Que peut-on attendre de Mario à Liverpool ?

On retrouve donc Balotelli à Liverpool. Où il doit montrer qu'il mérite encore le qualificatif de top player. Où il risque de bien nous régaler. Reste à savoir comment…

Modififié
9 69
En 2010, quand il a signé de l'Inter à Manchester City, Mario valait 28 millions d'euros. Il a ensuite été vendu, de City à Milan, pour 23,5 millions. Aujourd'hui, sa valeur est de 20 millions « seulement » . Dans un monde où les chiffres, que ce soient les stats, les montants, les commissions où le nombre de téléspectateurs est roi, cette chute du prix à l'achat du Balotelli en dit long. C'est un joueur sur qui beaucoup n'oseraient plus parier que vient d'acquérir Liverpool. Un fou, d'après certains, recruté pour succéder à un autre taré, Luis Suárez (pourtant vendu, lui, 81 millions d'euros).

Balo moins cher que Lovren, Lallana et Marković


La question, d'argent, est simple. Dans ce qu'est devenu le football de haut niveau, ce n'est pas seulement le talent qui se monnaie, mais la régularité, la fiabilité, le retour sur investissement. Or, quel est l'intérêt d'avoir autant de talent si c'est pour seulement en montrer des flashs - qui plus est, de plus en plus rares - et casser les couilles à tout le monde entre-temps. Pour un but toutes les trois semaines, Balotelli, c'est quand même beaucoup d'emmerdes, non ? Balo est donc de retour en Angleterre. Là où il a sans doute donné son meilleur, que ce soit sur ou en dehors de la pelouse. D'ailleurs, il a l'air plus simple pour Mario de jouer à l'étranger que chez lui, en Italie, où tout semble condamné à devoir être compliqué pour lui. Les Anglais ont peut-être plus d'humour, sans doute plus de détachement aussi, à l'endroit de Balo. Sans doute aussi parce qu'il ne joue pas en pointe de leur équipe nationale, et ne rate pas des occases qui laissent des regrets au goût d'élimination prématurée en Coupe du monde.

Liverpool a donc fait le pari Balotelli. Se disant qu'il fera éventuellement de meilleurs choix de vie à 24 ans qu'à 20 ans. Ou se disant peut-être plus prosaïquement qu'à ce tarif réduit, le pari est limité, donc pris. Balotelli n'est en effet que le quatrième joueur le plus cher signé cet été par les Reds. Si si. Après Adam Lallana, Dejan Lovren et Lazar Marković. Voilà où en est Mario aujourd'hui. Pas pour rien que Christian Vieri a qualifié cette vente de meilleure opération de l'histoire du Milan AC. Ou comme l'a écrit Mario Sconcerti dans le Corriere della Sera : « Mario Balotelli est un phénomène étrange qui fait la joie de tout le monde quand il signe, et plus encore quand il part. » Voilà comment l'Italie remercie Balotelli, alors que la Gazzetta dello Sport a par exemple titré à 788 reprises sur le phénomène lors de ces 568 jours passés à Milan. Ce qu'on appelle un entertainer.

Liverpool, un baroud d'honneur ?


On peut tout attendre de l'expérience Mario à Liverpool. Qu'il déloge aussi vite qu'il est parti Luis Suárez dans le cœur du kop d'Anfield. Qu'il s'effondre totalement, barre trop haute pour lui, et se montre incapable de placer les Reds dans la course au titre. Qu'il se fasse arrêter par les Bobbies après une nuit d'ivresse passée avec nains, pertes et fracas. Qu'il invite cent lads à capuche à venir le voir jouer au stade, en vrai, au lieu de traîner leur peine de vivre le long des docks de Liverpool ou dans les allées de Liverpool One, le nouveau centre-ville–centre-commercial à la modernité aussi douteuse qu'un clip de Miley Cyrus. Balotelli fait partie de ce monde-là. Reste à voir ce qu'il a encore à donner à celui du football. Surtout, reste à voir comment ce dernier peut encore le supporter, et pour combien de temps. Mario, il faut bien l'avouer, semble avoir gavé beaucoup de monde. Cette signature à Liverpool pourrait bien figurer sa dernière vraie chance de performer au plus haut niveau, en pointe d'un top-club européen.

Probablement, Mario va vite se faire aduler, régaler, marquer, faire un début en fanfare. Avant de lever le pied, se faire expulser, se faire pardonner, re-sanctionner, oublier, remarquer dans un derby, décevoir dans un match au sommet, puis finir par lasser et quitter Liverpool pour un montant toujours moins élevé. Ce serait un peu triste, mais finalement attendu. Pire, s'il se rate complet, et ce, même s'il nous aura alors bien fait marrer à rendre chèvre Brendan Rogers et avec lui Steve Peters, le psy de Liverpool (quand même, avoir ramené un tigre à l'entraînement, fallait y penser), Mario pourrait s'exposer au risque de finir par être uniquement considéré comme un phénomène de foire - un sacré, il est vrai, mais un phénomène de foire tout de même. Un zouave. Un mec capable de s'excuser pour un match, un amical contre Valence avec Milan dimanche dernier, à cause d'un rhume, et de réapparaître le lendemain sur les réseaux sociaux en train de relever un Ice Bucket Challenge. Merde, change rien Mario. Le monde du football a tellement besoin de toi.

