1. //
  2. // Division d'Honneur
  3. // FC Rouen 1899

Que s’est-il passé au FC Rouen ?

Cinquième du National la saison passée, le FC Rouen a été rétrogradé en DH pendant l’été sur une décision de la DNCG. Mais comment ce grand favori à la montée en Ligue 2 a pu en arriver là ? Enquête.

Modififié
0 17
Quand on parle de leur pays avec eux, les Libanais expliquent que si on a tout compris à son histoire, c’est qu’on nous l'a mal expliquée. Une définition qui pourrait, à en croire ses supporters, être également donnée au Football Club de Rouen. Loin d’être un des clubs français les plus réputés en matière de palmarès, le club de Rouen, fondé en 1899, n’en demeure pas moins une des équipes mythiques de notre pays. Si son meilleur classement en première division n’est qu’une quatrième place (à quatre reprises), le club normand a participé à la professionnalisation du football en France et fait le bonheur de ses supporters dans les années 30 avant d’être ralenti par le début de la Seconde Guerre mondiale. S’ensuivent plusieurs bonnes saisons dans l’élite et un huitième de finale perdu contre Arsenal (le futur vainqueur) en Coupe des villes de foires lors de la saison 1969/70.

Après un premier dépôt de bilan en 1995 et un second trois années plus tard, le FCR repart doucement. La saison 2012/2013 en National semble être la bonne, mais l’équipe (sanctionnée de trois points par la DNCG en cours de saison) finit finalement à petits deux points de la montée en Ligue 2. Pointant du doigt un déficit de près de deux millions d’euros, la DNCG rétrogradait le club normand en Division d’Honneur (DH) le 2 juillet dernier. Dix jours plus tard, le grand argentier du foot français confirmait sa sanction malgré l’argent supplémentaire promis par quatre actionnaires (dont le président Thierry Granturco) pour rétablir les finances. Même son de cloches pour le CNOSF (Comité national olympique et sportif français) qui décidait à la fin du mois de juillet de s’en tenir à la décision de la DNCG. Et donc d’exclure Rouen définitivement de tous les championnats nationaux. Alors, qui est le responsable ?

J’accuse

Pour Christophe, responsable communication des Rouen Fans (regroupement de divers groupes de supporters à tendance ultra du FCR), ils sont plusieurs. À commencer par les joueurs. Totalement refaite à neuf, l’équipe dirigée par Didier Ollé-Nicole, l’ancien coach de Nice, démarre par un début de saison catastrophique avant de réaliser un parcours assez inattendu en Coupe de France (où ils seront éliminés par Marseille, ndlr) et de se reprendre en championnat. Malheureusement trop tard, les Rouennais finissent cinquièmes du classement et à deux points du CA Bastia, dernier promu du National à la Ligue 2 la saison dernière. Rageant pour le FCR, sanctionné de trois points (et donc de la montée) durant l’hiver par la DNCG suite à la découverte de nouveaux déficits, et évidemment pour ses supporters. « Qu’une sanction de points pénalise une hypothétique montée, c’est un cas unique. Sportivement, on devait monter en Ligue 2. Et c’est pour ça que nous en voulons aux joueurs. S’ils n’avaient pas perdu des points bêtement comme à Colmar ou face à Quevilly et loupé la montée, tout le monde, pouvoirs publics, actionnaires, nous auraient suivi face à la DNCG  » , explique Christophe.

Il poursuit : «  On en veut aussi à la Matmut qui a lâché le club après la première décision de la DNCG. Le président voulait réinjecter les fonds que la Matmut souhaitait investir dans le club pour effacer les dettes. Et le groupe d’assurance s’y est opposé.  » «  Un éventuel partenariat avec la Matmut concernait l’avenir du FC Rouen et non les exercices antérieurs (la saison 2012-2013 en l’occurrence) » , répond Guillaume Buiron, l’attaché de presse de la société d’assurance à So Foot. Le groupe, dont le siège est situé à Rouen, a même précisé dans un communiqué publié le 15 juillet dernier dans la presse locale qu’il n’avait jamais eu vocation de venir «  boucher les trous du passé  » ou de se porter garant pour des déficits dans lesquels il n’a eu « aucune part  » .

Comptes truqués or not comptes truqués ?

