1. //
  2. //
  3. // Sporting-Real Madrid

Que serait devenu CR7 s’il n’avait pas joué l’amical contre Manchester ?

Meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid, Cristiano Ronaldo revient pour la seconde fois au Estádio José Alvalade XXI. Un stade qu’il avait quitté quelques jours après son inauguration contre Manchester United. Entraîneur du Sporting en 2003, Fernando Santos a récemment déclaré : « Si j'avais su, je n’aurais pas fait jouer ce match à Cristiano. » Et s’il l’avait fait, quelle carrière aurait eu Cristiano Ronaldo ?

Modififié
5k 17

Une carrière à la Francesco Totti


Arrivé au Sporting Portugal à l’âge de onze ans, le petit Cristiano vit des premiers mois difficiles loin de son île de Madère. Pourtant, il ne le sait pas encore, mais il ne repartira jamais de Lisbonne et du Sporting. Laissé au repos par Fernando Santos pour la réception de Manchester United, l’attaquant portugais regarde des tribunes cette rencontre et tombe sous le charme du public du José-Alvalade. Il se fait donc une promesse à lui-même : ne jamais quitter ce club et ce public formidable. Malgré les avances de plusieurs grands clubs européens, celui qui se fait appeler CR28 reste fidèle au Sporting au sein duquel il forme une triplette de feu avec Liédson et Sá Pinto.


Il remportera les championnats du Portugal 2003 et 2004 avec ses deux compères. Un an plus tard, en 2005, il remporte la Coupe de l’UEFA contre le CSKA Moscou et s'offre un triplé en finale. Suivront deux autres championnats remportés, deux quarts de finale de Ligue des champions en 2007 et 2008 avec les deux fois le même bourreau... Manchester United. Cristiano Ronaldo jouera jusqu’à ses quarante ans au Sporting, où il aura battu tous les records individuels. Véritable légende chez les Leões, l’attaquant portugais ne remportera aucun trophée individuel, mais aura gagné le plus important : le respect de toute la planète football qui, unanimement, reconnaît son talent et sa fidélité au maillot.



Une carrière à la Florent Malouda


En 2002, Cristiano Ronaldo n’est pas passé loin de signer à l’Olympique lyonnais, mais Jean-Michel Aulas avait refusé l’échange avec Tony Vairelles. Après avoir réfléchi à sa connerie, JMA revient à la charge un an plus tard et propose un échange avec Peguy Luyindula. Énervé de ne pas avoir joué contre Manchester United, Cristiano Ronaldo et son agent Jorge Mendes poussent les dirigeants des Leões à accepter, et l’attaquant portugais file à l’OL. Il y jouera quatre ans. Quatre saisons, quatre championnats remportés, quatre joueurs adverses humiliés par match, et une doublette de feu à gauche avec son désormais ami Éric Abidal.

Par la suite, il signera à Chelsea en 2007, quelques semaines après le départ de José Mourinho, avec qui il s’est embrouillé lors d’un match de Ligue des champions en 2006. Là-bas, il s’installe comme un titulaire indiscutable et remporte la finale de Ligue des champions en 2008 contre Manchester United après avoir ouvert le score, et ce, malgré un penalty raté durant la séance de tirs au but. Ce qui fera dire à Sir Alex Ferguson : « Mon plus grand regret restera le fait que Cristiano n’ait pas joué ce match amical contre nous en 2003, car je ne serais pas reparti de Lisbonne sans lui. » Après une deuxième Ligue des champions remportée en 2012, Cristiano vit une fin de carrière plus compliquée qui le verra sillonner le monde : la Turquie, l’Égypte et l’Inde où il finit sur un titre face au Chennaiyin FC de Bernard Mendy.



