1. //
  2. // Quarts
  3. // Real Madrid-Bayern Munich

Quand Ribéry devait rejoindre le Real Madrid

Lors des étés 2009 et 2010, le feuilleton Ribéry a autant occupé les esprits que les fantasmes. Si le transfert au Real Madrid semblait logique pour le joueur, il montre que le Bayern a aussi su façonner son Kaiser pour l'intégrer dans l'esprit du club.

Modififié
« Avant minuit, Ribéry signe ? » Le 31 août 2009, L'Équipe titre de manière explicite un article de dernier jour de mercato... si on oublie le point d'interrogation. Rayonnant au Bayern Munich, Ribéry est annoncé depuis plusieurs semaines comme l'un des transferts les plus ardemment souhaités par Florentino Pérez pour son retour aux manettes du Real. Tout est en place pour que Francky fasse un choix logique et linéaire par rapport à son projet de carrière. La question de L'Équipe n'en est pas une. Elle est un souhait. Il faut que Ribéry soit libéré et rejoigne la Maison-Blanche, pour affirmer sa stature de vedette du football français et de chef de fil de l'équipe de France post-2006, orpheline de Zidane. Mais à Munich, Ribéry a trouvé plus fort que lui. Le club va le retenir et le transformer en un nouveau joueur : un joueur de club.

Les dix facettes de Carlo Ancelotti

Francky l'instable


Pour comprendre comment le transfert à Madrid semblait alors inéluctable, il faut revoir le parcours du joueur jusqu'alors. À l'été 2004, Franck Ribéry surgit en L1 avec le FC Metz, où il vient de signer en provenance de Brest. L'étape ne dure que six mois. Impressionnant, Ribéry abandonne aussi vite le championnat qui vient de l'accueillir sans sourciller. Dans les dernières heures du mercato hivernal, direction Istanbul et le club de Galatasaray, pour une transition de... six mois. À nouveau. Sur fond de salaires impayés, Ribéry déménage encore pour rejoindre Marseille. Avant de partir au bout de deux saisons vers Munich, un court laps de temps qui permet à Ribéry de rejoindre les Bleus et d'exploser aux yeux du grand public un soir de France-Espagne. La trajectoire rapide montre l'instabilité du Boulonnais, plus à même de partir vite pour assouvir son ambition. À 24 ans, il n'a plus le temps d'attendre. Et même le Bayern Munich ne semble être qu'une étape supplémentaire avant de rejoindre un club qui puisse offrir une plus grande renommée et une meilleure couverture médiatique. À l'époque, le Bayern n'est pas si sexy, parfois pris dans des bisbilles internes – comme avec le passage Klinsmann – et fébrile sur la scène européenne.

Zizou l'entremetteur


C'est alors que le projet de Florentino Pérez surgit à point nommé. Revenu à la tête du Real, l'homme d'affaires s'appuie sur son nouveau conseiller, Zidane, pour choisir sa proie selon des propos accordés à RMC : « Ribéry ? C’est le meilleur joueur français, et Zinédine m’a dit que c’est un très bon joueur. Il sera parfait dans la culture du Real. » Au début de l'été 2009, Ribéry n'est pas insensible à l'idée et s'en explique dans Bild : « J'aimerais vraiment beaucoup pouvoir gagner la Ligue des champions, mais notre équipe n'a pas encore pour l'instant le calibre pour. Actuellement, nous ne pouvons pas rivaliser avec Barcelone, le Real Madrid, Arsenal et l'Inter. » Dans le même temps, Madrid veut se débarrasser de ses Hollandais (Sneijder, Van der Vaart et Robben). Et Louis van Gaal vient d'être nommé à Munich sans grand amour pour Ribéry. Les astres sont alignés. Tout se goupille comme prévu. Le transfert est certain. Pourtant, dans les faits, l'affaire capote à plusieurs reprises. La faute à des dirigeants munichois qui retiennent et transforment la destinée Ribéry.

Le discours de Karl-Heinz et Uli


Le joueur lui-même n'hésite pas à faire pression et à employer le ton du « Real sinon rien » . En décembre 2009, dans Marca, son agent Alain Migliaccio sous-entend même que le transfert n'est qu'une question de temps, car « Ribéry ne renouvellera pas avec le Bayern » . Uli Hoeneß admet d'ailleurs que la fin de contrat en 2011 est un risque réel, avec une nuance subtile : « C'est seulement si nous voyons qu'on n'a aucune chance [de faire prolonger Ribéry] qu'on entamera des discussions avec d'autres clubs. » Le Bayern compte en fait sur la puissance du board et son savoir-faire dans la gestion des joueurs. « J'étais tiraillé, cela m'avait rendu fou » , admet Ribéry dans Sport Bild en 2014. C'est une discussion entre six yeux, avec Hoeneß et Rummenigge, qui parvient à calmer les choses et rendre raison à Ribéry. « Ce sont des hommes de classe. Ils savent conduire une affaire. Et ils savent comment parler aux gens. Ils sont restés fermes, parce qu'ils avaient besoin de moi. » Et Franck Ribéry, sûrement, besoin d'eux pour comprendre le joueur qu'il pouvait être. Pour devenir un vrai gars du Bayern, apprécié et indispensable. Même avec le temps qui passe. Même avec les affaires et les embrouilles chez les Bleus. Pour devenir réellement le Kaiser de l'Allianz Arena et celui qui ne bougera plus.

