Turquie - Beşiktaş

Par William Pereira

Quaresma, ce loser

Sporting, Barcelone, Porto, Inter, Chelsea, Beşiktaş. La carrière de Quaresma ne ressemble à rien, et c'est de pire en pire. Alors qu'il était bien parti pour devenir une légende à Istanbul, le Portugais est aujourd'hui le mouton noir du club. Noir, comme son avenir de footballeur. Sans compter qu'il a des problèmes avec la justice. Zoom sur un gars qui est en passe d'inscrire son nom au panthéon des losers.

Note
19 votes
19 votes pour une note moyenne de 3.45/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Ricardo Quaresma (Besiktas)
Ricardo Quaresma (Besiktas)
Ben Arfa (n.m) : joueur très talentueux, inconstant et grande gueule portant un maillot blanc et noir. Synonyme : Quaresma. Il existe cependant une légère nuance entre les deux hommes. Le Français a trouvé dans le Nord de l’Angleterre une stabilité que le gitan lusitanien pensait avoir retrouvé non loin du Bosphore, en signant au Beşiktaş en 2010. Au vu de ses débuts dans le championnat turc, tout portait à croire que la poisse était derrière Richard Carême (traduction littérale). Malgré sa méconnaissance de la culture et de la langue du pays, il s’adapte très vite à sa nouvelle tunique et s’amuse à humilier ses adversaires chaque week-end. Du coup, en deux ans, il marque autant de buts et délivre autant de passes décisives qu’à Porto où il a joué de 2004 à 2008. Sans parler de ses nombreux dribbles, passements de jambes, petits ponts et autres « trivelas » (ses fameux extérieurs du pied). Des performances qui lui permettent de devenir le chouchou des féroces supporters du Beşiktaş, et même d’être considéré comme l’un des meilleurs attaquants de l’histoire du club. Paulo Bento le récompense en lui permettant de chauffer le banc de la Selecção avec qui il ne dispute pas une seule seconde lors de l’Euro 2012. Tant pis, en brillant deux années de plus en Turquie, ça devrait passer en 2014...

« Puisque c’est comme ça, je vais gâcher sa carrière »

Sauf que tout ne se passe pas comme l’ex-futur meilleur joueur du monde l’avait souhaité. Si tout va bien pour lui à Istanbul, ce n’est pas le cas de Fikret Orman qui doit gérer un club frappé de plein fouet par la crise. Lors du dernier mercato, ce dernier exige donc que sa star accepte une diminution de ses revenus pour alléger la masse salariale. Refus catégorique de Quaresma qui, depuis, paye très cher cette décision. « Ce que me fait le club est honteux. Parfois je m’entraîne avec l’équipe B, parfois avec l’équipe principale, et parfois, je m’entraîne tout seul. Et le pire, c’est que parfois, je suis obligé d’attendre 30 minutes à ne rien faire avant qu’on ne me donne du matériel pour pouvoir m’entraîner », se plaint le gitan dans les médias portugais en septembre dernier. Depuis, la guerre n’en finit plus et le boss turc lui promet l’enfer : « Puisque c’est comme ça, je vais gâcher sa carrière. » Punchline anodine ? Pas vraiment. Quelques semaines plus tard, un scandale éclate. L’ailier est accusé d’avoir uriné dans un local puis sur un responsable du club, avant d’exhiber son artillerie devant une réceptionniste. Propos démentis par l’intéressé, mais le mal est fait. En salissant la réputation de son joueur, Orman réussit à provoquer un lent mais inexorable divorce entre les supporters et le Portugais qui va devoir tenir dans une ambiance de merde jusqu’à l’été prochain, date à laquelle expire son contrat...

Quaresma et la justice

Car d'ici là, son agent Jorge Mendes a beau avoir un réseau illimité, il va avoir du mal à convaincre des clubs de sortir le chéquier pour son poulain. Surtout au pays, où sa réputation n'est plus à faire et où les liquidités sont aussi rares que les blonds. Profitant de la trêve hivernale pour retourner à Lisbonne en janvier dernier, l’international se fait agresser par trois hommes armés et perd la bagatelle de 45 000 euros en bijoux et grosses coupures. Il faut dire que la victime l’a un peu cherché : un footballeur plein aux as en train de discuter avec un ami à bord de son Audi R8 à deux heures du matin au milieu d’une des cités les plus chaudes de la capitale n’allait pas passer inaperçu. Heureusement, le joueur du Beşiktaş s’en sort sans bobos et porte plainte dans la foulée. Le jugement des trois lascars devait d’ailleurs avoir lieu la semaine dernière à Lisbonne, mais la séance a été reporté à cause de... Quaresma lui-même. Ce dernier a en effet foutu la merde avant l’audience en tabassant un policier qui l’empêchait de poursuivre une femme qui venait d’arracher la montre de sa mère, venue l’accompagner au « Campus de Justiça ». Résultat, le flic se retrouve à l’hôpital et le gitan en GAV de 15h15 à environ 21h30, mercredi 15 novembre dernier. Une vraie racaille, ce Richard. Et c’est bien là, le problème. Une expression dit que la chance se provoque. Ricardo Quaresma, lui, son truc, c’est d’invoquer la poisse. Fikret Orman dirait plutôt qu'il la provoque.


 





Votre compte sur SOFOOT.com

43 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Lamouchi59 le 19/11/2012 à 13:27
      Note : 1 

    Je sais plus qui s' était fendu d' un " Quaresma bite* " lorsqu' on a évoqué son prétendu exhibitionnisme dans un article So Foot: ce que j' ai pu m' marrer ce jour-là...

  • Message posté par tittos78 le 19/11/2012 à 14:35
      

    Quaresma: synonyme de Ben Arfa ET incroyablement surcoté à ses débuts!

  • Message posté par Rhum-One le 19/11/2012 à 14:47
      

    Je suis fan de ce joueur ! Qu'il vienne à l'OM en janvier...On a déjà eu Hatem, on connait

  • Message posté par Jack Facial le 19/11/2012 à 14:59
      

    Quaresma bite !

    Voilà, ça c'est fait

  • Message posté par Prince le 19/11/2012 à 14:59
      

    Richard Careme... Trés trés bon !

  • Message posté par adis le 19/11/2012 à 15:44
      

    Il est vraiment gitan j'espère.

  • Message posté par SEGA le 19/11/2012 à 16:01
      Note : 1 

    Dis-moi William (entre Richard et William, il y a compétition, je te l'accorde, vous êtes tous deux sans doutedes anglophiles monarchistes) Pereira (poirier) donc William Poirier, tu te prends pour qui pour l'appeler à plusieurs reprises de façon méprisante et condescendante de "gitan" ? Il aurait été juif, j'ai comme dans l'idée qu'on l'aurait moins entendu ta grande gueule (petite quenelle en passant), me trompe-je ?

    T'aimes pas les gitans ? Tu es raciste, dis-moi ? Car tu es clairement méprisant...

    Quaresma n'a pas réussi parce qu'il n'a pas de mental, pas parce qu'il est gitan. Alors tes raccourcis à deux balles...

    En passant, tes articles sont nuls à chier, mec. Tu es le stéréotype du petit portos deuxième ou troisième génération que les médias français aiment bien avoir (pseudo représentativité) qui reste bien à sa place (un peu comme tu vois les gitans, tu me suis ?) et qui ne fait que véhiculer les poncifs et stéréotypes (94, tuning, maçons...) que toi et les gens qui ont les mêmes origines que toi ont dû subir et continuent encore à endurer. Et c'est pour ça que tu bosses à sot fou. Ils ne t'ont pas pris pour autre chose. Tu es un soumis qui accepte la condition qu'on lui a attribuée. C'est pas très glorieux. Et l'autre gars que tu remplaces qui est parti était dans la même ligne que toi.

    Donc William Poirier, remets-toi à l'endroit, repose les pieds sur terre et apprends à regarder le monde tel qu'il est, à l'endroit. Tu verras les choses différemment. Tu seras plus ouvert sur les autres et, en les voyant, tu apprendras non seulement à les connaître, mais aussi à te connaître toi-même et à avoir ainsi plus de considération pour ta personne et celle de tes semblables.

  • Message posté par mixmaster le 19/11/2012 à 16:31
      

    Et M. Pereira, faut apprendre à mesurer tes mots, Quaresma n'a pas tabassé le flic, il lui a mis une mandale et les blessures n'avaient rien de grave (source Diario de noticias), mais dans ton article, on dirait que sa vie est en danger. Faut vraiment arrêter avec ce sensationnalisme, ça devient relou.

  • Message posté par El Xeneize le 19/11/2012 à 16:32
      

    J'ai plus l'impression que le sort s'acharne sur lui depuis ce début de saison extra footballistiquement , et que ses prestations sur le carré vert n'ont rien a voir avec la situation dans laquelle il vit a l'heure actuel !
    A la manière d'un Hatem , on ne peut que lui conseiller de regarder si l'herbe est pas plus verte loin des rives du Bosphore ..

  • Message posté par Südkurve28 le 19/11/2012 à 16:47
      

    SEGA faudrait arrêter de voir le mal partout... On dirait que les portugais de France sont des victimes constamment humiliées et asservies, si on suit tes commentaires.

  • Message posté par truite11 le 19/11/2012 à 16:59
      

    Reste en chien Sega, c'est un article avec un peu d'humour, t'as pas besoin de nous sortir tes refrains sur les gitans, ces pauvres hommes blablablabla...

    Tu veux qu'on sorte les violons et qu'on se mette à chialer aussi ?

  • Message posté par Frelon le 19/11/2012 à 17:05
      

    @SEGA

    je corrige "Guillaume Poirier"

  • Message posté par Mourinha le 19/11/2012 à 17:40
      

    Cher William,

    Première question que je tenais à te poser : un gitan t'a piqué ta nana ? tu t'es fait racketter par un gitan lors de tes vacances estivales au bled ? non sérieux, raconte-nous parce que vu la manière méprisante avec laquelle tu utilises ce mot pour qualifier RQ, on peut légitimement penser que tu as un problème avec eux ...

    Ensuite pour commenter ton article façon diarrhée verbale sans consistance :

    Tout d'abord pour ta gouverne, la carrière de Quaresma n'a pas été gâchée parce que le mec n'a pas de talent, parce qu'il est méchant ou parce qu'il est gitan (t'as vu, je t'offre des rimes en plus !) mais bien par un manque de force de caractère (la mentalité, comme un autre lecteur l'a dit plus haut) et par de mauvais choix de carrière. A Barça, il était pris en grippe par les supporters car il fréquentait des gitans présents dans la ville, ensuite il s'est définitivement brouillé avec le coach de l'époque qui l'a mis sur le banc ad vitam eternam. En Italie, championnat non réputé pour des joueurs avec les caractéristiques de RQ7 (mauvais choix de carrière), il s'est retrouvé face à Mourinho qui a cherché à le stimuler en le piquant et en le critiquant (comme il l'a fait pour Benzema avec une certaine réussite) ce à quoi RQ7 n'a pas réussi à répondre positivement. Sans oublier que contrairement à un Benzema, protégé par Perez et Zidane à Madrid, RQ7 n'était voulu à Milan que par Mourinho. Donc quand ce dernier a baissé les bras, c'est tout le club qui s'est retrouvé contre lui.
    Avec en plus des imbéciles italiens scandant des noms racistes à son encontre dans le stade (tiens, peut etre étais-tu parmi ces gens là ?)
    A Chelsea, dur d'en parler vu qu'il a subi de plein fouet le départ de Scolari alors même que son prêt résultait d'un accord entre Scolari et Mou' pour le remettre sur pied. Après le départ du coach, il s'est retrouvé mis sur le côté sans autre forme de procédure.

    Pour ses déboires à Besiktas maintenant. Tout d'abord non William, RQ7 n'a pas refusé catégoriquement d'abaisser son salaire. Il a même accepté de le descendre de 750 mille euros et oui ! seulement là, le staff lui a encore demandé des efforts supplémentaires non prévus d'un point de vue financier et les négociations s'en sont retrouvées bloquées.

    Pour le fait qu'il l'ai soi disant cherché de s'etre fait agresser vu l'endroit où il se trouvait hum, je te signale juste que RQ7 a des amis qui habitent là, des amis d'enfance de qui il est resté très proche donc à moins que ça soit interdit d'aller leur rendre visite et que la sanction soit de se faire coller un flingue sur la tempe en cas de non respect de la zone de non droit, je te conseille de chercher à mesures tes mots.

    Concernant les rumeurs d'exhibitionnisme, tu oublies de préciser qu'elles n'ont pas été balayées par RQ7 seul mais aussi par la direction de Besiktas qui a admis que c'était un mensonge.

    Pour le divorce annoncé entre lui et les fans, pure allégation visant à lui nuire, de trèèès nombreux fans du club soutiennent encore et toujours le joueur malgré les difficultés.

    Pour terminer, RQ7 n'a pas tabassé le flic mais lui a mis une droite dans un élan de colère vu qu'il l'empêchait (on se demande encore pourquoi) de poursuivre deux gitanes (décidément encore des gitans !) qui avaient agressé sa mère.

    Alors la prochaine fois que tu veux descendre un joueur, renseigne-toi d'abord sur sa vie, l'investigation sérieuse, c'est quand même la base de tout article de presse.

    Sur ce adeus !

  • Message posté par Messi Enano le 19/11/2012 à 19:56
      

    Guillaume Poirier n'est pas un journaliste, juste un gros con*!
    On dirait l'autre idiot utile de Nicolas Vilas sur RMC, bref deux gros cons*.

    Hey le Poirier, j'ai des potos gitans, ils vont te rendre une petite visite a ton boulot, ça va etre sympa...

  • Message posté par Coach Kévinovitch le 19/11/2012 à 20:39
      

    Comme le dit Rhum-one, je serai très favorable à la venue de Quaresma à l'OM. Il serait très largement le plus technique du club (bon c'est assez simple, cela dit!). Je suis certain que la ferveur marseillaise lui plairait.

    Allez Ricardo, viens chez nous!

  • Message posté par Hem69 le 19/11/2012 à 21:03
      Note : - 1 

    Vous êtes pathétiques à sauter sur le William Perreira à chacune de ses interventions, et quand il n'y aura plus personne pour parler du football portugais sur SoFoot au moins un peu, vous serez les premiers à en chialer.

    Maintenant, je dis pas que son article n'est pas perfectible, mais je me demande si ça vaut le coup de lui sauter à la gorge et de l'insulter comme une vulgaire connaissance -même s'il est vrai qu'il y a un petit ton condescendant qui en fait à priori bien chier* d'autres plus que moi.

    Bref, tout ce que je tenais à dire, c'est que je ne vois pas pourquoi vous lui reprochez de surnommer Quaresma "le gitan", puisque c'est la traduction du surnom issu de ses origines au Portugal même, "o cigano". Et venez pas me dire que je raconte des conneries* ; essayez juste d'être un peu moins cons* : contentez-vous de rajouter les infos manquantes ou de corriger les imperfections, mais arrêtez de faire les cons*, sérieux!

  • Message posté par Karim- le 19/11/2012 à 22:05
      

    Franchement ça me choc cette utilisation abusive du mot gitan ! Jamais on aurait pu se permettre de faire ça avec " noir " " arabe" ou "juif".

    Donc du calme.

  • Message posté par Chattard le 19/11/2012 à 22:06
      

    Un des plus gros flops de l'histoire de l'Inter.. et pourtant la concurrence est rude, bien malheureusement.

  • Message posté par Hem69 le 19/11/2012 à 22:24
      Note : 1 

    Moi je vois pas le problème avec gitan. Je le vois pas non plus avec arabe. Ni avec juif. Ni avec noir. Du moment que le mec l'est, je vois pas ce qu'il y a de péjoratif, pourvu qu'on évite LES arabes ceci, LES juifs cela et LES noirs, eux... Gitan ou portugais, c'est idem : si le mec l'est, je vois absolument pas où est le problème.

  • Message posté par ChristoAlbertoL le 19/11/2012 à 22:25
      

    Ah lala, les éternels internautes qui parcours les articles du net en critiquant les moindres petits détails, mais qui n'ont pas les cojones d'écrire des articles avec le fond de leurs pensées.

    Quand je vois que vous cassez des barres sur les noms de familles des journalistes mais que vos pseudos de baltringues sont des noms de consoles de jeux, ou véritable preuve d'une attirance sexuelle pour un certains joueur ( Messi ? ), on comprend vite pourquoi vous parlez. A vrai dire, pour rien.

    S'en prendre à l'auteur de l'article parce qu'il utilise le mot gitan sa fait réagir, mais j'ai envide de dire pourquoi ? Pourquoi êtes-vous aussi incultes et débiles ? Sachant que c'est le surnom du joueur ! Par contre, quand on déblate un tas de merde à propose de Cristiano Ronaldo, le mec soit disant arrogant et tout le bordel, personne ne dit rien ...

    Dire que ses articles utilisent des stéréotypes, c'est ne pas connaitre la communeauté portugaise de France. Eh mec, je suis portugais, et crois moi que des gueshs dans le 94 il y en a, des jeunes qui améliorent leur voiture à base de pot et autres conneries il y en a, et tout le reste c'est aussi vrai, alors soit tu n'y connais rien, soit tu n'es pas portugais, ou soit ... t'es mal luné.

    Je pense que William Pereira effectue un bon taff, car il est objectif. Il parle vrai, ce que peu de journalistes font encore. Donc dis moi qui tu es pour critiquer son boulot ? T'es rien du tout et tu viens lancer des punchlines sur un mec que tu ne connais pas. On t'as pas appris le respect ?

    Quaresma n'a rien d'un grand joueur. C'est un joueur qui a flingué un potentiel énorme tout simplement. Arrêtons de lui trouver des excuses. Ce qu'il fait en dehors du terrain ou s'en fou. Tout ce qui compte c'est qu'il ne s'est jamais imposé.

    Pour ceux qui disent que William ou Nicolas, ou moi même on dénigre nos origines, je vous demande simplement si être portugais veut dire Cersu Ronaldo et tout ce qui concernce le foot portugais à tout va ? La bonne blague, on dis ce qui est vrai, ce qu'on pense. Ce que presque tout le monde pense !

    Bref, je vous laisse vous exciter comme des geek derrière vos claviers. Apprenez déjà a respecter le travail des autres qu'il vous plaise ou non. Avant de faire des leçons de morale qui n'ont pas lieu d'être. Sur ce bonne soirée, et Portugal no coraçao ...

  • Message posté par Mourinha le 20/11/2012 à 01:01
      

    C'est tout l'article qui est condescendant et méprisant. Bien sûr qu'on n'est pas stupide et qu'on sait très bien que l'un de ses surnoms au Portugal était "o cigano" mais quand sur une page d'article, le "journaliste" le descend en employant plusieurs fois le mot gitan, le tout saupoudré d'un mépris total, c'est déjà légèrement différent que de s'appuyer à titre indicatif sur son surnom.

    Fais un article sur Ben Arfa (puisqu'on en parle) et remplace le mot "gitan" par "arabe". A priori bien sûr que ce n'est pas insultant, cela dépend tout simplement de l'intention de la personne qui utilise ce mot et là oui gitan est insultant.

    Pour le reste perso oui il y a beaucoup d'erreurs et d'omissions dans cet "article". Quand on se permet de descendre un joueur sur une page publique, il faut au moins avoir en main tous les arguments justes et cohérents pour le faire. Sur ce boa noite ;)

  • Message posté par Hem69 le 20/11/2012 à 20:52
      Note : 1 

    C'est un point de vue.

    Toute manière, peu de chances qu'on soit d'accord. Moi je bondis plus sur ma chaise quand je lis ChristoAlbertoL écrire :
    "Dire que ses articles utilisent des stéréotypes, c'est ne pas connaitre la communeauté portugaise de France. Eh mec, je suis portugais, et crois moi que des gueshs dans le 94 il y en a, des jeunes qui améliorent leur voiture à base de pot et autres --------- il y en a, et tout le reste c'est aussi vrai, alors soit tu n'y connais rien, soit tu n'es pas portugais, ou soit ... t'es mal luné."

    Moi je viens pas du 94, ce que j'ai vu dans le 94 m'a pas forcément plu, je supporte pas plus que ça qu'on m'appelle "guesh", et pourtant tu peux répéter portugais tant de fois que tu veux, y'a pas de problème. Quand je lis un mec comme ChristoAlbertoL (au passage, la "communauté portugaise de France" t'emmerde*) qui accepte ces clichés et qui les entérine entant que vérité, ça ça me fait profondément iéch. Parce que je ne viens pas du 94. Je n'ai pas de voiture. Je suis pas un guesh avec son putain* de chapelet autour du cou. Je suis pas maçon, etc, etc. Et cette image me débecte au plus haut point. Mais si ça, ça vous va, grand bien vous fasse! L'image renvoyée par la communauté luse en France risque pas de changer. Et à fortiori celle de ceux qui la "représentent" mondialement non plus.

  • Message posté par ChristoAlbertoL le 21/11/2012 à 09:32
      

    Tu es peut-être une exception, c'est bien pour ça. J'adore la communauté portugaise, et j'ai surement œuvré plus que toi pour elle.

    Donc elle ne m'emmerde pas. Enfin après il y a des gens comme toi qui veulent faire du zèle, à se plaindre pour rien... Qu'est-ce que j'y peux ? Moi aussi j'habite pas dans le 94, j'ai une voiture de collection et je met pas de chapelet. Mais toute ma famille bosse dans le batiment. Voila les clichés viennent forcement de quelque part et on toujours une part de verité. Pour moi ces clichés n'ont rien de péjoratifs. J'en suis plutôt fier. Tu devrais écouter des anciens morceaux de la Harissa, ça te remettrais peut-etre cet orgulho en toi.

    Car prendre mal le mot guesh, c'est bidon. On m'appel bien Caralho, guesh, portoss, le toss, le gueshtou et alors ? Quand cela sera dit méchament je serais le premier à prendre la mouche, mais entre portugais ou est le mal ?

    Après faut pas oublier que le but de ce site c'est aussi de voir plus loin, d'être original, d'amuser parfois. En tout cas je ne m'inquiète pas pour la communauté portugaise de France, ni de Suisse du Luxembourg, d'Andorre ou des USA d'ailleurs.

    Après faut pas oublier quelque chose c'est que comparé a avant, il y a deux types de jeunes qui arrivent. Les jeunes qui vont bosser dur, à l'ancienne comme nos parents et grands parents immigrés, et ceux qui ne pensent qu'aux voiture, aux gonzesses et aux boites de nuit. Et c'est ce groupe là qui souffre de stéréotype. Maintenant pour le reste, sur n'importe quel chantier tu verra des mecs de tous pays dire que les meilleurs c'est les Portugais. Et crois moi sans nous, la France serait moins solide. En contrepartie, il y a l'argent qui permet d'acheter des baraques au Portugal. Des rêves de générations qui s'accomplissent. Et ça tu ne peux pas me dire le contraire, même si tu vas me sortir : " oué mais il y a des portugais ils sont pas dans le batiment". Encore une fois on parle de généralité, pas de tous les cas. Donc le débat peut durer encore longtemps. Enfin bref ...

  • Message posté par Hem69 le 21/11/2012 à 23:28
      Note : 1 

    Je voulais pas parce que tout un tas de choses liées au temps et au taf, mais je vais répondre le plus rapidement possible.

    " @ ChristoAlberto…
    'et j’ai sûrement oeuvré plus que toi pour elle’…Heu…Ça va lá,les chevilles?
    Tu t’avances un peu quand même.Tu ne connais pas les gens sur le forum pour parler comme ça,et tu ne sais pas ce qu’elles font ou ont bien pu accomplir dans leur vie.Tu devrais faire attention á ce que tu avances,si tu veux être crédible,avec tout le respect..."

    D'une.


    "Tu es peut-être une exception, c'est bien pour ça. J'adore la communauté portugaise, et j'ai surement œuvré plus que toi pour elle."

    Une exception, moi? Non, justement. Une minorité, peut-être. Une majorité hors Ile-de-France, sûrement. Pour la deuxième partie de ton paragraphe, t'as déjà la réponse plus haut. Puis en fait, t'es où? Au Portugal ou en France? La communauté portugaise, pourquoi en faire un tout à travers des clichés? Moi j'ai rien fait pour la communauté portugaise, mais je suis avant tout français d'origine luse, et de première génération, sans renier mes racines. Et on me traite de communautariste ici! T'as vu ton discours?