Une carrière à la Ricardo Quaresma


Lors de la saison 2002-2003, deux jeunes joueurs font le bonheur des Leões, Cristiano Ronaldo et Ricardo Quaresma. Bien que moins talentueux que son aîné, Cristiano est recruté par le FC Barcelone, persuadé qu’il deviendra un joueur monstrueux à l’avenir. Malheureusement, le conte de fées tournera vite au cauchemar, et Cristiano reviendra au Portugal la tête basse. Il tentera à nouveau sa chance dans des grands clubs européens, mais ses expériences à l’Inter et à Chelsea seront, elles aussi, des échecs. À chaque fois toujours le même problème, un manque de travail net, malgré un talent évident.


Si Cristiano fera le bonheur des adeptes des vidéos YouTube par ses buts et dribbles spectaculaires, il ne fera pas la carrière que son talent lui promettait. Pire, au Portugal, il sera l’éternel second derrière son malgré tout ami Ricardo Quaresma, parti apprendre le travail à Manchester United, après avoir marqué de l’extérieur du pied contre les Red Devils en amical. Profitant de la vie, sans se prendre la tête, marquant des buts importants en sélection comme dans son club turc, Cristiano Ronaldo finit sa carrière avec une armoire à trophées bien vide par rapport à celle de son compatriote, mais aussi avec beaucoup moins de haters.



Une carrière à la Zlatan Ibrahimović


Malade, Cristiano Ronaldo n’a pas pu jouer ce match amical contre Manchester United. Pas grave, l’attaquant portugais profite du premier tour de Coupe de l’UEFA pour briller aux yeux de l’Europe. Face à Malmö, Cristiano inscrit un triplé parfait (pied gauche, pied droit, tête) au retour pour éliminer les Suédois. Riche depuis le départ de Zlatan Ibrahimović, parti s'enterrer à l'Ajax deux ans plus tôt, Malmö vole Cristiano au Sporting lors du mercato hivernal. De là, le natif de Madère commence son road trip, qui le verra passer par la Juventus, l’Inter, le Barça, le Milan ou encore le PSG.

Avec à chaque fois la même histoire : un championnat remporté, un trophée de meilleur buteur, quelques punchlines et aucune victoire en Ligue des champions. De ce voyage en Europe, Cristiano ressortira avec au moins deux certitudes, le fait d’être le meilleur joueur du monde, et le fait que José Mourinho soit le meilleur entraîneur du monde. C’est donc pour rejoindre son mentor qu’il décide de s’offrir une dernière pige à Manchester United, là où il aurait pu signer treize ans plus tôt s’il n’avait pas eu cette foutue gastro.



Une carrière à la Éder


En laissant sur le banc Cristiano Ronaldo lors du match amical perdu contre Manchester United, Fernando Santos se fait la promesse qu’il ne fera plus cette erreur. Blessé, l’attaquant portugais ne se remettra pas de ce geste et quittera les Leões pour retourner chez lui, à Madère. Au Nacional, Cristiano régalera par quelques dribbles, mais ne dépassera jamais les cinq buts par saison. Il tentera à nouveau sa chance sur le continent en signant à Braga, où il ne brillera pas non plus malgré une saison à treize buts en Liga Nos. Il retourne ensuite au Nacional où il fait la rencontre d’une coach mentale, Susana Torres.


Avec elle, Cristiano commence à prendre confiance en lui, malgré sa dentition imparfaite, ses boutons sur le visage, ses mèches blondes de mauvais goût et les moqueries des supporters après ses contrôles approximatifs. Intronisé sélectionneur du Portugal, Fernando Santos amène Cristiano Ronaldo à l’Euro 2016, au grand dam des supporters portugais. Alors qu'il le cantonne sur le banc durant toute la compétition, Fernando Santos se rappelle de sa promesse lors de la finale face à la France. Cristiano entre donc sur la pelouse et offre le premier trophée de son histoire au Portugal après un but en prolongation. Et passe du rang de loser à celui de légende. Quelques années plus tard, il aura sa statue à Madère en hommage à ce but salvateur.



