1. //
  2. // Sanction disciplinaire
  3. // Arbitrage

Quatre mois de suspension pour Ennjimi

Modififié
10 19
Sanction sévère pour Saïd Ennjimi.

La Fédération française de football a sanctionné l'arbitre de 42 ans, qui était déjà interdit d'activité depuis avril dernier, à quatre mois ferme de suspension, plus huit avec sursis, pour conduite incorrecte et manque de déontologie. L'affaire remonte au 24 avril 2015 et un match de championnat qui voyait Marseille recevoir Lorient : après la rencontre, Saïd Ennjimi s'était mis en colère devant le refus du club olympien de lui dédicacer des maillots qui devaient servir à une œuvre caritative. Vincent Labrune, le président de l'OM, avait dû intervenir afin de rétablir le calme.

L'arbitre aurait mieux fait d'imiter la signature de Gignac : il aurait pris moins cher s'il s'était fait attraper. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

dizzymusictv Niveau : CFA
Il aurait pas une oeuvre caritative par hasard Mr Rainville ?
Et l'autre connard qui a indirectement causé le recrutement de Cabaye ?
Dendecuba Niveau : CFA
La sanction semble disproportionnée par rapport à la "faute" commise. La DTN l'avait déjà privé de finale de la coupe de France pour laquelle il était fortement pressenti.

A titre de comparaison, dans l'année, Philippe Kalt pour son geste déplacé pendant bdx-lens n'avait lui été privé que d'une finale de la coupe de la ligue où il était 4ème arbitre de toute façon.

Pourquoi lui rajouter 4 mois?
number-14 Niveau : CFA
Note : 5
Il prend surtout 4mois parce qu'il a ouvert son cul contre la gouvernance arbitrale... tout comme Lannoy
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
10 19