Mais aux yeux des supporters, le principal responsable reste la direction du FC Rouen. Pas celle de la saison dernière avec Thierry Granturco à sa tête, mais celle présente en 2011/2012 et coupable selon eux d’avoir caché une dette d’1,8 million d’euros. Et notamment Pascal Darmon, l’ancien président du club. Mais pour celui qui a passé sept années à diriger le FCR, pas question de porter le fardeau du dépôt de bilan tout seul. Pourtant mis en examen le 6 juin dernier pour « escroquerie » et « abus de biens sociaux » , Pascal Darmon plaide non coupable et n’hésite pas à rejeter la faute sur celui qui a pris sa place à la tête du club en mai 2012 sur le site 76actu.fr : «  Il (Thierry Granturco) manipule tout le monde : le public, les médias et même les personnalités politiques. C’est un avocat d’affaires qui sait jouer avec les mots. Avant d’arriver au club, il a réalisé des audits sur les finances. Il est arrivé avant sa prise de pouvoir, puisqu’il a été administrateur avant de devenir président. D’ailleurs, il possédait tous les documents concernant les finances du club lorsqu’il est devenu président. Il accuse l’ancienne direction, mais celle-ci est exactement la même mis à part mon départ ! En accusant l’ancienne direction, il s’accuse un peu lui-même. Comment aurais-je pu cacher de telles dettes, alors que le club était sujet à des contrôles fiscaux, notamment de la DNCG, qui est composée d’experts ? Si j’avais triché, la meilleure solution aurait été le dépôt de bilan. (…) Il annonce des investisseurs qataris que l’on n’a jamais vus. Il n’a pas tenu une partie de ses engagements financiers et je pense que c’est pour cette raison qu’il a dissimulé des dettes. (…) D’ailleurs, ses chiffres concernant les dettes que j’aurais soi-disant cachées ne sont jamais les mêmes. Un jour, il évoque deux millions d’euros et le lendemain, c’est 800 000€. Il n’y a absolument rien de cohérent. »

Contacté par So Foot, l’ancien président (de 2005 à 2012) n’a pas voulu s’exprimer davantage sur l’affaire, instruction en cours oblige, mais s’est montré très optimiste quant à la suite des événements et a indiqué recevoir le soutien de nombreux supporters du FCR, le « grand perdant de cette histoire » . Pascal Darmon a également porté plainte pour « diffamation » contre Thierry Granturco. Une plainte aujourd’hui suspendue le temps du traitement de son affaire.

Du côté de son successeur, on charge évidemment Pascal Darmon, coupable à ses yeux d’avoir caché une dette lors du passage de témoin à la tête du club normand : « Je regrette la gestion de mon prédécesseur. C’est la réintégration de cette perte comptable d’1,8 million d’euros dans nos comptes qui, finalement, génère les trois points de pénalité qui nous empêchent de monter en Ligue 2, qui génère le déséquilibre des comptes et qui génère notre rétrogradation en DH. Le fait générateur de tout ça, cela reste quand même la découverte de cette dette et sa réintégration dans nos comptes » , expliquait Thierry Granturco dans une interview donnée à paris-normandie.fr. Sans oublier de critiquer la « réticence de la DNCG à créer une jurisprudence Rouen » qui consisterait à équilibrer des comptes d’un club sur la seule base d’engagements, et non par une libération immédiate de fonds.

Blanc bonnet et bonnet blanc ?

Qui croire alors ? Pascal Darmon ou Thierry Granturco ? Pour Mathieu Gudefin, un des « petits actionnaires » du club et amoureux ( « la passion de ma vie !  » ) du FCR depuis 1984, les responsabilités sont partagées. « On essaye de comprendre car aujourd’hui rien n’est clair, il y a des zones d’ombres, confie-t-il à So Foot. L’ère Darmon est trouble, qu’il ait laissé le club à son homologue dans de mauvaises conditions, c’est certain. Et si Thierry Granturco n’arrivait pas avec son argent, le club allait mourir. Maintenant, dès lors que le club survit, c’est la responsabilité de la nouvelle gouvernance. Le dépôt de bilan a eu lieu sous cette nouvelle gouvernance. Et Granturco était déjà présent dans l’ancienne équipe dirigeante en tant que président directeur général délégué… Au début de la saison, on entend parler de l’arrivée de Manu Petit, de Gérard Houllier au conseil de surveillance du club, de beaucoup de projets très ambitieux comme des partenariats avec Liverpool ou Monaco. Sportivement, c’était plutôt pas mal, mais dès septembre Granturco explique avoir trouvé non "pas un cadavre, mais un cimetière dans les placards". Mais il n’a jamais été consistant dans ses propos par rapport à ça, on n’a jamais vraiment compris de quoi il s’agissait. On a aussi observé qu’il n’avait pas la puissance financière qu’il disait avoir et qu’il utilisait aussi des prétextes pour ne pas donner d’argent… »