Par Simon Capelli-Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Paulgeorge Niveau : DHR
Pourquoi Brendan? Pourquoi risquer de tout foutre en l'air avec lui? Après je te fais confiance avec le coup Sturridge que j'avais pas vu venir, mais là j'ai très peur
Note : 1
J'en salive d'avance!
Franchement, ce mec est tellement con qu'on ne peut pas imaginer une prise de conscience. On va se marrer avec Brendan et lui...
la montre Niveau : DHR
Je rapelle que Liverpool a du gérer un cannibale donc ça devrait le faire pour balibalo
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Message posté par Paulgeorge
Pourquoi Brendan? Pourquoi risquer de tout foutre en l'air avec lui? Après je te fais confiance avec le coup Sturridge que j'avais pas vu venir, mais là j'ai très peur



C'est clair. Rodgers fait venir des joueurs consciencieux dans une optique de discipline, de travail, de rigueur puis fait signer Balotelli. La logique et la cohérence ont de beaux jours devant elle.

Après, c'était peut-être le seul simili (ben oui, Balo entre toi et Messi, il y a plein de noms) grand attaquant accessible pour les finances des Reds.
Lefootologue Niveau : DHR
Un club qui a gèré Suarez, vous croyez qu'ils ont peur de Balo ? Une saison a 20 buts et 10 passes décisives, une demi de C1 et un titre de PL soulève par Stevie plus tard, et on en reparle ;)
Je vois pas où certains ont pu voir que Luis Suarez était un joueur ingérable (alors oui il a mordu 3 joueurs mais il ne s'est jamais engueulé avec son coach il me semble)
Entre Ballotelli et lui il y a un monde, tant sur le plan du comportement que sur celui di talent.
Paulgeorge Niveau : DHR
Message posté par la montre
Je rapelle que Liverpool a du gérer un cannibale donc ça devrait le faire pour balibalo


Suarez était peut etre cannibale mais sur le terrain, le mec se dechirait pour l'equipe. Balo est tout aussi fou (ou con au choix) que Suarez mais le problème c'est qu'il sera du genre à chier sur Sterling, Sturridge ou autre si la balle n'arrive pas là ou il le souhaite. C'est en cela qu'il pourrait foutre un bien plus beau bordel que Suarez, qui lui, se contentait de bouffer l'adversaire.
nasser aimkelesfill
Meilleur saison a 14 buts dont 50% sur penalty...Aucune saisons a plus de 20 buts...5 eme club a 23 ans..Pour un soit disant cador mondial c'est très peu...J'attrends plus rien de ce type juste qu'il devienne ce grand joueur qu'on nous a vendu depuis maintenant 5 ans.
"Probablement, Mario va vite se faire aduler, régaler, scorer, faire un début en fanfare. Avant de lever le pied, se faire expulser, se faire pardonner, re-sanctionner, oublier, remarquer dans un derby, décevoir dans un match au sommet, puis finir par lasser et quitter Liverpool pour un montant toujours moins élevé"

Quelque chose dans ce genre à mon avis ! Comme partout ailleurs, il aura ses hauts (qui culminent près des sommets) et ses bas (d'une profondeur abyssale).

S'il pouvait juste mettre la nique à United à ce prix là ça m'irait très bien
Le contraste de discipline et d'exemplarité ultime: Gerrard-Balotelli
J'ai hâte de voir ça sur la pelouse
Milan_forza18 Niveau : CFA
Content qu'il soit partit de chez nous(milan) je lui souhaite vrement de réussir .
Sinon une des rare joueur au monde à ne pas laisser indifférent en bien en mal mais balo doit faire la différence qu'il court ou non marche ou non en s'en cogne si il devient décisif c'est le principal!
Mais est-ce possible ????? Moi je pense que oui
Milan_forza18 Niveau : CFA
Rien que cette article ou il va y avoir plus de comm que sur tous les autres de la journée....
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 7
Je veux bien que les liverpuldiens éssaient de se rassurer comme ils peuvent sur leur capacité à rebondir après le départ de Luis, et l'excellent reprise en main par Rodgers d'un club laissé en jachère par King Keny.

Mais soyons sérieux un moment, cannibale ou pas Suarez évolue depuis 3 ou 4 saisons dans une galaxie à laquelle Balotelli pretend aspirer depuis ses débuts mais pour laquelle on n'a pas encore vu le moindre signe du commencement de quoi que ce soit. Le sydrome de l'éternel espoir.
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 2
"et avec lui Steve Peters, le psy de Liverpool (quand même, avoir ramener un tigre à l'entrainement, fallait y penser)". Chercher l'erreur entre parenthèse...

Note pour l'auteur : si tu hésites à mettre le verbe à l'infinitif ou non, remplace le par "pris". Si ta phrase a du sens, alors n'utilise pas l'infinitif.
Limitless10 Niveau : CFA2
Liverpool et Tottenham sont quand même deux énormes pigeons.A chaque fois c'est un crack recruté pour 3 joueurs moyens à plus de 15 millions chacun. Ces clubs pourraient être dans le gratin si le recrutement était mieux géré...
@nasser

C'est marrant tu oublies qu'il a gagne 3 fois la serie A avec l'inter, champion d'angleterre avec city, finaliste de l'euro 2012, premiere selection en equipe nationale d'Italie a 20 ans, vainqueur de la champions league en 2010 Avec Mourinho et j'en passe... C'est marrant.
C etait pas le Milan sa derniere chance déja ? Il suffit qu il fasse 3 bons mois a un moment de sa carriere à Liverpool, et ils réussiront à le refourguer au moins 15M (et avec tous les maillots qu il aura vendu ca compensera) etc ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'équipe type du dimanche
9 69