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
Il aurait quand même signe à Manchester lors de la saison 2004-2005 après avoir ete acheté puis prête par united au sporting une saison de plus

Le match c'est une légende, united voulait déjà le recruter et tout était déjà réglé avant le coup d'envoi après qu'il l'ait suivi pendant plus d'un an

Le seul impact du match a été que United l'a emmené tout de suite et pas 1 an plus tard.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Note : 2
Evidemment, mais ça donne lieu à un article savoureux, donc c'est cool.
U'Marranzanu Niveau : CFA2
Ca manque juste d'une petite dose de folie.
2 réponses à ce commentaire.
Frenchies Niveau : CFA
Note : -2
PRICELESS ces photos! toutes !

maintenant, la question je la trouve naze
autant que "Messi doit prouver ailleurs qu'au barca"

en revanche, j'ose imaginer si CR7 avait démarré au Real directement :)
Et quel carrière aurait t_il eu à ton avis ?
1 réponse à ce commentaire.
Quand on ne s arête pas a l arrogance qu il transmet on découvre un footballeur qui s acharne dans le travail pour réussir .Quand tu fais 3000 abdos par jour tu t imposes partout ;il n y qu a voir son évolution physique. Son objectif a toujours été d être le meilleurs joueur du monde voila pourquoi il aurait réussi partout contrairement a messi qui mise plutôt sur son talent pur. Voila pourquoi ronaldo se serait imposé partout tandis que messi ne quittera jamais sa zone de confort barcelonaise.
Autant je suis d'accord avec le fait que Ronaldo est une brute de travail et a gagné au merit tout ce qu'il a pu remporter comme trophés, autant je ne comprends pas la pique lachée à Messi... S'il est bien au barça pourquoi est-ce qu'il irait prouver qu'il est fort ailleurs ? Il ne le prouve pas quand il joue avec la selection argentine ?
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
Tu réponds à ta question en la posant

Quand Messi joue avec l'argentine, il est bon mais pas toujours décisif, il s'écrase quand il doit être le leader alors qu'il est entouré d'une génération dorée


Il ne s agit de dénigrer l un ou l autre il s agit d etre dans la vérité. Le travail de Ronaldo aurait payé partout; le genie de messi s exprime dans sa totalité a Barcelone. Ceux qui ne veut pas dire que l un ou l autre est meilleurs mais juste de constater que ce sont deux joueurs différents. Je considère que le genie et le travail ne s oppose pas ils sont juste différents et ne s expriment pas de la même manière. Ils sont arrivés au sommet par deux voies différentes, il n y a pas lieux de les opposer
Ceux qui pensent que Messi ne travaille pas sont dans l'erreur.

Il a certes un talent pur plus développé à la base mais il est un amoureux du football et rien n'a jamais laissé penser qu'il était moins bosseur que ses compères du Barça. Effectivement CR7 est un acharné et c'est à force de travail qu'il se développe et développe sa réussite mais comme d'autres par le passé.

De la même façon, CR7 a un talent pur, depuis son tout jeune âge. La différence entre les deux, de mon point de vue, est que CR7 appréhende les choses d'une manière mécanique là où Messi serait plutôt dans l'artistique.


Zidane était également réputé pour être un acharné du travail à l'entraînement par exemple et il avait également un talent pur dans les pieds.

