1. //
  2. // Ce jour où

Quand Pelé et Santos s’amusaient au Parc des Princes

Pelé n’a pas souvent eu l’occasion de croiser le fer avec des joueurs français. Bien sûr, il a malmené la France en demi-finale de la Coupe du monde de 1958. Mais en 1960 et 1961, le Santos du Rei s’est permis d’écraser le fameux tournoi de Paris, sous les yeux ébahis du public – pas encore Disneyland - du Parc.

Modififié
Quand il foule le sol parisien en 1960, Édson Arantes do Nascimento, plus connu sous le nom de Pelé, a beau n’avoir que 19 ans, il est déjà connu partout dans l’Hexagone. Deuxième meilleur buteur – derrière Just Fontaine – et plus jeune vainqueur de la Coupe du monde suédoise, le futur roi avait pris soin de faire pleurer la France en demi-finale de la compétition. Bien muselé en début de match, le génie auriverde avait fini par dérouler en fin de partie pour planter les trois dernières banderilles de son équipe qui finira par infliger un sévère 5-2 aux Bleus. Deux ans plus tard, en 1960, donc, la France organise sa revanche à l’échelle des clubs, en invitant le légendaire Santos au défunt Tournoi de Paris, compétition de pré-saison qui se tenait une semaine avant le début du championnat de France et qui jouissait d’une grande réputation, à des années-lumière des tournois d’été bidons disputés aujourd’hui aux États-Unis ou en Chine. Pensionnaire du Parc des Princes avant le Paris FC et le Paris Saint-Germain, le Racing Paris était alors garant de l’organisation du tournoi, et donc des équipes invitées. Cette année-là, le CSKA Sofia et le Stade de Reims, double finaliste de la Coupe des clubs champions, remplissent le tableau. Pas de poules, seulement une demie, une finale, un vainqueur, et des gros sous à l’arrivée. Le tirage au sort – s’il a un jour existé – offre les Brésiliens aux Rémois pour une finale avant la lettre, et les Bulgares aux hôtes. Pelé contre Kopa, Jonquet et Piantoni, épisode II. L’empire contre-attaque. Ou pas.

La naissance du quintet de rêve


Contexte oblige, la rencontre n’est amicale que sur le terrain. Dans les tribunes, 40 000 supporters se déchaînent à l’idée de voir la crème de la crème en découdre et les Santistas prendre une claque pour laver l’affront suédois. Ironiquement, le match partira aussi vite que le France-Brésil de 1958. Coutinho – le vrai – réalise l’exploit d’ouvrir le score encore plus rapidement que ne l’avait fait Vava dans le stade de Solna, grâce à un travail remarquable de Pelé qui, étalé par terre, réussit tout de même à le servir convenablement. O Rei est au-dessus de tout en ce 8 juin 1960, et son seul but de la partie, quatre minutes plus tard, est bien là pour le prouver. Après avoir bénéficié d’un contre favorable, le crack prend le ballon et ridiculise cinq défenseurs dans un périmètre réduit avant de tromper Dominique Colonna d’une frappe croisée. Le Parc est conquis et est tenté de changer de camp par la qualité technique de l’équipe du Peixe (prononcer, « péïche » ). C’est que Pelé n’est pas seul. Ce jour-là, le roi est accompagné de ses quatre meilleurs lieutenants pour la troisième fois de l’histoire. Le déjà cité Coutinho, mais aussi Pepe – le vrai -, Dorval et Mengalvio formeront, de 1960 à 1966, un quintet monstrueux. Sur 99 rencontres, les cinq Brésiliens de Santos en remporteront 71 et marqueront plusieurs centaines de pions. Le succès contre Reims restera comme le premier du quinteto de Vila Belmiro après deux nuls pour leurs débuts. Mieux, les bourreaux rémois, Pelé, Coutinho et Pepe, font tous partie de la bande des cinq. Plus qu’humilié par Santos, le Stade de Reims aurait été un simple cobaye pour la base de l’une des plus redoutables formations des années 60.

Vidéo

Doublé de Santos et éclosion… d’Eusébio


La finale ne sera pas plus serrée. Toujours dans le rôle du dynamiteur, Pelé se charge d’ouvrir le score à l’entrée de la surface après un joli une-deux avec Coutinho. Ce dernier, ainsi que Pepe, se chargent de plier la rencontre et donc le tournoi aux 21e et 22e minutes. La réduction du score d’Ujlaki et le deuxième pion de Coutinho avant la mi-temps ne changeront rien à la physionomie d’une partie dont le sort était déjà connu d’avance. Santos et Pelé fêtent à peine leur victoire et repartent de Paris dans la peau de l’une des meilleures équipes du monde. Un statut qui se confirmera dans les années 60, lors desquelles le Peixe remportera la Coupe intercontinentale à deux reprises, en 1962 et 1963. Avant cela, Pelé et sa bande ont pris soin d’accepter une nouvelle invitation au tournoi de Paris, en 1961. Si le Racing a affiché un meilleur visage, cette fois-ci en demies, en ne perdant que 5-4, Benfica, lui, a pris très cher en finale (6-3). Pelé ne le sait pas encore, mais le gamin qui vient de malmener l’arrière-garde santista est son futur rival naturel. Un an après le Roi, le Parc des Princes a donc assisté à la naissance du King Eusébio. La chance.


Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Et ce match Santos - Amicale ASSE - OM 1971, on en parle ?
Santos - Racing Tournoi de Paris 1961

https://www.youtube.com/watch?v=wJU1epkjVXA

Avec les commentaires d'époque!
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Message posté par Dip
Santos - Racing Tournoi de Paris 1961

https://www.youtube.com/watch?v=wJU1epkjVXA

Avec les commentaires d'époque!


Merci Dip,
C'est celui de 1960; La voix du commentateur est celle de Joseph Pasteur, futur présentateur des Dossiers de l'écran. j'aurais voulu voir (ou revoir?) celui de 1961; j'avais vu la finale à l'époque où Santos explosa Benfica, pourtant récent vainqueur de la C1, 6 à 3.Le Real étant sur le déclin, on a jamais pu avoir une confrontation pour savoir qui était le plus fort.
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 2
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 101 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16
lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16