    "Donc elle ne m'emmerde pas. Enfin après il y a des gens comme toi qui veulent faire du zèle, à se plaindre pour rien... Qu'est-ce que j'y peux ?"

    Bah ouais, si tu te complais dans ta communauté en parlant des français comme un énergumène complètement extérieur à ta vie sociale et économique, tant mieux pour toi. Où ai-je dit que les portugais m'emmerdaient? La suite de tes contradictions, plus bas.


    "Moi aussi j'habite pas dans le 94, j'ai une voiture de collection et je met pas de chapelet. Mais toute ma famille bosse dans le batiment. Voila les clichés viennent forcement de quelque part et on toujours une part de verité. Pour moi ces clichés n'ont rien de péjoratifs. J'en suis plutôt fier. Tu devrais écouter des anciens morceaux de la Harissa, ça te remettrais peut-etre cet orgulho en toi."

    On est ok sur la part de vérité. POur moi, c'est péjoratif quand c'est sorti de longue comme une excuse à tout. Je dis pas qu'il n'y a pas de fierté à travailler dans le bâtiment, je dis que c'est chiant, 2 ou 3 générations après l'arrivée massive de portugais en France, que ces trucs persistent. Après, encore une fois, si tu t'y complais... Réponse plus bas encore.



    "Car prendre mal le mot guesh, c'est bidon. On m'appel bien Caralho, guesh, portoss, le toss, le gueshtou et alors ? Quand cela sera dit méchament je serais le premier à prendre la mouche, mais entre portugais ou est le mal ?"

    Chez moi entre portugais on s'appelle pas guesh, caralho, etc, etc. Faut croire, vu tes références musicales qui ne sont pas les miennes -elles ne sont absolument pas portugaises, j'ai évolué dans tous les sens- que tu sors de la téci, ou de cette périphérie parisienne où il fait bon vivre dans le cliché. tant mieux pour toi, réponse plus bas.


    "Après faut pas oublier que le but de ce site c'est aussi de voir plus loin, d'être original, d'amuser parfois. En tout cas je ne m'inquiète pas pour la communauté portugaise de France, ni de Suisse du Luxembourg, d'Andorre ou des USA d'ailleurs."

    Je m'inquiète pas pour les communautés entant que telles mais pour l'image qu'elles ont ou qu'une partie renvoie. Nuance. Je ne remets pas en cause la côté décalé de SoFoot, mais depuis qu'on a gueulé sur l'expression "les kébabs" pour qualifier les turcs, je l'ai plus relue. Alors, pourquoi pour les portugais, ça persiste avec la complaisance de mecs comme toi?



    "Après faut pas oublier quelque chose c'est que comparé a avant, il y a deux types de jeunes qui arrivent. Les jeunes qui vont bosser dur, à l'ancienne comme nos parents et grands parents immigrés, et ceux qui ne pensent qu'aux voiture, aux gonzesses et aux boites de nuit. Et c'est ce groupe là qui souffre de stéréotype."

    Moi je pense que le premier groupe souffre autant que le second des stéréotypes surtout quant ils n'ont rien à voir. Pis, je parle pas, pour ma part, des nouveaux immigrés mais des lusodescendants de première, deuxième, troisième génération, en sachant que les stéréotypes, ces deux dernières générations n'y sont pas pour peu. La réponse plus bas que je t'indiquais plus haut, elle est là : on n'a absolument pas la même vision des choses. On n'a pas dû avoir la même éducation, les mêmes objectifs, les mêmes parcours, les mêmes entourages. Ile de France power!


    "Maintenant pour le reste, sur n'importe quel chantier tu verra des mecs de tous pays dire que les meilleurs c'est les Portugais. Et crois moi sans nous, la France serait moins solide. En contrepartie, il y a l'argent qui permet d'acheter des baraques au Portugal. Des rêves de générations qui s'accomplissent. Et ça tu ne peux pas me dire le contraire, même si tu vas me sortir : " oué mais il y a des portugais ils sont pas dans le batiment". Encore une fois on parle de généralité, pas de tous les cas. Donc le débat peut durer encore longtemps. Enfin bref ..."

    Oui, c'est bien le seul truc où je suis ok avec toi : on peut en débattre encore longtemps. Je suis pas dans le bâtiment, et dans ce que je fais on me dit que j'assure. Pour moi ça veut dire que les portugais sont capables de faire autre chose que du bâtiment. Mais si ça te suffit, tant mieux pour toi! Après tout, les gens te brossent dans le sens du poil et t'entends toujours la même chose : pourquoi le prendre mal? Pauvre France, que serait-elle sans le Portugal? Et pauvre Portugal, que serais-tu sans la France... Beau mariage! Le tout sous le toit d'une maison, tout est dit, c'est si simple. Brrrrref!




    @ Sysyphos :

    "Je crois que le problème ici,n’est pas ce que les portugais pensent d’eux mêmes(perso,je ne me reconnais dans aucun,mais aucun de ces clichés),mais le ton avec lequel,en général,So Foot parle do foot portugais et des gens qui en font partie."

    En effet.



    "Je crois que c’est ‘Hem69’ qui disait que chaque fois que ‘Willy le Poirier’ en parlait,tout le monde lui sautait dessus et que à force,plus personne ne parlerait du foot au Portugal…"

    En effet.


    "Je ne suis pas d’accord."

    Mince!


    "Dejà,les articles un minimum ‘neutres’ ou ‘objectifs’,sont quasiment inexistants(il est la le blême)."

    C'est une des particularités de SoFoot et plus généralement de la presse française, et encore plus généralement de la presse sportive. Donc, le reste de ton raisonnement est biaisé.


    "Ensuite,je me demande s’il ne souffre pas d’une ‘maladie’ bien présente ‘au pays’,qu’on appelle le ‘clubisme’(.)…"

    Ca, c'est vrai. C'est aussi pourquoi la plupart des luso descendants qui suivent le foot portugais tirent à vue sur WP ou le lèchent. Moi je suis pas clubiste, ce fut d'ailleurs le sujet d'une discussion enflammée avec mon parrain dernièrement.



