En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Supporters

Quatre salles, quatre ambiances

Les Bleus ont joué à Paris, à Marseille, à Lille et à Lyon. Un véritable Tour de France pour la bande à DD, qui se boucle avec le retour au Stade de France. Dans les rues de chaque ville, l'ambiance a été chaude. On fait le point.

Modififié

À Paris, l'échauffement : vendredi 10 juin, 21h, France-Roumanie


Deux ans que la France attend ça. La naissance d'un groupe au Brésil, une interminable série de matchs amicaux et, enfin, l'Euro. En début de journée, rien n'indique pourtant que moins de quelques heures séparent le pays du coup d'envoi de son Euro. Les rares maillots croisés sont plutôt verts et les regards pas très frais : la nuit a été longue dans les pubs du boulevard de Clichy. Du vert donc, mais aussi du rouge, du jaune ou du bleu, une mosaïque de couleurs européennes annonce la compétition à venir bien plus que les drapeaux français. Seuls les kiosques et les bazars, toujours premiers sur le biz, affichent pavillons tricolores.

Un frémissement commence à parcourir la capitale avec la fin de l'après-midi – à moins que ce ne soit le plaisir hebdomadaire de l'apéro à venir. Les terrasses et les bars paraissent quand même plus remplis qu'à la normale. Sur les écrans, le 20h de Gilles Bouleau ne parle que de ça ; sur les grands boulevards, la circulation commence à s'éclaircir. Si le contexte général, entre crainte terroriste, inquiétude sociale et peur que le ciel nous tombe sur la tête, a quelque peu éclipsé l'Euro des préoccupations des Français, la sélection nationale est devenue un sujet suffisamment central pour que personne ou presque ne songe à rater ce match d'ouverture. Surtout quand elle est, souvent, un sujet de société plus que de sport, et que la majorité a oublié le terrible France-Roumanie de 2008.


Au coup d'envoi, finalement, les moteurs se taisent et les voix s'élèvent. Après les sarcasmes sur la performance de David Guetta, la Marseillaise lance le match. Les esprits sont réchauffés par la compétition et les derniers résultats positifs, il va y avoir du grand spectacle. Logiquement, l'enthousiasme retombe un peu à la mi-temps, lorsqu'on réalise que battre la Roumanie n'est pas si facile que ça. À la mi-temps, de rue Montmartre à Stalingrad, rien ne permet de distinguer cette soirée d'une autre, si ce n'est ces quelques maillots bleus sous les braises rougeoyantes. Jusqu'à Dimitri Payet et l'explosion, en différé selon les écrans. Il est là, le premier vrai frisson de l'Euro. La fête dure, un peu, puis la nuit reprend un cours normal. Les Bleus occupent davantage les conversations, de même que le soulagement d'une soirée sans accroc majeur. Le show d'ouverture a duré deux minutes, les dernières. Demain commence vraiment l'Euro.

À Marseille, l'explosion : mercredi 15 juin, 21h, France-Albanie


Le retour des Bleus sous le regard de la Bonne-Mère. 18 mois que la sélection n'a pas mis les pieds dans la cité phocéenne, depuis un France-Suède un soir anonyme de novembre. Pour ambiancer le tout, les Albanais sont présents et chantants, dans une atmosphère festive malgré les couleurs rouge et noire du diable. Des démons albanais présents en masse du côté du rond point du Prado séparé en deux, d'une part les Bleus, de l'autre les Rouges, parfois quelques émissaires perdus dans l'autre camp, mais toujours bien reçus. De l'autre côté du parc Borély, les Bleus retrouvent pour la première fois une véritable ferveur au départ de leur car. Peu importe que les joueurs s'engouffrent comme des ombres dans le bus, les inconditionnels chantent, et les scooters hurlent pour tenter une escorte anarchique vers le stade. Une ambiance de grande compétition qui a quelque chose de 1998.


Les terrasses du Vieux-Port et leur alignement de télés tournées vers l'extérieur ont en revanche plus de mal à se remplir. Le souvenir d'une nuit sportive, le samedi précédent, est présent, le public réticent à retourner là où tant de chaises ont volé, parfois dramatiquement. L'appel est plus fort, finalement, et il n'est plus possible de passer entre le O'Malley et le Little Temple Bar. On ne le sait pas encore, mais on est à nouveau parti pour 90 minutes de stress. Alors, quand Griezmann et Payet libèrent le pays, les bières peuvent s'envoler. Une image que l'on reverra pendant cet Euro. Après l'explosion, la nuit a, davantage qu'à Paris, un goût de compétition internationale. On retrouve des Anglais, des Islandais ou des Nord-Irlandais, qui ont ou vont jouer dans la région. Côté français, avec deux victoires en deux matchs et une qualification assurée, on peut faire la fête l'esprit libre. Jusqu'ici, tout va bien.

