Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Parme/Lazio

Que se passe-t-il à la Lazio ?

Un entraîneur viré, un autre qui débarque alors même qu'il était encore sous contrat en Croatie, un président plus que jamais contesté, un centre d'entraînement saccagé par les supporters et un déplacement en forme de dernière chance sur la pelouse de Parme, dimanche. Mais bon sang, que se passe-t-il donc à la Lazio ?

Modififié
Le 9 février dernier, Edoarda Reja s'est réveillé calmement sur l'île de Brac où le Hajduk Split, qu'il entraîne depuis son départ du Napoli 2009, est en stage. Il a pris un espresso au bar de l'hôtel, a dirigé un entraînement le matin, un autre l'après-midi, a résilié son contrat, et a salué chaleureusement joueurs, dirigeants et supporters. Puis il a pris un bateau jusqu'à Spalato où l'attendait une voiture. Direction Trieste, puis Rome pour s'engager avec la Lazio. La journée avait été un peu moins douce dans la ville éternelle : mille supporters avaient manifesté leur mécontentement à Formello, le centre d'entraînement du club. Intervention des CRS locaux, six blessés, onze arrestations. Et des joueurs obligés de s'entraîner dans un gymnase.



Un centre d'entraînement à feu et à sang, donc, une toute récente humiliation contre le Catania à domicile, et une 18ème place, celle du premier relégable, avec 22 points. Non, Eddy Reja n'a pas le temps de cogiter et le match d'aujourd'hui, sur la pelouse de Parme, est d'ores et déjà décisif. Dans l'urgence, il a concocté un premier entraînement des plus simples : un match, onze contre onze, avec un 3-5-2 pour les deux équipes. Son deuxième entraînement a été consacré, peu ou prou, à la même chose : travail tactique et match avec le même module. Le fameux 3-5-2 avec lequel jouait le Napoli, son Napoli, celui qu'il a fait grimper de la Serie C à l'élite.


Edy a du caractère, a fait des miracles à Naples, exerce le métier depuis 1979 et commence donc à avoir du vécu. Sa dernière expérience avec l'Hajduk Split a été un succès (il a amené le club de l'avant-dernière place à la zone qualificative pour l'UEFA ainsi qu'en demi-finale de la coupe nationale), bref, pourrait être l'homme de la situation.


Problème : d'abord, beaucoup considèrent que ce changement d'entraîneur intervient trop tard. Ensuite, qu'il ne suffira pas à bouleverser les choses. Car au vrai, un homme est tout désigné par les observateurs –mais aussi par les supporters– comme responsable du désastre actuel : le président Claudio Lotito, une sorte de génie du mal doté d'un sens de l'humour bien à lui. De l'avis de tous, Lotito n'a jamais rien compris au football, ni au sport en général. Mais voilà, un peu pour son ego, et un peu pour la déconne, il a toujours mis un point d'honneur à mettre son nez dans le secteur sportif.



Comme si de rien n'était, il a déclaré que le nouveau Mister aurait carte blanche. Une grande nouveauté, évidemment. Car son prédécesseur, Davide Ballardini, ne bénéficiait pas d'un tel luxe et voyait régulièrement son président intervenir dans son travail. C'est d'ailleurs l'une des choses qu'on a reprochées à Ballardini : accepter sans mot dire tous les caprices de Lotito, qui pour se sauver sa poire a décidé de le sacrifier en lui mettant sur le dos toutes les erreurs dont il était en fait responsable. Pour les observateurs, c'est la goutte de trop. Même le directeur de Tutto Sport a pris sa plume pour demander le départ du président de la Lazio.



Loin de toutes ces considérations, Edy Reja s'installe sereinement. Lorsqu'il entraînait le Napoli de 2005 à 2009, l'homme avait modestement dormi pendant quatre ans dans la même chambre de l'Holiday Inn de Castel Volturno, en face du centre d'entraînement. Selon certains journalistes italiens, il aurait déjà jeté son dévolu sur un hôtel de Formello où il aurait solitairement peaufiné la tactique à adopter contre Parme. Les supporters, eux, par crainte de débordements, n'ont pas reçu l'autorisation de faire le déplacement.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 17 minutes Un fan égyptien en fauteuil porté dans une Fan Zone il y a 5 heures Bonus Coupe du Monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 1
il y a 2 heures Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 10
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi
il y a 3 heures Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 6 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes Hier à 21:36 Le CSC malheureux d'Etebo 1 Hier à 19:20 Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 Hier à 18:47 Le penalty de Cueva qui s'envole 9 Hier à 16:24 Messi rate son penalty ! 18 Hier à 15:34 Finnbogason relance l'Islande ! 3 Hier à 15:22 Le premier but en Coupe du monde d'Agüero Hier à 15:15 Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 Hier à 13:38 Pogba délivre les Bleus 8 Hier à 13:28 La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 Hier à 13:12 L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 Hier à 11:46 Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 25 : Les Bleus vus d'Australie, Espagne-Portugal et le Danois daltonien vendredi 15 juin Le but libérateur de Giménez 2 vendredi 15 juin Un couple de Français gays brutalisé en Russie 127 vendredi 15 juin Da Fonseca s'ambiance avec des supporters argentins 6 vendredi 15 juin La réponse de la France à la vidéo du Pérou 49 vendredi 15 juin La chanson de Benzema et Rabiot (via Facebook SO FOOT)