En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 15e journée
  3. // Stoke City/Arsenal

Quand Tony Pulis faisait dans les bottes d'Arsène Wenger

Inconnu en France, Tony Pulis est une figure du football gallois. Entraîneur de Stoke City de 2006 à 2013, cet adepte du « long ball » , appellation non péjorative du kick and rush, a régulièrement rappelé à Arsène Wenger que pour glaner des titres, il fallait parfois serrer les dents et aller au combat.

Modififié
« Je savais durant la première période qu'il était avec nous, car il téléphonait régulièrement aux gens présents sur le banc. Il a clairement eu une très triste journée, mais c'est typique chez lui. Il voulait faire front, remettre le bleu de chauffe et poursuivre son boulot. Son arrivée a boosté les joueurs et les supporters. » L'histoire que raconte Dave Kemp, c'est celle de Tony Pulis, dont il est l'adjoint le 13 septembre 2010, sur le banc de Stoke City. Alors que le club du centre de l'Angleterre affronte Aston Villa dans la soirée, l'entraîneur gallois apprend le décès de sa mère. Très logiquement, il prend la route pour Newport et retrouve les siens. La première mi-temps des Potters est chaotique, Downing ouvrant le score à la 35e. En deuil, le club du Staffordshire pense se diriger vers une défaite quand, en début de seconde période, apparaît Pulis, qui vient tout juste de revenir du pays de Galles. Ovationné par le public, le technicien a eu le temps de faire une causerie durant la pause et voit ses hommes retourner les Villans dans les dix dernières minutes grâce à Jones et Huth. Anthony Richard - « Tony » - Pulis vient de confirmer son style : un homme dur au mal, comme le style de jeu qu'il impose à ses équipes, du long ball plutôt rustre. Ce style, Jacques Crevoisier y a fait face en Angleterre lorsqu'il exerçait à Liverpool avec Gérard Houllier : « L'idée, c'est d'avoir une équipe très défensive, un gros costaud devant qui prend tous les ballons, et des gars derrière qui se battent comme des chiens pour récupérer les deuxièmes ballons. Ce terme "deuxième ballon" que l'on utilise aujourd'hui en France, il vient d'ailleurs d'Angleterre. »

Aucune relégation en 22 saisons de carrière


Si Tony Pulis a adopté ce « long ball » comme philosophie de jeu, c'est parce qu'elle lui a procuré un certain bonheur. Joueur professionnel quelconque dans les divisions inférieures, le Gallois débute sa carrière d'entraîneur à 34 ans avec Bournemouth, en 1992. Rapidement, il développe l'image d'un technicien qui obtient des résultats solides malgré des petits moyens. Si bien qu'en 22 saisons de carrière, il ne connaît aucune relégation, mais plusieurs promotions. Notamment avec Stoke City en 2008. De retour sur les bords du Trent en 2006 après un premier mandat de 2002 à 2005, Pulis renvoie Stoke dans l'élite anglaise après 23 ans d'absence, et surtout, l'y incruste avec son jeu direct et physique. Au moment de son intronisation, le nouveau président Peter Coates doit monter au créneau pour défendre l'approche « rustique » de son coach, mais les faits lui donnent raison : en sept saisons, Stoke City ne termine jamais en dessous de la 14e place, s'offrant même le luxe d'une finale de FA Cup contre Manchester City en 2011, son passeport pour la Ligue Europa. L'autre malin plaisir du Stoke City version Pulis consiste à pourrir la vie d'Arsène Wenger, au moins une fois par saison. Le 1er novembre 2008, Arsenal s'incline 2-1 pour sa première visite au Britannia Stadium, et renforce par la même occasion son image de prétendant qui ne sait pas toujours gagner contre les petites équipes. Pour Jacques Crevoisier, les difficultés londoniennes contre le « Pulis Way » sont loin d'être illogiques : « Quand vous allez jouer à Stoke et que Tony Pulis est entraîneur, vous avez deux solutions : soit d'être meilleur techniquement, soit perdre. » Pour l'ancien adjoint d'Houllier, « si vous êtes dans le combat, si vous n'arrivez pas à faire courir le ballon et éviter les duels, vous perdez car ils sont plus forts que vous. » Pour lui, la seule solution face aux problématiques imposées par un entraîneur comme Tony Pulis, c'est de replacer la technique au cœur de l'opposition : « Contre une équipe de ce type, il faut jouer au sol et contrôler le ballon. Dès que cela devient approximatif et se joue dans les duels, une équipe de ce type sera plus forte. C'est une réalité qui fait qu'une équipe comme Arsenal peut de temps à autre perdre à Stoke. J'ai connu ça en Angleterre, contre une équipe qui fait du "long ball" : si vous n'êtes pas bons techniquement, vous explosez. »

Pulis, meilleur entraîneur de Premier League en 2014


À croire qu'Arsène Wenger ne trouvera jamais vraiment la solution, il laisse chaque année des plumes chez les Potters : le 8 mai 2011 (3-1), le 28 avril 2012 (1-1) ou encore le 26 août 2012 (0-0), date du dernier déplacement de l'Arsenal de Wenger dans l'antre du Stoke de Pulis. Et la seule année où le technicien français parvient à faire carton plein en championnat, lors de la saison 2009-2010, il le paie d'une déconvenue 3-1 en FA Cup, histoire de vivre une saison de plus sans trophée... Pour Crevoisier, le football développé par Tony Pulis est en voie d'extinction en Premier League : « Ce qui était un système quasi généralisé a aujourd'hui quasiment disparu sous l'influence continentale sur la Premier League. » Peut-être une bonne nouvelle pour Wenger, si tant est que le long ball soit vraiment au placard. Intronisé en cours de saison passée pour sauver Crystal Palace, Tony Pulis avait récupéré des Eagles relégables et battant de l'aile. Au final, il a assuré le premier maintien dans l'élite du club « finger in the nose » avec une belle onzième place, et décroché le titre de meilleur entraîneur de Premier League de l'année dans la foulée, devant Brendan Rodgers, José Mourinho ou encore Manuel Pellegrini. Ce samedi au Britannia Stadium, Tony Pulis ne sera plus là pour serrer la main d'Arsène Wenger et lui donner des sueurs froides. Mais l'Alsacien n'en oubliera pas pour autant qu'un match contre Stoke City n'est jamais un combat gagné d'avance...


Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:47 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC il y a 53 minutes Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 1 Hier à 14:52 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
il y a 1 heure Un joueur de Majorque sauvé en plein match 3 il y a 2 heures Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 6 il y a 4 heures Rafael Márquez reprend l'entraînement 5 il y a 4 heures Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 17:08 Un joueur assassiné à l'entraînement 21 Hier à 16:02 Lyon-Duchère : club recherche supporters 16 Hier à 14:11 Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 Hier à 11:51 Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 19
dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34 lundi 28 août Quand Lukaku dessine la nouvelle mascotte des Diables 16