1. //
  2. // Ligue 1 – 32e journée – Marseille/Ajaccio

Quand Petit Vélo redécouvre le gruppetto

Ils sont rares en Ligue 1 et dans les grands championnats européens à pouvoir se dire fidèles. Si pour Mathieu Valbuena, la 9e saison à l’OM a la gueule de celle de trop, Petit Vélo n’en demeure pas moins un homme à respecter au sein de la maison phocéenne. Pointé du doigt pour son rendement médiocre, ce qu’il assume, le meneur de jeu de l’OM retrouve un monde des galères qu’il avait quitté depuis une petite décennie. Un monde qu’il a le mérite de connaître comme sa petite poche.

Modififié
3 41
Ce jeudi 27 mars 2014, Mathieu Valbuena n’est pas attendu en conférence de presse du côté de la Commanderie. Pointé du doigt depuis plusieurs semaines pour ses prestations largement en deçà de sa moyenne habituelle, Petit Vélo est plutôt du genre à prendre ses responsabilités. Il raye alors le terme « point presse » de son vocabulaire pour faire une « mise au point presse » . « J’en prends pour mon grade, on dit que je suis nul, mais ce n’est pas un souci. Il suffit de regarder mes stats pour s’en rendre compte. À ce sujet, je n’ai rien à redire. J’accepte toutes les critiques en ce qui concerne mes performances. Mais pas sur l’état d’esprit. » Les stats de Mathieu Valbuena cette saison, c’est 2 buts et 5 passes décisives. Un bilan a des années-lumière de ce que le joueur proposait en 2011-2012, où il était impliqué sur 40% des buts phocéens (5 buts, 13 passes décisives) ou encore en 2012-2013 où 36% des pions marseillais (3 buts 12 passes décisives) venaient de ses petits pieds. Décisif sur seulement 18% des réalisations de l’OM cette saison, Valbuena est un homme en chute libre. Un homme à l’image de son équipe, en somme. Si l’OM est aujourd’hui embourbé dans une crise pénible, le fait de pointer Petit Vélo du doigt, c’est aussi manquer de respect à un ancien combattant. Au fond, cette saison « sans » est la première pour le meneur de jeu depuis 2006 et son arrivée de Libourne Saint-Seurin. Le premier échec réel d’un homme dont on n’attendait strictement rien et dont on voudrait aujourd’hui qu’il soit au chevet d’une équipe en phase terminale. Oui, Mathieu Valbuena est moins bon, est moins décisif qu’autrefois. Non, il ne sera pas la victime une nouvelle fois. « On veut trouver un bouc émissaire. C’est tombé sur moi. Mais je ne suis pas la bonne personne. »

Intersport, Lorik Cana et Musclor

Si Mathieu Valbuena sait aujourd’hui qu’il n’est pas la bonne personne, c’est en grande partie parce qu’il a été ce bouc émissaire pendant une grande partie de sa vie et pendant un moment de sa longue aventure marseillaise. Le gruppetto, Petit Vélo en a déjà fait partie. Sa roue arrière a même sérieusement flirté avec la voiture balai de la vie. Recalé à 18 ans du centre de formation des Girondins de Bordeaux, le natif de Bruges (Gironde) a vécu comme un nomade, d’essai en essai. Romorantin, Tours, Guingamp… La voiture familiale prend vite des airs de caravane du Tour de France. « On prenait la voiture, on partait de Bordeaux et on faisait la route avec mon père et ma mère. Autant dire que le retour était dur. Carlos, mon père, était toujours négatif » , se rappelait Petit Vélo dans le numéro 106 de So Foot. La Grande Boucle aurait pu se terminer à Biscarosse, en DH, où on lui proposait un contrat d’éducateur sportif, où en 3e division portugaise, à Acras. Crevaison oblige, Valbuena fait finalement un stop à Langon Castets, en CFA 2 et surtout à Intersport, au rayon chaussures et crampons de foot. Cinq ans plus tard, les crampons de Lorik Cana taquinent ses chevilles de nouvel arrivant à l’OM. Une adaptation compliquée et son dernier mauvais souvenir phocéen avant sa sortie médiatique du 27 mars 2014. « J’arrivais de nulle part, je jouais à fond. Je dribblais, ça agaçait les gars. Je n’étais pas prêt pour ce milieu-là à ce moment-là. Dans le vestiaire, c’était toujours des petites blagues, j’avais l’impression d’être la tête de Turc. » Voiture remplie de papiers journaux ou garée sur le parking de l’équipe réserve, chaussettes coupées ou Musclor dans le caleçon, Petit Vélo a eu le droit à la totale. Des épreuves difficiles, qui forgent le caractère d’un Mathieu dont la qualité principale aura toujours été la combativité. Logique donc, que la moutarde lui monte au nez au moment où c’est exactement ce que l’on pointe du doigt du côté de Marseille.