Des joueurs comme Maradona, Cruyff, Ronaldinho n'étaient pas des bourreaux de travail ou des types à l'hygiène de vie irréprochable, c'est bien connu. Ce n'est pas parce que Messi ne fait pas 3000 abdos/jours qu'il intègre la caste des précités ou simplement du "génie" qui n'a rien à faire de plus.
Il est évident que messi travail et que Ronaldo a du talent je ne pensais pas avoir a le préciser. Pourquoi me contredire pour me donner raison?
jenculeoski Niveau : CFA2
"Sa zone de confort" haha, ça me fait penser à un certain Kévin Durant ça...
C'te raclure quand même. Le type va jusqu'à trash-talker son ancienne équipe. ( mention à Kanter qui lui demande après un 3 points :" pourquoi t'as pas fait ça en playoffs l'année dernière ?" )
7 réponses à ce commentaire.
Caribou West Niveau : DHR
À part pour le premier cas de figure, qui est une fiction sympa, vous ne vous êtes pas foulés, genre on décrit la carrière d'un joueur et on change juste leurs blazes...
Dommage, ça partait bien !
zinczinc78 Niveau : CFA
QUE SERAIT DEVENU CR7 S’IL N’AVAIT PAS JOUÉ L’AMICAL CONTRE MANCHESTER ?

Il serait moche..
Sans tenir compte de l'article , l'erreur était pas forcément de l'aligner ce jour de match amical contre United !
Mais bien de le vendre seulement pour >> 17 millions << , a un club de cette capacité financière !!
Tot ou tard il aurait était vendu , et la c'était très tot .
Le Sporting a mal gérer lui ce club qui a la réputation d'etre une école de futebol .
Quand on voit que United l'a revendu + de 90 millions , un club qui ne dépend pas des ventes comme le Sporting .
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Quand on voit que Martial a coûté presque 100 millions à MU. L'époque n'était pas la même mais 17 millions c'est vrai que ça fait short !
el.maestro Niveau : DHR
Autre époque. Il y a plus de 10 ans, personne n'aurait envoyé 60 millions d'euros pour un espoir, aussi talentueux soit-il. Ce prix à l'époque, c'était pour des Figo, Zizou et autres joueurs ultra confirmés. En 2002 Ronaldo (brésilien) rejoint le Real pour "seulement" 42 millions (à faire corriger mais je crois que c'est bien ce chiffre). Donc autant dire que presque 20M pour un mec de 18 piges c'était énorme dans le temps.
Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
A cette époque les transferts n'étaient pas aussi élevés

Acheter un minot de 18 ans 17 millions c'était faire sauter la banque pour un total inconnu du grand public

pour te dire à la même période, Liverpool ne proposait que 8 millions d'euros pour l'avoir et Arsenal 9
3 réponses à ce commentaire.
La Jonquaille Niveau : DHR
JMA et l'échange avec Vairelles... merci !
John Fitzgerald Wilis Niveau : District
Tu la connaissais pas celle là ??? C'est pas des conneries JMA à vraiment refusé un échange Cristiano Vairelles ... et oui ça fait mal
1 réponse à ce commentaire.
S'il n'avait pas joué ce match face à Manchester, il aurait signé à Arsenal, non?
J'ai eu la même réaction que la légende sur la première photo.

J'avais été étonné quand ma meuf m'avait dit qu'elle ne le trouvait pas beau parce qu'il a une tete de mec refait, mais le j'admet qu'elle a tout compte fait raison. Elle doit savoir de quoi elle parle a force de lire des magazines féminins aussi...

Sinon on va se taper combien de temps la face de Raymond sur le fond du site la!? insupportable...
Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
Il s'est juste fait refaire les dents comme tout mec le ferrait avec son pognon et une dentition pas top


aujourd'hui 8 enfants sur 10 portent un appareil dentaire et personne ne dit que ce sont des gens refaits.
Il y a un monde (financier) entre porter un appareil et se faire refaire la dentition complète. C'est la toute la subtilité du terme "refait" je pense.

