Quand Seydoux parle de Thauvin et de Léa

Modififié
0 31
Michel Seydoux est un président heureux. Alors que Lille occupe une belle deuxième en Ligue 1 après sa victoire contre Monaco (2-0), le patron du LOSC est revenu dans un entretien à paraître dans le prochain So Foot sur la fameuse « affaire Thauvin » . Une affaire qu’il juge «  anecdotique, même si moralement et humaine, (il) trouve ça insupportable » .

En vieux sage, Seydoux a préféré « mettre son mouchoir sur son ego » et estime que le joueur a sauté une étape en exigeant son transfert pour l’OM. « Quand on va à Marseille, il faut avoir un mental de costaud. Lille aurait été un bon palier pour qu’il apprenne son métier. Regardez, Sophie Marceau ou Isabelle Adjani, elles sont montées progressivement » , analyse celui qui reste avant tout un producteur.

Et en homme de cinéma, le grand-oncle a forcément son avis sur Léa Seydoux, l’actrice en vue du moment. « C’est quelqu’un qui réfléchit avant de faire ses choix et je ne dis pas ça parce qu’elle a un nom que je connais un peu, apprécie tonton. Elle a commencé par des films qui correspondaient à des défis qu’elles pouvaient relever. On dit qu’il ne faut pas péter plus haut que son cul. »

Un message pour Florian Thauvin ? AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Millonario Niveau : DHR
Pas spécialement fan du Losc, mais assez content de voir qu'un club qui avaient de bonnes ambitions, réalistes, réussisse malgré le contexte à obtenir de bons résultats
"On dit qu’il ne faut pas péter plus haut que son cul."

Par contre il faut le montrer sous toutes les coutures.
C'était la minute Papy réac'.
tokouille Niveau : DHR
"Elle a commencé par des films qui correspondaient à des défis qu’elles pouvaient relever. On dit qu’il ne faut pas péter plus haut que son cul."

T'es gentil Michel mais encore faut-il arriver à être dans la short-list de petites productions et ça, on enlèvera pas le fait que porter le nom "Seydoux" est un super tremplin.

Le talent ne suffit pas. Ce qui compte, ce sont les réseaux.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le MacDo version PSG
0 31