Bleu de chauffe vs Bleu flamboyant

« Ça fait 8 ans que je suis à l’Olympique de Marseille. J’ai toujours mouillé le maillot pour ce club, on ne peut pas remettre en cause mon investissement ou mon comportement. Ça, je ne peux pas l’accepter. » Désireux de tordre le cou aux rumeurs qui veulent qu’il soit isolé dans le vestiaire ou qu’il refuse de faire des passes à tel ou tel joueur, Mathieu Valbuena est donc monté au créneau. Et c’est logique. C’est un fait, ses statistiques personnelles sont beaucoup trop faibles pour un joueur majeur de l’équipe. Sa saison est une saison ratée et le crève-cœur est d’autant plus douloureux que Petit Vélo, qui dispute très certainement sa dernière saison à l’OM, mérite de sortir par la grande porte. Cependant, le pointer du doigt semble être osé. S’il est logique que lorsque la musique est fausse, le chef d’orchestre soit pointé du doigt, il n’y a pas besoin d’avoir étudié la musicologie pour comprendre que c’est l’opéra marseillais en lui-même qui est mauvais. Il suffit de regarder un match de l’équipe de France ou de l’OM champion de France pour comprendre que Mathieu Valbuena n’est pas un joueur qui fait des différences seul. Il sait éliminer, mais son meilleur dribble reste la passe astucieuse. Valbuena est un joueur dynamique, un facilitateur, un créatif. En somme, un rouage crucial au sein d’un collectif mais un joueur qui a besoin d’être entouré pour donner la pleine mesure de son jeu. Ça, Didier Deschamps le sait. La France le sait également. C’est pour cela qu’en dépit de sa mauvaise saison, Petit Vélo ira au Brésil avec son mot à dire. De toute façon, l’intéressé sait très bien ce qu’il inspire, sur le terrain comme en dehors : « Je sais que certains m’adorent et d’autres me détestent. » Ne pas laisser indifférent. Une force immense, même au sein du gruppetto.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Valbuena ne peut pas tout faire. Quand il est entouré de partenaires de haut niveau qui se conforment intelligemment au projet tactique, ça se passe très bien. Les matches contre l'Ukraine et les Pays-Bas sont là pour le rappeler.

Mais il ne bénéficie pas de conditions semblables à l'OM cette saison.
Valbuena est probablement le joueur pro français avec la plus grande force de caractère actuellement.

Alors, ok, il fait beauf,
ok, il a des cotés énervants,
ok, son jeu ne fera jamais l'unanimité.

Mais je peux vous dire que les 22 joueurs de l'effectif se donneraient comme lui, Marseille serait probablement en train de chatouiller Monaco pour la seconde place. Et son changement d'état d'esprit en 6 ans (moins "perso", moins raleur, moins truqueur) est indéniable.