    "Déjà pour les autres clubs,les commentaires sont souvent anecdotiques et ne reflètent,ni la réalité des championnats portugais,ni leur compétitivité.Et la je prends pour exemple,le défaite de l’Athletico de Madrid face à Academica.
    Les Colchoneros sont les chou-chous de So Foot,mais dans la défaite,’makache’…Ça valait peut-être un petit article,non?Mais c’était L’Athletico..."

    Tu peux pas tout avoir, alors si tu commences par tirer à vue sur le peu que t'as.... C'est la fin des haricots.


    "Le fait est que si je veux avoir de infos sur le championnat au Portugal,je vais voir ailleurs.So Foot est bien trop Pro-Messi/Barça+Anti-Real(Mourinho,Ronaldo,Pepe,Coentrão,etc),pour espérer lire des articles ‘objectifs’ sur ces derniers."

    Ah ouais, et où? Sur la presse portugaise? Sur les sites faits par des lusodescendants? Sur des sites qui font jamais d'articles de fond? Sur les sites sportifs suédois?


    "Donc,pour finir,je prefère qu’un site ne parle pas du championnat portugais et de ses joueurs,plutôt qu’il le fasse pour en dire du mal ou le dénigrer.En attendant,les équipes françaises,tout en continuant à se croire dans le haut du panier européen,continueront à se demander comment celà ce fait,qu’un ‘si petit pays,qui joue un foot de voleurs'(Courbis…),continue de battre avec autant de facilité ce qui est censé être leur meilleur équipe…Et encore,avec des équipes en construction…"

    Le ton d'un article n'enlève pas au lecteur ses facultés d'analyse et de jugement. Puis, on dirait que les articles de WP sont la peste incarnée : faut arrêter! Prend le peu d'info qu'il y a, mets le reste de côté, et hop, emballé, c'est pesé, tu vas chercher le reste ailleurs (quand ça existe, qui plus est, je passe suffisamment de temps ici pour aller en passer encore plus ailleurs!


    " Le Portugal de se résume pas à ce que les français pensent ou en connaissent..."

    En effet! Et heureusement qu'il n'y a pas que le foot et le bâtiment dans la vie, si tu vois ce que je veux dire...

    Bonne soirée et merci pour vos réactions quoi qu'il en soit.





  • Message posté par Hem69 le 22/11/2012 à 18:53
      Note : 1 

    Je suis sur la brèche Kata, j'ai peu de temps, mais voilà où je suis 200% d'accord avec toi :

    "Mais il m’arrive d’en voir et je trouve que rarement les compte-rendus sont ‘objectifs’…Encore une fois,tu vas peut-être me dire que ce n’est pas la ‘philosophie’ du site,mais tu ne peux pas nier que certains clubs ou joueurs(…) ont un traitement de faveur,systématiquement,alors que d’autres(surement pour du clic),sont dénigrés en permance,avec notre sujet en question comme ‘cible’ prévilégiée.Je le comprends,mais du coup,le ‘décalage’,ne fonctionne que dans un sens.Mais çá,je pense que c’est plutôt lié aux gens qui constituent la rédaction de So Foot.
    C’est sur,on ne peut pas plaire à tout le monde,mais ça participe a la vision biésée que l’on peut en avoir ,pas toujours très objective."

    Je tente de développer d'ici ce week-end, et au pire, c'est un sujet qui revient régulièrement de toute manière. A paixão.

    Au plaisir, com'd'hab'!

  • Message posté par ChristoAlbertoL le 24/11/2012 à 12:48
      

    C'est bien pour une fois d'exposer mes divergences avec quelqu'un qui a des arguments, même si là, je ne suis pas d'accord avec tout ce que tu expose.

    Déjà je le répète tu es une exception. Tu veux des mecs qui se reconnaissent dans ces clichés ? Je t'en trouve une centaine en quelques minutes. Après le ton tu as raison, tu peux le prendre mal, mais là tu avoue que ces clichés sont vrai pour d'autres personnes. C'est le principal. Car tu fais peut-être parti d'une minorité, mais une minorité qui apparait sous mes yeux pour la première fois de ma petite existence ( 20 piges, tu me dira c'est rien bien sur ).

    Ensuite tu te contredis juste dans le fait que tu critique le fait qu'on ne mette pas Porto lui même en avant sur ce site, or n'y a t-il pas eu un article sur le club il y a quelque jours ? Où tout ce que tu expose a été traité ? Si !

    Quand je dis que j'ai œuvré plus que toi, c'est qu'au lieu de râler sur tous les articles portugais de divers site, je suis rentré sur le site francophone du football portugais ( dont je ne vais pas faire la pub ici ) et j'ai écris des articles neutres comme tu souhaiterais en voir. J'ai fais ça bénévolement. Et au final et bah au lieu de parler dans le vent, j'ai mis en application ce que je voulais faire : parler du foot guesh objectivement.

    Hem69 :

    Quand vous dite qu'on sait pas ce qu'une personne a accomplie dans sa vie blablabla, vous êtes bien marrant puisque à la base vous critiquez le boulot de l'auteur, vous lui inventez une vie, le faites passé pour je ne sais quoi. Bref vous vous permettez un tas de chose sans le connaitre. La morale évitez donc de la faire hein !

    Ensuite c'est quoi cette obsession sur l'ile de france ? Mais j'ai de la famille hors ile de france et elle ne fait pas partie de ta minorité. L'ile de france je m'en tape en fait mon rêve c'est de partir dans les landes ..

    Pour en revenir, Je suis en France mais d'origine portugaise. J'y vais tous les ans non pas pour rester dans mon village comme un teubé, mais pour visiter le pays du Nord au Sud et en apprendre un max, parce que je suis fier de ce pays ( et pas que de son foot, donc ). En aucun cas je critique ce que tu es ou que tu sois fier de tes origines donc n'invente pas des choses que je n'ai pas dis.

    Pourquoi refuser le fait que nos parents ont des entreprises artisanales et nous apprenant le métier ? Le bâtiment paye bien, alors dire que les portugais sont dans le bâtiment, je m'en fou. Car au final on apprend des métiers intéressants, qui rapportent et qui sont importants. Bien sur, des luso-descendants s'orientent dans d'autres métiers, et tant mieux. Ma référence musicale, c'est un groupe de portugais qui parlent de l'immigration. Étrange que tu ne connaisse pas ... Mais tu devrais écouter je te le conseille.

