1. //
  2. // 8es
  3. // Real Madrid-Naples

Quand Real-Naples se jouait dans un Bernabéu vide

Rarement Real Madrid et Napoli se sont croisés en compétition européenne. Pis, le seul précédent entre les deux clubs renvoie à un match quelque peu ubuesque dans un Santiago Bernabéu entièrement vide. Retour sur « un mariage sans mariée » , dixit Paco Buyo.

Modififié
Pour la première fois de son histoire, le Santiago Bernabéu s’apprête à recevoir une légion de supporters napolitains. Au nombre de 10 000, à en croire le club transalpin, ils espèrent prendre un avantage décisif avant la manche retour programmée au San Paolo. Par la même occasion, ils souhaitent effacer de leur mémoire le seul précédent existant entre SSC Napoli et Real Madrid. Une double confrontation en Coupe d’Europe qui remonte à la saison 1987-88, quelques mois seulement après le premier Scudetto des Azzurri, et qui les renvoie vers un bien étrange souvenir. Car plus encore que l’élimination - le format de la C1 ne prévoit alors aucune phase de poules -, les comparses de Diego Maradona se rappellent d’un match aller à la frontière du réel. « Nous avons débuté notre aventure européenne avec le pire des scénarios : nous avons joué dans un Bernabéu à huis clos, dans un stade si grand que l’on entendait le son du vide, rembobine Fernando de Napoli, alors titulaire au milieu de terrain, dans les colonnes d’El Pais. Nous étions habitués au vacarme du San Paolo, alors pour nous, la sensation a été très étrange. »

Callejón, exilé, mais comblé

« Camacho faisait le bruit de 6000 supporters »


À l’inverse, pour les Madrilènes, cette manche aller ravive de doux souvenirs, synonymes de qualification pour le tour suivant. Pourtant, quelques jours avant ce 16 septembre 1987, la panique gagne les offices du Santiago Bernabéu. Au fait de la suspension de leur antre pour une rencontre – une sanction due aux nombreux incidents qui éclatent lors de la demi-finale de l'édition précédente face au Bayern Munich –, les dirigeants merengues prennent peur à l’annonce de leur adversaire du premier tour. Malgré leur statut de tête de série, le tirage au sort leur offre le pire adversaire parmi les équipes du second chapeau : le SSC Napoli d’un certain Diego Armando Maradona, fraîchement sacré champion d’Italie. « Leo Beenhakker, qui était alors notre entraîneur, nous a préparé psychologiquement à ce match pendant plusieurs semaines, rejoue Paco Buyo, portier madrilène lors de cette rencontre. Souvent, nous quittions la Ciudad Deportiva de Plaza Castilla pour aller nous entraîner sur la pelouse du Santiago Bernabéu. Il voulait que nous nous fassions à l’idée de jouer dans un stade si grand, mais si vide. »

Lorsqu’ils débarquent à Madrid, les Napolitains, a contrario de leurs adversaires, ne se sont pas préparés à de telles conditions. Si bien qu’en entrant sur la pelouse du Santiago Bernabéu, ils perdent tous leurs repères, ce dont se souvient Santillana, alors binôme de Butragueño sur le front de l’attaque : « Nous sommes entrés dans le match concentrés comme jamais, même s’il y avait à peine plus de cent personnes dans le stade. Cette préparation nous a bien servi, car le fait de jouer sans public a surtout affecté Naples. Ils n’ont pas su gérer la situation, ils étaient perdus sur le terrain et nous les avons surpris. » Premier à frapper, Michel permet rapidement au Real Madrid d’ouvrir le score sur penalty après un quart d’heure de jeu. Le silence, assourdissant, est alors de temps à autre brisé par les commentaires de José María García, mythique commentateur de la Cadena Ser, et les cris de José Camacho, alors remplaçant merengue. « Sur notre banc, Camacho faisait le bruit de 6000 supporters, s’emporte Paco Buyo. À cause de lui, Beenhakker et les remplaçants ont eu les tympans percés, il était comme possédé. »

Un Diego Maradona sans imagination


Aux commandes à la pause, le Real Madrid reprend son entreprise de domination sitôt le retour des vestiaires. Incapable de réagir, à l’image d’un Diego Maradona sans imagination, le Napoli sombre au fil des minutes jusqu’à encaisser un second et dernier pion, œuvre de Miguel Tendillo. Paco Buyo, encore : « Maradona venait de gagner le Mondial un an avant, c’était le galactique des galactiques. Mais ce soir-là, il ne m’a jamais fait peur, il n’a même pas réussi à tirer au but. Sans doute que de jouer sans public l’a gêné, c’était comme un mariage sans mariée, mais ce soir-là, il ressemblait plus à un fût de bière qu’à un joueur. » Une comparaison douteuse, mais que ne renie presque pas Fernando de Napoli, toujours dans El Pais : « Nous n'étions pas encore préparés pour rivaliser en Europe. Ni nous, ni le club. » Si bien qu’après le nul de la manche retour (1-1), Naples est illico éliminé de la Coupe d’Europe pour sa première participation. De retour au plus haut niveau continental, ces mêmes Napolitains espèrent aujourd’hui prendre leur revanche sur des Madrilènes tenants du titre. L’espoir est de rigueur, d’autant que le Santiago Bernabéu fera cette fois le plein.



Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ligue des champions
Huitièmes de finale
Real Madrid-Naples




Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
L'info c'est qu'un mec s'appelant Fernando de Napoli a joué pour Naples. Un peu comme si François Damiens jouait pour Amiens.
Ou Alberto di Roma pour la Roma !
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Chouette petit joueur Di Napoli. Sosie transalpin de Richard Anconina.

http://www.itasportpress.it/wp-content/ … -18640.jpg

Bah quoi ?
2 réponses à ce commentaire.
Charmatin Niveau : CFA2
Cette déclaration incendiaire de Buyo sur El Pibe! Zéro respect!

Sinon, merci pour la petite leçon d'histoire, c'est toujours aussi triste quand on joue une rencontre, européenne de surcroît, dans un stade vide. Quelqu'un saurait m'en dire plus sur les incidents avec Munich qui ont conduit au huis clos?
Le Napoli, ce jour-là au Bernabeu, ressemblait étrangement au Barca d'hier soir, apathique avec une préparation insuffisante, aussi bien du point de vue de la condition physique que de celle mentale.
Une qualification Madrilène indiscutable sur les deux rencontres.
Jolie histoire, c'est top sofoot !
J'espère que les Napolitains prendront leur (tardive) revanche ce soir...
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
test
Strapontin21 Niveau : CFA2
Alors? Ça fonctionne toujours pas?
il y a 5 heures Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 il y a 10 heures La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 11 heures Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 4
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41