Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Quatre ans après, Carlos Queiroz n'a pas oublié Messi

Modififié
Un but à la dernière seconde en Coupe du monde, cela marque plus les esprits qu'un pion à la 12e minute d'une rencontre de Ligue 2.

Pour la première fois de son histoire, l'Iran va disputer sa deuxième Coupe du monde consécutive, après celle de 2014 au Brésil. L'occasion pour Carlos Queiroz, sélectionneur de l'Iran, de se remémorer le but de Messi contre la sélection iranienne en 2014, qui a offert la victoire à l'Argentine dans les dernières secondes du match : « Je n'aime pas la défaite, mais celle-ci ne m'a pas laissé une sensation ou une impression négative, avoue l'ancien sélectionneur du Portugal sur le site de la FIFA. C'est lorsque ces moments magiques se produisent que l'on comprend que le football est vivant, ce qui explique l'immense passion qu'il suscite à travers le monde. C'est encore plus vrai quand ces instants sont l'œuvre d'un joueur qui, tant qu'il ne prouve pas qu'il est humain, ne devrait pas être autorisé à jouer par la FIFA ! »


Tiens, et même pas un petit mot sur son compatriote et poulain Cristiano Ronaldo ? LMC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom