En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 21e journée
  3. // FC Barcelone/Villarreal

Quand Riquelme tendait ses oreilles à la Liga

Dans une carrière riche en papelitos et petits ponts, Juan Roman Riquelme laissera une trace indélébile chez les esthètes du football argentin. Cependant, l'idole de Boca a aussi connu l'Espagne entre 2002 et 2007, avec des hauts et des bas. Mais surtout des hauts.

Modififié
Si le passage du CM2 à la 6e est régulièrement une transition compliquée pour tout jeune écolier, il faut savoir passer de chef du primaire à nouveau collégien sans passer par la case victime. Le collège, Juan Roman Riquelme ne l'a pas connu. Pourtant, il sait ce que l'expression entrer dans la cour des grands signifie. Fraîchement arrivé au sein du FC Barcelone, le jeune de Buenos Aires se confronte rapidement à une nouvelle expérience : celle de l'indifférence. Certes, le palmarès du prodige boquense parle pour lui. 3 championnats nationaux, 2 Copas Libertadores et une Coupe intercontinentale à seulement 24 ans, ce n'est quand même pas rien. Au pays, Roman est même considéré comme le digne descendant du mythe Maradona, adoubé comme le nouveau prince de la Bombonera. Mais voilà, en Espagne, Roman n'est personne. Enfin, presque personne. Deux ans avant son arrivée en Catalogne, sa prestation XXL contre le Real Madrid le révèle aux recruteurs du monde entier. Grâce technique et sens du dribble tapent dans les yeux du rival historique de la Maison Blanche. Riquelme fait tomber le champion d'Europe en titre, c'est donc presque logiquement qu'il devait devenir un culé, presque logiquement qu'il devait succéder à Rivaldo comme maître du jeu dans les cœurs catalans.

Dans une ville anciennement conquise par les dribbles du Pibe de Oro, l'arrivée de Riquelme au Nou Camp est une bonne nouvelle. En effet, son transfert est perçu comme le pansement parfait d'une blessure. Celle entre le récent champion du monde brésilien, devenu trop arrogant, et son ancien mentor hollandais, revenu aux commandes du Barça durant l'été. « Je n'aime pas Van Gaal, et je crois que lui non plus ne m'aime pas, lâche le Ballon d'or 1999. Cette animosité entre nous vient de notre ancienne collaboration. » Dans cette ambiance froide comme l'hiver 54, Rivaldo file au Milan AC, et le Barça imprime le 10 sur le maillot de Riquelme, tout en lui confiant l'impossible : être la star d'une équipe coachée par un homme qui ne souhaitait pas son recrutement. Avantagé par son glorieux passé au sein du club, Van Gaal donne peu de considération à la recrue offerte par le président Gaspart et le fait directement savoir au principal intéressé dès son arrivée. Bien entendu, l'Argentin en souffre. Terriblement.

Une évasion en sous-marin


Pour voir un but de son meneur de jeu, le Barça devra donc attendre la neuvième journée de Liga. Tenus en échec par Villarreal, les Blaugrana obtiennent un penalty. Une expiration avant de s'élancer, un contre-pied parfait. Ça y est, Riquelme peut enfin dévoiler sa spéciale : montrer ses oreilles en direction des travées du stade. Ce but sera le premier de ses six réalisations en quarante-deux rencontres sous la liquette barcelonaise. Un bilan plutôt faible certes, mais sans oublier que dans ce Barça-là, la tempête bat son plein. Van Gaal pète un plomb en claquant la porte après seulement six mois, Radomir Antić joue les intermédiaires, et la saison tourne au fiasco avec une sixième place synonyme de simple qualification en Coupe UEFA. Dans toute cette zizanie, Riquelme ne pouvait plus exister et comprend, comme un mari cocufié, que le véritable successeur de Rivaldo doit pouvoir jouer sur l'aile gauche et s'appeler Ronaldinho. Amené à quitter la Catalogne sous le règne de Frank Rijkaard un an seulement après l'avoir connue, le sacrifié part en prêt à Villarreal. Cet affront le forge, son désir reste intact : il réussira en Europe dans un club où l'on respecte son talent.