Malgré toutes les critiques à son encontre, je peux vous dire que son départ fera mal à énormément de supporters marseillais qui l'ont tellement critiqué qu'ils se sont mis à l'adorer. Moi le premier
Ouais ben quand on voit comment Deschamps a été dégagé de la bas, c'est sûr que la sortie par la grande porte c'est pas gagné pour petit vélo...
motherfucker Niveau : CFA
Note : 3
je suis triste. j'espère qu'il sera titulaire avec un coach qui croit en lui dans son prochain club, sinon c'est le gâchis assuré.

je parie maintenant qu'il partira pour moins de 10 millions, soit une bonne grosse bite dans le fion de l'om compte tenu de ce qu'il apporte à l'équipe.

je suis triste.
ParisianoLF Niveau : Loisir
Sans remettre en cause les qualités de footballeur de Valbuena, partir pour aller où ? Le sentiment que le train est déjà passé pour lui
Valbuenain a compris que c'etait du l'ow donc il se tirera par la petite porte.
PhoenixLite Niveau : Loisir
J'aime ni le bonhomme ni le joueur, mais j'ai beaucoup de respect pour lui. J'ai du mal à comprendre cette espèce de tension récente qui l'entoure.
Il est chelou quand même ce club.
Ripaillons Niveau : DHR
Pour ma part je trouve ça honteux de ne voir que le négatif cette saison alors que le club pourrit depuis quelques temps. Le gars, il vient de loin, c'est un battant. Quand on voit l'effectif de l'OM et le comportement du collectif et de l'encadrement....comment peut-on attendre de lui plus encore ? Il en a fait des miracles pourtant (ces buts en lucarne en Ligue des Champions en sont un bel exemple).

Respect Mathieu
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
C'est quoi, ces histoires de Pastorix?

Moi, je suis fier d'être un Valbuenax:

http://www.youtube.com/watch?v=69gUNAeKDek
Message posté par loupvert13
Valbuena est probablement le joueur pro français avec la plus grande force de caractère actuellement.

Alors, ok, il fait beauf,
ok, il a des cotés énervants,
ok, son jeu ne fera jamais l'unanimité.

Mais je peux vous dire que les 22 joueurs de l'effectif se donneraient comme lui, Marseille serait probablement en train de chatouiller Monaco pour la seconde place. Et son changement d'état d'esprit en 6 ans (moins "perso", moins raleur, moins truqueur) est indéniable.


Malgré toutes les critiques à son encontre, je peux vous dire que son départ fera mal à énormément de supporters marseillais qui l'ont tellement critiqué qu'ils se sont mis à l'adorer. Moi le premier

T'exagères un peu. Le fait qu'il ait eu des difficultés doit pas faire oublier le fait qu'il a semble t-il pris un gros melon, refuse de jouer collectif et soit jaloux de certains de ses coéquipiers.
Je l'aime beaucoup quand même, mais faut lui reconnaître ses défauts, et pas toujours dire qu'il est irréprochable.
Le problème c'est que certains pensent que Valbuena est un playmaker, alors que non, ce n'est pas dans ce rôle qu'il excelle.

Il est davantage précieux, comme le suggère Swan, dans un collectif huilé, dans lequel il propose des solutions et apporte sa pierre à l'édifice. Mais lui confier les clés du camion, ce n'est pas si judicieux que ça (et ça j'ai bien l'impression que l'encadrement technique marseillais ne le voit pas).
Note : 1
En même temps quand on voit la gueule de l'équipe olympienne cette saison... Les 3/4 des joueurs ont un niveau tactique proche de la 1ère div de district... Moi j'aime bien Valbuena.
marcplanus Niveau : DHR
Ce type s'est toujours donné à bloc pour son équipe(c'est valable pour l'EDF aussi d'ailleurs).
L'OM aurait du lui donner gage de confiance depuis longtemps. Il vaut ce qu'il vaut, techniquement et intellectuellement(CF ses caprices concernant les coups de pieds arrêtés), mais il est professionnel et ne rechigne pas à la tâche.
Je leur souhaite bien du courage pour le remplacer: recruter c'est facile, mais s'adapter au chaos absolu qu'est l'OM actuellement..
Franchement il mérite mieux que ce Marseille, il pourrait s'incruster dans le 11 de n'importe quel top team sans problème. Technique, protection de balle, projection, hargne (vous avez vu le nombre de duels de la TÊTE qu'il a remporté face aux pays bas !?), il a tout, sauf les coéquipiers. Si on était pas full à son poste on pourrait même le prendre à paname.
Note : 3
Message posté par Nour
Le problème c'est que certains pensent que Valbuena est un playmaker, alors que non, ce n'est pas dans ce rôle qu'il excelle.

