1. // Coupe du monde 2014
  2. // Demi-finales
  3. // Brésil/Allemagne

Quand Scolari régnait sur Palmeiras

Mais, au fait, qui est Felipe Scolari et quelles sont ses méthodes ? Échanger avec une mémoire vivante de Palmeiras, club dont il est une idole, permet d'en savoir davantage sur oncle Phil. Un type en polo, qui a les épaules assez larges pour supporter la pression folle qui pèse sur le Brésil pour sa Coupe du monde. Mais Scolari est-il aussi un entraîneur assez ingénieux pour parvenir à gagner ce Mondial sans Neymar ?

Modififié
« Scolari vient de perdre Neymar, mais je suis certain qu'il va faire de ce drame un outil pour transcender son groupe, je ne sais pas si on va gagner, mais je peux vous assurer que Felipão va tirer le maximum et même plus de son groupe. » Alors que le Brésil attend, anxieux, la demi-finale face à l'épouvantail allemand, José Roberto Christianini, dit Jota, se montre plutôt tranquille. Historien officiel de Palmeiras, il tire cette assurance de ses années passées à côtoyer Felipe Scolari lors de ses deux mandats à la tête de l'équipe paulista : de 1997 à 2000, et plus récemment, entre 2010 et 2012. Pour les fans de Palmeiras, Felipão est une idole, l'homme qui leur a donné leur première et unique Copa Libertadores (1999). Pour Scolari, Palmeiras n'a rien d'un club comme un autre : il est celui qui lui a permis de prendre pour la première fois les rênes de la Seleção, en 2001. Ses excellents résultats recueillis avec le Verdão l'ont envoyé diriger Ronaldinho, Rivaldo et Ronaldo.

«  La victoire comme but ultime  »


Avec Palmeiras, Scolari a gagné trois trophées inédits dans l'histoire de l'un des trois grands de São Paulo (avec Corinthians et São Paulo FC) : la Copa Mercosul (équivalent de l'UEFA, à l'époque), la Libertadores donc, mais aussi la Coupe du Brésil, par deux fois (1998 et 2012). Adulé, Felipão n'a pourtant jamais cherché à plaire. « Il était rare que l'on gagne sur score fleuve, se rappelle Jota, quand les fans de Palmeiras voient le Brésil gagner à l'arrachée, cela rappelle d'ailleurs des souvenirs. Cela ne nous surprend pas. C'est le style Scolari. La victoire contre le Chili, c'était "felipesque", comme on dit. » La Libertadores, le Palmeiras de Scolari l'a ainsi gagnée aux tirs au but face au Deportivo Cali. La Copa Mercosul ? Grâce à un but à la 85e minute. « Scolari a changé notre conception du football, n'hésite pas à avancer Jota. À Palmeiras, comme un peu partout au Brésil, il fallait gagner et bien jouer. Avec Scolari, le supporter palmeirense a commencé à valoriser la garra, la lutte, et la victoire comme but ultime. » Où il est permis de penser que ce Brésil 2014 ne se repose pas avant tout sur ses muscles et sa vitesse à cause d'un réservoir limité de joueurs de talents ...

Palmeiras a été fondé il y a cent ans par la nombreuse communauté italienne de São Paulo. Jusqu'en 1942, le club se nommait d'ailleurs Palestra Italia, avant que l'entrée en guerre du Brésil face aux forces de l'Axe ne conduise l'État à pourchasser les signes ostentatoires d'attachement à la Botte. Si, aujourd'hui, la majorité des torcedores du verdao n'ont plus d'origines italiennes, le club n'en a pas moins conservé un attachement à « un certain style » , dixit Jota. Quand Scolari, dont l'arrière grand-mère avait quitté la province de Vérone pour migrer au Brésil en 1890, a été embauché par Palmeiras, les torcedores ont applaudi la décision, unanimes. « On l'avait découvert quand il dirigeait le Grêmio (ndlr : club avec lequel Scolari a remporté la Libertadores en 1995), se rappelle Jota. Felipão parlait beaucoup avec les mains, avec les arbitres, il gesticulait, ça nous parlait. Pour nous, il était l'un des nôtres. » Le premier mandat de Scolari à la tête du Verdão correspond aussi au début de l'ère Parmalat, la grande entreprise italienne dont l'investissement avait transformé le modeste Parme en cador européen, au cœur des années 90.

L'ancien prof d'EPS


Avec la Seleção, en 2002, comme aujourd'hui, Scolari applique des recettes connues des fans de Palmeiras. « Ce qu'aime Felipão, c'est créer une famille, explique Jota. Il échange avec le jardinier, l'agent de sécurité, le personnel administratif. À ses joueurs, il leur demande s'ils ont bien placé leur argent, leur demande de ne pas trop dépenser, d'acheter une maison à leurs parents... » En bon patriarche, le sosie de Gene Hackman aimait également envoyer de la déclaration outrancière pour attirer l'attention sur lui et ainsi mieux faire respirer son groupe. Un principe qu'il applique lors de ce Mondial, notamment quand il a soutenu que la Seleção serait victime d'un « complot de la FIFA » , alors que le Brésil venait de frôler l'élimination face au Chili. Réputé meilleur meneur d'homme que tacticien, l'ex-prof de sport, métier dont il a conservé le look, a, en tout cas, sa méthode pour motiver ses joueurs, où il en appelle encore à la famille. « Il rappelle aux joueurs d'où ils viennent, les sacrifices consentis par leurs parents et grands-parents, confie Jota. Il leur rappelle aussi la chance qu'il ont de gagner aussi bien leur vie, qu'ils doivent rendre fiers leurs proches en se montrant à la hauteur de leurs attentes. » Les leçons d'oncle Phil…

Si Scolari a beaucoup gagné avec Palmeiras, tout ne fut pas rose pour autant. Lors de son retour en 2010, en véritable messie, Big Phil contribue ainsi à la descente en D2 du club. Quand il est viré en septembre 2012, le club se trouve en position de relégué. « Quand Felipão est revenu, la situation était difficile, l'absout Jota, le club n'avait plus d'argent, plus de stade, de lieu de référence, alors que pour lui, la maison, la famille, c'est fondamental. » Lors de ce deuxième mandat, Scolari enrichit tout de même le palmarès de Palmeiras d'une Coupe du Brésil (2012). Le dernier trophée remporté par le Verdão remontait à la première ère Scolari… Jota en appelle d'ailleurs à se remémorer les circonstances de la dernière conquête du champion du monde 2002 pour croire en la capacité du Brésil à faire sans Neymar. « Lors du match retour de Coupe du Brésil, on était privés de Valdivia, notre meilleur joueur, et le but de la libération a finalement été marqué par un joueur qui joue actuellement en troisième division. » Pas si loin du niveau de Jô, finalement.

Thomas Goubin, à São Paulo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je ne savais pas que Scolarie était une huile de Palmeiras.
Pardon.
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 2
Mouais en ce qui me concerne ce sera quelque part toujours plus Sao Paulo FC que Palmeiras, plus Telê Santana que Felipao...
Note : 2
Oui enfin bon Felipão avec Palmeiras c'est aussi une relégation en 2012.

Ici il se dit surtout qu'il était bon mais aujourd'hui un peu dépassé par les événements.
Message posté par el peruano loco
Mouais en ce qui me concerne ce sera quelque part toujours plus Sao Paulo FC que Palmeiras, plus Telê Santana que Felipao...


Tiens, ça fait plaisir de voir qqun avec de bonnes références!
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2