Que faire de Lucho ?

Le milieu de terrain de l'OM est sur le départ. Et cela risque de durer, puisque les acquéreurs ne se bousculent pas vraiment au portillon. Dommage pour le club, qui avait déjà préparé la suite.

Modififié
0 15
L'espace d'une action, lorsqu'il est rentré en jeu face à Montpellier vendredi dernier, en combinant élégamment avec le prometteur Omrani, Lucho a rappelé à tout un public qu'il était toujours capable de gestes de grande classe. Mais personne ne l'a vraiment relevé. D'abord parce que c'était son seul signalement en 45 minutes de jeu. Surtout, coéquipiers, staff technique et simples supporters de l'OM ont déjà la tête ailleurs. Même état d'esprit pour Didier Deschamps, l'entraineur qui l'avait défendu envers et contre tous la saison dernière, avec notamment un célèbre « dans une équipe, il ne peut y avoir trois ou quatre chefs d'orchestre, sinon c'est la pagaille. Il faut un chef d'orchestre et des musiciens » . Tout juste si les gros tifos à la gloire d' « El Commandante » ne sont pas partis au recyclage.


Le tournant a évidemment eu lieu au milieu du mois de mars dernier, avec la réception du Paris Saint-Germain. 48 heures avant la rencontre, l'Argentin est victime d'un home-jacking. Pas dans l'état pour démarrer la partie, il est mis exceptionnellement sur le banc par son coach. Sur le terrain, Valbuena le remplace. Poste pour poste, mais ça change tout. Petit Vélo joue numéro 10, Cheyrou et M'Bia se concentrent sur la récupération. En première période, l'OM se déchaine, les quatre éléments offensifs (A.Ayew, Gignac, Rémy et donc Valbuena) ne cessent de se trouver. A la fin du match, Deschamps connait déjà la première question qui va lui être posée en conférence de presse. Il désamorce : «  Je vois où vous voulez en venir. Je n'enterre pas Lucho » . Mais à la fin de la saison, le Basque a bien réfléchi. Il a d'abord vu que son joueur, peut-être fragilisé par son statut de “fils du coach”, s'est peu à peu isolé du reste du groupe. C'est peu dire que sa sortie médiatique de janvier ( « Je peux faire une passe décisive, mais si l'attaquant ne la met pas au fond, ce n'est pas une passe décisive... » ) a mal été digérée par ses coéquipiers. Mais comme le mercato ne démarre qu'en mai, Deschamps a serré les dents. Et dès qu'il l'a pu, il a très vite modelé son effectif pour retrouver le jeu aperçu contre le PSG. Il a dorénavant quatre joueurs pour jouer aux numéros 6 (la paire Diarra-Cheyrou ainsi que M'Bia et Kaboré en suppléants), ce qui lui faisait tant défaut l'an dernier. Valbuena va donc pouvoir jouer en dix, et puisqu'une saison ne se fait pas avec un seul schéma, Amalfitano pourrait rendre de fiers services, voire un peu plus, et jouer au relayeur avec son pote André Ayew juste à côté. Les combinaisons, sans Lucho Gonzalez, sont multiples.


Le joueur désire donc partir et le club veut s'en séparer. Mais l'affaire est loin d'être simple. A la Commanderie, on aimerait bien rentrer dans les frais de l'investissement de 24 millions d'euros (parce qu'il faut compter les bonus) engagé il y a deux ans. Même si au regard de sa dernière saison, le joueur en vaut tout juste le cinquième. Après avoir joué la montre et affirmé que le joueur n'avait jamais demandé à partir, Deschamps et Anigo ont abattu la carte de la stratégie : oui, on veut qu'il parte... pour recruter un grand attaquant. Du côté de l'agent de Lucho, on bombe le torse et on sort sa fierté : «  Voir Lucho rester à Marseille n'est pas une possibilité. Nous avons des contacts en Italie et en Angleterre avec beaucoup d'équipes intéressées » . Avec son profil atypique de passeur, un Lucho en forme pourrait s'intégrer à presque n'importe quelle équipe du Calcio. Pour l'instant, c'est juste un joueur qui a raté sa saison et dont le salaire exorbitant attise encore les railleries. Le coup du délai s'apparente donc à un leurre, ni plus ni moins. Si une proposition de 5 millions d'euros arrive le 31 août, il y a fort à parier que l'Argentin partira. Même si l'OM souhaite le voir partir au plus vite, il n'a pas vraiment le choix. Reste à espérer qu'un président craque sur ses tatouages au mollet, ses cheveux au vent et son surnom hyper-classe. Finalement, peut-être que vendre Lucho en package avec les tifos à sa gloire faciliterait les choses...

Romain Canuti

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Très juste la dernière phrase... Un joueur qui a raté sa saison, si en plus on le classe dans les indésirables, ça va pas motiver grand monde...
quelle arnaque, ce mec !! je suis vraiment dégoûté, sachant qu'on risque de récupérer une misère sur son transfert...
Tu parles encore des 20 minutes de Valbuena en 10 à Paris, comme dans le Talk Show, mais surtout c'est à Lille, la victoire 3-1 que ça a été révélateur.
Lucho est un très bon joueur, gros volume de jeu, tactiquement toujours bien placé, jouant le plus souvent en 1e intention.

Malgré un coach toujours derrière lui, il n'a je pense jamais vraiment trouvé sa place tactiquement.

Une fois trop haut, d'autres fois trop bas, rarement en relayeur, sa vraie place.

Et surtout devant des attaquants qui n'hésitent pas à partir dans la profondeur comme le faisait si bien Mamad.