Aussi d’après ma meuf il y a plus que du dentaire derrière tout ça, j'ai pas argumenté la dessus avec elle mais si tu veux tu peux ;)
Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
ben je peux te dire que si je m'étais fait par mois 150 000 pounds à 18 ans et que j'avais des chicots comme lui, je me serais refait faire les dents aussi

faut pas être con et garder une dentition de cheval comme Ronaldinho
3 réponses à ce commentaire.
Je veux bien que Quaresma correspond au "prototype" du joueur Sofoot mais en quoi est/était il plus talentueux que CR7? J'ai jamais compris ce délire en fait..
Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
Quaresma est l'ailier typique que le Sporting aimait former, très très très technique et à l'aise le ballon dans les pieds, rapide et avec le sens de la passe

Il est aussi plus vieux que CR7, alors que ce dernier lui jouait 9 en jeune, beaucoup plus puissant, rapide, très technique mais plus "direct" dans sa manière de jouer même s'il était un incroyable dribbleur

Quaresma était plus talentueux que CR7 mais c'était un branleur d'après les observateurs, mais Ronaldo à 15 ans était déjà plus pro que les pros eux-mêmes et c'est Aurélio Pereira son formateur au sporting qui le dit alors qu'un journaliste l'interviewait après un match des U17 du portugal

tout le monde n'avait d'yeux que pour " EL tzigano" mais pereira disait "celui qui deviendra le meilleur c'est l'autre qui l'accompagne, Cristiano"

Psychedelic Train Niveau : DHR
"O cigano", stp. Le portugais à plusieurs centaines de millions de praticants dans le mo de, tout comme le castillan (ceci dit, chuis pas certain que t'aies employé cet idiome non plus, à moins d'une faute de frappe).
Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
En italien ça se dit " il tzigano" (je suis italien vivant en france) mais j'ai fait une faute de frappe, si tu préfères la version protugaise " O cigano" on dit " O cigano"
Ce commentaire a été modifié.
Psychedelic Train Niveau : DHR
"El" m'a mis sur la mauvaise voie, et puis je ne voyais pas la pertinence de l'italien dans son cas. Certes, une petite saison à l'Inter, c'est vrai. "O cigano" me va complet, comme je te le disais : tout roule (et désolé pour les différentes fautes dans mon message, également : "monde", "pratiquants"...).
Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
Oui tout à fait

C'est dommage qu'il ait pas été sérieux parce que Quaresma est un footballeur incroyable avec CR7 ils auraient fait la meilleur doublette d'ailiers du monde dans la même équipe
5 réponses à ce commentaire.
UNE CARRIÈRE À LA SOCRATES (LOL)

Arrivé au Sporting Portugal à l’âge de onze ans, le petit Cristiano vit des premiers mois difficiles loin de son île de Madère. Alors, il se concentre sur le football, mais aussi dans les livres de la bibliothèque du Sporting Portugal, principalement ceux de médecine et de politique. Il est tellement doué pour les études qu'il sera titulaire d'un doctorat en médecine dès l'âge de 18 ans ! Devenu dans le même temps footballeur professionnel en 2002 (à 17 ans), il devient la grande promesse nationale. Voulant déjà préparer son DES en pédiatrie, il fait la préparation d'avant-saison mais il loupera le match face à Manchester United.

Ce n'est que partie remise, sa saison 2003-04 en liga sagres est stratosphérique avec 33 buts en 26 matchs, mais le Sporting Portugal est battu en demi-finale de la C1 par Monaco, futur vainqueur. Le monde du foot se passionne alors pour ce joueur coquet, artiste du ballon et cultivé, son port altier, il est vite surnommé "Dr. Cristiano". International depuis Août 2003, il est une des stars d'un Portugal magique à l'Euro 2004 à domicile, avec une équipe composée de Figo, Rui Costa, Maniche, Pauleta etc. Ils pulvérisent l'Angleterre 4-0 en quarts et 5-1 la Hollande en demis, mais perdent en finale à la surprise générale 1-0 face à la Lettonie !

