabéu en 2009, où le joueur totalise quatre passes décisives sur les six buts inscrits par son équipe. Même constat en équipe nationale : décisif face au Portugal, puis l’Allemagne en 2010, avec à chaque fois la passe décisive du match, Xavi est élu deux ans plus tard meilleur joueur de la finale de l’Euro 2012, quatre années après sa même réussite en Suisse et en Autriche. Avec l’arrivée de Guardiola en 2009, Xavi se place trois fois de suite sur le podium du Ballon d’or, toujours derrière les intouchables Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Et Messi d’ailleurs, que doit-il à Xavi ? « Si l’on parvient à faire jouer des bons joueurs entre eux, les résultats s’améliorent, pense Nadal. Pour les joueurs exceptionnels en revanche, ils n’auront pas forcément besoin d’être très bien entourés. Messi aurait, quoi qu’il arrive, été le grand joueur d’aujourd’hui, mais avec Xavi en coéquipier, son jeu brille plus. » Sans Xavi dans son histoire, le Barça brillerait donc moins aujourd'hui. Et c’est tout de même beau, quand ça brille.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 11 heures 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina il y a 2 heures Le président de la FA sous pression 4 Hier à 12:05 OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!
il y a 5 heures Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 6 il y a 5 heures Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 9
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 11 heures Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 Hier à 18:30 Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE Hier à 14:50 Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 48 Hier à 12:16 Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 Hier à 11:47 Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) Hier à 09:50 Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 36 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26