À Lille, la frustration : dimanche 19 juin, 21, France-Suisse


Plus concentrée que les précédentes, Lille se teinte très nettement de rouge dès le samedi soir. Quelques Gallois pas décidés à prendre des coups de soleil à Toulouse prêtent main forte aux supporters de la Nati pour comprendre, puis faire claquer leurs chants. « Le coq est mort ce soir » et son refrain à base de « owimbolo » ont du succès et font valser pas mal de pintes. Le lendemain, les cinq cents mètres séparant la gare de la Grand Place sont repeints en rouge et bleu, encore. Autour de la fontaine et sous la déesse, un battle s'improvise entre Suisses et Français, largement remporté par les premiers. Après deux premiers matchs marqués par une charge de hooligans allemands et une haute tension entre équipes du groupe B, la ville est heureuse de retrouver une ambiance fraternisante. Une atmosphère d'Euro, quoi.


Pour la première fois, la fan zone de la ville hôte du match est débordée. Alors que Paris s'inquiétait des terroristes et Marseille des hooligans, ces menaces semblent éloignées, et les Nordistes affluent en masse à l'entrée de la zone marketée UEFA, qui doit finir par refouler du monde. Climat oblige, il est plus difficile de trouver des écrans tournés vers les terrasses. Le cadre, entre flamand et anglo-saxon, est lui plus propice à la chaleur des bars et de leurs choix de bières. Il n'y a que quelques irréductibles, comme le Blue Moon ou le Dracir, pour ressortir tables et bancs en bois utilisés pour la braderie sans s'inquiéter de la météo toujours capricieuse. Capricieux, aussi, le sort qui envoie la frappe de Pogba et la reprise de Payet sur la barre. Résultat 0-0, et une première place qui ne suffit pas à faire lever les verres jusqu'à pas d'heure. Il est dimanche soir, le travail a été fait, il est temps d'aller se coucher. Sauf pour les Suisses, évidemment.

À Lyon, la démonstration : dimanche 26 juin, 15h, France-Irlande


Le début des matchs qui comptent. La rencontre avec le public qui a marqué le début de l'Euro. Un dimanche après-midi propice aux déplacements. De toute la France affluent des supporters grimés, qui en coq, qui en coupe, qui en Jacquie et Michel. À la Part-Dieu, les bénévoles de l'Euro ont du boulot pour orienter les perdus des transports. Le décalage entre les couleurs et le calme est frappant. Tout le monde est déguisé, mais la fête n'a pas encore commencé pour ceux qui débarquent dans la capitale des Gaules ce dimanche midi.

Pour les autres, elle n'est pas tout à fait terminée. Toute la nuit précédente, le Vieux-Lyon et les pubs de la rue Saint-Jean ont résonné des chants à la gloire des Boys in Green. Les Français sont venus nombreux, curieux de voir ce public duquel on dit tant de bien, espérant secrètement enregistrer la prochaine vidéo virale. Une véritable démonstration de la part de la Green Army. Résultat, jusqu'au dimanche midi, ça décuve sévère chez les Irlandais, et les Français tiennent le pavé. Du côté de la place Bellecour, aux abords de la fan zone, on voit même des Verts à l'eau. D'autres se retrouvent submergés par des vagues bleues, fumigènes en guise d'écume, qui viennent célébrer, ou imiter, leurs joyeux invités. Il n'en faut pas plus pour faire dégainer les Irlandais et la rue de la République de prendre une teinte bleu, rouge et vert. Le match va commencer, mais ce ne sera pas encore du côté de la fan zone, une nouvelle fois prise d'assaut malgré le cagnard. Repli général vers les terrasses.

Bien vite, les bouchons lyonnais doivent accepter la réalité : ils ne pourront pas obliger tous les clients à prendre entrée-plat-dessert. De toute façon, manger entouré d'une foule compacte n'est pas conseillé pour la digestion. Les Marseillaises s'enchaînent, à moitié pour pousser, à moitié pour se rassurer. Enfin, Griezmann délivre la France et Lyon peut exulter. Du pont Bonaparte au pont de la Guillotière, les klaxons fendent l'air et les roues arrières la foule. Le « ahou ! » claque régulièrement, rythmé par les djembés. Des groupes de supporters français se sentent l'âme gaélique et chantent debout pour la police française. L'ambiance est belle en ce dimanche finissant. Et l'on se dit que, vraiment, qu'est-ce que ce serait bon d'aller au bout.

Par Eric Carpentier, à Paris, Marseille, Lille et Lyon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié





il y a 3 heures 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
il y a 3 heures Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 39 il y a 3 heures Le classement FIFA réformé après le mondial 33 il y a 7 heures Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 il y a 7 heures Chapecoense assure son maintien 1 il y a 8 heures Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 115
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
il y a 10 heures L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 Hier à 16:28 Parme passe sous pavillon chinois 40 Hier à 16:25 Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 Hier à 11:15 Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 89 Hier à 09:10 Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 13 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 21 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre L’actionnaire majoritaire de Lens était avec les ultras 8 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13 lundi 23 octobre Un jeune stadier trolle les téléspectateurs d’Everton-Arsenal 19 lundi 23 octobre Un joueur du Fenerbahçe protège l’arbitre de touche 2
À lire ensuite
Nani, le soliste contrarié