    Tu me parles d'éducation, d'objectifs, de parcours d'Ile de France, mais tu ne me connais pas, donc je ne parlerais même pas de tout ça ici. Sache juste que tu te trompe d'image à propos de moi.

    Tu parle du batiment, comme d'un métier dévalorisant, c'est incroyable. Sache que le batiment c'est pas si facile. Surtout de faire un boulot impeccable. Ca ce voit que n'a jamais touché à ces métiers. Sache juste que il y a des mecs dans le batiment qui sont plus qualifiés que toi, et qui sont partis de rien du tout.

    Enfin bref là on parle de foot, donc je pense qu'on part un peu loin. Quoi qu'il arrive, on reste des compatriotes. Bonne journée à toi.

  • Message posté par Hem69 le 24/11/2012 à 14:24
      Note : 1 

    Christo AlbertoL,

    Ne le prends pas mal, mais tu mélanges tout.

    "Déjà je le répète tu es une exception. Tu veux des mecs qui se reconnaissent dans ces clichés ? Je t'en trouve une centaine en quelques minutes. Après le ton tu as raison, tu peux le prendre mal, mais là tu avoue que ces clichés sont vrai pour d'autres personnes. C'est le principal. Car tu fais peut-être parti d'une minorité, mais une minorité qui apparait sous mes yeux pour la première fois de ma petite existence ( 20 piges, tu me dira c'est rien bien sur )."

    Où j'ai grandi, je ne suis pas une exception et je suis même l'un des moins qualifiés/diplômés. Des ingénieurs, informaticiens, profs, banquiers, infirmiers(e)s kinés, pompiers pros, cuistos de haute volée, en veux-tu en voilà. En fait, chez les lusodescendants parmi lesquels j'ai grandi, y'a des ouvriers et j'en suis moi-même un dans le cadre où je travaille, même derrière un bureau, mais y'en a pas un seul qui taffe dans le bâtiment. Alors pour l'exception, excuses du peu.

    Là où je te suis, et bravo d'avoir mis de l'eau dans ton vin, c'est sur ton âge qui peut jouer dans ta vision des choses. Je dis pas qu'à 20 ans, on ne sait rien et on n'a rien vécu, mais tu idéalises peut-être un peu trop encore. A cet âge-là, c'était mon cas en tous cas. Je ne peux pas t'enlever ça, tu as le droit de le penser comme ça ; je suis pas d'accord avec la distribution gratuite, ultra-redondante et appuyée d'un seul et même plat, de ces clichés, c'est tout.


    "Quand je dis que j'ai œuvré plus que toi, c'est qu'au lieu de râler sur tous les articles portugais de divers site, je suis rentré sur le site francophone du football portugais ( dont je ne vais pas faire la pub ici ) et j'ai écris des articles neutres comme tu souhaiterais en voir. J'ai fais ça bénévolement. Et au final et bah au lieu de parler dans le vent, j'ai mis en application ce que je voulais faire : parler du foot guesh objectivement."

    C'est tout à ton honneur. Maintenant, à quoi sert-il de prêcher des convertis? Pas à rien, on est bien d'accord, mais pourquoi faut-il comme cadre un site "communautaire" (je sais pas trop quel terme employer ici, même si je tente de ne pas y donner de sens péjoratif) pour parler objectivement du sujet en question? N'est-il pas souhaitable qu'un site plus généraliste et à plus grande audience traite le sujet objectivement lui aussi, sans faire sans cesse appel aux clichés, ces trucs qui attirent le chaland friand de sensationnalisme? Pourquoi est-ce que certains sujets seraient traités proprement avec tout le respect de façade et de fond qu'ils méritent alors que d'autres le sont avec condescendance et appel aux clichés éculés?


    "Quand vous dite qu'on sait pas ce qu'une personne a accomplie dans sa vie blablabla, vous êtes bien marrant puisque à la base vous critiquez le boulot de l'auteur, vous lui inventez une vie, le faites passé pour je ne sais quoi. Bref vous vous permettez un tas de chose sans le connaitre. La morale évitez donc de la faire hein !"

    Désolé, je n'ai pas inventé une vie à l'auteur. Comme je te dis plus haut, je crois qu'une partie du problème est le ton sur lequel est traité le sujet. Ca n'a rien à voir avec la vie de l'auteur, qui plus est il est jamais venu dire à quiconque qu'il avait grandement oeuvré pour la communauté, lui. Par contre, on peut raisonnablement penser que son patronyme est sensé être la caution à sa crédibilité comme Dave Apadoo le serait pour le football anglais, Garcia-Fons ou Ruiz pour l'espagnol, etc, etc. Je réitère : il reste que ça n'est pas une excuse pour alimenter encore et encore le moulin à clichés.


    "Ensuite c'est quoi cette obsession sur l'ile de france ? Mais j'ai de la famille hors ile de france et elle ne fait pas partie de ta minorité. L'ile de france je m'en tape en fait mon rêve c'est de partir dans les landes .."

    Tu mélanges tout là encore : l'Île-de-France, ta famille et toi. Ecoute, déjà généralement, y'a un concept qui est celui de "Paris et la France". 1 français sur 6 est parisien. Le parisien a la sensation qu'il est la France. Donc tout ce qui est parisien serait la France. Sur le même raisonnement, la proportion de portugais installés en Île-de-France est encore plus grande. En résulte un communautarisme encore plus renforcé. Et des situations qui ne sont pas celles qu'on rencontre ailleurs en France. Donc, les articles qui font systématiquement appel à un mode de vie géographiquement et socialement limité mais ultra visible, ça peut gonfler. C'est comme les turcs qui sont à la tête de restaurants à Kebab, c'est certes une réalité ultra visible partout, mais d'une, ils ne font pas tous ça, et j'estime que ça ne me donne pas le droit d'appeler un turc, même amicalement, "kébab". Ca s'est déjà lu sur ce site, mais après protestation, je ne l'ai plus lu. A ma décharge, je ne lis pas tout et je ne suis pas la police du politiquement correct. Il reste que personne ne se risque à parler de l'équipe de foot de la confrérie de diamantaires à kippa de je ne sais quel quartier parisien, les "youpins". Tu suis le raisonnement?