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Real-Bayern



    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Dans cet article

    Ce commentaire a été modifié 2 fois.
    Oula, je n'ai pas du tout cette lecture de l'histoire.
    Ribéry voulait clairement partir. La raclée qu'on avait pris au Camp Nou (4-0) et la perte du titre en BuLi vs Wolsburg l'avaient bien saoulé. Monsieur Ribéry voulait aller voir ailleurs.
    Mieux à l'été 2009, Zidane nous précise que "Ribéry est meilleur que Messi et Ronaldo" (celle-ci, elle restera éternelle à tout jamais).
    Oui il veut se barrer; surtout que le Bayern galère un peu en championnat et en LDC mais se maintient dans la course.
    Sauf que Ribéry se blesse et là le Bayern enchaîne les gros succès en championnat.
    Puis quand il est de retour début 2010, rebelote (van Gaal avait trouvé sa formule avec Bastian-van Bommel + Ribéry-Robben - quand il jouait- sur les côtés soutenu par Müller et Gomez/Olic/Klose devant) et le Bayern s'offre un gros parcours en LDC avec un Robben de feu. À côté de ça, le Real saute contre Lyon.
    Puis en avril, il y a l'affaire Zahia et s'est terminé pour lui : il tilt contre Lyon, il est moins fort, le Bayern "pèse" plus (doublé avec la Pokal) et le Real semble toujours loin du Barça.
    Il a prolongé son contrat car il savait que le Bayern était redevenu sur la scène européenne et que dans le même temps, sa cote a baissé en flèche en moins d'une saison (blessures, faits divers, attitude).

    Enfin, il y a un tout petit détail qu'il ne faut pas oublier; c'est qu'à l'époque, Cristiano Ronaldo venait d'arriver et évoluait au poste de Ribéry. Donc à part Zidane, j'vois pas bien qui pouvait miser sur Ribéry plutôt que CR7.
    Il me semble même qu'en 2010, il avait prévu d'aller au Barça...jusqu'au combo Zahia/Mondial...Bon après ça,plus personne n'en voulait sauf le Bayern qui l'a protégé. Avec la progression sportive du club, là oui, il est devenu un joueur de club.
    Ce commentaire a été modifié 2 fois.
    Oui, mais Laporta avait mis le stop.
    C'est une habitude chez Ribéry : quand il était à l'OM, il voulait aller à Lyon qui était le club référence fr à l'époque (on se rappelle de son annonce au JT de TF1).
    À Metz, il s’est barré après son histoire de baston dans la discothèque.
    Bref, le Francky pense à sa gueule et ne réfléchit que sur l'instant T.

    Mais à sa décharge, il faut reconnaître le Bayern a été d'une rare faiblesse envers lui. Rarement (jamais?) je n'ai vu le club se coucher devant un joueur comme il l'a fait avec Ribéry. On sortait d'une période difficile, il nous avait remis sur la carte de la BuLi et il était un produit marketing parfait (étranger, spectaculaire). J'pense qu'on aurait jamais été aussi tendre avec lui si on avait déjà une équipe de patron. Là, ça s'est bien goupillé pour lui car il faisait parti du projet de reconstruction.
    Ah les casseroles du Francky. Ce passage en claquettes à Téléfoot, c'était magique...
    Pour le coup les dirigeants du Bayern se sont pas trompés, il le leur a bien rendu. A l'été 2010, j'aurais sans doute songer à le bazarder. Alors qu'en fait, ils ont récupérer un mec revanchard et qui n'avait alors que le Bayern. Comme quoi, des fois, ça faut le coup de se coucher.
    "Le Franky pense à sa gueule". Pourquoi toi quand tu essaie de construire ta carrière professionnelle, tu penses au bien être de ton voisin ? Tu penses à l'amour que tu portes à ton entreprise ?
    Ça me fera toujours marrer en France, championne du monde du taux d'absentéisme au travail et de l'arrêt maladie bidon, qui essaie toujours de faire la morale aux footballeurs.
    Parce que c'est comme ca que tu essaies de construire ta carrière professionnelle?