Dès son arrivée, El Maestro est d'ailleurs très clair en conférence de presse. « À partir d'aujourd'hui, je suis quelqu'un d'autre. Hier encore, je me sentais extérieur au football. Je n'avais pas la possibilité de m'exprimer pleinement, ni même de me sentir footballeur. Aujourd'hui, je redeviens un joueur et c'est grâce à Villarreal. » Un cri sortant droit de l'aorte, que l'Argentin va rendre au club l'ayant sorti de ce mauvais pas. C'est le début de la furia Riquelme en Liga, elle va durer quatre ans. La première année est celle de l'adaptation. Son entraîneur Manuel Pellegrini le place dans son onze titulaire et, malgré des absences liées à des blessures, l'équipe n'échoue qu'à un petit point des places européennes. La deuxième année sera celle de l'explosion. Dans une saison pleine, Roman amène Villarreal sur la troisième marche de la Liga et se fait définitivement une place au soleil en étant élu meilleur joueur étranger de la Liga en 2004/2005, devant Zinédine Zidane. Gâté par ses offrandes pendant deux saisons, Diego Forlán termine pichichi, et les deux compères sont prêts à envahir l'Europe la saison suivante. « La première fois que je le vois, c'est dans les tribunes d'Highbury, raconte Pascal Cygan, ancien défenseur d'Arsenal. J'étais blessé et donc indisponible pour le coach. Avant le match, on savait qu'il était l'arme fatale de cette équipe. Arsène nous avait prévenus d'éviter des fautes stupides pour lui donner une chance sur coup franc. » Roi des phases arrêtées, l'objectif de Riquelme va brusquement prendre fin en demi-finale de Ligue des champions, sur un penalty manqué face à Lehmann. Sûrement le plus grand échec personnel dans sa carrière sportive. Pourtant, le charme opère, Riquelme envoûte un club qui pointait à la quinzième place du championnat trois ans auparavant.

« Comme si j'avais déclenché la bombe atomique »


Les dernières années de Roman en Espagne seront plus saccadées, étant donné son amour longue distance entre lui et Boca Juniors. Lors de sa première saison à Villarreal en 2006-2007, Pascal Cygan va pouvoir mesurer la cote de popularité du dieu Roman chez les Amarillos. « C'est bien simple, dès mon premier entraînement, j'ai vu ce qu'il représentait dans le club. Le tout premier duel de la séance, c'est avec lui qu'il se passe. Le ballon arrive entre nous deux, et je m'engage franchement pour récupérer le ballon avec un tacle appuyé. Je fous Riquelme à terre, et pendant trois secondes, le temps s'est vraiment arrêté. Tout le monde me regardait du genre "Mais qu'est-ce qu'il vient de faire ?" Ils espéraient tous que Roman allait se lever, ce qu'il a fini par faire. Si je l'avais blessé, je pouvais repartir en Angleterre illico. Je me souviens encore du regard que m'avait lancé Manuel Pellegrini, comme si j'avais déclenché la bombe atomique. »

Dans l'autonomie de Valence, Riquelme jouit d'une aura rare, comparable aux plus grands footballeurs du XXIe siècle. Avec ses avantages et ses inconvénients. « Quand tu as cette image de star à Villarreal, tu deviens très vite chargé au point de vue planning, analyse Cygan. Tu dois chercher à satisfaire tout le monde : dirigeant, entraîneur, fans, sponsors, journalistes… Au bout d'un moment, te créer une bulle devient carrément vital. Je le comparerais bien à Thierry Henry ou Dennis Bergkamp dans ce registre-là : il était un peu à l'écart du reste des joueurs, parce qu'il est autre chose qu'un simple joueur de foot. » Malgré cette médiatisation, le côté humain resurgissait ponctuellement, surtout chez lui, le Sud-Américain. « Au moment de faire un petit resto ou un barbecue par contre, il était toujours partant, se rappelle encore Cygan. On le voyait plus rieur et ça le rendait plus accessible. » Pendant que le football pleure son départ, Roman doit se payer une belle tranche de rigolade devant sa pièce de bœuf à cuire.


Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:10 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham Hier à 15:16 C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 16:00 Taarabt met fin à trois ans de disette 13 Hier à 14:18 Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 2 Hier à 12:46 Kaká a joué son dernier match à Orlando 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:44 Un match retardé à cause des confettis 3 Hier à 10:44 Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 Hier à 08:04 Le missile de Guedes avec Valence 20 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 13 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 9 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 3 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2 mardi 26 septembre Xabi Alonso bientôt entraîneur 24 lundi 25 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 2 lundi 25 septembre Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 9 lundi 25 septembre Le Nord-Coréen Han boude les radios 32 lundi 25 septembre Monaco Porto : 10€ offerts sans dépôt pour parier et 320€ à gagner ! lundi 25 septembre Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 47 lundi 25 septembre L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6