Pour Gudefin, l’ancienne direction a tout simplement fait preuve d’un «  manque de professionnalisme et de consistance flagrant  » : « Alors que Thierry Granturco n’avait pas bronché pour récupérer les trois points enlevés par la DNCG en novembre, il se jette dans une bataille contre la Fédé pour les récupérer à la fin de la saison et faire valoir le sportif. Une attitude assez agressive et plutôt opportuniste qui a évidemment été plutôt mal perçue par la FFF. » Sans oublier le coup du partenariat énorme avec la Matmut qui devait entrer en effet lors de l’exercice 2013/14. « Granturco est coupable d'avoir menti à l'ensemble des actionnaires présents lors de l'AG du 20 juin en disant que l'argent de la Matmut n'était pas nécessaire pour équilibrer les comptes 2012/13. Seule l'augmentation de capital d'1 million devait suffire. Il ne l'a pas réalisée car il manquait en réalité 2 millions, pas 1 million. Il n'a donc pas tenu son engagement en ne réalisant pas l'augmentation de capital du 29 juin. C'est cela qui a signé l’arrêt de mort du club… La DNCG nous a sanctionnés pour l’ensemble de notre œuvre, mais surtout pour la dernière ligne droite. La gouvernance a vraiment agi en dépit du bon sens. Comment peut-on aller décemment à la DNCG pour présenter un budget à l’équilibre avec un million de la Matmut alors que cette dernière a bien précisé qu’elle n’était pas là pour boucher les trous ? Sur le dossier, les manquements et problèmes de gouvernance sont énormes. Ils ont merdé, il n’y a pas d’autres mots.  » Contacté par So Foot, le dernier président du FCR n’a pas souhaité répondre à ces accusations.

La théorie du complot

Quel que soit le « coupable  » de cette triste histoire, le Football Club de Rouen évolue maintenant en DH. Et selon certains, cette situation n’est pas pour déplaire à tout le monde. Notamment des politiques (et pas que) de la région qui souhaiteraient une fusion entre le FCR et l’US Quevilly. Aussi silencieux que Valérie Fourneyron (actuelle ministre des Sports du gouvernement Ayrault et ancien maire de la ville de 2008 à 2012) au moment de la rétrogradation du club, les élus du coin ne seraient pas contre une union des deux équipes histoire de payer moins de subventions. Et la présence du président de Quevilly Michel Mallet (qui se déclarait pourtant hostile à toute fusion entre les deux équipes en mai dernier) à la Fédération française de football lors de l’audition du club rouennais n’a pas vraiment aidé à éteindre la théorie du complot contre Rouen…

Aujourd’hui, la SASP n’existe plus. Ne reste plus que l’association avec Hakli Dahmane et Éric Rastell à la tête de l’équipe. Pour ce dernier, pas question de se fixer des objectifs : « L’objectif prioritaire est de reconstruire un groupe le plus compétitif possible, car le groupe était initialement fait pour l’équipe réserve. Très jeune et pas forcément armé pour jouer une montée. Aujourd’hui, on essaye de le reconstruire, de stabiliser le club financièrement et quant au sportif, on verra au fur et à mesure en fonction du championnat.  » Et l’espoir de revoir un jour Rouen en Ligue 1 ? Du côté des Rouen Fans, on n’est pas forcément optimiste : « Vu que nous sommes un club de poissards, ce n’est pas pour tout de suite… » On veut bien le croire, malheureusement.

Par Antoine Aubry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

la vrai info de cette article c'est que arsenal a gagne un trophée européen majeur en fait ! ( les pro arsenal m'allumez pas je suis de la maison)
C'est le stade ou François HOLLANDE allait quand il était petit. Information dont tout le monde se fout, comme ce club.
"C'est le stade ou François HOLLANDE allait quand il était petit. Information dont tout le monde se fout, comme ce club."

et ta connerie, on en parle?
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Ca c'est sur la Matmut elle assure
takuma_sakazaki Niveau : Loisir
Allez Le HAC !!!
En tant que Rouennais, je peux vous assurer que peu de monde s'est insurgé contre cette rétrogradation en DH, hormis une poigné d'ultra ce club ne déchaine plus les passions, les gens sont presque plus derrière l'USQ (Quevilly), et encore, quand ils s'intéressent au foot, car chez nous, c'est avant tout le Hockey et les DRAGONS!
Message posté par electrik
C'est le stade ou François HOLLANDE allait quand il était petit. Information dont tout le monde se fout, comme ce club.