Il est davantage précieux, comme le suggère Swan, dans un collectif huilé, dans lequel il propose des solutions et apporte sa pierre à l'édifice. Mais lui confier les clés du camion, ce n'est pas si judicieux que ça (et ça j'ai bien l'impression que l'encadrement technique marseillais ne le voit pas).


Ouais, enfin, les clés du jeu, ça fait 3 saisons qu'on lui a confié. Ca a très bien marché pendant un temps.
Ton commentaire s'applique plus à un Nasri, selon moi, qu'à Valbubu. En équipe de France c'est criant. D'autant plus que Valbuena y retrouve des coéquipiers meilleurs que ceux qu'il a en club, alors que Nasri c'est l'inverse, il y retrouve des coéquipiers moins bons (exceptés Ribéry et Benzema).
Donc que ce soit en EdF ou avec l'OM, Valbuena n'a jamais eu les chocottes de prendre le jeu à son compte, et il l'a souvent très bien fait.
Pour moi il doit être titulaire au Brésil.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Pig Benis
En même temps quand on voit la gueule de l'équipe olympienne cette saison... Les 3/4 des joueurs ont un niveau tactique proche de la 1ère div de district... Moi j'aime bien Valbuena.


L'effectif reste intéressant, c'est le management qui est défaillant. Même en étant très impliqués en match et en jouant simplement, les joueurs ne pourront pas compenser l'absence d'un projet de jeu cohérent. Les efforts individuels demeurent vains s'ils ne sont pas coordonnés.
J'ai l'impression de relire un certain numéro de Sofoot...
Affiche bien dégueulasse !
Bon courage à ceux qui regarderont ça. Moi je préfère aller à l'entrainement baiser des cannettes !
En tant que supporter de l'OM, je suis triste de le voir partir. J'espérais qu'il fasse toute sa carrière à l'OM et qu'il ait la reconnaissance qu'il mérite.

Je peux comprendre que beaucoup de gens ne l'aiment pas, qu'ils n'apprécient pas son style de jeu et ses mauvais côtés. Mais ça reste un bon joueur, qui malgré toutes les épreuves qu'il a connu, n'a jamais cessé de se battre.

De plus je trouve qu'il est injuste de lui tomber dessus cette année. A son poste il est fortement dépendant des joueurs qui se trouvent autour de lui, et justement on ne peut pas dire que ce soit flamboyant. Il suffit de comparer son jeu avec Rémy et avec Gignac.
Message posté par saviola07


Ouais, enfin, les clés du jeu, ça fait 3 saisons qu'on lui a confié. Ca a très bien marché pendant un temps.
Ton commentaire s'applique plus à un Nasri, selon moi, qu'à Valbubu. En équipe de France c'est criant. D'autant plus que Valbuena y retrouve des coéquipiers meilleurs que ceux qu'il a en club, alors que Nasri c'est l'inverse, il y retrouve des coéquipiers moins bons (exceptés Ribéry et Benzema).
Donc que ce soit en EdF ou avec l'OM, Valbuena n'a jamais eu les chocottes de prendre le jeu à son compte, et il l'a souvent très bien fait.
Pour moi il doit être titulaire au Brésil.


Ce n'est réellement que depuis l'année dernière à l'OM il joue en tant que N°10, ce qui n'a pas trop mal marché, mais je maintiens que ce n'est pas un meneur de jeu ; Deschamps l'a plutôt fait jouer (et le fait jouer encore en EDF) sur un côté. Je précise mon propos : je le considère davantage comme un agitateur qu'un organisateur (je cite entre autres, la crème de la crème : Pirlo, Riquelme, pour ne citer qu'eux, des gars qui gèrent le tempo de leurs équipes respectives, ainsi que leur expression collective. Je parle de profil de joueur ici, indépendamment du talent).

Concernant Nasri, 100% d'accord avec toi.

Mon post initial n'était pas "à charge" contre Petit Vélo.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 41