Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2014
  2. // Éliminatoires
  3. // Zone Europe
  4. // France/Géorgie (3-1)

Quatre Quatre Bleus ?

Après ce match globalement maitrisé face à la Georgie, et dans la perspective de cette « finale » contre l’Espagne, retour sur l’acteur principal des Bleus : ce schéma en 442.

Modififié
Auparavant utilisé une seule fois par le sélectionneur Didier Deschamps contre l’Uruguay et un bon vieux 0-0 digne d’un 15 août (d’ailleurs, c’était un 15 août), le schéma en 442 a hier soir fait son retour en bleu. Non seulement, il n’a pas désespéré, ni même déçu, mais au contraire, il a plutôt donné satisfaction. D’ailleurs, malgré l’utilisation de ses trois changements, DD l’a conservé : Sissoko pour Matuidi, Rémy pour Valbuena et Ménez pour Ribéry, du poste pour poste, au sein donc du même schéma.

Trapèze dans la balance

En partant ainsi, en 442 trapèze, pour coucher la Géorgie, les consignes paraissaient claires : rechercher les centres, écarter le jeu. Évidemment, sur la pelouse, les Bleus, clairs eux aussi, ont d’abord joué au plus simple(ts) et un peu trop percuté dans l’axe. Après la barre de Ribéry, et les premières grosses occases ratées de Giroud et Benzema, tout ça s’est toutefois progressivement mis en place. Et comme le dit coach Dédé : « Moi, ce qui m’intéresse, c’est l’animation des quatre de devant. Après, cela ne se fait pas du jour au lendemain. Il y a une complémentarité à trouver, des équilibres à trouver et ce n’est pas toujours évident. »

Non, ce n’est pas toujours évident. Il faut à la fois occuper à bon escient cet espace entre les milieux axiaux (soit, hier, Pogba et Matuidi) et les attaquants (soit, hier, Benz et Giroud), tout en veillant à conserver les idées larges et à écarter le jeu (soit le taf, principalement, de Ribéry et Valbuena, voire des latéraux, qui, après tout, dans un match comme celui d’hier, sont là au moins autant pour attaquer que défendre). Paul et Blaise ont commencé par jouer trop bas, agrandissant ainsi cet espace au milieu de l’équipe, contraignant Franck et Mathieu à redescendre (et, forcément, à se recentrer un peu dans la même manœuvre) pour aller chercher les ballons, isolant du coup Karim et Olivier. Il y a effectivement une complémentarité, ainsi que des équilibres à trouver. Au départ, la paire Ribéry-Valbuena était donc dépareillée. Chacun son côté. Fatalement et lois de l’attraction obligent, les deux compères se sont quand même rapprochés l’un de l’autre, pour combiner, plutôt bien, créer un début de relation technique et se charger de l’animation.

Son petit bonhomme de chemin

Valbuena, tout particulièrement, s’est imposé comme l’incontestable petit moteur de cette équipe. On l’a vu meneur agité du 4231, on le retrouve milieu follet dans ce 442. Au départ positionné à droite, il n’hésite pas à prendre du volume, à dézoner, à tirer les coups de pied arrêtés (comme celui du premier but, la tête de Giroud), à quitter son couloir quand le jeu penche à gauche, à insister, à faire vivre son équipe, à dominer. Plus encore que son comparse, Ribéry, toujours aussi brouillon, toujours autant à l’arrache, mais toujours aussi percutant. Accélérateur de particules hors-pair, Ti’ Franck a cette faculté de faire passer le temps plus vite. Si un jour, il apprend également à calmer le jeu, à geler le cours des évènements, il sera définitivement un maître du jeu. En attendant, et comme l’a souligné Giroud après la rencontre, en jouant en 442, il n'y avait plus d’espaces au milieu, ce qui constitue plutôt une bonne nouvelle pour les coqs (parfois poulets sans tête) de l’équipe de France. Mais également pour Olivier, qui peut alors servir de point de fixation mais aussi venir participer au jeu. D’ailleurs, on a pu voir le début d’une relation entre lui et Benzema devant, une relation qui, si elle devient sérieuse, pourrait faire du bien à tout le monde, et au jeu de l’EDF en particulier.


Karim pauvre, Karim croisé

En parlant de Benzema, il a nécessairement déçu, au moins un peu, en manquant trop de ses derniers gestes. Alors même si ses premiers (prises de balle, de décision) demeurent un ton au-dessus de beaucoup et de la plupart des attaquants, quand on est attaquant, justement, passer 929 minutes sans marquer, c’est long. Et ça laisse sa titularisation faire débat. S’il fallait choisir entre lui et Giroud pour le prochain match, au vu du dernier, ce serait peut-être Giroud. Un tel choix serait alors synonyme d’un passage, ou plutôt d’un retour, au 433, ce qui demanderait à Deschamps plus de réglages (qui devant ? quel milieu à trois ?) et de compromis (Giroud ou Benz sur le banc, Valbuena pur ailier droit..) que de continuer avec ce 442. Maintenant, l’Espagne, même après un nul contre le Finlande, fait peur, et pourrait pousser DD dans les orties, c’est-à-dire à aligner un 433 qui cache en fait un 451, avec un milieu à trois verrous, et des ailiers qui s’avèrent avant tout être des nouveaux latéraux. Pour contrer Alba, on peut ainsi imaginer (si Deschamps décidait d’aventure de reproduire le plan foireux, qui a d’ailleurs foiré, de Laurent Blanc à l’Euro contre l’Espagne, à savoir doubler son couloir de deux latéraux, alors Reveillère et Debuchy) un Moussa Sissoko positionné ailier droit afin de bloquer Jordi Alba. Heureusement, ce dernier a eu le bon goût de se blesser contre la Finlande, et ne devrait pouvoir tenir sa place contre la France, mardi prochain.

Contre l’Espagne, on devrait logiquement revoir ce quatre quatre bleu, avec, sans doute, le retour de Cabaye (à moins que Pogba n’ait définitivement convaincu l’ancien pensionnaire de la Juve), et les mêmes devant. Valbuena, Ribéry, Giroud et donc K-Rhyme le roi, toujours désigné comme « le meilleur joueur de l’équipe » , selon les propres termes de Mathieu Valbuena. Et on le sait, en ce moment, en Bleu, c’est souvent Petit Vélo qui le dernier mot.

Par Simon Capelli-Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure La drôle de liste d'invités de la finale 6
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 51 Hier à 19:43 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique
À lire ensuite
Mais que devient le GF38 ?