On s'en fout pas trop en fait car cet exemple montre maintenant qu'un club PRO qui n'équilibre pas ses fonds peut finir en DH. C'est pas exactement la même chose que de se faire rétrograder d'une DIV.

Le Mans aurait du y passer aussi en DH car ils étaient exactement dans le même cas que le FC Rouen. Mais bizarrement, on leur a pas appliqué la régle d'ou la théorie de complot qui en découle.

Bref, les comités de la ligue ou de la FFF à Paris, ca sent bon les petits arrangements entre amis !
Message posté par b4bou1
En tant que Rouennais, je peux vous assurer que peu de monde s'est insurgé contre cette rétrogradation en DH, hormis une poigné d'ultra ce club ne déchaine plus les passions, les gens sont presque plus derrière l'USQ (Quevilly), et encore, quand ils s'intéressent au foot, car chez nous, c'est avant tout le Hockey et les DRAGONS!


3000 spectateurs de moyenne au FC rouen alors que le Hochey en elite fait beaucoup moins. Tu plaisantes. Pareil pour Quevilly, personne n'est derrière à part les Quevillais.
Message posté par electrik
C'est le stade ou François HOLLANDE allait quand il était petit. Information dont tout le monde se fout, comme ce club.

T'es un bon blaireau toi ! pour une fois que l'on parle de notre équipe et du magnifique plantage, toi faut que tu nous saoules. Pour une fois on ne se focalise pas que sur QSG et les Russes de Monaco, ça fait du bien de connaître un peu autre chose que ces clubs non, tu sais s'intéresser à autre chose, être curieux
Hasta_Siempre Niveau : DHR
Message posté par eminhull


On s'en fout pas trop en fait car cet exemple montre maintenant qu'un club PRO qui n'équilibre pas ses fonds peut finir en DH. C'est pas exactement la même chose que de se faire rétrograder d'une DIV.

Le Mans aurait du y passer aussi en DH car ils étaient exactement dans le même cas que le FC Rouen. Mais bizarrement, on leur a pas appliqué la régle d'ou la théorie de complot qui en découle.

Bref, les comités de la ligue ou de la FFF à Paris, ca sent bon les petits arrangements entre amis !


Théorie du complot c'est vite dit. Disons plutôt que Legarda a bien défendu son truc et doit avoir un ou 2 contacts à la fédé.
Eminhull, compare ce qui est comparable, Diochon c'est 10000 places pour une affluence moyenne de 2700 personnes, La patinoire des Dragons c'est 2700 places pour une affluence moyenne de 2500 personnes... Et, plus subjectif certes, il n'y a qu'à comparer le nombres de personnes portant l'écharpe des Dragons à celles portant l'écharpe du FCR dans les rues de Rouen, y'a pas photo.




Petite précision non mentionnée par l'article, le FCR a remporté 1 titre de champion de France en 1945, titre non homologué, dans le contexte que chacun connais, mais quand même!! :)
Message posté par numberNein
"C'est le stade ou François HOLLANDE allait quand il était petit. Information dont tout le monde se fout, comme ce club."

et ta connerie, on en parle?


J'ai pas bien compris ton attaque ? Francois hollande a souvent relaté ses souvenirs au state Robert Diochon. J'allais souvent à Rouen gamin et y allait aussi. Maintenant si c'est que tout le monde se fout de FCR, a mon avis pas grand monde en France s'intéresse à son cas. Mais moi j'ai toujours suivi de loin ce club. Alors ravale tes insultes quand un message n'a rien d'agressif.
« La Matmut, elle assure ! »
[citer id="990685" auteur="jbouille"]
T'es un bon blaireau toi ! pour une fois que l'on parle de notre équipe et du magnifique plantage, toi faut que tu nous saoules. Pour une fois on ne se focalise pas que sur QSG et les Russes de Monaco, ça fait du bien de connaître un peu autre chose que ces clubs non, tu sais s'intéresser à autre chose, être curieux

[/cite

Visiblement la seule chose qui t'intéresse c'est que l'on parle de ton club. Alors Ne viens pas me faire un cours sur l'ouverture d'esprit je ne penses pas que tu sois à la hauteur. Enfin je n'ai rien contre Rouen ou j'ai fait mes études ni contre son glorieux club de foot. Et me fout royalement de qsi et Monaco.
[citer id="990627" auteur="eminhull"]

On s'en fout pas trop en fait car cet exemple montre maintenant qu'un club PRO qui n'équilibre pas ses fonds peut finir en DH. C'est pas exactement la même chose que de se faire rétrograder d'une DIV.

