En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Quand Robin Leproux revient sur le « plan Leproux »

Modififié
Au printemps 2010, Robin Leproux est à l'initiative d'un plan pour « pacifier et restaurer l’image » du PSG qui précipitera la fin du mouvement ultra au Parc des Princes. Plus de six ans après sa mise en place, l'ex-président du PSG reste encore et toujours associé au plan qui porte son nom.

Dans une interview au long cours pour le nouveau site Virage Paris, l'homme prend le temps de revenir sur son parcours, ses « quarante-cinq ans de licence amateur » et ses années de présidence du PSG (2009-11) marquées par la mort du supporter Yann Lorence en marge d'un PSG-OM. « Au départ, l’idée de l’abonnement aléatoire en virage n’a été imposée que pour six mois. C’était pour que les gens se mélangent, se défend Robin Leproux. Alors, oui, un abonné d’Auteuil pouvait se retrouver en tribune Boulogne, mais il n’aurait pas été le seul d’Auteuil, les ultras m’ont bien sûr fait part de ce risque. Mais comment gérer au cas par cas ? Je savais que mon plan n’était pas parfait, je savais que j’allais emmerder douze mille personnes à cause de six cents autres personnes, mais encore une fois, je n’avais pas d’autre solution. »


« Je suis obligé de vivre avec. C’est un poids » , lâche Robin Leproux qui se dit être le « premier déçu » du manque de ferveur dans le stade parisien. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 16 minutes Un gardien espagnol marque de 60 mètres
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4