    "Pour en revenir, Je suis en France mais d'origine portugaise. J'y vais tous les ans non pas pour rester dans mon village comme un teubé, mais pour visiter le pays du Nord au Sud et en apprendre un max, parce que je suis fier de ce pays ( et pas que de son foot, donc ). En aucun cas je critique ce que tu es ou que tu sois fier de tes origines donc n'invente pas des choses que je n'ai pas dis."

    Ecoute, c'est toi qui viens me dire que tu as plus oeuvré pour la communauté portugaise que quiconque : je ne te l'enlève pas si c'est ce que tu penses, je te dis que je vois pas comment tu peux me dire ça vu que tu ne me connais pas. Dans la foulée, je t'avoue même que je n'ai jamais rien fait pour la communauté portugaise en tant que telle parce que c'est un concept dans lequel je ne me reconnais pas. Tu comprends, écrit comme ça?

    Dans le même ordre de choses, pourquoi parler de tes voyages et des teubés qui restent dans leur aldeia? Tu sais où j'ai mis les pieds au Portugal depuis plusieurs dizaines d'années? As-tu vu les bouquins d'histoire ou de littérature portugaise sur mes étagères? Les milliers de photos argentiques ou numériques que j'ai dans mes archives? Et pourtant, je n'ai pas tout vu, pas tout lu, j'en apprends encore, même et surtout auprès de français et autres, de ceux qui dépassent les clichés. Et je viens pas la ramener! Après, mon truc à moi, ça a été de sortir un peu de ce vase clos : y'a pas que le Portugal dans la vie. Pourtant, aller au Maroc, en UK, sillonner l'Europe ou le Moyen Orient, et j'imagine même l'Afrique, l'Asie, l'Amérique, ça peut t'apprendre des trucs sur les portugais. Parler avec des japonnais aussi : ces derniers diront bien que les portugais sont de merveilleux bâtisseurs, mais ça ne s'arrêtera pas là. Réfléchis à ce que je veux dire.


    "Pourquoi refuser le fait que nos parents ont des entreprises artisanales et nous apprenant le métier " Le bâtiment paye bien, alors dire que les portugais sont dans le bâtiment, je m'en fou. Car au final on apprend des métiers intéressants, qui rapportent et qui sont importants. Bien sur, des luso-descendants s'orientent dans d'autres métiers, et tant mieux."

    Il n'y a pas que la bâtiment dans la vie. Tu sais, les portugais du Portugal qui pensent qu'en France on est tous riches avec du travail, c'est aussi gênant que le français qui fait appel à la concierge et au maçon pour parler du portugais. Je n'ai rien contre les gens qui sont dans le bâtiment, j'ai de supers potes qui sont dans le bâtiment et dans mon métier, on fait aussi appel à des gens qui travaillent dans la construction, des gens sans lesquels ce à quoi je travaille ne serait pas possible. Il faut de tout pour faire un monde. Donc à contrario, un monde ne peut se résumer à un truc. D'où le cliché.


    "Ma référence musicale, c'est un groupe de portugais qui parlent de l'immigration. Étrange que tu ne connaisse pas ... Mais tu devrais écouter je te le conseille."

    Comme dit plus haut, musicalement, je suis vraiment ailleurs. Qui plus est je n'aime pas le rap. Mais merci pour ton conseil.


    "Tu me parles d'éducation, d'objectifs, de parcours d'Ile de France, mais tu ne me connais pas, donc je ne parlerais même pas de tout ça ici. Sache juste que tu te trompe d'image à propos de moi."

    Je me répète, mais ça serait bien que tu comprennes une chose : c'est toi qui as attaqué sur le plan personnel en faisant de ton cas qui a grandement oeuvré pour la communauté portugaise une caution à ce dans quoi moi je ne me reconnais pas ; et maintenant tu te sens attaqué? Je dis juste que le monde n'est pas noir et blanc mais en nuances de gris. C'est pas pour une autre raison que je réfute le noir et blanc puisque je ne suis ni noir, ni blanc. Je peux pas t'expliquer mieux que ça.


    "Tu parle du batiment, comme d'un métier dévalorisant, c'est incroyable. Sache que le batiment c'est pas si facile. Surtout de faire un boulot impeccable. Ca ce voit que n'a jamais touché à ces métiers. Sache juste que il y a des mecs dans le batiment qui sont plus qualifiés que toi, et qui sont partis de rien du tout."

    Non, ça n'est pas dévalorisant : il n'y a juste pas QUE ça. Il n'y a aucun métier dévalorisant : c'est vraiment ce que je pense. Par contre, toute limitation convenue l'est. A méditer.


    "Bonne journée à toi."

    La même.

  • Message posté par Hem69 le 25/11/2012 à 14:54
      Note : 1 

    A yes, pas mal le coup du brésilien! J'y avais jamais pensé!!! Mais alors pourquoi se farcirait-il le champ' portugais au lieu du brasileirão qui n'est pas sans intérêt non plus...?

  • Message posté par Hem69 le 26/11/2012 à 19:33
      Note : 1 

    Sysyphos,

    Pourquoi pas, c'est une possibilité, mais je ne me pose pas ce genre de question. D'une part parce que si William est courant au Brésil et sûrement moins au Portugal, il y a quand même pas mal de prénoms d'origine anglosaxonne au Portugal : je pense à Nelson, par exemple, et aux échanges économiques entre l'Angleterre et le Portugal principalement au XIXe siècle qui ont dû favoriser ce type d'échange "culturel". Tiens, Ricardo, l'économiste qui a théorisé l'économie politique, était lusodescendant. Ok, c'est dans le sens contraire... Mais surtout, pour moi "William, c'est juste le prénom d'un lusodescendant en France.

    Bref, ne cherchons pas à donner raison à AlbertoL en inventant une vie à l'auteur de l'article. Je ne dis pas qu'un patronyme ne peut refléter des intérêts et un parti pris et j'y donne moi-même une certaine attention, mais j'ai pas envie de "fantasmer" sur une possible vie de M'sieur William (attention, j'me fous pas de ta gueule non plus).


  • Message posté par Hem69 le 26/11/2012 à 22:10
      Note : 1 

    Yes, @ bientôt!


43 réactions :
Poster un commentaire