Bref un gâchis pour les deux camps, et je ne suis pas sûr de sa motivation pour une nouvelle saison.
d'accord avec macdermot sur le positionnement idéal de Lucho, et je ne suis pas sûr que remplacer lucho par un "grand attaquant" soit si bénéfique pour l'équipe

surtout que les finances olympiennes ne permettent aucun investissement important (un mec comme Cardozo vaut entre 15 et 20M€ par exemple... inabordable !) et si c pour se retrouver avec un gignac 2.0 ou un jimenez, non merci !
quel manque d'implication surtout...la saison écoulé il a vraiment donner l'impression de jouer sous prozac et de pouvoir se balancer sous un trains d'un match sur l'autre tellement il avait l'air mal dans ses pompes.
Lucho est un très bon joueur, les marseillais ont la mémoire courte il me semble qu'un an auparavant le discours n'était pas le même.
Il a du assumer un statut de "chouchou du coach" pas facile à porter dans une équipe d'un quelconque sport collectif, le poids du montant du transfert(record pour la L1).. et pour couronner le tout, il a été victime d'un home jacking! Je ne parlerai même pas de l'inefficacité alarmante des attaquants auxquels il était censé distillé de bons ballons..
Si Paris pouvait le recruter pour 5M ce serait l'affaire du siècle :)
Pour ceux qui ont la mémoire courte : la 1ere saison de Lucho était moyenne, de bonnes stats cachant la forêt, c'est à dire son impact quasi nul sur le jeu. Les liaisons Lucho-Niang réussies étaient rares, et seule une série de cpa bien tirés en toute fin de saison lui ont permis de gonfler cette stat.

Stats qu'il faut voir à la lumière de son temps de jeu, puisqu'il était titularisé systématiquement.
C'est un blédard, point. Une des plus belle enculade de ces dix dernières années. A l'origine, on nous présentait un 10 flamboyant ( Bon déjà pour ceux qui connaissait le FC Porto, ils ont vite froncés les sourcils sur la description, mais passons ) et tu te retrouves avec un 8, incapable de faire le moindre dribble, plus lent que le Maradonna d'aujourd'hui et tout ca dans le corps de Michael Owen...

Alors oui, il a une certaine qualité de passe ( allo 18 millions ?! ) mais on en voit une tous les 6 mois, faut arrêter...

L'OM s'est fait enfilé sévère en lâchant autant. Ce n'est ni plus ni moins qu'un joueur moyen qui subit de plein fouet la surmédiatisation dont il fait l'objet eu égard à son transfert / salaire mirobolant.

Et il a même pas un mental pour le sauver, donc il sombre...

Allez vendez ca ce que vous pouvez, ca assainira toujours la masse salariale et tant pis pour l'investissement perdu, c'est fait, c'est fait...
C'était lui le dépositaire du jeu à l'OM cette saison...

Tout est dit au vu de la qualité des prestations marseillaises.
Le truc c'est que pour faire briller Lucho, il faut des attaquants qui partent dans la profondeur. Si DD met Remy dans l'axe (son vrai poste pour moi), on verra si Lucho est vraiment une arnaque...
Mettez le dans un 4-3-3 devant 2 milieux défensifs "rugueux" (Cissé + Abriel) et des ailiers qui aiment jouer le 1 2 et vous verrez que ce joueur est un vrai crack.

Tant qu'il se marcheront sur les plate-bandes Cheyrou et lui, l'un des deux passera forcément pour un con.
Je suis le premier à vouloir que Lucho parte en raison de son salaire astronomique et du fait que l'équipe semble se construire dans un système pas fait pour lui.
Je suis aussi le premier à critiquer sa saison qui alla du passable au catastrophique avec une moyenne de médiocrité.
En revanche, je ne crois pas qu'une seule personne un minimum connaisseuse de football et ayant maté 90% des matchs de l'om ces deux dernières années (et cela attentivement car lucho n'est pas un joueur très "voyant") puisse remettre en cause l'énorme talent et la qualité de passe phénoménale de Lucho. Un talent atypique soit.
Il aura aussi participé à la reconquête et personne ne peut lui enlever.

PS: Je pense que plutôt qu'un attaquant de pointe, c'est bien d'un ailier dont nous aurions besoin vu que Rémy n'est absolument pas un joueur de coté et s'affirme en véritable buteur
@LeSochalienDu06 : Bah écoute à Porto ça fonctionnait parfaitement.

Que ce soit en Liga ou en Champions' League.
en soi, ce n'est pas un mauvais joueur plutôt à l'aise techniquement et ayant une bonne vision du jeu. Il marque également pas mal dans la situation d'embuscade ce qui signifie qu'il a un bon positionnement dans la zone de vérité. Mais quelle nonchalence !! Quelle lenteur !!

Pour ceux qui disent que les marseillais ont retourné leur veste, voici ce que je leur réponds: la première année, il a fait une saison moyenne/bonne étant décisif surtout la deuxième partie de la saison. A ce moment, on pouvait alors espérer une confirmation la saison suivante avec un véritable rôle du patron technique. Au lieu de cela, il a été invisible, incapable de changer ni le cours du match ni de mettre en valeur ses coéquipiers. Heureusement que Cheyrou et Ayew ont répondu présents parce que sans eux, l'OM n'aurait jamais fini 2e.

Tout cela pour dire que 18 M pour un gars comme ça, certes bon joueur, c'est un peu trop ! Et si l'OM arrive à en tirer déjà 8-10 millions ça sera déjà ça !!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Vargas, Loco malgré lui
0 15