Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Que doit faire CR7 pour que l'on reconnaisse son talent ?

En conférence de presse ce jeudi, Pepe n'a pas mâché ses mots pour exprimer son ras-le-bol sur le cas Cristiano Ronaldo. « Dans les trois mois de ce début de saison, il a marqué 23 buts, un chiffre incroyable ! Que doit-il faire de plus pour que l'on reconnaisse son talent ? » Voici des éléments de réponse.

Modififié
  • Gagner un trophée avec le Portugal

    Depuis que la course au Ballon d'or est lancée, toute la presse sportive ne cesse de parler de la saison stratosphérique de Cristiano Ronaldo au Real Madrid. Toute ? Non. Même si sur l'année civile, la star portugaise en est déjà à 52 réalisations avec la Maison Blanche et le Portugal, son point faible réside justement dans son incapacité à remporter un titre majeur avec sa sélection nationale. Et ça, la presse d'outre-Rhin n'hésite pas à le rappeler. L'Allemagne, championne du monde au Brésil, détient en Manuel Neuer le parfait concurrent pour empêcher CR7 de glaner, pour la troisième fois de sa carrière, la distinction individuelle la plus prestigieuse de l'année. Fraîchement arrivé en Selecção pour épauler Figo lors de l'Euro 2004 au pays, le prodige aux mèches blondes avait vu la Grèce briser le rêve de toute une nation en finale. Les pleurs de Cristiano n'y feront rien : depuis ce jour, il traîne son manque de trophées internationaux comme un boulet. Dernière chance avec l'Euro 2016 ?

  • Continuer sur sa lancée

    Superbe acteur de la désillusion portugaise au Brésil où personne n'a oublié son expulsion absurde contre l'Allemagne, Pepe peut légitimement dire que son compatriote réalise un début de saison 2014/2015 absolument parfait. Parce que quand on marque 23 buts en 17 rencontres, et même avec la meilleure équipe européenne actuellement, on impose forcément le respect. Et le respect, ça se cultive quotidiennement, quitte à faire 3000 abdos par jour. Dès lors, la machine Cristiano Ronaldo ne doit plus s'arrêter. C'est simple, en continuant sur un tel rythme, le natif de Madère devrait arriver à 84 buts en 63 rencontres, en remportant bien évidemment la Ligue des champions, la Liga, la Coupe du Roi, la Supercoupe d'Espagne, la Supercoupe d'Europe et le Mondial des clubs en 2015. À partir de ce moment-là, même du côté du Bayern Munich, tout le monde pourra enfin la boucler.

  • Arrêter sa folie des grandeurs

    D'accord, Cristiano Ronaldo est un joueur de football hors norme, une espèce rare qu'on a tendance à faire entrer dans les grands champions de ce sport. Professionnalisme, travail, rigueur, abnégation, exigence, résultat. Voilà le côté face de l'un des meilleurs joueurs de sa génération. Le côté pile ? C'est un peu différent. De Cristiano Ronaldo, on retient aussi son arrogance, capable de justifier des sifflets car il est « riche, beau et fort » . Autre facétie de l'homme, cette manie à vouloir faire de son nom une marque, en poussant le vice jusqu'au narcissisme exacerbé. Dans le So Foot n° 112, son ex-copine Nereida Gallardo ne se prive pas pour dresser le portrait du bonhomme : « Dans sa maison, toute la décoration tourne autour de lui. Ses initiales brodées en cristaux Swarovski sont partout – sur les pieds de table, les serviettes de bain, les coussins… À chaque fois qu'il m'offrait des bijoux, il gravait toujours ses initiales dessus ! Chez lui, toute la vaisselle est siglée CR7. » Un égocentrisme aigu qui agace beaucoup de fans de football. Alors pour devenir un homme aimé de tous, CR7 va revendre ses maisons, ses voitures, fermer son musée et s'acheter des Copa Mundial. Les chaussures des vrais.

  • Larguer Irina Shayk

    Cristiano Ronaldo, c'est cet homme capable de s'afficher, pour une séance photo, torse nu et slip blanc à son effigie sans avoir l'air ridicule. Si cette performance est déjà remarquable, il ne faut pas non plus oublier que monsieur sait choisir sa demoiselle. Égérie de marques comme Lacoste, Giorgio Armani ou Guess, Irina Shayk est ce qu'on pourrait appeler une femme parfaite. Sauf que depuis qu'elle a pris une photo avec des cochons sur une plage des Bahamas, sa popularité a pris du plomb dans l'aile. CR7 se retrouve en pleine campagne politique pour que l'on reconnaisse son talent à sa juste valeur, et il faut montrer qu'il est un homme de caractère. Avoir des abdos, c'est bien, mais montrer qu'on en a de très grosses, c'est encore mieux. Dès lors, envoyer balader le mannequin russe constitue la parfaite occasion pour montrer qui des deux tourtereaux tenait la culotte dans le couple. De quoi ringardiser le clash de Tony Parker avec Eva Longoria.


  • Signer au FC Barcelone

    Il est là, le seul et unique moyen de faire taire toutes les critiques. Cristiano Ronaldo n'était pas le meilleur joueur du monde parce qu'il jouait à Manchester United ? Cristiano Ronaldo est parti au Real Madrid. Cristiano Ronaldo ne marque pas assez de buts avec le Real Madrid pour être le meilleur joueur du monde ? Cristiano Ronaldo va donc tout simplement se démerder pour jouer au Barça. Après tout, Joan Laporta a récemment démenti son intérêt pour Mourinho, mais l'ancien président blaugrana a omis de parler du cas CR7. Cristiano Ronaldo décide donc avec son pote Jorge Mendes de trouver un terrain d'entente avec les dirigeants culés pour jouer aux côtés de Leo Messi. Pourquoi ? Parce qu'il n'a plus rien à prouver ailleurs, et qu'il décide de faire chier son rival historique, ni plus ni moins. Pour prouver sa bonne volonté, CR7 décide d'ailleurs de jouer pour un euro symbolique par mois, et de reverser l'intégralité de ses primes à une association pour les maladies hormonales liées aux problèmes de croissance. Au Nou Camp, CR7 se fait siffler à chaque touche de balle, mais termine sa première saison meilleur buteur du club. Un titre bien plus important qu'une Coupe du monde.


    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25