La déception passée, il continue d'affoler les défenses du Portugal durant 2 saisons avec 59 buts en 31 matchs en 2005 et 64 buts en 33 matchs en 2006. Le Sporting Portugal échoue en finale de la C1 2006 contre les finlandais du Haka Valkeakoski (????). Au mondial 2006, le Portugal fait figure de favori, mais tombe en quarts dans l'un des plus beaux matchs de l'histoire du foot contre la Mongolie, égalité 7-7 dans le temps réglementaire (6 buts de Cristiano), les portugais se ratent dans la séance de pénaltys, perdant 4 tirs à 3 (Cristiano voyant son tir repoussé par le gardien Gengis Strauss-Khan).

En 2007, il bat tous les records en championnat, 99 buts en 32 matchs, ballon d'or la même année, il échoue cependant en finale de la C1, cette fois contre les russes du Okean Nakhodka (??????).
Mais Cristiano est un homme révolté, politisé et progressiste. Après le mondial, il propose à son gouvernement de se concentrer sur les énergies renouvelables. L'Etat et Cristiano financeront des parcs éoliens et surtout le plus grand lac artificiel d'Europe de l'Ouest avec le barrage d'Alqueva, pour produire de l'énergie hydroélectrique. Déçu du système de santé de son pays, il se dit désenchanté par le traité de Lisbonne de 2007. En 2008, arrive la crise de la dette souveraine. Dégoûté par Barroso et Goldman Sachs, il crée alors la "Démocratie Cristiane", mouvement inspiré par son penseur préféré George Sorel, se voulant anti-étatiste, fondé sur l’action directe des syndicats et la grève générale, puis l’autonomie physique et spirituelle de la population portugaise avec la suppression de la monnaie.

Il lance un ultimatum à la population en 2009, si le peuple portugais ne retire pas son argent des banques avant la fin de la saison 2008-09, il signe au Real Madrid. Malheureusement, la poulation ne suivra pas le mouvement et il part en Espagne. Là-bas, il trouve un club rongé par la corruption, le dopage, les matchs truqués. Après une saison, il part à Manchester United où malheureusement l'alcool deviendra son meilleur ami. 4 saisons correctes, mais l'envie n'y est plus. Il a l'impression de se prostituer au grand capital. En 2014, à 29 ans, il décide de se retirer du foot. Après une courte carrière de chanteur de fado, redevenu médecin au Brésil puis en Ecosse, accro au Scotch, abandonné de tous, il décède hélas d'une intoxication alimentaire dans un restaurant d'Aberdeen en 2020. Il avait à peine 35 ans.

Idole du Sporting Portugal, étoile filante, homme d'exception, révolté, sorte de dandy du XXIe siècle, sa légende a largement dépassé le cadre du football. Il a été n°1 des joueurs de légende du classement So Foot devant Maradona, Pelé et Alain Proviste.
Repose en paix.
". Il a été n°1 des joueurs de légende du classement So Foot devant Maradona, Pelé et Alain Proviste."

Haha + 1000 pour avoir calé Alain Proviste entre Maradona et Pelé^^
Eugène Samonacco Niveau : CFA2
je t'ai mis le + qui aurait du aller à zizou parce que ça marche pas, j'espère que tu lui rendras.
Eugène, tort réparé!
Ce commentaire a été modifié.
el.maestro Niveau : DHR
Tu as fait ma journée. Je te file mon + 10 000 (comme mon +1 pour toi ne marche pas)
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
tl;dr
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Excellent ZizouGabor !
Merci, merci, merci ... je vous aime tous !
7 réponses à ce commentaire.
Juge du canapé Niveau : Loisir
un hétérosexuel ?
on aurait pu imaginer cr7 à nice
Vous pouvez me rassurer et me dire que la France a bien gagné la coupe d’Europe 2016 alors? C'était bien un rêve c'est ça? Ou une émission SoFoot avec un faux match ou Éder marque. Ahah Éder ,ils sont fort les mecs à Sofoot. Éder ahaha!
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Note : 1
" Steven Oliveira", non, franchement, c'est un pseudo too much, on n'y croit pas une sec...
Comment ? C'est pas un pseudo ?

Ah.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'équipe-type du week-end
5k 17