    Se taper des prostituées, enchainés les bastons avec les supporters et autres?
    Rashtignac Niveau : DHR
    Ca m'a toujours gêné cette attitude face aux claquettes. Les claquettes, c'est pratique pour un joueur de foot. On leur demande de jouer, pas de s'habiller en costards trois-pièces. Dans un milieu où tout est calculé en fonction des sponsors, j'ai l'impression que la claquette c'est une des seules choses un peu "amateur" qu'il reste.
    Keyboard Warrior Niveau : DHR
    T'a raison, marchons sur la gueule du voisin.
    Et si celui-ci morfle à cause de cette violence, refusons-lui toute possibilité de panser ses plaies.

    Vive la guerre de tous contre tous !
    t'es mal tombé, étant donné que j'ai reçu mon intéressement la semaine dernière et le résultat est sans appel : 99.90% de temps de présence sur l'année 2016 (le 0.10% on le doit à la suppression du RER E).
    Try again

    Et tu n'as pas l'air de bien connaître Ribéry, qui a retourné un nombre de fois incalculable sa veste en fonction du vent, avant de jouer le mec fidèle et intègre devant les supporters (et donc d'être cru par des grands philosophes comme toi).
    Et surtout quand tu passes énormément de temps les pieds dans des crampons tu peux facilement avoir le syndrome du pied d'athlète (des mycoses quoi). D'où l'utilité d'aérer le plus souvent possible.
    En soi j'ai rien contre la claquette (bien au contraire, mais c'est un autre débat!) et on est d'accord, c'est des footeux, pas besoin de leur coller un costard en permanence. C'est juste que là, ça réhausse une séquence déjà bien gratinée. Ca aurait été une interview lambda, un moment de vie de l'équipe, rien à foutre. Mais aux pieds d'un type qui débarque de nul part, en touriste, au milieu d'une interview où il était visiblement pas prévu, ça me semble hautement symbolique.
    John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA2
    Saprissa, si les mecs qui crachent sur Ribery se la donnait autant au taf que lui sur le terrain , un bon paquet aurait une meilleure situation professionnelle ( je m'inclus dedans ... enfin dans ceux qui se la touche , pas ceux qui crache sur Ribery ). Il est payé pour jouer au foot , et il le fait bien. Tu t'es jamais tapé une pute ou une baston ? Ben j'aimerais pas être toi .
    A la base je rebondissais sur la reponse de Zizinho a Franz... Bien sur que tu as raison sur le fond, oui c'est un joueur de foot...

    Ca reste qd meme une girouette par moment, je l'ai adoré lors de sa premiere annee a l'Om mais apres son transfert raté a Lyon, sa deuxieme saison a ete un calvaire...
    John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA2
    Je suis d'accord sur sa deuxieme saison . Mais ça restait quand même compliqué pour lui , année prè coupe du monde , médiatisation soudaine et énorme. Je veux pas faire son avocat mais passer du National à star du championnat en 2 ans pour un mec qui a du galèrer comme lui , je sais pas comment moi j'aurais réagi . Et puis quand les gros clubs te caresse ça doit être dur de résister. Même Gerrard à failli quitter Liverpool , bref Ribery était et ( pour moi ) est encore un des tout meilleurs à son poste .
    John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA2
    Poste coupe du monde
    Ah mais tout a fait, j'aime beaucoup le joueur, un peu moins le personnage meme si je suis sur que c'est un mec genial qd tu es son pote...

    Je soulignais juste que le mec est monté tres vite en estime ds le coeur des francais (2006) mais il est redescendu tres vite egalement (2010)
    Autre "détail" si je ne me trompe pas, le Bayern a été un des 1ers clubs à donner de très bonnes primes aux agents en cas de re-signature. Le transfert ne devient donc pas obligatoire pour prendre une belle com, l'agent pouvant même avoir plus d'intérêt à voir son joueur rester.
    17 réponses à ce commentaire.
    "Actuellement, nous ne pouvons pas rivaliser avec [...] Arsenal et l'Inter" retrospectivement, c'est drole!
    GLOBULES ROUGES ET BLANCS Niveau : DHR
    Je me suis fait la même reflexion en effet comme quoi la routourne tourne dans le foot
    1 réponse à ce commentaire.
    Papaboubadiop2 Niveau : District
    Il aurait été pas mal de conclure l'article en évoquant la déclaration d'amour de Ribéry au Bayern, en langue allemande, sur le balcon de la mairie en 2010. C'était la première fois que je l'entendais parler allemand, toute la foule l'a acclamé malgré ses attitudes passées et notamment l'affaire Zahia qui venait d'éclater, la manière qu'il a eu d'annoncer sa prolongation de contrat dans un allemand assez pauvre mais que tout le monde a compris... même sans aimer le bonhomme c'était assez émouvant
    L'histoire serait presque belle et me ferait couler une larmichette.
    Et puis je repense à Toni Kroos...
    Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 7
    Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 13 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 31 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 30 Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 25 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 11
    lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 65 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10
    À lire ensuite
    Ultra Gone solitude