Le Mans aurait du y passer aussi en DH car ils étaient exactement dans le même cas que le FC Rouen. Mais bizarrement, on leur a pas appliqué la régle d'ou la théorie de complot qui en découle.

Bref, les comités de la ligue ou de la FFF à Paris, ca sent bon les petits arrangements entre amis ![/citer
Merci de ne pas m'avoir agresser. Mon message était juste pour dire que les clubs Hauts normands n'ont jamais intéressé grand monde hors la région. Enfin Grenoble à subit le même châtiment. Complot ou pas?
Message posté par b4bou1
Eminhull, compare ce qui est comparable, Diochon c'est 10000 places pour une affluence moyenne de 2700 personnes, La patinoire des Dragons c'est 2700 places pour une affluence moyenne de 2500 personnes... Et, plus subjectif certes, il n'y a qu'à comparer le nombres de personnes portant l'écharpe des Dragons à celles portant l'écharpe du FCR dans les rues de Rouen, y'a pas photo.




Petite précision non mentionnée par l'article, le FCR a remporté 1 titre de champion de France en 1945, titre non homologué, dans le contexte que chacun connais, mais quand même!! :)


J'adore les dragons mais même avec un patinoire de 10000 personnes et un club au top, tu en remplirais même pas la moitié. C'est qd même un sport peu populaire et "bourgeois" à Rouen par opposition au foot.

Lors de gros match , le FCR remplit facilement plus de 5000, et cela même avec un gestion désastreuse depuis 20 ans. Bref tout ca pour dire que ca reste une ville de ballon.
JKPierre-Fanfan_aka_breakanee Niveau : Loisir
Tout d'abord merci sofoot pour l'article, vous avez gagné un membre avec ça.

Je vais raconter un peu ma vie mais je souhaitais apporter quelques précisions. Je vais à Diochon depuis que j'ai environ 12 ans de manière occasionelle (en gros 1 à 2 fois l'année) et un peu blasé par ce qui s'est passé cet été. Ca fait des années que le FCR donne l'impression d'être gangréné. J'ai connu la montée en ligue2 en 2003-2004 il me semble et suite à ça le club été rapidement retombé en CFA avec cette impression déjà de magouille au niveau de la direction.
Comme l'a dit l'auteur de l'article, aucune prise de parole des politiques à ce sujet, surtout de Fourneyron : ministre des sports, ancien maire de la ville et surtout ancien médecin du club!!!! (au moment du match de CdF contre l'OM dans les 90's, sofoot avait fait un article dessus). Fabius est aussi de chez nous (membre du comité de l'agglo) et pareil silence radio mais je crois qu'il a d'autres soucis...
Je trouve le porte parole des supporters un peu durs avec les joueurs. Dans une saison il y a des hauts et des bas et on ne peut pas gagner tous les matchs (suffit de voir monaco vs reims). La saison dernière la montée a malgré tout été acquise sur le terrain (si on ne compte pas ce retrait de points).
Je crois que les supporters y croyaient vraiment : bon groupe, bon coach. Pour avoir vu le match de coupe de france l'an dernier contre l' AC ajaccio où on les sort aux TàB après les avoir mangé tout le match, ça jouait vraiment pas mal.

En tout cas les habitants de l'agglo de Rouen n'attendent que ça qu'un club remonte un peu. Il suffit de voir l'engouement qu'il y eu pour Quevilly en CdF ces dernières années. C'est triste qu'une ville aussi grosse que Rouen n'est pas un club dans l'élite alors que même Guingamp en a un. J'ai rien contre les bretons mais c'est une agglo de même pas 30000 hab alors que nous c'est 400000! et le hockey c'est pas ce qu'il y a de plus fédérateur. Il y a toujours eu un peu de monde à Diochon et un groupe d'ultras qui fait franchement le job pour un stade comme ça.L'ambiance est vraiment sympa. Un des précédents commentaires l'a dit, les gens aiment le ballon à Rouen.

Pour se donner un peu de baume au coeur quelques anciennes "gloires" de chez nous:
Hubert Fournier (Coach de Reims)
Mickael Tacalfred (cap de Reims)
Demba Ba (si si le mec qui joue à Chelsea)
Dado Prso (bien avant monaco : époque whiky coca et bide a bière)
Aubameyang était dans les minots aussi il me semble
Ali Boumnijel (ancien gardien de la Tunisie).

Bref aujourd'hui j'ai mal à ma ville
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 17