1. // Coupe du monde 2014
  2. // Demi-finales
  3. // Brésil/Allemagne

Quand Scolari régnait sur Palmeiras

Mais, au fait, qui est Felipe Scolari et quelles sont ses méthodes ? Échanger avec une mémoire vivante de Palmeiras, club dont il est une idole, permet d'en savoir davantage sur oncle Phil. Un type en polo, qui a les épaules assez larges pour supporter la pression folle qui pèse sur le Brésil pour sa Coupe du monde. Mais Scolari est-il aussi un entraîneur assez ingénieux pour parvenir à gagner ce Mondial sans Neymar ?

Modififié
« Scolari vient de perdre Neymar, mais je suis certain qu'il va faire de ce drame un outil pour transcender son groupe, je ne sais pas si on va gagner, mais je peux vous assurer que Felipão va tirer le maximum et même plus de son groupe. » Alors que le Brésil attend, anxieux, la demi-finale face à l'épouvantail allemand, José Roberto Christianini, dit Jota, se montre plutôt tranquille. Historien officiel de Palmeiras, il tire cette assurance de ses années passées à côtoyer Felipe Scolari lors de ses deux mandats à la tête de l'équipe paulista : de 1997 à 2000, et plus récemment, entre 2010 et 2012. Pour les fans de Palmeiras, Felipão est une idole, l'homme qui leur a donné leur première et unique Copa Libertadores (1999). Pour Scolari, Palmeiras n'a rien d'un club comme un autre : il est celui qui lui a permis de prendre pour la première fois les rênes de la Seleção, en 2001. Ses excellents résultats recueillis avec le Verdão l'ont envoyé diriger Ronaldinho, Rivaldo et Ronaldo.

«  La victoire comme but ultime  »


Avec Palmeiras, Scolari a gagné trois trophées inédits dans l'histoire de l'un des trois grands de São Paulo (avec Corinthians et São Paulo FC) : la Copa Mercosul (équivalent de l'UEFA, à l'époque), la Libertadores donc, mais aussi la Coupe du Brésil, par deux fois (1998 et 2012). Adulé, Felipão n'a pourtant jamais cherché à plaire. « Il était rare que l'on gagne sur score fleuve, se rappelle Jota, quand les fans de Palmeiras voient le Brésil gagner à l'arrachée, cela rappelle d'ailleurs des souvenirs. Cela ne nous surprend pas. C'est le style Scolari. La victoire contre le Chili, c'était "felipesque", comme on dit. » La Libertadores, le Palmeiras de Scolari l'a ainsi gagnée aux tirs au but face au Deportivo Cali. La Copa Mercosul ? Grâce à un but à la 85e minute. « Scolari a changé notre conception du football, n'hésite pas à avancer Jota. À Palmeiras, comme un peu partout au Brésil, il fallait gagner et bien jouer. Avec Scolari, le supporter palmeirense a commencé à valoriser la garra, la lutte, et la victoire comme but ultime. » Où il est permis de penser que ce Brésil 2014 ne se repose pas avant tout sur ses muscles et sa vitesse à cause d'un réservoir limité de joueurs de talents ...

Palmeiras a été fondé il y a cent ans par la nombreuse communauté italienne de São Paulo. Jusqu'en 1942, le club se nommait d'ailleurs Palestra Italia, avant que l'entrée en guerre du Brésil face aux forces de l'Axe ne conduise l'État à pourchasser les signes ostentatoires d'attachement à la Botte. Si, aujourd'hui, la majorité des torcedores du verdao n'ont plus d'origines italiennes, le club n'en a pas moins conservé un attachement à « un certain style » , dixit Jota. Quand Scolari, dont l'arrière grand-mère avait quitté la province de Vérone pour migrer au Brésil en 1890, a été embauché par Palmeiras, les torcedores ont applaudi la décision, unanimes. « On l'avait découvert quand il dirigeait le Grêmio (ndlr : club avec lequel Scolari a remporté la Libertadores en 1995), se rappelle Jota. Felipão parlait beaucoup avec les mains, avec les arbitres, il gesticulait, ça nous parlait. Pour nous, il était l'un des nôtres. » Le premier mandat de Scolari à la tête du Verdão correspond aussi au début de l'ère Parmalat, la grande entreprise italienne dont l'investissement avait transformé le modeste Parme en cador européen, au cœur des années 90.

L'ancien prof d'EPS


Avec la Seleção, en 2002, comme aujourd'hui, Scolari applique des recettes connues des fans de Palmeiras. « Ce qu'aime Felipão, c'est créer une famille, explique Jota. Il échange avec le jardinier, l'agent de sécurité, le personnel administratif. À ses joueurs, il leur demande s'ils ont bien placé leur argent, leur demande de ne pas trop dépenser, d'acheter une maison à leurs parents... » En bon patriarche, le sosie de Gene Hackman aimait également envoyer de la déclaration outrancière pour attirer l'attention sur lui et ainsi mieux faire respirer son groupe. Un principe qu'il applique lors de ce Mondial, notamment quand il a soutenu que la Seleção serait victime d'un « complot de la FIFA » , alors que le Brésil venait de frôler l'élimination face au Chili. Réputé meilleur meneur d'homme que tacticien, l'ex-prof de sport, métier dont il a conservé le look, a, en tout cas, sa méthode pour motiver ses joueurs, où il en appelle encore à la famille. « Il rappelle aux joueurs d'où ils viennent, les sacrifices consentis par leurs parents et grands-parents, confie Jota. Il leur rappelle aussi la chance qu'il ont de gagner aussi bien leur vie, qu'ils doivent rendre fiers leurs proches en se montrant à la hauteur de leurs attentes. » Les leçons d'oncle Phil…

Si Scolari a beaucoup gagné avec Palmeiras, tout ne fut pas rose pour autant. Lors de son retour en 2010, en véritable messie, Big Phil contribue ainsi à la descente en D2 du club. Quand il est viré en septembre 2012, le club se trouve en position de relégué. « Quand Felipão est revenu, la situation était difficile, l'absout Jota, le club n'avait plus d'argent, plus de stade, de lieu de référence, alors que pour lui, la maison, la famille, c'est fondamental. » Lors de ce deuxième mandat, Scolari enrichit tout de même le palmarès de Palmeiras d'une Coupe du Brésil (2012). Le dernier trophée remporté par le Verdão remontait à la première ère Scolari… Jota en appelle d'ailleurs à se remémorer les circonstances de la dernière conquête du champion du monde 2002 pour croire en la capacité du Brésil à faire sans Neymar. « Lors du match retour de Coupe du Brésil, on était privés de Valdivia, notre meilleur joueur, et le but de la libération a finalement été marqué par un joueur qui joue actuellement en troisième division. » Pas si loin du niveau de Jô, finalement.

Thomas Goubin, à São Paulo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Je ne savais pas que Scolarie était une huile de Palmeiras.
Pardon.
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 2
Mouais en ce qui me concerne ce sera quelque part toujours plus Sao Paulo FC que Palmeiras, plus Telê Santana que Felipao...
Note : 2
Oui enfin bon Felipão avec Palmeiras c'est aussi une relégation en 2012.

Ici il se dit surtout qu'il était bon mais aujourd'hui un peu dépassé par les événements.
Message posté par el peruano loco
Mouais en ce qui me concerne ce sera quelque part toujours plus Sao Paulo FC que Palmeiras, plus Telê Santana que Felipao...


Tiens, ça fait plaisir de voir qqun avec de bonnes références!
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 1 heure La demi-volée de Gignac 2 il y a 2 heures Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 3 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 29
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30