Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Beşiktaş-Olympiakos

Quatre bonnes raisons de regarder Beşiktaş-Olympiakos

Si Manchester United et l’AS Rome sont les équipes les plus suivies dans cette Ligue Europa, la rencontre entre Stambouliotes et Piréens doit être mise en avant, surtout dans ce match retour décisif. Voici pourquoi.

Modififié

Une vraie ambiance européenne


Si vous êtes un amateur de montées en décibels, il faudra miser sur autre chose que le Stadio Olimpico de Rome. En effet, la Curva Sud, principale association de tifosi de la Louve, compte boycotter la rencontre contre l’OL. La raison ? Des conditions trop répressives du suivi d’un match depuis le stade. Une situation de crise que les çArşı, principaux ultras du Beşiktaş Istanbul, ne connaissent pas. Dans l’enceinte BJK İnönü ce jeudi soir, les supporters des Aigles noirs se préparent à offrir un accueil de gala à leurs joueurs, le tout dans un sacré boucan. D’une, parce que le suspense existe encore à la suite du match nul de l’aller au Pirée (1-1). De deux, parce que l’Olympiakos sera dépourvu de parcage visiteur pour l’occasion. Et pour cause : le club grec est dans le viseur de l’UEFA. Lors de la manche aller déjà, 3000 places de la Gate 7 se retrouvaient vides à la suite des sanctions de l’UEFA relatives à des affrontements contre Osmanlıspor au tour précédent. De quoi donner un avantage de poids au Beşiktaş ce soir.



Un duel de leaders


De toute évidence, il est légitime de penser qu’un affrontement turco-grec soit peu susceptible de susciter l’attention à première vue. Mais à se pencher d’un peu plus près sur l’état de forme des deux équipes, ce match constitue un vrai duel entre deux fortes têtes. D’un côté, le Beşiktaş, champion de Turquie en titre, est actuel leader de la Süper Lig quand les faux frères du Galatasaray et Fenerbahçe se retrouvent largués au classement. Invaincus sur leurs terres depuis sept mois toutes compétitions confondues, les hommes de Seno Gunes peuvent être sûrs de leur force collective. De l’autre, l’Olympiakos Le Pirée, sextuple champion de Grèce en titre, marche sur son championnat national à la manière d’un Olympique lyonnais de la grande époque, même si les dernières semaines ont été plus compliquées. Et si le derby des éternels ennemis arrive dès ce week-end contre le Panathinaïkos, la légende voit ce face-à-face comme une opposition enfin digne de ce nom. Dans ce duel de chef de bandes, il ne doit en rester qu’un.



Aly Cissokho


« Au fait, il devient quoi, Aly Cissokho ? » Voici un homme dont on avait perdu la trace, il faut bien l’avouer. Vendu 15 millions d’euros à l’OL avec l’étiquette d’arrière gauche pétri de talent, Cissokho est depuis début janvier joueur de l’Olympiakos Le Pirée, à vingt-neuf ans. Propriété d’Aston Villa, l’ancien Valencien se retrouve baladé depuis deux saisons par son club en pleine restructuration. Entre un prêt express au FC Porto, une relégation en Championship avec les Villains, une moitié de saison à l’échelon inférieur, et donc ce nouveau prêt pour découvrir les charmes de la Super League hellène avec, en prime, cette médiatisation européenne. Voilà donc sept matchs que le natif de Blois déborde sur son côté et met les fans en confiance par des prestations plutôt abouties. La preuve : Cissokho s’est même permis d'ouvrir son compteur but en Coupe nationale. Avec ce type de progression, l’investissement lyonnais va peut-être finir par trouver une justification.



Ryan Babel


Aussitôt arrivé, aussitôt reparti. Acheté par le Deportivo La Corogne cet été, Ryan Babel ne sera resté que quatre petits mois avant de mettre les voiles, direction le Beşiktaş. Dommage, car l’intégration de l’ailier batave dans le collectif du Depor était une belle réussite : 4 buts en 11 matchs, mais surtout une condition physique enfin retrouvée. Libéré par son club, Babel signe un contrat de deux ans et demi pour toucher la coquette somme de 3,2 millions d’euros. « Pour des raisons familiales, je vais accepter une offre de l’étranger. C’est difficile, car je vis depuis trois mois loin de mes proches. Si je continuais jusque juin, j’aurais continué à être éloigné d’eux. Et puis j’ai ressenti des pressions de leur part afin de revenir. » Vérité ou mensonge face caméra, toujours est-il que la carrière de Babel apparaît comme un immense gâchis, entre instabilité, coups de sang et baisses de forme. Toutefois, ses associations avec Ricardo Quaresma, Talisca, Cenk Tosun ou Vincent Aboubakar, buteur au match aller contre l’Olympiakos, pourraient faire des étincelles. Le Beşiktaş ne s’en plaindrait pas.



Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 1 heure Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 8
il y a 5 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 12